• Accueil
  • > Recherche : pascal luraghi

Résultats de la recherche pour ' pascal luraghi '



Busset en 1995 et Ille-sur-Têt en 2022 : des femmes équarrisseuses…

 

 

 

Cold case ou hot case, même solution à quelques heures d’intervalle, c’est la compagne qui a tué et découpé…

Les deux femmes sont actuellement « dans le Jubillar » (dixit le criminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi), elles ont été écrouées quasi simultanément.

Depuis le temps que Luraghi exigeait qu’on accuse des femmes… cette fois, il est servi.

 

https://www.lamontagne.fr/busset-03270/actualites/27-ans-apres-la-decouverte-d-un-corps-decapite-a-busset-allier-l-affaire-doire-est-relancee-notre-grand-format_14153321/

27 ans après la découverte d’un corps décapité à Busset (Allier), l’affaire Doire est relancée : notre grand format

 

Publié le 30/06/2022 à 11h03

27 ans après la découverte d'un corps décapité à Busset (Allier), l'affaire Doire est relancée : notre grand format 

Près de 27 ans après la découverte du corps du chasseur décapité à Busset (Allier), l’affaire Christophe Doire est relancée.

Près de 27 ans après la découverte du corps du chasseur décapité à Busset (Allier), l’affaire Christophe Doire est relancée. Une garde à vue est en cours depuis mardi. Alors que le parquet de Cusset doit s’exprimer ce jeudi soir, retrouvez notre grand format.

Deux mois après que le corps de Christophe Doire a été exhumé, une personne a été placée en garde à vue, mardi. Un rebondissement majeur 27 ans après la mort de cet homme retrouvé décapité dans un fossé sur la commune de Busset (Allier) le 25 décembre 1995.

27 ans après la découverte d’un corps décapité à Busset (Allier), une personne placée en garde à vue

Le parquet de Cusset, il y a deux ans, avait décidé de relancer ce « cold case » qui n’a jamais livré ses mystères, ni aucune réponse à cette question : qui a pu tuer Christophe Doire, ce Cussétois employé à la société alimentaire et diététique de Vichy, dont le corps avait été retrouvé sans tête dans un fossé de la commune de Busset, le matin du 25 décembre 1995 ?

Le parquet doit s’exprimer ce jeudi soir

Depuis ce mardi, une garde à vue est donc en cours, précise le parquet de Cusset qui, pour l’heure, ne divulgue pas davantage d’informations. Le parquet doit toutefois s’exprimer ce jeudi soir.

Affaire Christophe Doire dans l’Allier : la douleur d’un frère 24 ans après les faits

En 2019, deux journalistes de La Montagne, Sophie Leclanché et Stéphanie Delannes, avaient réalisé un long format sur cette affaire hors norme. Récit des faits, témoignages de proches, pistes explorées… Retrouvez ce long format en cliquant ici.

 

https://www.bfmtv.com/police-justice/affaire-christophe-doire-la-veuve-a-ete-placee-en-detention-provisoire-mais-continue-de-nier-le-meurtre_AV-202206300723.html

Affaire Christophe Doire: la veuve a été placée en détention provisoire mais continue de nier le meurtre

 

Elisa Fernandez
Le 30/06/2022 à 20:44

 

Busset en 1995 et Ille-sur-Têt en 2022 : des femmes équarisseuses... dans Crime banniere_default_rubrique_banner_1656592159732_1656592203156
L’épouse d’un homme retrouvé décapité en 1995 à Busset, dans l’Allier, a été placée en garde à vue mardi. Elle continue de nier, indique ce jeudi le procureur de la République, Eric Neveu.

Alors que la veuve de Christophe Doire, un homme retrouvé décapité en 1995 à Busset, dans l’Allier, a été placée en garde à vue mardi, le procureur de la République de Cusset, Éric Neveu, annonce ce jeudi qu’elle a été mise en exament et placée en détention provisoire.

Le magistrat a expliqué que depuis novembre 2021, de nouvelles investigations ont été menées en secret, pour tenter de résoudre ce cas, classé à plusieurs reprises. Après l’exhumation du corps de Christophe Doire notamment, Éric Neveu estime avoir trouvé des « indices graves et concordants » mettant en avant le rôle de la femme dans la mort de son époux.

« Lors de son interrogatoire de première comparution, elle a continué à nier », a assuré le procureur de la République, ajoutant que sa version avait évolué avec le temps.

Aucun suspect réel jusque-là

Christophe Doire, un père de famille de 28 ans, amateur de chasse, a été vu vivant pour la dernière fois le 16 décembre 1995, partant de chez son frère, chez qui il avait passé la soirée. Avant de prendre la route, il indique à ce dernier qu’il compte aller chasser le lendemain. Il ne donne ensuite plus signe de vie.

Seule sa voiture est retrouvée, deux jours plus tard, à Cusset, non loin de Busset. Son corps finira par être découvert par un promeneur, le 25 décembre au matin. Sa tête est manquante; à la place gît l’une des bottes du chasseur.

Jusqu’ici, l’enquête n’avait pas permis d’identifier un réel suspect, tournant autour de l’hypothèse d’une vengeance entre chasseurs. Elle a cependant été rouverte sous l’impulsion du procureur Éric Neveu, en 2020.

Elisa Fernandez

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/pyrenees-orientales/prades/disparition-dans-les-pyrenees-orientales-le-corps-du-quinquagenaire-retrouve-decoupe-dans-des-sacs-poubelles-2568708.html

Disparition dans les Pyrénées-Orientales : le corps du quinquagénaire retrouvé découpé dans des sacs poubelles

 

Publié le 22/06/2022 à 18h32 • Mis à jour le 23/06/2022 à 11h10
Écrit par Fabrice Dubault avec AFP
Pyrénées-Orientales - le cadavre du disparu a été retrouvé en contrebas d'une route, à proximité du site touristique des Orgues d'Ille-sur-Têt - 22 juin 2022.
Pyrénées-Orientales – le cadavre du disparu a été retrouvé en contrebas d’une route, à proximité du site touristique des Orgues d’Ille-sur-Têt – 22 juin 2022. • © FTV

 

Le cadavre mutilé et démembré, retrouvé le 1er juin par un promeneur à Ille-sur-Têt, a été identifié. Il s’agit du quinquagénaire porté disparu depuis le 26 mai dernier. Une enquête criminelle pour meurtre a été ouverte par le parquet de Perpignan, elle est confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie des Pyrénées-Orientales et la section de recherches de Montpellier.

Trois semaines après la découverte du cadavre découpé, le mystère reste entier autour de cette macabre affaire. Seule certitude, le corps a pu être identifié, c’est bien celui de l’homme de 57 ans, disparu d’Ille-sur-Têt le 26 mai 2022.

Le corps a été découvert le 1er juin par un promeneur dans une zone escarpée, non loin du site touristique des Orgues d’Ille-sur-Têt.

Le parquet de Perpignan indique ce mercredi que le cadavre a été mutilé, découpé, puis placé dans deux sacs et abandonné en contrebas d’une route départementale au nord de la commune catalane.

On se sent mal. C’est l’horreur cette affaire pour notre village. Moi, je le connaissais peu. C’était quelqu’un de tranquille, un homme sans histoires sur la commune.

William Burghoffer, maire d’Ille-sur-Têt.

Le quinquagénaire porté disparu le 26 mai

Rapidement, la disparition de François Vigouroux est qualifiée d’inquiétante par les gendarmes des Pyrénées-Orientales. Un appel à témoins est d’ailleurs lancé dès le lendemain par la gendarmerie d’Ille-sur-Têt.

L’homme de 57 ans a quitté son domicile avec un vélo électrique vers 17h30, pour une promenade en direction de Thuir, à une quinzaine de kilomètres de là. Il n’est jamais arrivé.

Son corps est retrouvé le 1er juin, dans un fossé, à l’intersection des départementales 2 et 21.

Appel à témoins de la gendarmerie des Pyrénées-Orientales.
Appel à témoins de la gendarmerie des Pyrénées-Orientales. • © Gendarmerie des Pyrénées-Orientales

 

Le parquet de Perpignan n’a pour l’instant pas donné d’indications sur les circonstances et causes du décès.

 

https://www.lindependant.fr/2022/06/30/pyrenees-orientales-une-femme-de-58-ans-interpellee-dans-lenquete-pour-le-meurtre-du-cycliste-demembre-retrouve-a-ille-sur-tet-10407532.php

Pyrénées-Orientales : une femme de 58 ans interpellée dans l’enquête pour le meurtre du cycliste démembré retrouvé à Ille-sur-Têt

 

  • François Vigouroux a été retrouvé en contrebas de cette route.
    François Vigouroux a été retrouvé en contrebas de cette route. Nicolas Parent – L’Indépendant
Publié le 30/06/2022 à 20:00 , mis à jour le 01/07/2022 à 09:26

 

00:00/01:43

Le 1er juin dernier, le corps d’un homme était découvert par un promeneur. L’enquête vient de connaître une avancée significative.

Le 1er juin, un promeneur faisait une macabre découverte, en contrebas de la route départementale D2. Le corps d’un homme, qui aurait été découpé au niveau du tronc, était retrouvé dans deux sacs. Une enquête pour « meurtre » était ouverte par le parquet de Perpignan. Il aura fallu trois semaines pour s’assurer de l’identité de la victime : François Vigouroux, un homme de 57 ans, parti faire du vélo une semaine plus tôt et qui n’est jamais rentré.

Ce mercredi 29 juin, une femme née en 1964 a été interpellée et placée en garde à vue, où elle était toujours ce jeudi, une information confirmée par le procureur de la République Jean-David Cavaillé.

À Ille-sur-Têt, l’émoi était vif après l’annonce de la découverte macabre puis de l’identité du corps, d’autant plus que François Vigouroux était un homme décrit comme sans histoires. Séparé de la mère de son fils, il avait depuis refait sa vie. Pour les Illois qui la connaissaient, la victime était une personne discrète : « Il était réservé. Sympathique oui, mais il ne parlait pas beaucoup », confiait l’un d’eux, au lendemain de l’identification du corps. Selon nos informations, François Vigouroux travaillait comme électricien sur la station de ski de Granvalira en Andorre.

On n’en sait pour l’heure pas beaucoup plus sur le profil de la suspecte âgée de 58 ans, si ce n’est qu’elle est jusque-là inconnue de la justice : s’agit-il d’une proche de François Vigouroux ? Que sait-elle de cette affaire ? À quel point est-elle impliquée ? Est-ce elle qui a tué et placé la victime dans des sacs ? Et si oui, pourquoi ? S’agit-il d’un mobile en lien avec l’argent ? Avec une affaire de cœur ? L’enquête se poursuit pour tenter de déterminer les réponses à ces questions.

 

 

https://www.lindependant.fr/2022/07/01/cycliste-demembre-a-ille-sur-tet-la-suspecte-une-proche-de-la-victime-mise-en-examen-pour-meurtre-10409472.php

Cycliste démembré à Ille-sur-Têt : la suspecte, une proche de la victime, mise en examen pour « meurtre »

 

  • Le corps mutilé de François Vigouroux avait été découvert en contrebas de la route menant aux Orgues d'Ille le 1er juin dernier.
    Le corps mutilé de François Vigouroux avait été découvert en contrebas de la route menant aux Orgues d’Ille le 1er juin dernier. Charles Baron – L’Indépendant
Publié le 01/07/2022 à 17:33 , mis à jour à 19:56

 

00:00/02:31

La femme, âgée de 58 ans, qui a été interpellée voilà deux jours pour le meurtre de François Vigouroux, a été déférée ce vendredi 1er juillet 2022 au palais de justice de Perpignan.

Le 26 mai dernier, les proches de François Vigouroux, un habitant d’Ille-sur-Têt âgé de 57 ans, signalaient sa disparition auprès des forces de l’ordre. Selon les premières déclarations, l’homme était parti de chez lui le jour même en fin d’après-midi pour une promenade à vélo en direction de Thuir et devait rentrer dîner avec son fils pour 19 h 30. Or, il n’était jamais réapparu à son domicile.

Malgré les recherches entreprises, François Vigouroux, décrit comme « sympathique » et « sans histoire », demeurait introuvable jusqu’à ce qu’une semaine plus tard, le 1er juin précisément, son cadavre était découvert par un promeneur en contrebas de la chaussée, au niveau de l’embranchement des routes D2 et D21 à proximité du site des Orgues d’Ille.

Son corps présentait alors des sévices graves et aurait été découpé au niveau du tronc avant d’être abandonné dans deux sacs distincts. Le mystère le plus épais entourait alors cette affaire et les investigations suivaient leurs cours, menées par les gendarmes de la section de recherches de Montpellier en quête d’une piste.

« Jamais condamnée par le passé »

Or, un mois après la macabre découverte, les enquêteurs sont parvenus à identifier une suspecte. Une femme, âgée de 58 ans, qui a été interpellée ce mercredi 29 juin et placée immédiatement en garde à vue.

A lire aussi : Pyrénées-Orientales : une femme de 58 ans interpellée dans l’enquête pour le meurtre du cycliste démembré retrouvé à Ille-sur-Têt

À l’issue de son audition, elle a été déférée au parquet de Perpignan ce vendredi 1er juillet au matin. Elle « a été mise en examen pour meurtre » confirme le procureur de la République de Perpignan Jean-David Cavaillé, puis aussitôt  »écrouée« .  Il s’agit d’une proche de la victime, « de l’entourage familial », ajoute le parquet sans vouloir fournir plus d’éléments qui pourraient nuire à la poursuite de l’enquête.

Car de nombreuses zones d’ombre et d’interrogations subsistent dans ce dossier. À commencer par le mobile de ce crime. Une affaire sentimentale ? Une vengeance ?  Pourquoi cette femme, « jamais condamnée par le passé » précise le procureur, aurait-elle tué François Vigouroux avec un tel acharnement sur sa dépouille ? Quelle est la cause exacte du décès de François Vigouroux ? Aurait-elle pu avoir agi seule, notamment au vu de la forte corpulence de la victime ? Lui aurait-elle donné rendez-vous ou l’aurait-elle surpris sur son parcours ? Quel est le degré d’implication véritable de cette femme dans ce meurtre ? On est encore loin, semble-t-il de connaître toutes les réponses à cette multitude de questions.

Laure Moysset

 

 

https://www.lamontagne.fr/gf/LM_cold-case-affaire-doire/index.html?fbclid=IwAR1F4f3I1y5y9pxYxLBcWaaPt6W4vhS77DrZGH4Kb39t3OOVtUjcOFhky6g

Cold Case #4

L’affaire Doire

Par Sophie Leclanché & Stéphanie Delannes
Lundi 25 décembre 1995. Dans le matin installé, une ombre assombrit le bas côté à peine enneigé de la route qui serpente entre Busset et Saint-Yorre. C’est un corps qui gît à plat ventre. Celui d’un jeune homme décapité.

Dans un fossé, un corps décapité

La départementale 121, cette petite route qui serpente au pied de la Montagne Bourbonnaise est déserte. Normal, nous sommes le 25 décembre au matin. Dans la nuit, il a neigeoté, il fait à peine 3 degrés, c’est un temps de saison mais qui n’invite pas particulièrement à la balade.

Comme la plupart des hommes du canton de Cusset, le jeune Romain*, un Bussétois d’une vingtaine d’années, est chasseur. Noël ou pas, il part inspecter les lieux où il sait pouvoir pister le gibier. D’ailleurs, la veille, d’autres chasseurs ont fait le pied dans le secteur ; ils sont même passés sur cette route.

Au lieu-dit Les Corres, un peu avant la menuiserie, en direction de Saint-Yorre, Romain connaît un passage emprunté par les animaux. Dans une courbe, à droite, il se gare à l’entrée d’un champ. Aussitôt il aperçoit une forme sombre dans le fossé.

C’est un corps. Il gît sur le ventre. Un corps décapité. L’horreur rentre en scène. Elle est à son paroxysme lorsque le jeune homme s’aperçoit qu’à la place de la tête qui a disparu, on a déposé une des bottes en caoutchouc de la victime.

La victime est identifiée mais le mystère reste entier

La victime de ce crime à l’effroyable mise en scène est rapidement identifiée. Il s’agit d’un jeune père de famille de 28 ans, Christophe Doire, très connu dans le secteur, et plus particulièrement dans le milieu de chasseurs. Il est diversement apprécié. Son côté tête-brûlée, irrespectueux des règles et son penchant pour l’alcool ont terni son image au point qu’il peut même faire peur à certains de ses concitoyens.

Sa mère est la présidente de la société de chasse du Vernet, le village voisin de Busset. Son père est boucher, il a travaillé aux abattoirs pendant plusieurs décennies. Dans la lignée familiale, Christophe est chasseur et… il travaille aussi aux abattoirs de Vichy.

 dans Folie
Article de La Montagne du 26 décembre 1995

La victime est en tenue de chasse. La veille de sa mort, le samedi soir 17 décembre, le jeune homme est allé regarder la télévision chez son frère cadet, à Vichy. Puis il a regagné sont domicile à Cusset.

Il s’est changé, a mangé une côtelette de porc ou de sanglier comme en attestera l’autopsie puis est ressorti de chez lui vers 4h30 du matin, selon son épouse. D’après les indications du légiste, sa mort serait survenue vers 5h.

Une sorte de rite macabre

Lorsque son corps a été découvert le matin de Noël, il ne portait aucune trace de violence mais il était, selon sa famille, totalement exsangue. Détail sordide évoqué par sa mère : le corps ne contenait plus une goutte de sang « comme si on l’avait pendu par les pieds pour qu’il se vide complètement ». Où et comment ailleurs que dans une chambre froide peut on opérer de la sorte ? D’ailleurs, la décollation, nette et précise, a été vraisemblablement été pratiquée par un professionnel…

 dans Insolent - Insolite
Article de La Montagne du 27 décembre 1995

Celui ou ceux qui l’ont tué n’ont pas cherché à empêcher ou à retarder son identification. Si la tête a disparu, c’est manifestement pour une tout autre raison : ne pas mettre les enquêteurs sur la piste balistique d’une arme à feu particulière.

A moins qu’il ne s’agisse d’une sorte de rite macabre. Ou d’un avertissement. Pourquoi ? Pour qui ? Près d’un quart de siècle plus tard, le mystère reste entier.

Une plaie toujours ouverte

Françoise Doire est ce que l’on appelle une femme de caractère. Intelligente, le verbe précis, elle dépeint son fils, Christophe, celui dont elle est « la plus proche », avec lucidité. Christophe était « un excellent suiveur de chiens », il était souvent sollicité pour cela. Et c’est également cela qui avait excité « les jalousies ».

Parce que Mme Doire est affirmative : la mort de Christophe, c’est « une vengeance de chasse ». Ou pour le moins, une affaire liée à la chasse. Peut-être Christophe a-t-il participé à ces « chasses pas très catholiques » auxquelles participaient « des pontes » du côté de Vendat ? A moins qu’il ne s’agisse de ses faits de braconnage…

 

busset2612952
Lieu où le corps a été découvert

Certes, Christophe n’était pas un ange. Mais cela ne mérite pas la mort. Et encore moins la mise en scène macabre qui a l’a accompagnée. Une mère peut-elle jamais oublier cela ? La découverte du corps décapité de son fils le jour de Noël. Et sa tête disparue à jamais. « Cela fait 24 ans que je suis insomniaque », explique la mère endeuillée, « je n’ai pas pu reconnaître le corps de mon fils ; je ne sais pas ce qui a été enterré exactement ; est-ce que c’est bien lui ? ».

C’est à cause de la chienne Flora

Près d’un quart de siècle après les faits, Françoise Doire relate les faits comme s’ils s’étaient déroulés la veille. Le film de ce jour où elle a vu pour la dernière fois le second de ses trois enfants est intact. Il s’achève sur l’histoire de Flora, la chienne préférée de Christophe. C’est le 16 décembre, que ce griffon connu pour ses performances à la chasse, s’est volatilisé. Au Vernet, un témoin affirme avoir vu un homme embarquer l’animal dans son 4X4.

Françoise en est certaine, puisque c’est lui qui a volé l’animal, c’est lui qui a assassiné son fils. Parce que celui-ci l’avait démasqué. Le mobile est-il suffisant pour tuer ? Et mutiler ? Françoise Doire n’en démord pas.

Ce fameux chasseur qui restituera la chienne le 19 décembre selon Mme Doire, Christophe, exclu pour ses frasques de la société de chasse du Vernet, l’a rejoint pour mieux pratiquer son art. Entre eux, « ce n’est pas le grand amour ». Mais c’est grâce à lui que le fils Doire est régulièrement invité par ce groupement de chasseurs constitué en association pour avoir des bracelets supplémentaires.

Un mois après sa disparition, des centaines de personnes assistent aux obsèques du jeune père de famille. Dans la foule, de nombreux chasseurs, des proches de la famille éprouvée et des curieux attirés par le mystère. Le suspect numéro 1, ce quadragénaire plusieurs fois placé en garde-à-vue mais jamais mis en examen pour le crime, n’est pas présent. Car autour du zinc de chez Doudou, au Vernet et dans l’univers des chasseurs, la rumeur a fait son office. Se montrer aux funérailles, c’est le lynchage assuré…

Omerta dans le Bourbonnais

Plus de vingt ans après les faits, l’évocation du meurtre de Christophe Doire crée toujours un certain malaise. Rares sont les témoins qui acceptent de parler à visage découvert.Et du côté des autorités judiciaires, « aucun souvenir intéressant » ne remonte à la surface, affirme le procureur de l’époque tandis que le juge d’instruction semble aux abonnés absents. Tout comme le patron du bar qui était à l’époque le rendez-vous des chasseurs au Vernet…Un maire du secteur, qui parle sous couvert d’anonymat, plante le décor de cette période, au début des années 90. Il raconte que pour se faire admettre et ne pas se voir reprocher d’être un opposant, il avait dû passer son permis de chasse, un loisir auquel a priori il n’aurait jamais songé à s’adonner.

L’affaire de la SOBOVIDE

A Vichy et dans ces alentours, plusieurs affaires avaient défrayé la chronique. Il y avait eu cet important trafic de viandes à la SOBOVIDÉ au cours de laquelle un syndicaliste un peu trop zélé aux yeux de son employeur délinquant, avait échappé de peu à la mort frappé par des inconnus à coup de feuille de boucher.

Il y avait eu aussi du côté de Varennes, l’histoire, jamais conclue, relatée par un témoin de l’époque, de ce chasseur qui « avait été écrasé contre un pylône par un conducteur qui avait pris la fuite. »Et aussi, celle de ce garde-chasse de la société privée Champoux-Lourdy, Georges Vigier, 42 ans, qui avait été retrouvé dans la forêt de Vendat, « suicidé de deux balles dans la tête ». Incroyable maladresse pour un garde-chasse dont « le fusil avait été retrouvé accroché à une branche d’arbre », selon la presse du moment. Plusieurs mois plus tard, l’enquête s’orientera vers un homicide dont le ou les auteurs ne seront pas identifiés.

Des chasses très particulières

Plane enfin l’ombre du président des chasses présidentielles, François de Grossouvre, l’ex- grand ami de François Mitterrand qui avait, qui plus est, une gentilhommière du côté de Lusigny au nord est de l’Allier.

Ce même François de Grossouvre qui s’était donné la mort dans son bureau élyséen quelques mois plus tôt. Non pas qu’on lui attribua ces méfaits mais le pouvoir nourrissant le fantasme, certains avaient imaginé que Georges Vigier ou Christophe Doire auraient pu être associés à des parties de chasse particulières, en présence de hautes personnalités…

La douleur d’un frère

« Le 16 décembre 1995, j’ai refermé la porte derrière lui et plus jamais personne ne l’a revu vivant. Sauf son assassin ». Olivier Doire a seize mois de moins que son frère Christophe mais il était néanmoins son « confident ». Rien de la vie de Christophe n’est étranger à Olivier.Sauf peut-être cette journée du 11 décembre 1995, durant laquelle Christophe, qui avait dûment prévenu son employeur, a totalement disparu des radars. C’était 14 jours avant la découverte de son corps et nul ne sait où il était et ce qu’il a fait ce jour là.

Comme deux frères presque jumeaux, avec leur père, Daniel, Christophe et Olivier ont battu la campagne bourbonnaise. Et beaucoup chassé. Sauf en 1995. Cette année-là, Olivier n’a pas renouvelé ses cotisations. Christophe a chassé sans lui, avec d’autres parmi lesquels un certain Denis*.

« J’ai cherché mon frère, puis son assassin »

Ce Denis, 24 ans après les faits, Olivier ne le comprend toujours pas. Pourquoi, a-t-il nié avoir « emprunté » les chiens de la victime ? Alors même qu’il a été vu, dans le Cher, chassant avec l’un d’eux, la très réputée Flora, le lendemain de la disparition de Christophe ? Pourquoi a-t-il menti, alors que tout l’accusait dans ce vol ?

A ce moment-là, se souvient Olivier, « je cherchais mon frère disparu » car son corps n’avait pas été retrouvé. Denis, alors, ne pouvait pas être suspecté de ce crime. « Ce n’est qu’après, le 25 décembre, là j’ai commencé à chercher son assassin ».

Harcèlement

Ainsi est-il retourné voir Denis « sans aucune animosité » précise-t-il. Surprise : Denis a alors reconnu s’être emparé des chiens de Christophe.

Pourquoi un tel revirement ? Sinon la peur de se voir imputé le meurtre de Christophe Doire. Au cours de l’enquête, il a longtemps, souvent été question de ce Denis. Certains ont laissé entendre qu’il connaissait le meurtrier du jeune père de famille. Olivier, lui, assure encore qu’il « ne le voit pas faire ça ».

Qui, alors et pourquoi avec une telle sauvagerie ? Y a-t-il un lien avec toutes les femmes que Christophe importunait dans sa sphère professionnelle. Allant, dit l’enquête, jusqu’au harcèlement ?

« Cela a anéanti ma vie »

24 ans après les faits, Olivier Doire, jeune et sportif quinquagénaire, ne peut retenir son émotion à l’évocation de son frère. Malgré des années de suivi psychologique, la tragédie a « anéanti sa vie, détruit son couple ».

À la souffrance de la perte d’un proche est venue s’ajouter l’abyssale douleur de la plaie qui ne se refermera pas parce qu’aucune réponse n’a été apportée. Pour lui, partie civile depuis presque 25 ans, c’est aujourd’hui « le plus choquant ». Se dire qu’« il n’y a pas de coupable, pas de procès, et pas de deuil possible ».

Pourquoi ? Peut-être parce que « mon frère ce n’était pas une personnalité, c’était un fils de rien ».

fouilles
Investigations pendant l’enquête dans le puits d’une ancienne propriété du principal suspect, en 2002.

Beaucoup ont cru, en 2014, que l’épilogue se profilait lorsque, le 23 mars, un crâne a été découvert par les nouveaux occupants d’une maison à Saint-Pourçain-sur-Sioule. Hélas, selon la médecine légale, l’ossement aurait appartenu à une personne décédée depuis plusieurs dizaines d’années.

En 2020, cela fera un quart de siècle qu’il attend des explications. Olivier Doire espère encore. Que « quelqu’un parle », qu’un juge reprenne l’affaire. « Avec les nouveaux moyens d’investigations on pourrait sans doute retrouver de l’ADN sur les scellés » argumente-t-il.

Le frère de la victime pourrait bien être entendu. Le parquet de Cusset vient de ressortir le dossier Doire. Une nouvelle enquête pourrait bien être ouverte. L’espoir, à nouveau, pour toute une famille de trouver la paix. Et pour la société, de savoir que le crime ne reste pas impuni.

Une mémoire à l’encre rouge

Il est des lieux marqués malgré eux à l’encre rouge.

D’un rouge sang qui tranche singulièrement avec la quiétude des paysages environnants. C’est le cas de Busset, dont on préfère garder l’image d’un village de pierre blonde ceinturant la majestueuse forteresse surplombant la vallée du Sichon, dans l’Allier.

C’est pourtant là qu’avait sévi l’un des premiers tueurs en série connu en France. Ce fameux Joseph Vacher surnommé le « Jack l’éventreur du Sud Est », auquel la justice avait attribué une trentaine de crimes tous plus violents les uns que les autres.

Dont celui, à l’orée de Busset, de la jeune Marie Loussier-Lorut. C’était en 1896 et contrairement aux autres victimes de Vacher, Marie, 19 ans, n’avait pas été mutilée.

vacher
Joseph Vacher

Un siècle plus tard, le meurtre de Christophe Doire a lui aussi défrayé la chronique bien au-delà du Bourbonnais. Les Bussétois de longue date n’oublieront jamais ce jour de Noël 1995 où le corps mutilé de Christophe Doire a été découvert.

* Les prénoms ont été modifiés.

 

François Vigouroux d’Ille-sur-Têt connaissait-il Jean-Marc Donnadieu ?

La question se pose, sachant, d’une part, que Jean-Marc Donnadieu fait bien partie des cybercriminels et terroristes « islamistes » de la bande du pédophile Pascal Edouard Cyprien Luraghi, et d’autre part, que François Vigouroux travaillait en Andorre, où il était chef électricien chez Saetde depuis 1999 (voir ci-dessous son compte Viadéo et la publication d’une offre d’emploi dont il est l’auteur).

Car en effet, comme de nombreux Toulousains, Jean-Marc Donnadieu de Béziers allait très régulièrement faire ses courses en Andorre ou en Espagne jusqu’au premier confinement de 2020 – ensuite, je ne sais pas; il s’était plaint publiquement de ne plus pouvoir y aller en mars 2020, et je ne me souviens pas de l’avoir vu en reparler par la suite. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’était plus possible de franchir la frontière espagnole et qu’il ne restait donc qu’Andorre pour aller faire ses courses à bas prix. Or, le m’as-tu-vu extrême-gauchiste Jean-Marc Donnadieu, qui aime à se faire remarquer et jouer les chefs partout où il passe, a aussi une fâcheuse tendance à s’y créer des conflits, notamment avec d’autres chefs.

Par ailleurs, il existe déjà d’autres victimes de faits similaires dont Jean-Marc Donnadieu aurait bien pu, aussi, croiser la route, il s’agit du couple de policiers assassinés à Magnanville le 13 juin 2016 (début de la série d’attentats islamistes liée à la procédure parisienne de Pascal Edouard Cyprien Luraghi à mon encontre) et dont l’un était originaire de Pézenas, où Jean-Marc Donnadieu lui aussi a passé beaucoup de temps avec sa copine habitant dans cette commune (il m’en parlait déjà dans ses commentaires sur mon blog en 2010 et l’évoque encore dans une plainte délirante qu’il a déposée en 2012 et dont copie ci-dessous), sans compter que ce policier, Jean-Baptiste Salvaing, avait par le passé occupé un poste dans l’Hérault, au Cap d’Agde, autre lieu très régulièrement fréquenté par l’échangiste et amateur de BDSM Jean-Marc Donnadieu, plutôt en soirée selon ses dires. N’y auraient-ils pas eu des mots ? C’est très possible.

Il est également certain que les attentats « islamistes » ne sont pas tous aveugles et cachent parfois des assassinats commis contre des cibles délibérées et désignées par les commanditaires de ces actes terroristes.

En l’occurrence, autant ces policiers assassinés le 13 juin 2016 au tout début de la série d’attentats liée à la procédure parisienne de Pascal Edouard Cyprien Luraghi à mon encontre (qui a perdu les deux procès qu’il m’a faits à Paris, en première instance le 5 janvier 2017 et en appel le 11 avril 2018), que François Vigouroux le 26 mai dernier alors que débutait une nouvelle série d’attentats « islamistes » au déclencheur tout à fait similaire aux précédents (comme j’ai désormais le calendrier de cette nouvelle série, je suis en mesure d’affirmer que l’arrestation du 25 mai s’est bien produite alors que le passage à l’acte était effectivement imminent), pourraient avoir été victimes de règlements de comptes du psychopathe Jean-Marc Donnadieu de Béziers.

Par ailleurs, nous connaissons déjà le motif de l’assassinat de Patricia Bouchon par les mêmes le 14 février 2011 à Bouloc, ils la soupçonnaient de vouloir les dénoncer pour toutes leurs exactions à mon encontre alors qu’ils s’apprêtaient à engager contre mon ancien hébergeur de blog Overblog une procédure en référé devant le TGI de Béziers via l’unique Jean-Marc Donnadieu de Béziers, le seul de la bande à pouvoir faire payer par l’Etat tous ses frais de procédure, au moyen d’une aide juridictionnelle totale qu’il avait déjà obtenue grâce à une dénonciation calomnieuse et la présentation de faux :

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/25/affaire-patricia-bouchon-toute-la-verite-a-t-elle-ete-dite/

Or, en date du 6 mai 2022, le cybercriminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi indiquait publiquement qu’il était encore, selon lui, victime d’« un max de tentatives d’intrusions depuis quelques semaines » :

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/05/14/des-tentatives-dintrusion-chez-les-cybercriminels-de-la-bande-luraghi/

Rappelons que la plainte délirante de Jean-Marc Donnadieu du 3 février 2012 portait également sur ce type de « faits » dont il accusait nommément un ufologue du nom de Christian Comtesse qu’il harcelait depuis de nombreuses années et avec qui il a publiquement réglé quelques comptes en 2018, sur Facebook, d’où, alors, la publication de cette plainte par l’un et l’autre, le premier sans aucun cache et le second en en masquant l’identité et les coordonnées de son harceleur (voir copies ci-dessous). Violant quotidiennement l’intimité de ma vie privée avec ses complices de la bande du pédophile Pascal Edouard Cyprien Luraghi, notamment au moyen de piratages informatiques, Jean-Marc Donnadieu s’était plaint que Christian Comtesse ayant vu le commentaire public par lequel il avait donné à ses amis ufosceptiques ses codes d’accès aux blogs secrets de son complice Luraghi me concernant, ainsi qu’à leurs échanges de mails à propos de leurs piratages informatiques et autres exactions à mon encontre, aurait tenté d’utiliser ces codes d’accès pour voir ce qu’ils étaient tous en train de comploter.

Oui, c’est bien ça : le criminel Jean-Marc Donnadieu se plaint que l’ufologue Christian Comtesse, sans jamais avoir commis la moindre infraction pénale, ait pu tenter d’accéder à ses échanges privés avec ses complices concernant de multiples infractions pénales dont ils sont les auteurs, et du même coup en obtenir des preuves. Il va d’abord s’en plaindre aux policiers du commissariat de Béziers qui lui font remarquer qu’il n’y a là aucune infraction pénale, puisqu’il a lui-même fourni ses codes d’accès, et refusent par conséquent de prendre sa plainte, ce en quoi il s’en plaint très amèrement au procureur de la République de Béziers dans la plainte qu’il a déposée le 3 février 2012.

Dans son esprit, c’est très clair : policiers et magistrats sont bien là pour « protéger » les délinquants et criminels contre leurs victimes, surtout lorsque celles-ci tentent de se défendre, d’obtenir des preuves, de dénoncer.

Jean-Marc Donnadieu est un débile mental, comme tous les psychopathes qu’utilise la criminelle Josette Brenterch du NPA de Brest pour toutes ses entreprises criminelles.

En faisant partie depuis de très nombreuses années, il n’a toujours connu que ce mode-là de fonctionnement de la « justice » et s’imagine vraiment être dans son bon droit ou au moins dans le vrai (ça va marcher…) lorsqu’il demande à la justice de le protéger contre ses victimes et de les faire poursuivre et condamner. Il sait par expérience qu’il ne tombera pas « dans le Jubillar » (= en détention préventive), comme dit son complice Pascal Edouard Cyprien Luraghi, s’il évite de dire qu’il me pirate, qu’il assassine des gens, etc, etc… bref s’il continue à nier fermement être l’auteur de crimes ou délits comme il l’a toujours fait… et à mentir et affabuler comme il l’a aussi toujours fait…

Au passage, il se plaint aussi que le policier qui l’a reçu au Commissariat de Béziers le 20 janvier 2012 n’a pas décliné son identité…

Je ne sais pas pour vous, mais moi, quand je vais dans un commissariat, je ne demande pas aux policiers qu’ils me déclinent leurs identités respectives, c’est exactement l’inverse qui se passe…

Les malades mentaux de la bande du pédophile Pascal Edouard Cyprien Luraghi se trouvent tous tellement imprégnés du procédé extrême-gauchiste et pervers d’inversion totale de tout (faits, personnalités, valeurs, etc…) qu’ils peuvent même le faire ainsi de manière systématique et quasi réflexe, gratuite, et même au risque qu’il desserve leurs intérêts (cette plainte grandement délirante aura tout de même donné lieu à une enquête préliminaire et a finalement été classée sans suite après que le mis en cause se fût expliqué sur les « faits » qui lui étaient reprochés).

Je rappelle aussi que Jean-Marc Donnadieu en tant que fer de lance de toute la bande du pédophile Pascal Edouard Cyprien Luraghi a réussi à faire condamner mon ancien hébergeur de blog OverBlog à lui verser une grosse somme d’argent en dommages et intérêts (7500,00 € comme il me le rappelait le 18 avril dernier, sans compter les sommes allouées au titre de l’article 700 du Code de procédure civile pour deux procès, alors qu’en réalité il n’avait rien déboursé, bénéficiant d’une aide juridictionnelle totale) au motif de révélations que j’aurais faites concernant son identité et sa vie privée alors qu’en réalité il en était lui-même l’auteur, non seulement sur mon blog mais également sur de très nombreux autres sites, dont les siens, tandis que lui-même et ses complices de la bande Luraghi se rendaient, eux, effectivement coupables à mon encontre de telles atteintes à l’intimité de le vie privée depuis juin 2010. Et de façon à s’éviter toute contradiction de ma part, il m’avait exclue de toutes ses procédures contre OverBlog qui aurait dû être entendu en sa défense en appel à Montpellier comme en première instance à Béziers.

 

A lire ou à relire :

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/05/27/terrorisme-islamiste-debut-dune-nouvelle-vague-dattentats-en-france/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/24/cyprien-luraghi-se-moque-des-gendarmes/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/24/un-crime-tres-inquietant-a-ille-sur-tet-pres-de-perpignan/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/26/du-luraghi-dans-le-texte/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/26/ces-delires-publics-de-cyprien-luraghi-sont-ils-encore-ceux-dun-tueur/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/27/nouvelles-menaces-dattentats-islamistes/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/25/affaire-patricia-bouchon-toute-la-verite-a-t-elle-ete-dite/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/05/14/des-tentatives-dintrusion-chez-les-cybercriminels-de-la-bande-luraghi/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/05/06/retour-de-jean-marc-donnadieu-sur-les-blogs/

 

 

https://viadeo.journaldunet.com/p/francois-vigouroux-7208403

Francois VIGOUROUX

ANDORRE-LA-VIEILLE

En résumé

Pas de description

Entreprises

  • SAETDE - Chef de service

    1999 – maintenant

 

 

https://www.skipass.com/forums/divers/emplois_montagne/sujet-142340.html

Electricien remontÉe mÉcaniques – saetde grandvalira (andorre)

 

François Vigouroux de l'Ille-sur-Têt connaissait-il Jean-Marc Donnadieu ? dans AC ! Brest
phil6611
phil6611

Le 1 mai 2019 – 18:34
SAETDE exploitant des secteurs Pas de la Casa – Grau Roig – Funicamp dans le domaine Grandvalira à Andorre recherche recrute électricien remontées mécaniques en CDI.La station de Grandvalira a été crée en 2003 à l’issue de la fusion des plus anciennes stations des Pyrénées : Pas de la Casa-Grau Roig (1956) et Soldeu-El Tarter (1964). Cette fusion a donné lieu à la plus grande station des Pyrénées et l’une des plus grandes d’Europe, avec 210 kilomètres de pistes sous un forfait unique donnant accès à tout le domaine skiable.Poste :Au sein du service électrique de la station, vous serez amené à effectuer la maintenance préventive et curative du parc de remontées mécaniques (1 Funitel, 1 TC10, 7TSD, 7TSF, 11TK)

Poste à pourvoir rapidement.

Salaire selon expérience et capacités.

Profil :

De formation BTS Electrotechnique, vous avez de solides connaissances en automatisme, régulation de vitesse, automates de sécurité. La pratique du ski et la capacité au travail en hauteur sont indispensables.

Permis B exigé.

Bon sens du relationnel et travail en équipe.
Contact: VIGOUROUX François
Téléphone : 376.80.10.50
Merci d’adresser votre CV et lettre de motivation par mail à : francoisvigouroux@grandvalira.com

Profil recherché

Formation BTS Electrotechnique

Message modifié 1 fois. Dernière modification par phil6611, 01/05/2019 – 18:35

 

 

https://www.francebleu.fr/infos/international/passer-la-frontiere-pour-des-courses-en-andorre-oui-en-espagne-non-1608065034

Passer la frontière pour des courses : en Andorre oui, en Espagne non

 

Mardi 15 décembre 2020 à 21:43 -

Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

 

Si le confinement est levé en France, il ne l’est pas dans certaines régions d’Espagne. Mardi 15 décembre, de nombreux Français ont dû faire demi-tour après la frontière, dans le Val d’Aran.

Dans le Val d'Aran, les policiers catalans ont mené des contrôles mardi matin.

Dans le Val d’Aran, les policiers catalans ont mené des contrôles mardi matin. © Radio France – Sébastien Berriot

 

Peut-on franchir la frontière pour aller faire des courses de Noël ? Vous êtes très nombreux à appeler France Bleu Occitanie depuis le début de la semaine pour avoir une réponse. Pour la Principauté d’Andorre, oui, c’est possible. À condition de revenir à la maison en France avant 20h, à cause du couvre-feu français. Il y a liberté de circulation le jour dans les deux pays.

En revanche pour l’Espagne, pour le Val d’Aran notamment, à la frontière avec la Haute-Garonne, c’est non ! Et on nage en plein paradoxe, car la frontière est bien ouverte, mais il est interdit de la franchir !

Le maire de Bossòst : « il n’est pas possible d’entrer ou de sortir de Catalogne »

« Il y a des contrôles aléatoires » explique le maire de Bossòst, Amador Marqués. Exemple ce mercredi 15 décembre, juste avant le village de Lés, et son supermarché : les policiers catalans, les Mossos d’Esquadra, ont arrêté toutes les voitures immatriculées en France. Pas d’amende (elle est pourtant de 300 euros), mais ordre de faire demi-tour.

 

Fa un mes que demanem a @govern harmonització de mesures en territoris transfronterers. Resposta: control de @mossos a la frontera, el dia en què França aixeca restriccions de mobilitat. No volíem tassa, doncs tassa i mitja. Estem indignats @ajbossost@conselharan@SEGREcompic.twitter.com/taQOR27Dpx— amador (@amrqs) December 15, 2020

Confinement périmétrique dans certaines régions

Explication : la Catalogne, comme l’Aragon, et d’autres régions d’Espagne, sont aujourd’hui placées en « confinement périmétrique ». Il est interdit d’entrer ou de sortir des régions concernées, et ça vaut donc pour la France.

C’est la cacophonie

Mais on se heurte aussi au fonctionnement espagnol : l’Etat central (Madrid) a compétence pour la frontière internationale, laissée ouverte. Mais derrière, chaque région décide des mesures sanitaires. Pour la Catalogne (Barcelone) pour l’instant c’est strict. Et « c’est la cacophonie« , juge Amador Marqués.

Il y a cependant des exceptions : on peut aller en Espagne pour de rares raisons professionnelles, médicales, ou familiales. Mais pas pour une cartouche de cigarettes, une bouteille de pastis, ou un parfum.

En tout cas pour le Val d’Aran ça tombe mal. Les commerçants aranais vivent avec la clientèle française, essentiellement venue de Toulouse ou du Comminges, surtout à Noël. « Pour les commerçants, c’est terrible« , juge Amador Marqués.

Le maire de Bossòst demande depuis des semaines une exception à Barcelone et à Madrid pour les territoires transfrontaliers… il attend toujours.

 

Mathieu Ferri

 

 

https://www.ladepeche.fr/article/2004/02/17/265791-est-il-rentable-de-faire-ses-courses-en-andorre.html

Toulouse. Est-il rentable de faire ses courses en Andorre ?

 

Publié le 17/02/2004 à 00:00

 

Un bus matin et soir pour Andorre-la-Vieille et le Pas-de-la-Case, les mercredi vendredis et dimanches chez Fram. Un allez/retour Toulouse le Pas-de-la-Case dans la journée chaque mercredis et samedis avec Salt. Si on ajoute les cars affrétés chaque année par dizaines par les clubs du 3e âge, on mesure le goût des Toulousains pour les produits détaxés de la principauté (1).

Mercredi 11 février, 8h 30, 48 passagers ont payé 15 euros pour un voyage de 11 heures au pays du beurre, du sucre, de l’alcool et des cigarettes à pas cher. A peine rajeunie par un couple d’amoureux, une femme et ses deux enfants et quelques hommes jeunes et solitaires, la moyenne d’âge frôle la soixantaine. Des habitués se reconnaissent et se saluent avant de s’asseoir. Pomponnées comme des demoiselles, Josephine et sa copine Marie font parti de ces fidèles capables de supporter six heures de bus pour quatre heures de courses dans les supermarchés du Pas. «Je viens une fois par mois. L’été nous faisons la route en voiture. Ca fait une belle promenade». Et que vont acheter nos deux promeneuses? «Rien lance Joséphine, juste deux cartouches de cigarettes et une bouteille de whisky pour faire un cadeau».

Assis seul et silencieux, un jeune homme d’une vingtaine d’années à d’autres préoccupations. «Je monte une fois par mois, pour faire les courses de fond pour la famille», explique-t-il. Au moment de repartir il glisse son gros sac dans la soute à bagages. A l’intérieur: trois kilos de beurre, cinq litres d’huile d’olive, cinq kilos de sucre en poudre et cinq kilos de sucre en morceau (Lire ci dessous le tableau comparatif des prix).

gros fumeur…

Dominique lui a la quarantaine et le visage buriné par la vie. Amoureux du Pas-de-la-Case, ce demandeur d’emploi monte deux à trois fois par semaine passer quelques heures dans les supermarchés. «Je ne prends pas de risque, je redescends toujours avec deux cartouches de cigarettes et deux bouteilles d’alcool car je suis un gros fumeur… Si je monte en voiture je fais le plein , ça me paye le voyage».

Daniel , ne fume pas. Mais il monte tous les quatre mois «pour faire des achats très ciblés». Aujourd’hui il redescends avec un ampli tuner payé en liquide 320 euros. «A Toulouse, le même appareil est vendu 396 euros. Mais si je n’avais pas trouvé la référence exacte que j’ai choisi en ville avant de monter je serai reparti sans rien», précise-t-il satisfait. Au moment de repartir un couple de retraité transporte discrètement dans un sac l’appareil photo numérique dont ils ont parlé pendant la montée. Un monsieur d’une cinquantaine d’années qui se targuait dans le bus d’avoir travaillé pour la police porte un sac photo flambant neuf à l’épaule. Un homme filme ses deux copains qui remontent dans le car avec son tout nouveau caméscope. Il est 15 h 30, le bus redémarre. La douane volante le laisse rentrer à Toulouse sans le moindre contrôle. Ceux qui ont joué, ont gagné.

Bernard Davodeau

(1)Les quantités officiellement autorisées sont de 300 cigarettes, 5 litres de vin ou un litre et demi d’alcool de plus de 22°, ou trois litres d’alcool de moins de 22°. Le beurre est limité à un Kg et le sucre à 5 Kg. La valeur des produits manufacturés ne doit pas dépasser 549 euros par personne.


« L’ANDORRE, C’EST INTÉRESSANT POUR LE CHOIX ET LE COÛT DES PRODUITS.»

Oui. « C’est meilleur marché.»

Cécile Lamarque, 24 ans, étudiante en sociologie.

« Faire ses achats en Andorre, c’est intéressant pour le choix et le coût des produits. C’est bien pour les cigarettes, les CD vierges et l’alcool s’il y a une fête prévue. Je sais que c’est intéressant aussi pour les vêtements, mais je suis étudiante, alors ça passe au second plan. Je n’ai pas le permis de conduire mais ça ne me gênerait pas de faire tous ces kilomètres. En attendant, je passe des commandes auprès d’amis ou j’ai des copains qui m’emmènent. Je leur demande une cartouche de cigarettes. On ne peut pas en ramener trop, c’est tout un calcul. De toute façon, c’est plus intéressant d’y aller à plusieurs. On partage les frais et on ramène plus de marchandises. Même avec les frais du voyage, ça reste malgré tout meilleur marché.»


« QUELQUES PRIX AUGMENTENT, MAIS CERTAINS ARTICLES SONT MOINS CHERS.»

Bof. Ca dépend des produits.

Stéphane Graule, 32 ans, boucher.

« Ce n’est pas intéressant pour tous les produits. Par exemple pour l’alcool, ça ne vaut pas forcément le coup. Ici, il y a des discounters qui font des bons prix. Puis pour les parfums ça devient kif-kif. Et il y a plein d’autres prix qui commencent à monter. Ils essayent de faire de l’Andorre une espèce de Monaco.

J’y vais quand même à l’occasion, parce que ça vaut la peine pour certains produits, comme les cigarettes. Ici à 5 € le paquet, fumer devient un luxe. J’ai aussi des copains qui y vont pour équiper leurs voitures. Les enceintes, les autoradios, tout est à moitié prix. Pour ma moto, c’est pareil, c’est même pas la moitié du prix. Mais je ne descends vraiment qu’à l’occasion. Je n’y suis pas allé depuis un an.»

La Dépêche du Midi

 

 

plainte-le-comtesse-2-1 dans Attentats

 

 dans Calomnie

 

 

Nouvelles menaces d’attentats islamistes

 

En date du 27 mai 2022, j’avais relayé cette information du 25 mai 2022 concernant un attentat qui venait d’être déjoué en m’interrogeant sur la possibilité que nous soyons confrontés à une nouvelle vague d’actes de terrorisme islamiste, après une période de tranquillité d’environ un an et demi :

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/05/27/terrorisme-islamiste-debut-dune-nouvelle-vague-dattentats-en-france/

Je suis au regret d’annoncer que c’était bien le cas, j’en ai eu confirmation au début du mois et dispose même du calendrier approximatif des attentats, que je ne publierai pas pour éviter d’être ensuite accusée de l’avoir moi-même suggéré.

Isabelle Johanny, vice-procureur du TJ de Brest, tentait de relancer le truc avec ses complices habituels, dont le pédophile et cybercriminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi, depuis déjà plusieurs mois. J’avais stoppé la balle à plusieurs reprises mais ne peux quand même pas parer à tout, et donc, c’est bien reparti pour un tour.

Simultanément, je constate depuis deux jours que nous avons encore un crime très étrange auquel le malade mental Pascal Edouard Cyprien Luraghi et sa bande de cinglés ne sont peut-être pas étrangers, puisqu’ils y réagissent publiquement comme ils le font habituellement à propos de crimes dont ils sont eux-mêmes les auteurs. C’est celui dont François Vigouroux a été victime à Ille-sur-Têt, près de Perpignan, manifestement le 26 mai dernier.

Et bien sûr, ce qui s’est passé à Oslo hier ne m’a pas non plus échappé.

Enfin, le chef terroriste Pascal Edouard Cyprien Luraghi avait bien lui aussi annoncé sur Twitter cette nouvelle série et peut-être même revendiqué l’assassinat de François Vigouroux à Ille-sur-Têt à sa manière – voir liste de messages rapportés ci-dessous; en tout dernier lieu, en date du 2 juin 2022, alors que venait d’être découvert le corps dépecé de François Vigouroux, il se disait coupable et se comparait à un gecko fondant sur sa proie « comme la foudre fulminant dans les lointains »…c’est-à-dire à la manière du verseau…

Je rappelle que sa fête islamiste ne dépend ni de mes écrits publics ni de mes plaintes susceptibles de le concerner, mais uniquement des possibilités qu’il entrevoit d’obtenir des condamnations à mon encontre dans le cadre de procédures pour le moins abusives – oui, c’est ainsi, les criminels organisés qui ont déjà assassiné plusieurs membres de ma famille tiennent absolument à faire condamner leur victime par tous les moyens ou n’importe lequel, sans forcément de relation avec mes écrits publics, comme quoi ceux-ci ne sont vraiment pas des déclencheurs, et d’ailleurs leurs obsessions me concernant lors des attentats des années 1990 étaient déjà à peu près les mêmes, alors que je n’avais strictement aucune expression publique.

C’est pourquoi en dépit de menaces perpétuelles de nouveaux faits graves, je continue à alerter au maximum sur la toile, même si ce n’est pas terrible, mais je n’ai toujours pas trouvé mieux – les autorités officielles, ça ne marche absolument pas.

 

 

Nouvelles menaces d'attentats islamistes dans AC ! Brest 2022%2003%2011%20-%20'Cyprien%20Luraghi%20on%20Twitter_%20_Par%20les%20temps%20qui%20courent%20on%20s'en%20rend%20enfin%20compte%20_%20le%20clavier%20peu_'%20-%20twitter.com

 

 

2022%2003%2012%20-%20'Cyprien%20Luraghi%20on%20Twitter_%20_Un%20bon%20kamikaze%20n'a%20jamais%20froid%20aux%20yeux.%20https___t.co_wrxOPSC4wG_%20_'%20-%20twitter.com dans Attentats

 

 

 dans Calomnie

 

2022%2006%2002%20-%20'ICYP%20I%20Chez%20Cyprien%20Luraghi%20%E2%88%92%20En%20ligne%20et%20%C3%A0%20l'%C5%93il%20depuis%202001'%20-%20icyp.fr dans Corruption

Ces délires publics de Cyprien Luraghi sont-ils encore ceux d’un tueur ?

Il y a tout juste deux jours, j’ai remarqué que le malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi était encore en train de s’esclaffer publiquement à propos d’un crime qui retient l’attention comme assez inquiétant, et d’autant plus que ce fêlé a précisément pour habitude de « rire » de la sorte de ses propres crimes – il en est toujours très excité dans les jours qui suivent et continue à se « moquer » de ses victimes durant trois bonnes semaines.

J’en ai parlé dans ces trois articles :

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/24/cyprien-luraghi-se-moque-des-gendarmes/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/24/un-crime-tres-inquietant-a-ille-sur-tet-pres-de-perpignan/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/26/du-luraghi-dans-le-texte/

De plus, je venais de rappeler dans ces deux articles des 23 et 24 juin qu’avec le malade mental Pascal Edouard Cyprien Luraghi, on peut bien s’attendre à tout, y compris au cannibalisme :

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/23/francois-verove-nordahl-lelandais-cyprien-luraghi-similitudes/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/24/emile-louis-et-la-fete-de-noel/

Or, voilà ce qu’il publiait sur Twitter en date du 16 juin alors que les mains et les pieds de François Vigouroux, tué et dépecé entre le 26 mai et le 1er juin, n’ont pas été retrouvés, et que par ailleurs le malade mental avait déjà fait savoir à ses lecteurs qu’il raffole des pieds de « cochon » :

 

 

Ces délires publics de Cyprien Luraghi sont-ils encore ceux d'un tueur ? dans Crime 2022%2006%2016%20-%20'Cyprien%20Luraghi%20on%20Twitter_%20_@ConconLouison%20@merou_agile%20https___t.co_qHkBIrCQpq_%20_%20Twitter'%20-%20twitter.com

 

 

Intéressant, ça aussi :

 

 

See new Tweets
Conversation

Ces délires publics de Cyprien Luraghi sont-ils encore ceux d'un tueur ? dans Crime doJd0U_1_normal

lamo
@ZombieLamo
·

Jun 2

On est plutôt dans la jubilation que dans le jubilé.

KV_miNO__normal dans Folie

Cyprien Luraghi
@CyprienLuraghi

Replying to

Tant qu’on est pas dans le Jubillar, tout va bien.
Translate Tweet
3

Likes

 

Affaire Patricia Bouchon : toute la vérité a-t-elle été dite ?

 

 

 

Bien sûr que non.

Depuis que je sais qui sont les auteurs de cet assassinat, je l’ai dit à de multiples reprises : c’est encore la bande de dingues du malade mental Pascal Edouard Cyprien Luraghi.

Plusieurs ADN inconnus figurent dans le dossier et c’est parfaitement normal, ils étaient bien plusieurs, mais il n’y a pas eu volonté judiciaire de les identifier.

C’est encore possible.

Acquérir des certitudes définitives concernant Laurent Dejean, c’est encore possible aussi, il suffit qu’une enquête appropriée cherche à déterminer si oui ou non il faisait bien partie de la bande à cette époque, et fatalement la réponse tombera.

La fille de la victime fait bien de relever que le crime a été commis le jour de la Saint-Valentin. Cela ne tient pas du tout au hasard, il avait bien été programmé sciemment pour ce jour-là. Par contre, j’ai toujours eu l’impression que le malade mental Luraghi, qui est l’ordonnateur et/ou commanditaire du crime, cherchait à briser le coeur d’un homme (mari, patron, autre), sans que les raisons qu’il pourrait vous exposer ne correspondent forcément à des réalités, vu que c’est un paranoïaque délirant. En même temps, sa haine assassine et celle, collective, de toute sa bande, étaient bien dirigées contre Patricia Bouchon.

Ce sont bien eux qui ont commis ce crime, en relation avec toutes leurs exactions à mon encontre, car de leur point de vue, Patricia Bouchon ou un de ses proches étaient devenus une menace pour la suite de leurs entreprises délirantes à mon encontre. Encore une fois, ces gens-là étant des malades mentaux délirants, il est fort possible qu’en réalité personne ne les ait jamais menacés d’aucune manière, mais eux y ont bien cru. Ils ont tué pour cette raison. Ils ont eu peur d’être dénoncés à la justice par une personne dont la dénonciation ou la plainte aurait eu bien plus de chances que les miennes d’être suivie d’effet.

Un avocat que j’avais consulté quelques mois plus tôt se proposait de tenter d’infiltrer cette bande de malfaiteurs pour les coincer. Connaissant leurs méthodes habituelles et leur dangerorité, je l’en avais dissuadé. Mais si lui a eu cette idée-là, d’autres ont pu l’avoir aussi. Or, d’une part, Patricia Bouchon travaillait bien pour un cabinet d’avocat, et d’autre part, à travers moi, la bande de tarés a en fait toujours attaqué beaucoup de monde. Qu’un avocat de Toulouse ait pu demander à sa secrétaire d’aller voir ce que faisait Luraghi sur la toile ne paraît donc pas invraisemblable du tout. Même sans aller jusqu’à infiltrer la bande, elle a pu simplement consulter son blog, ou même, son poste de travail a pu être utilisé à cet effet sans qu’elle le sache elle-même, par exemple durant son arrêt de travail pour maladie. Par ailleurs, tout ceci étant du domaine du possible, le cybercriminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi et sa bande de tarés le savaient eux aussi pertinemment et se méfiaient au point de rechercher systématiquement l’identité réelle de tout nouveau lecteur à partir de son adresse IP (ils le font d’ailleurs toujours à l’heure actuelle, ayant toujours autant, sinon beaucoup beaucoup plus de crimes et délits à cacher), d’où, aussi, la possibilité qu’ils se soient mis à paranoïer à mort après avoir identifié quelque part la secrétaire d’un avocat.

Ensuite, ils ont toujours traité de la même manière tous ceux qui les dérangeaient : piratages informatiques et écoutes illégales jusqu’à tout savoir de ces « suspects », ce qui permet après, selon les cas, soit de harceler, soit de mettre au point le scénario d’un assassinat et de le programmer.

 

Un crime très inquiétant à Ille-sur-Têt près de Perpignan

Ce crime assez étrange, inquiétant en soi comme tous les crimes, le devient tout particulièrement pour les multiples victimes du cybercriminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi et de sa bande de dingues dès lors qu’il est constaté qu’ils en rigolent publiquement, comme je l’ai fait remarquer ici :

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/24/cyprien-luraghi-se-moque-des-gendarmes/

En effet, ces tarés ont toujours eu pour habitude de « rire » publiquement de leurs propres crimes comme de leurs victimes.

Venons-en maintenant au nouveau crime dont il s’agit.

La victime est un habitant d’Ille-sur-Têt de 57 ans qui était porté disparu depuis le 26 mai, alors qu’il avait quitté son domicile à vélo, et dont le corps a été retrouvé dépecé et placé dans des sacs au soir du 1er juin (voir ci-dessous).

C’est inquiétant, car les malades mentaux de la bande du cybercriminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi pourraient encore se trouver dans une phase intensive d’élimination de témoins gênants, comme ce fut le cas en 2011, notamment pour Patricia Bouchon.

De surcroît, pour cet assassinat du 14 février 2011, ils s’étaient justement associés à une ou plusieurs personnes de la région de Perpignan.

Ils pourraient donc être en train d’éliminer certains de leurs propres complices, ou bien encore d’autres témoins gênants.

Par ailleurs, dans la mesure où leurs complices de la magistrature du Finistère cherchaient encore l’an dernier à me forcer à leur fournir pour ce malade mental et ses projets soi-disant « littéraires » me concernant quantité de renseignements qu’ils n’avaient pas à me réclamer sur ma propre biographie, j’en déduis qu’ils n’avaient pas encore trouvé toutes mes relations passées ou en cherchaient encore, pour continuer à éliminer tous ces témoins gênants de ma vraie vie.

Il est donc également possible qu’ils aient depuis pu retrouver, par exemple, quelques-uns de mes anciens collègues de travail pour les assassiner.

Je pense de toute façon qu’ils continuent à en rechercher pour tous les éliminer, conformément à l’espèce de mandat tacite que le pédophile et criminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi tenait déjà des magistrats brestois au cours de l’été 2010.

 

 

P.S. : La nouvelle victime se nomme François Vigouroux – un nom breton. Il était électricien, vivait avec sa compagne et son fils, et n’avait apparemment aucun différend avec qui que ce soit.

 

 

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/l-autopsie-du-corps-retrouve-samedi-pres-de-perpignan-confirme-la-piste-criminelle-1642613475

Le corps retrouvé à Ille-sur-Têt avait été découpé et placé dans des sacs

 

Mercredi 22 juin 2022 à 11:41 – Mis à jour le mercredi 22 juin 2022 à 18:28 -

Par , France Bleu Roussillon

 

Du nouveau dans l’enquête pour meurtre à Ille-sur-Têt (Pyrénées-Orientales) : on a appris, ce mercredi 22 juin, que le corps retrouvé au début du mois de juin près du site des Orgues a été retrouvé violemment mutilé, avant d’être placé dans des sacs. La victime a été formellement identifiée.

 

Le corps a été retrouvé près du site des Orgues, à Ille-sur-Têt, le 1er juin dernier.

Le corps a été retrouvé près du site des Orgues, à Ille-sur-Têt, le 1er juin dernier. © Radio France – Arthur Blanc

 

C’est une révélation particulièrement macabre dans l’enquête pour meurtre à Ille-sur-Têt (Pyrénées-Orientales). Un corps avait été retrouvé au soir du 1er juin par des promeneurs près du site des Orgues. On a appris ce mercredi 22 juin que le corps de la victime a été retrouvé découpé, puis placé dans des sacs. Information de nos confrères du Parisien, confirmée par le parquet de Perpignan.

Le corps formellement identifié

Il s’agit bien du cycliste de 57 ans, habitant d’Ille-sur-Têt, porté disparu fin mai. Le corps a été formellement identifié ce mardi dans l’après-midi. Cet homme était parti à vélo de son domicile pour se rendre à Thuir, à une quinzaine de kilomètres. Son cadavre a été retrouvé le 1er juin dernier, à environ un km 500 des Orgues, par un promeneur en contrebas de la chaussée « au niveau de la route de Montalba, proche d’un belvédère« , précise le maire de la commune, William Burghoffer.

Une enquête pour meurtre avait été ouverte par le parquet de Perpignan, le 2 juin dernier. Les investigations se poursuivent. Elles sont confiées à la brigade de recherches de la gendarmerie des Pyrénées-Orientales et à la section de recherches de Montpellier.

 

 

https://www.journaldesfemmes.fr/societe/actu/2827393-mort-francois-vigouroux-disparition-cycliste-demembre-corps-retrouve/

Meurtre de François Vigouroux, cycliste et père de famille : son corps démembré, retrouvé dans des sacs-poubelles

 

Le corps de François Vigouroux, un cycliste de 57 ans qui était porté disparu depuis fin mai, a été retrouvé démembré dans des sacs-poubelles. Le quinquagénaire avait un fils…

 

Meurtre de François Vigouroux, cycliste et père de famille : son corps démembré, retrouvé dans des sacs-poubelles
© sebastienhovaguimian/123RF

 

François Vigouroux était porté disparu depuis le 26 mai. Malheureusement, les enquêteurs ont fait une atroce découverte à Ille-sur-Têt, dans les Pyrénées-Orientales, le 1er juin. Le corps du cycliste de 57 ans a été retrouvé découpé, chaque partie étant emballée dans un sac-poubelle, après qu’un promeneur a alerté la police au sujet d’une odeur nauséabonde. D’après Le Parisien, la tête du défunt a été retrouvée dans un premier sac, reliée à son tronc, puis ont découvert un bassin et des cuisses dans un deuxième sac. Les autres sacs contenaient des vêtements. Mais les pieds et les mains du cycliste n’ont pas encore été retrouvés.

François Vigouroux retrouvé mort : pourquoi a-t-il été tué ?

Plus de trois semaines après la macabre découverte, les enquêteurs viennent de confirmer que le corps est bien celui de François Vigouroux. Le 26 mai, le quinquagénaire avait quitté son domicile pour se promener en vélo. Au bout de plusieurs heures sans nouvelles, ses proches se sont inquiétés et ont alerté la police. Il était père d’un enfant et semblait mener une vie paisible avec sa compagne. Pourquoi a-t-on voulu tuer ce cycliste? Se trouvait-il simplement au mauvais endroit au mauvais moment?

François Vigouroux n’avait « aucun conflit familial, ni professionnel »

« François est électricien, ce n’est pas un voyou. Il rentre tous les soirs dîner à la maison. C’est un homme tout ce qu’il y a de plus normal« , a déclaré l’un de ses proches. L’homme de 57 ans n’avait « aucun conflit familial, ni professionnel« . Une enquête criminelle pour meurtre a été ouverte par le parquet de Perpignan, selon L’Indépendant. Les enquêteurs tentent de déterminer si la victime a été tuée ou non à l’endroit où son corps a été découvert.

 

 

http://www.centpourcent.com/les-infos-10/le-destin-tragique-d-un-cycliste-a-ille-sur-tet-son-corps-retrouve-demembre-dans-des-sacs-15560

Le destin tragique d’un cycliste à Ille-sur-Têt : son corps retrouvé démembré dans des sacs

 

La macabre découverte avait été faite par un promeneur le 1er juin dernier près du site touristique des Orgues. Les enquêteurs ont désormais identifié la victime : un homme de 57 ans porté disparu quelques jours auparavant.

 

Le destin tragique d'un cycliste à Ille-sur-Têt : son corps retrouvé démembré dans des sacs
Pyrénées-Orientales
22/06/2022 14:51
modifié le 22/06/2022 à 17:02

 

C’est une sordide affaire qui fait l’objet de nombreuses discussions en Conflent dans les Pyrénées-Orientales. Le 1er juin dernier, nous vous apprenions la découverte d’un cadavre sur la commune d’Ille-sur-Têt. Alors que peu d’informations n’avaient fuité concernant ce drame, vingt jours plus tard, l’enquête avance et le corps a bel et bien été identifié.

Un corps retrouvé dans deux sacs distincts

C’est un promeneur qui avait fait la terrible découverte entre deux routes départementales, sur la commune d’Ille-sur-Têt. C’est dans ce sentier escarpé près du site touristique des Orgues, qu’alerté par une odeur nauséabonde, il avait prévenu les gendarmes. Dépêchés sur les lieux, les militaires avaient alors découvert l’horreur. « Le corps a effectivement été retrouvé réparti dans deux sacs distincts », nous confirme le procureur adjoint de la République de Perpignan, après la révélation de nos confrères du Parisien.

« Dans le premier, la vision macabre d’une tête humaine encore reliée à un tronc. Dans le second, un bassin et des cuisses humaines », précise le journal. Des vêtements auraient aussi été découverts plus tard, mais aucune trace des pieds et des mains du défunt. Le parquet avait très vite ouvert une enquête pour meurtre, confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie des Pyrénées-Orientales, appuyée par la section de recherches de Montpellier. Leur objectif : identifier la victime, mais aussi les circonstances de cette fin tragique.

Un cycliste porté disparu depuis le 26 mai

Moins d’un mois plus tard, les enquêteurs ont finalement réussi à identifier le cadavre. Il s’agit de François Vigouroux, un habitant d’Ille-sur-Têt, recherché par les gendarmes depuis le 26 mai dernier. Une information attestée par le procureur adjoint de Perpignan à notre rédaction. Cet homme de 57 ans avait quitté ce jour-là son domicile familial à vélo électrique vers 17h30 en direction de Thuir. Il n’avait ensuite plus donné signe de vie. De quoi alerter sa famille, qui jusqu’à peu, ne pouvait imaginer cette mort effroyable.

Des proches n’avaient d’ailleurs cessé les appels à l’aide sur les réseaux sociaux. « Je lance un appel à tous les Vététistes qui souhaitent nous aider, s’il-vous-plaît, sillonnez les pistes qu’il aurait pu emprunter », lance l’un d’entre eux sur Facebook. Un élément de l’enquête laissait déjà présager le pire. Le téléphone de François Vigouroux avait borné au nord d’Ille-sur-Têt une demi-heure après son départ. Le cinquantenaire était un habitué des traverses à proximité des Orgues. L’hypothèse d’un accident à vélo semblait alors déjà s’éloigner. Aujourd’hui, après son identification et la découverte de la découpe de son corps, l’hypothèse du crime ne fait plus aucun doute.

Mais qu’a-t-il bien pu arriver à cet homme sur son chemin ? A-t-il fait une mauvaise rencontre ? Était-il impliqué dans de sombres histoires ? Difficile pour l’heure de le dire. François Vigouroux apparaît bien loin du profil de la victime enlisée dans une affaire mafieuse, dont les façons de dissimuler les cadavres pourraient se rapprocher de la découverte d’Ille-sur-Têt. « Aucun conflit familial ni professionnel ne pouvant expliquer sa mort n’affleure« , ajoute le Parisien. « Les investigations sont toujours en cours », précise de son côté le procureur adjoint. Aucune piste n’est donc écartée, et personne n’a pour l’heure été interpellé. Le mystère demeure…

 

 

C.Photo : Facebook Site des Orgues


 

Emile Louis et la fête de Noël…

 

 

 

… racontée par sa fille Alix : il mange toutes les têtes des pères Noël en chocolat…

A rapprocher du malade mental Pascal Edouard Cyprien Luraghi qui dit avoir égorgé à tours de bras et a dû manger de la cervelle humaine.

Tout en s’estimant très supérieurs aux autres, l’un et l’autre ont bien conscience qu’il leur en manque…

A noter : dès 2010, une des complices totalement cinglées de ce taré, la criminelle de Grenoble Monique-Aline Klaus, née Palissot à Paris, disait publiquement vouloir bouffer ma cervelle…

Cette dernière expliquait aussi s’être mariée jeune non par amour mais par intérêt, pour avoir un statut social, après s’être fait virer de plusieurs établissements scolaires pour des problèmes de comportement.

Concernant Emile Louis, notons que tout comme les malades mentaux de la bande du pédophile et cybercriminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi, magistrats y compris, lui aussi confond sens de l’humour et « moqueries » à l’égard de victimes, ces « moqueries » pouvant aller jusqu’à des viols, voire des meurtres ou des assassinats parmi les plus horribles, accompagnés de tortures diverses, car de tels actes font toujours marrer tous ces débiles mentaux, magistrats y compris.

Il est encore notable que la fille d’Emile Louis dit bien de son père qu’il était capable de tout pour s’attirer les bonnes grâces de personnages qu’il considérait comme importants, comme je le disais moi-même à propos des tarés du signe du Verseau dans cet article du 20 juin :

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/20/de-la-criminalite-du-verseau/

« Le Verseau est parfaitement capable de commettre des crimes pour gagner l’amitié d’un individu ou d’un groupe d’individus, lorsqu’il estime qu’elle va servir ses ambitions. »

Et comme d’habitude, dans cette affaire comme dans bien d’autres, c’est encore le juge d’instruction qui s’est montré en dessous de tout – le pire des salauds, dont on se demande bien ce qu’il peut faire dans la magistrature quand c’est la toute première fois qu’on se trouve confronté à un juge d’instruction, mais avec le temps et à force de n’en voir que des comme ça, sauf bien trop rare exception, on finit par comprendre…

 

Sur le même sujet :

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/23/francois-verove-nordahl-lelandais-cyprien-luraghi-similitudes/

 

François Vérove, Nordahl Lelandais, Cyprien Lurahi : similitudes

 

 

 

 

Les victimes sont de profils variés, ce qui surprend beaucoup criminologues et forces de l’ordre.

Le Nouveau Détective cite l’unique cas de Nordahl Lelandais comme ressemblant quelque peu à celui de François Vérove.

C’est aussi ce que j’ai déjà fait dans cet article en exposant qu’il sont tous deux du signe du Verseau :

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/20/de-la-criminalite-du-verseau/

L’une des caractéristiques du Verseau est son universalisme. Aussi, il ne va pas particulièrement se focaliser sur les enfants, les femmes, les hommes ou les vieillards, d’autant que les humains l’intéressent vraiment très peu en tant que tels, il saute sur tout ce qui bouge.

Bien évidemment, c’est encore le cas du malade mental Pascal Edouard Cyprien Luraghi, qui s’affiche de lui-même bisexuel et pédophile, tout comme Nordahl Lelandais. Il ne résiste pas davantage à l’attrait d’un jeune éphèbe qu’à celui d’une fillette sans défense, il l’a dit dans certains de ses écrits publics.

Notons encore comme traits communs entre François Vérove et Cyprien Luraghi leurs petits jeux littéraires à la con, qui ne seront jamais l’oeuvre, par exemple, d’un Bélier, lequel attaque de manière directe sinon impulsive, et sans aucune forme de distanciation.

Avec le Verseau, nous avons un pervers qui va prendre le temps de jouer avec sa proie ou de la « calculer » avant d’en faire ce qu’il veut et peut aussi tout simplement s’exercer, s’entraîner de manière tout à fait consciente et volontaire sur certaines de ses victimes. Même complètement fêlé et avec de graves déficiences mentales, il reste un signe de tête, peu primaire, qui ne cède pas à des « pulsions » et manque singulièrement d’instinct. En fait, il connaît tellement peu ou mal les humains (c’est un handicapé du coeur) qu’il ne peut même pas les considérer comme étant de la même espèce que lui, d’où sa tendance à jouer avec ses proies comme un chat avec les souris, en « intellectuel », car il se vit et agit comme tel même lorsqu’il est réellement débile (et plus son QI est bas, plus l’intelligence lui fait défaut, plus il s’estime supérieur aux autres).

Par contre, il est tout à fait capable de véritables explosions de violence, et toute explosion évoque d’ailleurs automatiquement le Verseau comme étant caractéristique de ce signe. Je pense par exemple, non seulement aux explosions « islamistes » qui m’ont poursuivie dans Paris en 1995 et 1996, mais également à l’assassinat de Patricia Bouchon le 14 février 2011 à Bouloc, dont le commanditaire était le criminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi et l’auteur, s’il n’est pas Laurent Dejean, pourrait, pourquoi pas, avoir été François Vérove : emploi d’une clé particulière pour briser la nuque de la victime, clé habituellement utilisée par des professionnels entraînés comme il l’était, et du pseudonyme « Marcel Duchamp », nom d’un artiste très connu dans le 13ème arrondissement de Paris où une rue porte son nom, dans le quartier chinois, non loin de la place de Vénétie où le « grêlé » a commis au moins deux agressions, et à proximité, entre autres, de locaux de la Police Judiciaire et de la Préfecture de Police de Paris (Wikipédia : « Créé par un arrêté municipal du 13 décembre 1994, la rue Marcel-Duchamp a été la seule voie de Paris, et probablement de France, dont le nom a été choisi par ses propres habitants. Selon Alexina Duchamp, la veuve de l’artiste qui avait soutenu l’initiative, elle a été en outre la première au monde à porter officiellement ce nom. »). De surcroît, l’assassin de Patricia Bouchon s’excitait aussi sur l’oeuvre de Marcel Proust « Sodome et Gomorrhe ».

Comme déjà dit, ses choix peuvent être très politiques, à tous points de vue : choix de la cible, choix des effets produits bien au-delà de celle-ci.

J’ai déjà parlé à de multiples reprises des différents objectifs poursuivis simultanément par le malade mental Pascal Edouard Cyprien Luraghi à partir du moment où il m’est tombé dessus, en 2008, alors qu’il me piratait déjà depuis très certainement au moins plusieurs mois en relation avec la criminelle Josette Brenterch du NPA de Brest.

Je redis ici que l’assassinat de Cécile Bloch en 1986 à Paris m’interpelle tout particulièrement comme faisant écho à la haine que la criminelle Josette Brenterch du NPA de Brest me portait déjà depuis plusieurs années, sans compter que je suis bien convaincue que François Vérove a participé à l’organisation d’un certain nombre de ses attentats « islamistes ».

La carte des agressions qui ont pu être imputées à ce dernier dans Paris en fait ressortir plusieurs dans le même secteur (voir ci-dessous).

Il est probable qu’il ait eu un complice dans l’ensemble d’immeubles de la rue Petit, chez qui il aura peut-être passé la nuit, mais pas forcément (le lundi matin à la première heure, il reprend son service, tout simplement), et aura pu se changer (certains témoins l’ont vu avec un blouson en cuir, d’autres avec un blouson en popeline), peut-être aussi se laver un peu après le crime. Les policiers de la Crim’ ont certainement envisagé cette hypothèse, mais elle les dérange.

Avec le Verseau, on peut s’attendre à tout, y compris au cannibalisme – le malade mental Pascal Edouard Cyprien Luraghi affiche ce fantasme depuis très longtemps et à mon avis il est aussi depuis très longtemps passé à l’acte; pour le comprendre il suffit de voir ce qu’il disait au cours de l’été 2020 des jeunes humanitaires qu’il a fait assassiner au Niger le 9 août de cette année-là : étant tous diplômés de l’enseignement supérieur français (lui a quitté l’école à 14 ans en situation d’échec scolaire et sans aucun diplôme), il les traitait de « no life » totalement vides, comme des moutons, qu’il considère comme tellement cons que pour lui ils ne sont même pas du monde animal et peuvent être décapités exactement comme on arrache des « betteraves », dont par ailleurs il a toujours dit qu’il raffole… En corollaire : il n’y aucun mal à décapiter des diplômés, ce ne sont même pas des êtres vivants… mais comme en plus il compare leurs têtes décapitées (contenant leurs cerveaux tellement différents du sien) à des betteraves dont il dit se régaler, on voit bien ce qu’il a très envie d’en faire et a probablement déjà fait.

Le Verseau expérimente des tas de choses totalement dingues, la plupart du temps entouré de sa bande de copains.

Mais le pire des criminels est du signe suivant, les Poissons, dernier des douze signes astrologiques, à travers lesquels, de strate en strate, du Bélier jusqu’aux Poissons, on passe à des choses de plus en plus élaborées, jusqu’à la toute dernière qui est celle de l’organisation criminelle la plus aboutie, dont les soldats sont tous drogués (Josette Brenterch du NPA de Brest et son armée de psychopathes tous toxicomanes).

 

 

https://legrele.wordpress.com/parcours-criminel/

Cliquez sur la carte pour naviguer en plein-écran et accéder aux détails des crimes répertoriés.

François Vérove, Nordahl Lelandais, Cyprien Luraghi : similitudes dans AC ! Brest

Carte interactive des agressions connues du Grêlé

 

A lire ou à relire :

http://petitcoucou.unblog.fr/2021/12/30/francois-verove-dit-le-grele-de-la-pedophilie-aux-attentats-islamistes/

http://petitcoucou.unblog.fr/2021/12/31/terrorisme-islamiste-retour-sur-letrange-sacrifice-darnaud-beltrame-le-23-mars-2018/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/01/15/tueries-du-brabant-patrick-verdin-sapprete-a-faire-des-revelations/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/01/27/annees-2010-comment-les-attentats-islamistes-ont-debute/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/03/12/deces-dalain-krivine-pere-de-la-lcr/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/03/21/francois-verove-dit-le-grele-reconnu-par-une-de-ses-victimes-de-montpellier/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/03/21/deux-ouvrages-deja-consacres-a-francois-verove-dit-le-grele/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/11/policiers-tueurs/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/19/retour-sur-laffaire-du-tueur-en-serie-francois-verove-dit-le-grele/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/19/affaire-du-grele-les-suites-de-lidentification-de-francois-verove/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/20/de-la-criminalite-du-verseau/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/21/les-signes-astrologiques-les-plus-dangereux-selon-le-fbi/

http://petitcoucou.unblog.fr/2022/06/22/francois-verove-a-t-il-eu-des-amis-a-brest/

 

Les signes astrologiques les plus dangereux selon le FBI

Ah tiens, c’est amusant, le FBI a établi un classement des signes astrologiques en fonction de la dangerosité qu’il en connaît. Précisons qu’il n’y a pas forcément de corrélation entre le taux d’arrestations et la dangerosité réelle des criminels ou psychopathes de chaque signe, les plus astucieux se faisant à l’évidence bien moins arrêter que les plus balourds.

Or, le Verseau fait bien partie des criminels les plus astucieux, les plus malins.

Il est d’ailleurs connu comme manipulateur et pirate informatique, ce qui correspond bien à la manière dont se présente le malade mental Pascal Edouard Cyprien Luraghi en tout premier lieu. Ensuite, comme avec d’autres psychopathes du même signe, par exemple François Vérove ou Nordhal Lelandais, ou bien encore Emile Louis né le 21 janvier 1934 à Pontigny, on va de découvertes en découvertes toutes plus horrifiques les unes que les autres.

Concernant le signe opposé, le Lion (Jean-Marc Donnadieu), signe par excellence des dominateurs qui peuvent tuer quand on leur résiste, il est noté qu’il commettrait des crimes surtout par recherche de la célébrité. Oui, bien sûr, il cherche la célébrité, pas forcément à travers le crime, mais il admet très mal la concurrence et peut tuer ceux qui lui feraient de l’ombre. Très jaloux, il ne supporte pas de voir briller d’autres soleils que le sien. En ce qui concerne toutes les exactions du malade mental Jean-Marc Donnadieu à mon encontre à compter de l’année 2010, nous l’avons bien vu en permanence en recherche de célébrité à travers une victoire judiciaire contre mon ancien hébergeur de blog OverBlog et moi-même, victoire obtenue au prix de très nombreuses infractions pénales : piratages informatiques et autres viols de l’intimité de la vie privée, harcèlements, dénonciations calomnieuses, tromperie, escroquerie, mais aussi assassinat de personnes qui menaçaient de faire capoter son entreprise en le dénonçant avec des éléments probants (il en attendait quand même une certaine somme d’argent, et certainement pas de finir en prison), et bien sûr, le tout au détriment de ses cibles initiales, qu’il a aussi toujours menacées de mort, en annonçant dès le départ qu’il allait les « pulvériser » (sic). Il recherchait en fait une double victoire : l’escroquerie au jugement qu’il a effectivement réalisée, et ma destruction, comme annoncé dès le départ, du fait que je lui avais résisté après sa première intervention pour le compte de son ami et complice le cybercriminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi, ainsi qu’auparavant à ce dernier et ses autres complices cybercriminels. Noter qu’il se vantait d’avoir déjà obtenu une certaine notoriété en piratant le JT de France3 dans sa région lors d’un départ du Tour de France. Sa motivation pour ce piratage était bien la recherche de célébrité.

Les problématiques du Verseau sont en fait les mêmes que celles du Lion, mais à un niveau supérieur, plus complexe. Celui-là est obsédé par l’idée d’enculer les Dieux, voyez-vous, c’est assez spécial, il vise vraiment très haut. Et pour y parvenir, il utilise des humains qu’il manipule et qui ne sont pour lui que des objets.

La recherche de célébrité est également bien présente. Elle a toujours été exprimée très clairement par le malade mental Pascal Edouard Cyprien Luraghi, et ce dès ses premières interventions totalement démentes sur le site Rue89 en 2008 : il cherchait à se faire reconnaître comme « génie littéraire », meilleur que tous les autres, le plus grand de tous les temps. C’est son unique but dans la vie et il ne recule vraiment devant rien pour l’atteindre. Cela dit, tout comme son complice Jean-Marc Donnadieu, il veut aussi du fric. L’un et l’autre ont bien toujours exprimé publiquement cette double recherche : devenir riches et célèbres, se couvrir de gloire et de richesses… toujours au détriment de personnes jalousées, qui leur font de l’ombre et ont en plus le tort de leur résister…

Venons-en aux plus dangereux selon le FBI.

En tête de liste, loin devant les autres si j’ai bien compris, figurent le Cancer et le Scorpion.

Ah ça, c’est mon duo de cinglées du TJ de Brest, les deux faussaires criminelles et terroristes Céline Verdier et Isabelle Johanny, qui l’une et l’autre s’affichent sur Copains d’avant :

https://copainsdavant.linternaute.com/p/celine-verdier-5306732

https://copainsdavant.linternaute.com/p/isabelle-johanny-3729602

La première est donc née le 5 juillet 1979 (Cancer) et la seconde le 9 novembre 1965 (Scorpion).

Soulignons ce qu’en dit le FBI, à partir de données qui ne sont quand même pas négligeables :

 

1 – Cancer (du 22 juin au 22 juillet)

Le Cancer prend la première place. Il a le caractère le plus dangereux et meurtrier de tous les autres signes astrologiques. Les personnes sous le signe du Cancer sont instables mentalement. Ils peuvent commettre des crimes impensables, par sautes d’humeur et jalousies. Les crimes passionnels sont très fréquents chez le Cancer. Ce dernier marque souvent ses victimes.

2 – Scorpion (du 23 octobre au 22 novembre)

Le Scorpion est connu pour son déséquilibre mental, ses actions, son audace et son comportement mystérieux. Aucun signe ne peut le rivaliser sur ces domaines. Il est particulièrement rancunier et très violent. Les criminels Scorpion commettent des meurtres avec sadismes vis-à-vis de leurs victimes.

 

Voilà, nous avons bien là deux malades mentales extrêmement graves : crimes impensables pour l’une et sadisme avéré pour l’autre.

Avec leur copine la criminelle Josette Brenterch du NPA de Brest, née le 23 février 1952 à Aunay-sur-Odon dans le Calvados, sous le signe des Poissons, elles constituent la trilogie des signes d’eau, gouvernés par leurs émotions, leurs désirs, leurs émois sexuels, leurs fantasmes. Ces gens-là ne vivent pas dans le réel et ne réfléchissent pas, ils préfèrent mentir, affabuler, produire des tas d’inventions délirantes, avec ou sans prise d’alccol ou de stupéfiants. Vice, mauvaise foi et irresponsabilité totale les caractérisent.

Et moi, alors ?

Eh bien, le FBI a tout bien vu, je ne suis motivée que par la justice mais n’ai encore tué personne. Je me contente de déposer des plaintes qui toutes finissent au broyeur – parce qu’il est essentiel que le psychopathe Pascal Edouard Cyprien Luraghi puisse tranquillement poursuivre toutes ses recherches concernant mes anciennes connaissances, afin de toutes les éliminer.

 

 

https://www.linfo.re/magazine/insolite/classement-les-signes-astrologiques-les-plus-dangereux

Classement : les signes astrologiques les plus dangereux

 

LINFO.RE – créé le 21.10.2018 à 16h23 – La rédaction

Les signes astrologiques les plus dangereux selon le FBI dans AC ! Brest signe-zodiaque

RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Découvrez ci-après le classement des signes zodiaques, du plus criminel au moins déséquilibré ! Cette classification puise sa source d’un rapport rédigé par CNN, version turque, et des dernières statistiques du FBI (Federal Bureau of Investigation).

 

1 – Cancer (du 22 juin au 22 juillet)

Le Cancer prend la première place. Il a le caractère le plus dangereux et meurtrier de tous les autres signes astrologiques. Les personnes sous le signe du Cancer sont instables mentalement. Ils peuvent commettre des crimes impensables, par sautes d’humeur et jalousies. Les crimes passionnels sont très fréquents chez le Cancer. Ce dernier marque souvent ses victimes.

2 – Scorpion (du 23 octobre au 22 novembre)

Le Scorpion est connu pour son déséquilibre mental, ses actions, son audace et son comportement mystérieux. Aucun signe ne peut le rivaliser sur ces domaines. Il est particulièrement rancunier et très violent. Les criminels Scorpion commettent des meurtres avec sadismes vis-à-vis de leurs victimes.

3 – Sagittaire (du 23 novembre au 21 décembre)

Le Sagittaire ne fait jamais dans la demi-mesure. Ceux ou celles qui sont nés sous ce signe sont connus pour leurs crimes de masse. La police a du mal à les mettre en prison puisqu’ils ne commettent jamais des crimes. Ils sont souvent les cerveaux qui se cachent derrière les plus grands criminels du monde.

4 – Taureau (du 21 avril au 20 mai)

Le Taureau est célèbre pour sa rage, sa force et son ambition. Il est classé dans le Top « Five » des meurtriers les plus dangereux. Sa particularité est de satisfaire ses intérêts et buts personnels quoiqu’il en coute. Très souvent, ses crimes sont motivés par le mal absolu.

5 – Bélier (du 21 mars au 20 avril)

Le Bélier a un caractère colérique et entêté. Il est aussi connu pour sa rébellion. Il commet la plupart de ses crimes dans un moment chaud, mais regrette par la suite.

6 – Capricorne (du 22 décembre au 20 janvier)

Les tueurs sous le signe Capricorne sont ceux qui s’assument le plus. Ils n’ont pas peur d’avouer leurs crimes ni les conséquences qui vont avec. Capricorne a le plus de probabilité de devenir un « serial killer » (tueur en série)

7 – Poissons (du 20 février au 20 mars)

Les Poissons sont très émotionnels, ils sont de bons cœurs. Toutefois, ils ne sont pas si innocents que l’on pense. Ils commettent généralement les meurtres les plus spectaculaires. Et pour preuve : les tueurs en série les plus célèbres, dont Francis Heaulme, Dennis Rader, Richard Ramirez et Aileen Wuornos, sont des Poissons.

8 – Vierge (du 23 août au 22 septembre)

La Vierge est considérée comme habile à dissimuler des preuves, à réfléchir aux détails et à ne jamais être capturée. Elle est célèbre pour son ordre et sa précision. Elle est la plus apte à commettre le crime parfait.

9 – Balance (du 23 septembre au 22 octobre)

La Balance est considérée comme la personne la plus patiente et loyale de tous les signes. Elle commet des crimes seulement pour rétablir la justice.

10 – Lion (du 23 juillet au 22 août)

Le Lion aime attirer l’attention des autres. Souvent les criminels qui portent ce signe commettent leurs crimes afin d’attirer l’attention du public à leurs égards et devenir célèbres.

11 – Verseau (du 21 janvier au 19 février)

Le Verseau sait se comporter avec les gens. Il a une finesse, savoir-faire et une intelligence incroyable. Les criminels sous le signe Verseau ont souvent un art de la manipulation. Il pourrait nous faire penser à John le rouge de la série « Le mentaliste« .

12- Gémeaux (du 21 mai au 20 juin)

Le Gémeaux est le signe le moins déséquilibré mentalement. Toutefois, son dédoublement de personnalité peut le faire classer au sommet de la liste.

>> À lire aussi notre dossier sur l’Astrologie

(Source : wepostmag.com/topito.com/ sosvoyants.com)

 

 

https://www.sosvoyants.com/article/astrologie/les-signes-astro-les-plus-psychopathes-selon-le-fbi/

Les signes astro les plus psychopathes selon le FBI

 

Baptiste – mise à jour le 23 octobre 2020

Les nouvelles statistiques du FBI exposent les signes les plus dangereux du zodiaque

FBI Astro PsychoCertains signes du zodiaque sont particulièrement sensibles, d’autres plutôt froids ou égoïstes… Jusque là, rien de bien méchant. Mais il y a aussi des signes astrologiques plus aptes à commettre des meurtres que d’autres.

Selon plusieurs articles parus aux États-Unis, le FBI aurait partagé les dates de naissance des tueurs en série et de personnes ayant des tendances psychopathiques. Il s’agit donc de véritables statistiques !

Dans cet article nous vous révélerons les annotations et le classement du FBI qui a distingué les signes selon leur degré potentiel à devenir un meurtrier du dernier au premier. Nous nous sommes aussi amusés à décerner un personnage de fiction pour chacun des signes, en essayant de décrire quel côté de leur caractère astral pourrait les pousser au crime.

 

Quels sont les signes les plus psychopathes en astrologie ?

12 – Gémeau ou le dédoublement de la personnalité

Ce que dit le rapport du FBI sur le Gémeau :

Selon les statistiques du FBI, il s’avère que les Gémeaux ont le moins de sang sur leurs mains que les autres signes astrologiques. Ce sont apparemment les personnes les moins enclins à être poussées au meurtre. Cependant, c’est le signe sous lequel sont nés le plus de tueurs en série connus.

Serial killer né sous le signe du Gémeau :

Peter Sutcliffe, Peter Kurten, Anthony Hardy “Camden Ripper”, David Berkowitz, Jeffrey Dahmer, Arthur Shawcross, Richard Chase, Kenneth Bianchi, Catherine Birnie, Trevor Hardy, Ted Kaczynski et Dr Thomas Neill Cream

Comment la rédaction voit le Gémeau psychopathe :

Avec leurs double personnalité, on pourrait plutôt penser que les Gémeaux auraient des tendances à la Schizophrénie meurtrière, genre un mélange entre Gollum du film « Le Seigneur des anneaux » et Tyler Durden du film « Fight club » avec une petite pointe de Keyser Söze du film «Usual Suspects».

11 – Le Verseau ou l’art de la manipulation

Ce que dit le rapport du FBI :

Les personnes du signe du Verseau ont une forte tendance à commettre des crimes pour se venger. Ils sont également connus pour être des pirates informatiques, des arnaqueurs et des personnes manipulatrices.

Serial killer né sous le signe du Verseau :

Joel Rifkin, John Bodkin Adams, Luis Alfredo Garavito, Gary Ridgway, David Birnie et Lee Boyd Malvo

Comment la rédaction voit le Verseau Psychopathe :

Selon l’Astrologie, le Verseau est émotionnellement distant, intelligent et maîtrise l’art de la manipulation. Il pourrait nous faire penser à John le rouge de la série « Le mentaliste ».

10 – Le Lion ou la soif de célébrité

Ce que dit le rapport du FBI :

Les Lions sont habituellement dangereux et connus pour leurs activités criminelles complexes. Mais apparemment, selon le rapport, lorsque les Lions commettent un meurtre, ce serait surtout pour être au centre de l’attention et devenir célèbre.

Serial killer né sous le signe du Lion

John George Haigh, Myra Hindley, Donald Neilson, Raymond Morris, Anatoly Yuriyovych Onoprienko et Faye Copeland.

Comment la rédaction voit le Lion psychopathe :

Les Lions sont connus pour être passionnés et fougueux. Bien que ce soit surtout des traits positifs, les Lions peuvent aller de travers s’ils ont un tempérament psychotique. Les personnes du signe astrologique du Lion aiment être le centre d’attention et comme tout signe de feu, il a aussi un caractère vicieux. Les Lions pourraient être tentés par des activités criminelles pour la célébrité ! Le Lion nous fait penser au tueur en série du film “Zodiac” inspiré de faits réels. En effet, ce tueur a envoyé plusieurs lettres aux services de police et a semé un vent de panique à San Francisco entre la fin des années 60 et le début des années 70. Beaucoup de films et de livres sont parus sur ce serial killer qui n’a jusqu’à aujourd’hui jamais été retrouvé.

9 – Balance ou le sens aiguisé de la justice

Ce que dit le rapport du FBI :

Même le signe le plus pacifiste a ses limites et commet plus de meurtre que le Lion ou le Verseau. Les personnes du signe de la Balances recourent à la violence lorsque des personnes profitent de leur bonne volonté et de leur gentillesse.

Serial killer né sous le signe de la Balance :

Fred West, Derrick Bird, Andrei Chikatilo, Patrick MacKay, Javed Iqbal Mughal, Peter Bryan et Beverly Allitt.

Comment la rédaction voit la Balance psychopathe :

Les Balances sont connues pour être des personnes qui n’aiment pas les problèmes et très diplomates. Cependant la seule chose qui peuvent les faire sortir de leurs gonds et se battre serait qu’ils se retrouvent face à une situation injuste. Leur sens de la justice prédomine sur leurs autres traits. La Balance nous fait penser au personnage de Paul Kersey dans le film «Un justicier dans la ville».

8 – La vierge : tout dans le détail

Ce que dit le rapport du FBI :

Les personnes du signe de la Vierge préfèrent le vol et la fraude plus que le meurtre. Les Vierges sont apparemment connues pour être des pirates informatiques et des cambrioleurs. Leur particularité est qu’elle n’aime pas laisser de désordre (typique Vierge).

Serial killer né sous le signe de la Vierge :

Dr H H Crippin, Ed Gein, Rodney Alcala, Graham Young, Peter Tobin, Carol M. Bundy, Henry Lee Lucas, Paul Bernardo et Albert DeSalvo.

Comment la rédaction voit la Vierge psychopathe :

Comme les discrètes Vierges sont si minutieuses et concentrées sur les petits détails, le FBI a sûrement du avoir du mal à trouver les preuves ou les corps de leurs méfaits. A notre avis ce n’est peut-être seulement que le sommet de l’iceberg. La Vierge nous fait penser au personnage de fiction «Dexter» de la série du même nom.

7 – Poisson ou le piège du rêve qui se transforme en cauchemar

Ce que dit le rapport : les personnes nées sous le signe du Poisson commettent généralement les meurtres les plus spectaculaires. Ils le font souvent sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue due à leur tendance à l’addiction. Ce sont des personnes colériques cachant un côté sombre.

Serial killer né sous le signe du Poisson :

John Wayne Gacy, Richard Ramirez, Colin Ireland, Aileen Wuornos, Dennis Rader, Doug Clark, Donald Henry Gaskins, John Straffen, Stephen Port, Robert Napper et Peter Manuel

Comment la rédaction voit le Poisson psychopathe :

Méfiez-vous du poisson qui nage entre deux eaux ! Les Poissons sont durs à cerner. Ils sont constamment dans un conflit intérieur, entre l’imaginaire et la réalité. Connus pour leurs addictions aux drogues ou à l’alcool, leur côté obscure pourrait se dévoiler et les faire passer à l’acte. Même les  Poissons tempérés peuvent devenir très dangereux s’ils sont hors de contrôle ! Ils pourraient nous faire penser à un mélange entre Patrick Bateman du film «Américan Psycho» et William Foster du film «Chute libre». Ils sont connus aussi pour être de grands rêveurs et passer plus leur temps dans leurs songes que dans la réalité. Ils pourraient bien rentrer dans la peau du personnage de Freddy Krueger du film «Les griffes de la nuit».

6 – Capricorne, l’inflexible conservateur

Ce que dit le rapport du FBI :

Bien qu’ils soient connus pour leur respect des lois et des règles, les personnes du signe du Capricorne peuvent très vite devenir des criminels. A priori il ne faut pas trop les énerver… Les Capricornes ne tuent pas souvent, mais quand ils le font c’est à fond ! Ils sont connus pour être des criminels assez polyvalents.

Serial killer né sous le signe du Capricorne :

Ian Brady, Harold Shipman, Cynthia Coffman, Dorothea Puente, Jeremy Bamber, Ronald Dominique, Dean Arnold Corll, John Allen Muhammad, Randall Woodfield, Ray Copeland, Stephen Griffiths, George Joseph Smith, Jeremy Bamber et Janie Lou Gibbs

Comment la rédaction voit le Capricorne psychopathe :

Les Capricornes sont connus pour être des personnes très sérieuses, ingénieuses, disciplinées aimant la famille, les traditions, l’ordre et ayant des tendances totalitaire. Mélangez le tout et vous obtenez le fan de la bible John Doe du film «Seven».

5 – Bélier ou le dictateur sanguinaire

Ce que dit le rapport du FBI :

Entêté et ayant soif de pouvoir, leur colère est brutale mais ça ne dure pas longtemps. Et visiblement ils portent des armes tout le temps sur eux. C’est pour cette raison que le signe du Bélier se trouve à la cinquième place de cette liste. Si vous énervez un Bélier, assurez-vous de rester loin d’eux pendant un certain temps. Ensuite, ils oublieront pour quelle raison ils se sont fâchés. Le Bélier est plus susceptible de nier ce qu’on lui reproche.

Serial killer né sous le signe du Bélier :

Henri Desire Landru, Herbert Mullin, Alexander Pichushkin, John Reginald Christie, Judy Buenoano et Gerard John Schaefer

Comment la rédaction voit le Bélier psychopathe :

Le Bélier est un leader naturel. Mais s’il va dans la mauvaise direction, il peut facilement finir comme un dictateur féroce. C’est pour cette raison que le Bélier pourrait facilement incarner Negan de la série «The Walking Dead».

4 – Taureau ou l’effroyable gourmet

Ce que dit le rapport du FBI :

La colère du Taureau est intense! Mais visiblement le blanchiment d’argent ou les crimes financiers est plus fréquente chez ces personnes que le meurtre.

Serial killer né sous le signe du Taureau :

Albert Fish, Orville Lynn Majors, Michael Ryan, Dr H H Holmes, Robert Black, Levi Bellfield, Karla Homolka, Steven Wright and David Copeland

Comment la rédaction voit le Taureau psychopathe :

Les Taureaux sont connus pour être casaniers, possessifs, têtus et peuvent facilement entrer dans une grande colère, ce qui en fait un signe astrologique assez dangereux. Intelligent mais solitaire, le terrible signe du Taureau évite d’avoir à s’engager avec les autres. Son attirance pour la nourriture pourrait lui donner le profil d’Hannibal Lecter du «Silence des Agneaux».

3 – Sagittaire ou le voyage au bout de l’enfer

Ce que dit le rapport du FBI :

Les natifs et natives du signe du Sagittaire ne font pas dans la demi-mesure. Ils sont connus pour commettre des tueries de masse et pour s’autoproclamer « Chef ».  Le tristement célèbre baron de la drogue Pablo Escobar était un tyran dans le pire sens du terme, ainsi que Joseph Staline. Il est assez difficile de mettre en prison un Sagittaire. Ils sont apparemment connus pour se faire la belle. Le tueur en série Ted Bundy s’est échappé de prison à deux reprises. Cela dit, selon le rapport et dans la plupart des cas, les Sagittaires sont réticents à blesser les autres et sont plus susceptibles d’être arrêtés pour vol.

Serial killer né sous le signe du Sagittaire :

Dennis Nilsen, Ted Bundy, Edmund Kempner, Steven Grieveson, Larry Eyler, Derrick Bird, Ray Fernandez, Martha Beck, Moses Sithole et Rosemary West.

Comment la rédaction voit le Sagittaire psychopathe :

Un méchant Sagittaire peut être instable et impitoyable. Si le Centaure se met en colère, il faut faire attention ! Ils peuvent être extrêmement cruels. Idéaliste, épris de voyage et d’aventure, le Sagittaire pourrait incarné Mickey Knox du film « Tueur né ».

2 – Le Scorpion ou la vengeance dans la peau

Ce que dit le rapport du FBI :

Parce que la plupart des tueurs en série sont nés en Novembre, la majorité d’entre eux est Sagittaire et le reste est du signe du Scorpion. Ils sont connus pour être des meurtriers sadiques.

Serial killer né sous le signe du Scorpion :

Kimberly Clark-Saenz, Fritz Haarmann, David Ray Parker, Robert Pickton, Kristen Gilbert et Velma Barfield.

Comment la rédaction voit le Scorpion psychopathe :

Bizarrement les Scorpions n’ont pas la première place. Les Scorpions n’oublient jamais lorsque quelqu’un les a blessés et leur vengeance peut aller très loin. Méthodique, calme, discipliné avec leur petit côté sado, les Scorpions pourraient bien incarner Clyde Shelton interprété par Gerard Butler dans le film « Que justice soit faite ».

1 – Le Cancer ou la passion à double tranchant

Ce que dit le rapport du FBI :

Les personnes du signe astrologique du Cancer sont les plus meurtrières ! De tous les signes du zodiaque, c’est le signe astrologique le plus arrêté par la police. L’instabilité mentale est un trait négatif du Cancer et cela peut les pousser à passer plusieurs fois à l’acte. Les Cancers sont susceptibles de commettre l’impensable à cause de leur jalousie et leur sautes d’humeur. Les crimes passionnels sont fréquents chez nos amis à pinces. Si le Cancer goûte au goût du meurtre, il risque de recommencer à nouveau en laissant des traces distinctives sur ces victimes.

Serial killer né sous le signe du Cancer :

Robert Maudsley, Glen Edward Rogers, John Reginald Le Monstre de Rillington Place, Gary Heidnik, Genene Jones, Carl Panzram.

Comment la rédaction voit le Cancer psychopathe :

Le  Cancer est connu pour être très attaché à sa famille et à ses proches. Mais aussi pour leur sautes d’humeur, pour être hypersensible et émotionnellement excessifs lorsqu’il s’agit de relations amoureuses. C’est pour cette raison que nous le voyons très bien entrer dans la peau du personnage de Norman Bates du film «Psychose».

Nous espérons que cet article vous a plu et que vous avez passé un bon moment en le lisant. Nous serons heureux que vous participiez à notre sondage ci-dessous en votant pour le signe astrologique le plus psychopathe que vous ayez rencontré ou que vous nous laissiez vos avis dans un commentaire comme par exemple quel personnage incarnerait bien tel signe ou tel signe.

 

De la criminalité du Verseau

Nous venons d’aborder le cas de François Vérove, né sous le signe du Verseau, le 22 janvier 1962 à Gravelines.

Tout comme le malade mental Pascal Edouard Cyprien Luraghi, né le 7 février 1958 à Strasbourg, c’est un exemple tout à fait représentatif de la criminalité du Verseau.

Bien entendu, tous les individus nés sous le signe du Verseau ne sont pas pour autant des criminels.

Cependant, on en retrouve beaucoup parmi les pires.

Leurs caractéristiques communes relèvent de la personnalité particulière du Verseau, signe dont les deux planètes quelque peu antagonistes Uranus et Saturne ont la maîtrise.

Saturne n’est ni drôle ni jeune ni particulièrement affable, il est sérieux comme un pape et très sévère, austère, réducteur, contraignant, c’est la police ou le conservatisme des vieux psychorigides et de la droite la plus dure, ce sont aussi l’effort physique ou intellectuel à fournir dans le travail, les mathématiques, la mélancolie, la misanthropie, etc…

A l’inverse, Uranus s’affranchit de toute limite, tout carcan, c’est l’insolent Prométhée ayant volé par ruse le feu sacré des Dieux… ou François Vérove et d’autres criminels s’autorisant eux-mêmes à ôter la vie de qui ils veulent quand ils veulent comme ils veulent.

Le Verseau, contestataire né, anti-conformiste, et en même temps conservateur à l’extrême, ne lâchant jamais rien, d’une grande rigidité, préférant rompre que plier ou céder, brutal, violent, radical, foudroyant ou sidérant toutes ses victimes, est ainsi le signe de la schizophrénie, de la paranoïa, de toutes les maladies mentales, tous les dérèglements, toutes les démesures, toutes les libertés et révolutions – il se prend pour Dieu lui-même et vous instaure sa dictature dans le sang et la fureur.

C’est également le signe de la fameuse et fumeuse « indépendance » du juge d’instruction français, lui aussi bien trop souvent un dangereux malade mental en roue libre.

La Loi, c’est lui, le hors-la-loi par excellence.

Individualiste à l’extrême, totalement inhumain, sans aucune sensibilité, à l’image de Prométhée ayant volé le feu des Dieux pour le rendre aux humains, paradoxalement, il se signale aussi comme un champion de l’amitié et de l’humanité – il va par exemple militer contre la peine de mort ou toute peine d’emprisonnement en oubliant le sort des victimes de ses chers protégés ou complices du crime organisé. Bien évidemment, il n’y a pas là la moindre générosité de sa part, il est sec, très sec, calculateur et très intéressé, rusé.

Tout en étant singulier, marginal, il est donc néanmoins très entouré, intégré dans un grand cercle amical, comme un syndicat, une confrérie quelconque, une secte, un parti politique ou un réseau criminel.

Ce n’est pas un loup solitaire, il chasse plus volontiers en meute, étant toujours à la recherche d’une certaine respectabilité, de l’accord du nombre, même dans le crime, c’est-à-dire qu’il va toujours chercher à imposer toutes ses déviances comme nouvelles normalités.

Autre exemple notable : Nordahl Lelandais, né le 18 février 1983 à Boulogne-Billancourt.

Bien sûr, comme déjà dit, tous les individus nés sous le signe du Verseau n’en sont pas là. Lorsqu’ils sont dotés d’une intelligence normale, ce qui n’a jamais été le cas des criminels précités, ils s’orientent généralement avec succès vers les sciences et techniques, font preuve d’ingéniosité, d’originalité, de créativité, innovent, au lieu d’être simplement d’excentriques destructeurs.

Pour être un inventeur ou un créateur digne de tous les honneurs, un « génie », littéraire ou autre, il ne suffit pas d’être capable d’inventer absolument n’importe quoi ou les pires saloperies pour nuire à autrui, et tout spécialement à ceux qui semblent promis à un très bel avenir de véritables ingénieurs ou créateurs.

Là, je dois dire que je suis quand même assez frappée par le profil de Cécile Bloch et son assassinat.

L’assassin n’avait pas repéré juste sa future victime, mais toute sa famille avec elle, et il s’est plu à narguer le père, la mère et le frère aîné (déjà engagé dans des études scientifiques de haut niveau) avant de fondre sur sa proie et la torturer à mort. Il me semble évident qu’il a voulu détruire toute une famille, qui ne le connaissait pas, et qu’il ne connaissait donc pas lui-même, et n’avait peut-être même pas repérée lui-même. Les précédentes agressions du mois d’avril 1986 peuvent être des essais, afin de s’assurer de ne pas rater la cible principale, lorsque son heure sera venue. A mon avis, Cécile Bloch n’a pas commis l’imprudence de prendre l’ascenseur avec un inconnu, il devait l’attendre dans le noir sur son palier et ne lui a pas laissé le choix. Pour cette fois-là, tout avait été bien calculé. Lui le cancre n’ayant probablement pu faire ce qu’il voulait parce qu’il était trop mauvais en tout ou presque a tout spécialement visé, peut-être aiguillé en cela par un tiers, une famille dont les enfants, contrairement à lui, ne manquaient pas d’intelligence.

Cela ressemble beaucoup à ce que je subis moi-même depuis des décennies. Or, j’ai été repérée par des individus qui haïssaient mon père (non pas comme « truand bien connu du Milieu brestois », comme ils le diront plus tard mensongèrement pour me calomnier, mais au contraire comme un genre de chevalier blanc dérangeant très sérieusement tous les truands de la région), très précisément à l’âge de onze ans, parce qu’en classe de 6ème où nous commencions à être notés, je m’avérais excellente élève (ce n’est pas mon mot mais celui le plus fréquemment utilisé par mes professeurs pour me qualifier), au collège comme à l’Ecole de Musique où j’obtenais aussi des mentions très bien en solfège et en violon.

Qui plus est, la folledingue qui depuis toujours organise, initie ou ordonne toutes les violences dont mes proches et moi-même sommes victimes, à savoir la criminelle Josette Brenterch du NPA de Brest, a toujours obtenu tout ce qu’elle voulait de ses deux grandes familles d’appartenance, la politique et la gendarmerie.

Et l’assassinat très particulier de Cécile Bloch, qui manifestement n’était pas destiné à passer inaperçu, a effectivement connu un très fort retentissement médiatique.

S’agit-il vraiment de coïncidences, ou non ?

En 1986, il y avait déjà beaucoup de monde à me haïr, mais uniquement par jalousie. Je n’avais pas encore eu le temps de déranger qui que ce soit par mon travail, sauf, bien sûr, durant ma scolarité et mes études, depuis la classe de 6ème. Il y avait donc la folledingue Josette Brenterch et tout son entourage politique, amical et familial, dont le futur juge Raymond André, qui haïssait déjà toute ma famille dans les années 1980, ce que je n’apprendrai que de manière tardive (nous ne le connaissions pas). Arrivé au TGI de Brest en 1989 comme juge d’instruction et anciennement commissaire de police, ce type est un vrai dingue anormalement intéressé par la gent féminine.

Où était-il en 1986 ? N’aurait-il pas débuté sa carrière avec un poste à Paris ?

Le Verseau est parfaitement capable de commettre des crimes pour gagner l’amitié d’un individu ou d’un groupe d’individus, lorsqu’il estime qu’elle va servir ses ambitions.

 

12345...67

Yin

cuy gracioso 3

Aime le potage

Avis du 3 février 2015

Ce blog a été créé le 6 janvier 2015 pour prendre le relais du Petitcoucou venant d'être suspendu sans préavis ni avertissement en milieu de journée. Ayant eu cette fonction jusqu'au 1er février 2015, il devient un doublon du Petitcoucou suite à la réouverture de ce dernier après trois semaines de suspension, et sa reprise d'activité à compter du 2 février 2015.

Sondage

Aimez-vous ce blog ?

Chargement ... Chargement ...

Calendrier

septembre 2022
L Ma Me J V S D
« août    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Avis

Les statistiques de ce blog sont bloquées depuis le 21 janvier 2015. Plus aucun compteur n'est incrémenté, ceux des visites du jour restent à zéro, les mises à jour ne se font plus.

Avis du 24 janvier 2015

Mes statistiques "avancées" sont de retour et font apparaître un record de visites le 21 janvier 2015 - record très modeste, mais néanmoins record pour ce blog nouveau-né. En revanche, les statistiques "basiques" sont toujours bloquées. Tout cela m'évoque bien évidemment les petites manies de Cyprien Luraghi qui n'a jamais pu supporter de voir s'envoler le nombre de mes lecteurs, qu'il surveille comme le lait sur le feu depuis la création de mon premier blog, sur Le Post, début septembre 2009.

Avis du 26 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout se passe normalement. Le Chinois de Thaïlande est inactif sur ce blog.

Avis du 31 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 29 janvier.

Avis du 1er février 2015

Retour de mes statistiques "basiques".

Avis du 3 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er février.

Avis du 6 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout fonctionne.

Avis du 11 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 8 février.

Avis du 26 février 2015

Statistiques "basiques" enfin débloquées !

Avis du 27 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 26 février. Ce petit jeu pourrait-il cesser ? On n'en voit pas l'intérêt... Complément de 22 h: merci de m'avoir rendu ces statistiques !

Avis du 4 mars 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er mars. Merci de les débloquer et ne plus les bloquer ou les oublier en cet état à l'avenir.

Avis du 7 mars 2015

Statistiques "basiques" bien débloquées. Merci.

Avis du 25 mars 2015

Statistiques "basiques" bloquées depuis le 14 mars.

Avis du 2 avril 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour.

Avis du 26 avril 2015

Les statistiques "basiques" de ce blog sont encore bloquées, depuis le 10 avril 2015.

Avis du 28 avril 2015

Statistiques de retour. Merci.

Avis du 7 mai 2015

Je n'ai de nouveau plus de statistiques "basiques" depuis le 2 mai. Comme pour Petitcoucou, les statistiques "avancées" ont également disparu depuis deux jours.

Avis du 10 mai 2015

Statistiques "basiques" débloquées. Merci. Me manquent encore les statistiques "avancées".

Avis du 14 mai 2015

Toutes mes statistiques sont de retour depuis hier. Merci.

Avis du 3 octobre 2015

Les compteurs de mes statistiques avancées sont tous à zéro depuis le 1er octobre. Merci de me les rendre.

Avis du 5 octobre 2015

Statistiques "avancées" de retour ce soir. Merci.

Visiteurs en ligne

Il y a 2 visiteurs en ligne

Nombre total de visites

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


#PatinoireHabbo |
Linounaty |
Cybersecuriter |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Peoplenews
| Lebilletdeleticia
| Spcialstarspcialscoopsurtou...