Archives pour la catégorie NEMROD34



Mon Chinois de Thaïlande bouge encore

http://petitcoucou.unblog.fr/2015/06/13/mon-chinois-de-thailande-bouge-encore/

La disparition dans le graphe de mes statistiques basiques de blog de la grande cheminée en date du 10 mai 2015 que je vous avais montrée dans un article du 16 mai 2015 met nettement en évidence une reprise de l’activité de mon Chinois de Thaïlande depuis le 29 mai :

 

graph_month 25

 

C’est bien lui.

La preuve :

 

Pages les plus visitées

Aujourd’hui
Page Hits
/2014/11/12/homicides-reglements-de-comptes-une-vraie-vague-en-2010/ 11
/2014/10/28/mon-chinois-de-thailande-de-nouveau-tres-excite/ 8
/ 8
/2014/11/12/ 7
/2014/08/16/nouvelle-operation-vide-corbeille-pour-mon-chinois-de-thailande/comment-page-1/ 6
/?option=com_fabrik&c=import&view=import&filetype=csv&tableid=1 6
/2014/12/page/2/ 5
/2014/10/22/belle-activite-de-mon-chinois-de-thailande/ 5
/2014/04/28/henri-desire-landru-barbe-bleue-de-gambais-un-modele/ 5
/category/le-post/ 4

 

Cette semaine
Page Hits
/2014/11/12/homicides-reglements-de-comptes-une-vraie-vague-en-2010/ 99
/ 77
/?option=com_fabrik&c=import&view=import&filetype=csv&tableid=1 71
/category/le-post/ 49
/2014/04/28/henri-desire-landru-barbe-bleue-de-gambais-un-modele/ 45
/2014/09/page/4/ 43
/2014/05/22/proces-jamel-leulmi-plaidoieries-et-verdict/comment-page-1/ 41
/2014/10/28/mon-chinois-de-thailande-de-nouveau-tres-excite/ 36
/category/insolent-insolite/page/4/ 35
/2014/10/22/belle-activite-de-mon-chinois-de-thailande/ 35

 

Depuis la création du blog
Page Hits
/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/comment-page-1/ 125595
/2014/07/11/affaire-meric-front-de-gauche-et-violation-du-secret-medical/ 24289
/2014/08/16/nouvelle-operation-vide-corbeille-pour-mon-chinois-de-thailande/ 15529
/ 10792
/2014/07/27/des-banques-suisses-a-la-baie-de-phang-nga-en-thailande/ 9767
/2014/08/24/mon-chinois-de-thailande-continue-a-sur-booster-mes-statistiques/ 9602
/2014/09/04/bientot-cent-dents-pour-croquer-mon-chinois-de-thailande/ 8916
/2014/08/16/nouvelle-operation-vide-corbeille-pour-mon-chinois-de-thailande/comment-page-1/ 8361
/2014/07/28/la-thailande-ouverte-au-monde/ 8052
/2014/04/07/nemrod34-sur-le-forum-des-sceptiques-du-quebec-3500-messages/ 4787

 

 

En parallèle, nulle trace dans les statistiques « avancées » du blog d’une excitation particulière sur des articles concernant le Chinois :

 

Visiteurs – 30 derniers jours

Date Visites Unique Rebonds
13/06/2015 35 29 26
12/06/2015 29 27 19
11/06/2015 40 39 30
10/06/2015 42 42 31
09/06/2015 24 24 18
08/06/2015 45 42 30
07/06/2015 27 26 20
06/06/2015 34 34 26
05/06/2015 31 31 23
04/06/2015 35 32 28
03/06/2015 50 49 39
02/06/2015 34 32 30
01/06/2015 40 39 30
31/05/2015 40 39 30
30/05/2015 23 22 18
29/05/2015 34 34 28
28/05/2015 18 17 14
27/05/2015 41 41 30
26/05/2015 46 43 32
25/05/2015 27 26 23
24/05/2015 23 22 17
23/05/2015 31 31 26
22/05/2015 21 21 17
21/05/2015 18 17 13
20/05/2015 35 33 27
19/05/2015 33 33 27
18/05/2015 35 28 29
17/05/2015 25 25 19
16/05/2015 35 33 21
15/05/2015 36 34 29
Unique TOTAL Somme: 945 Moyenne: 32

 

Pages – aujourd’hui

Page Unique Visites
Homicides, règlements de comptes : une vraie vague en 2010 | Petitcoucou 9 13
2014 novembre 12 | Petitcoucou 2 2
Montluçon : pourquoi Paul Constans n’a pas besoin de Laurent Morillon | Petitcoucou 2 2
Procès Jamel Leulmi : plaidoieries et verdict | Petitcoucou 2 2
2014 décembre | Petitcoucou 1 1
2014 juillet 26 | Petitcoucou 1 1
2015 février | Petitcoucou 1 1
A Brest, un déconnologe s’attaque aux distributeurs bancaires | Petitcoucou 1 1
Affaire Merah : de nouvelles avancées dans l’enquête ? | Petitcoucou 1 1
Autres 21 21

 

A noter : mes visites de ce jour sur un article concernant son complice de Montluçon ne sont qu’un épiphénomène très éphémère en provenance du Finistère.

Lille : une enquête sur les ultras du Nord a précédé les attentats de janvier 2015 à Paris

Le timing de cette enquête étant aussi intéressant que son contenu, il n’est pas inutile de la (re)découvrir.

 

http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/politique-enquete-chez-les-ultras-a-la-rencontre-des-ia0b0n2583138

Politique : enquête chez les ultras, à la rencontre des extrêmes (1/3)

 

Par la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 06/01/2015

Sophie Filippi-Paoli et Pierre-Laurent Flamen

La tension est montée d’un cran entre ultra-droite et antifascistes avec de gros affrontements en septembre à Calais, puis en octobre à Lille. Plus ou moins bien structurés, ces groupuscules mêlent idéologie radicale et méfiance vis-à-vis des médias. Premier volet de notre enquête en trois volets.

 

ManifRemiFraisse_73870.JPG

 

Où l’on traque l’extrême gauche

Samedi 8 novembre, à Lille, tentative (avortée) de prise de contact. On vient de lancer l’enquête. Une manifestation en mémoire de Rémi Fraisse est organisée sur la grand-place de Lille. Lors des manifs précédentes, des autonomes étaient dans le cortège, ça ne s’est pas forcément bien passé avec les collègues de la presse. Raison de plus pour aller jeter un œil.

À l’heure convenue, pas grand monde. Et soudain, en quelques minutes, ils sont là. Visages couverts par des écharpes, habillés en noir pour la plupart. Une jeune fille prend la parole dans un mégaphone aux couleurs du syndicat CNT (anarchistes) et dénonce un État assassin. La grenade qui a tué Rémi Fraisse est très mal passée. On ne peut que le comprendre. La jeune fille est entourée de quatre-cinq types qui la dissimulent. Ils demandent aux photographes de ne pas déclencher : « Pas de photos, on ne veut pas de photos, c’est tout ! » On tente d’expliquer qu’on est là pour parler de la manif, que les visages ne sont pas identifiables. Peine perdue.

Le cortège s’ébranle. Visiblement, les autonomes ont fait le plein de pétards de gros volume. Ça explose de partout. Quand on passe devant les banques, ils lancent des billes de peinture. Un pétard explose entre mes jambes. Pas de bobo, juste un petit saut de cabri qui n’a pas dû être un modèle d’élégance. J’essaie de parler à plusieurs manifestants. À chaque fois, la réponse est similaire : « La Voix du Nord ? On n’a pas aimé ce que vous avez écrit. La dernière fois, vos collègues ont reçu de la lacrymo, mais ce sont eux qui ont commencé. Je n’ai rien contre les journalistes qui font de l’investigation. Mais vous, vous êtes au service du pouvoir. J’ai pas envie de vous parler. » Discussion compliquée, voire impossible.

Quand la manif passe devant « la Frite rit », établissement réputé pour pencher franchement à l’extrême droite (lire ci-dessous), ça se corse. Le volet mécanique en prend plein la tronche. Des CRS s’approchent. Quelques canettes vides volent, des poubelles brûlent. Il n’y aura pas d’autre contact avec les forces de l’ordre. Ni avec nous d’ailleurs…

Lundi 10 novembre : quelque part dans la métropole lilloise, tentative de contournement de l’obstacle. L’action directe ( sic ) sur le terrain n’ayant rien donné, on tente par des voies détournées. On a un pote qui a, autrefois, donné dans le militantisme (très) actif. Un repenti en somme. Lui aura peut-être des contacts. La cinquantaine bien tassée, il en profite pour se remémorer ses vieux souvenirs. Il est un tantinet hilare, tout de même, quand il évoque ce temps où il avait participé à l’aventure d’une librairie parallèle : « À l’époque, il y avait au moins une vingtaine d’organisations, la Gauche prolétarienne, le Parti communiste révolutionnaire marxiste-léniniste, Vive la révolution, la Ligue révolutionnaire, Lutte ouvrière, les lambertistes… » Notre contact et sa bande étaient « un peu bordéliques, un peu voleurs. On était anti-organisations. On a ouvert un squat. On s’est rapprochés des anars mais ils étaient aussi curés que ceux de la Ligue. » Ceci étant dit, il nous promet de retrouver les coordonnées d’un vieux pote qui est proche du CNT, la Confédération nationale du travail qui donne dans l’anarcho-syndicalisme.

Jeudi 20 novembre : le bureau, au téléphone. On s’abandonne sur la messagerie de l’anarcho-syndicaliste en question : « Bonjour, je suis le journaliste dont X vous a probablement parlé. Merci de me rappeler. » La scène va se répéter plusieurs fois. Sans la moindre réponse.

Samedi 22 novembre : une soirée dans la métropole lilloise. La piste des anciens semble compromise. On tente notre chance avec des trentenaires dont on sait qu’ils fréquentent parfois le « Resto Soleil » à Lille. Un lieu où plusieurs incidents ont opposé des antifascistes (qui y ont leurs habitudes) à des groupuscules d’extrême droite. Coup de chance : un couple connaît des types qui militent chez les antifas de la région. Le garçon comme sa copine promettent de les contacter et de me tenir au courant.

Samedi 27 novembre : échanges de SMS avec la jeune fille de la soirée du 22. - « T’as des nouvelles pour les antifas ? »

- « Réponse de mon pote : Pour ton ami, je serais prêt à faire un effort même si je me méfie des journalistes. Je vais en parler aux copains du groupe, voir si quelqu’un est prêt à m’accompagner. Je te donne des nouvelles bientôt. »

Lundi 1er décembre : enfin ! À 19 h 32, un SMS est tombé. Deux membres des antifas sont disposés à me rencontrer. Rendez-vous est pris pour le lundi suivant dans un café du quartier de Wazemmes à Lille.

Lundi 8 décembre : la rencontre. Le café est fermé. Il pleut des cordes. On patiente devant l’église Saint-Pierre – Saint-Paul. Sur le parvis, un « Antifas » tracé à la bombe de peinture. Un type, cheveux rasés, se présente. On dira qu’il se prénomme Manu. Un autre, franchement plus chevelu, Julien, ne va pas tarder. On se dirige vers un troquet. Trois grands cafés commandés plus tard, on entame la discussion.

Les deux gars, la trentaine, militent à l’Action antifasciste NP2C comme Nord – Pas-de-Calais. Pour parler à un journaliste, Manu et Julien ont « demandé l’accord des camarades ». Leur groupe, ils le décrivent comme « étant plutôt sur des bases libertaires, même s’il n’y a pas que des anarchistes ». Un groupe « autonome, pas lié à une formation politique traditionnelle ». D’après eux, on trouve des groupes antifas à Calais, Bruay-La Buissière, Valenciennes et Lille. Et pourquoi se masquer le visage et refuser les photos quand ils manifestent dans la rue ? « Il y a la répression policière et, surtout, on veut éviter de se faire ficher par les groupes d’extrême droite. »

Des groupes d’ultra-droite qui renaissent de cendres qu’on croyait éteintes depuis longtemps : « Il y a une présence de groupes d’ultra-droite qu’il n’y avait plus ou qu’il y avait moins. Avec la Manif pour tous, l’ultra-droite s’est recomposée. Avec le côté on adoucit les mœurs au FN, ces ultras ne s’y reconnaissent plus. » Quant aux affrontements réguliers qui les opposent : « Ce sont des épiphénomènes. Il y a eu deux attaques de petits nazillons lillois en quatre ou cinq ans. On ne cherche pas l’affrontement avec eux. S’il a lieu, il a lieu. On n’est pas obnubilés par la violence, on ne la refuse pas coûte que coûte par principe. Ce n’est pas de gaieté de cœur. Eux n’hésitent pas à recourir à la violence. Il n’y a rien qui nous lie. Ils cultivent la virilité. S’ils n’existaient pas, on ne taperait pas sur des gens dans la rue.

Où l’on rencontre l’extrême droite

Jeudi 13 novembre, Lille, devant « la Frite rit ». Mercenaire en Angola, Congo et Croatie, leader officieux de l’ex-Maison flamande à Lambersart, professionnel de la sécurité, notamment pour le Front national, Claude Hermant est l’une des figures de l’ultra-droite lilloise. Il a d’ailleurs été partie prenante lors des échauffourées de la nuit du 25 au 26 octobre rue Massena à Lille (une barricade, quatre interpellations) qui ont opposé l’extrême droite et l’ultra-gauche. Il donne quand même rendez-vous devant « la Frite rit », l’un des lieux de l’affrontement, où il travaille: « On m’a frappé avec un tesson de bouteille, juste à côté de la jugulaire là, vous voyez ? »

Habitué à la violence (« pour vous, une chaise qui vole, c’est remarquable ; pour moi, c’est le quotidien »), Claude Hermant souligne cependant que « cette fois, c’est allé très loin : des deux côtés, on avait des jeunes qui voulaient juste se battre ». Quant à un point de vue plus général sur les forces en présence dans la ville, il préfère se taire : « J’ai eu assez de soucis comme ça. »

Le même jour, on discute avec une source d’extrême droite, un vieux de la vieille rencontré lors de précédents reportages qui souhaite rester anonyme. Il nous explique qu’il y a trois secteurs de tensions « idéologiques » entre ultra-droite et ultra-gauche : Calais, les Flandres et Lille (1). « Il y a eu une vague avec la création de la Maison flamande mais elle est passée. Aujourd’hui, les deux mouvements montants pour l’extrême droite, c’est Sauvons Calais et Génération identitaire, soit entre 60 et 80 militants à chaque fois. » Ce dernier collectif « refuse de nous parler dans le cadre d’une enquête mais accepte un reportage autonome » (lire l’encadré). « La gauche radicale est plus difficile à compter, reprend notre source, ils sont beaucoup moins structurés mais, d’après moi, ils sont, à Lille, une bonne quarantaine, surtout des jeunes qui ont fait des études et sont très présents dans les lycées, plus que nous. » Au final, il nous donne un nom à citer dans un bar pour trouver un militant d’extrême gauche : « Eh oui, à force, on se connaît tous. »

1. Beaucoup ajoutent le bassin minier.

 

http://www.lavoixdunord.fr/region/politique-enquete-chez-les-ultras-a-calais-23-ia0b0n2584945

Politique : enquête chez les ultras, à Calais (2/3)

 

Par la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 06/01/2015

DOSSIER RÉALISÉ PAR SOPHIE FILIPPI-PAOLI

La tension est montée d’un cran entre ultras avec un face-à-face en septembre à Calais puis un affrontement en octobre à Lille.

 

http://www.lavoixdunord.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20150106/458244781_B974450405Z.1_20150106111328_000_GCC3K9EFI.1-0.jpg

 

Où l’on discute avec l’extrême gauche

Lundi 3 et vendredi 7 novembre, Calais. Il pleut à verse sur Calais. On s’approche de la maison de Sonia qui nous attend avec trois de ses amis rencontrés cinq jours plus tôt, lors de la venue de Bernard Cazeneuve. Ces militants d’extrême gauche voulaient interpeller le ministre de l’Intérieur pour lui parler des migrants, à coup de slogans et de casseroles. Ils ont été refoulés par les CRS, on a pris leur numéro de portable. Sonia, donc, une belle plante de 29 ans, qui accueille des migrants chez elle et a épousé un Afghan religieusement.

Ses premiers réflexes : proposer un café, enlever la batterie de son portable – « On est tous sur écoute » – et inciter ses copains à faire pareil. Elle nous présente « Crapaud Buffle », un intermittent de 40 ans, caché derrière un foulard lors de la manif, qui est lié aux Antifas de Lille. Puis Aurore, 42 ans, proche des No Border, familière des squats. Puis, enfin, Medhi, d’aucun groupe et qui lutte simplement pour les migrants. Quatre amis, quatre activistes bien connus de leurs ennemis de Sauvons Calais. Avec une mention spéciale pour Sonia qui faisait partie du collectif : « Je ne me rendais pas trop compte. J’étais en fait amoureuse de Kevin Reche (le leader de Sauvons Calais) et il avait l’air de savoir ce qu’il faisait. » Elle rencontre des migrants, une association, tout change. Depuis, les rapports avec Sauvons Calais sont hyper tendus. Le groupe s’indigne, évoque des insultes, des tentatives d’intimidation : « Ils savent où on habite et nous, on a leur portable, on se traite par textos aussi. » En fait, ils se surveillent mutuellement. Sonia insiste d’ailleurs pour savoir où nous allons les rencontrer ensuite, à coups de blagues et de noms de bars. Mais les radicaux de Sauvons Calais n’ont pas encore d’endroit officiel, le choix du bar est dû au hasard. L’extrême gauche serait souvent vue à la Crypte. Eux, on ne sait pas.

 

Sonia (à g.) et Aurore militent ensemble pour la défense des migrants de Calais.

 

Quelles sont leurs idées ? Clairement, une volonté lie fortement Medhi, Sonia, Aurore et « Crapaud Buffle » : la protection des migrants et l’obtention de meilleures conditions de vie pour eux. « On est aussi tous contre le racisme. » Ensuite, Aurore est, comme les No Border, pour la libre circulation des individus sans que des papiers soient nécessaires. Pour, en fait, l’absence de frontière. Ni No Border ni anarchiste, leur copain anonyme ajoute à cela l’autogestion, la suppression de l’argent et d’un quelconque gouvernement. Mehdi, lui, est « pour l’humain avant tout » : « Je n’appartiens pas vraiment à un groupe. »

Où l’on écoute les militants de Sauvons Calais

Vendredi 7 novembre. On a rendez-vous au « Cheval noir » avec, au programme, un « apéro militant » qui succède à la conférence de presse de Kevin Reche pour son entrée en politique. À 20 ans, le leader de Sauvons Calais rejoint très officiellement le Parti de la France.

De ruelle sombre en pavés mouillés, on arrive devant un bar où attendent des jeunes au crâne rasé, avec bombers à doublure écossaise et rangers au pied. Dans l’après-midi, Kevin Reche nous a appelés trois fois pour nous dire tout d’abord que non, on ne pourrait pas assister à « l’apéro militant », puis que oui puis, finalement, non : « Le Parti de la France n’y tient pas, ce sont eux qui ont loué la salle. » Intéressant.

À l’entrée, on nous fait répéter qui on est avant de nous guider jusqu’à une arrière-salle où Thomas Joly (secrétaire général du Parti de la France), Carl Lang (ex-élu régional Front national du Nord et actuel président du parti) et le leader aux allures adolescentes s’alignent derrière une table et devant des journalistes de la BBC.

D’entrée, ça parle protection des Calaisiens, unité nationale, identité française, « destruction des identités par l’immigration-colonisation »… Frêle silhouette à la voix peu sûre, Kevin Reche sera bref : « C’est avec la politique que nous pouvons changer les choses. » La main sera vite reprise par l’ex-frontiste Carl Lang.

 

1532431444_B974450405Z.1_20150106111328_000_GCC3K9EEO.1-0 dans Crime

 

On en profite pour se glisser dans le couloir, histoire de discuter avec la « garde rapprochée » du chef de file de Sauvons Calais, qui « le suit lors de tous ses déplacements ». Bigre. En fait de garde, on trouve trois ados (17 ans et 19 ans) qui manient avec délice les termes de nationalistes et d’insécurité. Ils ont l’air de jouer à la guerre. Et ce n’est pas dû qu’aux bombers : ils contrôlent chaque entrée de leur apéro avec une liste d’invités (une cinquantaine de noms), parlent de « gérer » les gens, sortent si des voix s’élèvent. Tout ça avec des joues enfantines, un sérieux qui prêterait presque à sourire et des idées ultra-tranchées sur le « problème » que représentent les migrants.

Tous trois ont des familles qui votent Front national et deux sont entrés très jeunes dans les mouvements nationalistes. « Marine Le Pen nous a dit : Vous êtes trop radicaux, cassez-vous. Elle a tort, il y a de l’électorat à Calais et l’élue FN est trop discrète. »

Oui, Tanguy, Sylvain et Benjamin croient en Kevin : « Il peut y arriver. » Au quotidien, ils surveillent le camp d’en face : « On connaît tous les sites antifas comme La Horde » et se plaignent de Sonia : « C’est n’importe quoi ce qu’elle fait. » Des lycéens qui manient les mots comme des grenades et en veulent à leur ex-copine.

 

http://www.lavoixdunord.fr/region/politique-enquete-chez-les-ultras-dans-les-flandres-33-ia0b0n2586674

Politique: enquête chez les ultras, dans les Flandres (3/3)

 

Par la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 07/01/2015

Sophie Filippi-Paoli

La tension est montée d’un cran entre ultras avec un face-à-face en septembre à Calais puis un affrontement en octobre à Lille.

 

Extremes (2)

 

Où un radical de gauche livre son analyse

7 décembre, Flandres intérieures. Un village flamand . Grâce au collègue d’un collègue, on a déniché un portable puis un rendez-vous avec un militant actif d’extrême gauche qui habite un village des Flandres et souhaite rester anonyme.

Il était à la manif de Calais qui, en septembre, a mis en présence les quelque 200 à 300 militants de Sauvons Calais et des dizaines d’antifas. Il assure qu’il y a eu des affrontements physiques : « Quand t’as dix bonhommes qui t’arrivent dessus, tu réfléchis pas, tu te défends. »

Il n’est pas pour la violence mais souligne qu’« elle fait partie des moyens de lutte » : « J’ai déjà pris des coups de la part des flics ou des fachos mais je ne suis pas radical, je vais pas me cagouler et m’habiller en noir et je n’ai jamais fait partie du black bloc (NDLR : les Black Blocs forment, dans les manifestations, des groupes éphémères, dont l’objectif est de commettre des actions illégales, en restant anonymes. C’est pourquoi ces individus portent des vêtements noirs, ce qui rend difficile le travail d’identification.). Pour moi, défoncer un faf pour défoncer un faf, ça fait pas avancer la lutte. »

Globalement, l’extrême droite est, pour lui, mieux structurée avec des militants plus nombreux. « Dès qu’il y a une grosse mobilisation de notre côté, c’est souvent grâce à des interventions extérieures, avec des antifas de Paris, Marseille ou Londres. Et puis, on a des anarchistes qui ne veulent pas entendre parler de hiérarchie. »

Dans les Flandres plus précisément, on évoque l’actuel collectif anti-mosquée d’Hazebrouck, l’affrontement entre syndicalistes et ultras (dont Claude Hermant) à Auchel en 2011, la feue Maison de l’Artois qui avait réuni des néo-nazis, l’implantation d’une antenne de Génération Identitaire…

Rien à faire : pour lui, le combat est devenu souterrain. « S’il y a un concert, par exemple, oui il y aura des affrontements mais aujourd’hui tout passe par les réseaux sociaux. Il n’y a plus d’endroits idéologiques clairement identifiés. Vous évoquez Génération Identitaire dans les Flandres mais ça a fait flop, il n’ont fait aucune action, ils n’existent que par Internet et encore ! »

Là, il nous parle d’une boutique de vêtements identitaires à Merville qui aurait déménagé à cause de trop fortes tensions. ∙∙∙

Où l’on cherche l’ultra-droite

Merville. On y va. Sweat à capuche, chemises, tee-shirts noirs, treillis… Urban ressemble à n’importe quelle boutique de streetwear. Sauf que les marques n’ont rien d’anodin : Fred Perry, Lonsdale, Thor Steinart. On retrouve un peu l’ambiance de celle de Luc Pécharman, en moins offensif. Le client peu vigilant peut totalement passer à côté.

Très mal à l’aise, le gérant accepte du bout des lèvres de nous dire que son déménagement près de la gendarmerie est simplement dû à un loyer trop élevé et n’a rien à voir avec une quelconque pression. « J’ai parfois des remarques mais c’est aussi parce que j’ai été sur une liste Front national. »

Il voit qui est Luc Pécharman, situe sa boutique mais « reste dans son coin ». On n’en saura pas plus.

Des clients entrent. Jeunes, cheveux courts, bardés de marques qui se trouvent déjà dans la boutique. On les attend à la sortie et leurs réponses s’avèrent décevantes. Morgan, 20 ans, d’Hazebrouck et Christopher, 21 ans, de Steenvoorde adorent ce genre de marques parce qu’elles sont provoc’s et qu’il y a un défi à entrer avec en boîte de nuit.

«On les interdit parce qu’elles sont conotées racistes. Mais une fois j’ai réussi à entrer avec un Fred Perry. Regardez, j’ai la photo.» On regarde, on le voit faire la fête avec son tee-shirt. Ils sont une vingtaine en tout, habillés avec ces fringues-là « pour le délire ». «On ne cherche pas ce qu’elles veulent dire, on évite juste de les mettre quand on va à Lille parce qu’on sait que là, on aurait des problèmes. » Fausse piste.

Bailleul. Il fait nuit. On s’oriente vers la gare. Notre source ultra-droite lilloise nous a indiqué qu’il y a encore des skinheads dans ce coin-là. Et là, rien, personne.

On attend, on attend. On pousse la porte d’un café où on nous indique que oui, il y en a eu. Mais qu’ils sont partis. Poussés par la SNCF pour les uns, par la police pour les autres. Non, personne ne sait où ils sont partis. «Ils ne se montrent plus. Pour voir des ultras dans le coin, il faut que vous alliez à des concerts antifas ». Oui, on sait.

 

http://www.lavoixdunord.fr/region/trafic-d-armes-claude-hermant-figure-de-la-mouvance-ia0b0n2613554

Trafic d’armes : Claude Hermant, figure de la mouvance identitaire régionale, en garde à vue

 

Publié le 22/01/2015 – Mis à jour le 22/01/2015 à 11:37

PAR BENJAMIN DUTHOIT, VINCENT DEPECKER ET LAKHDAR BELAID

Claude Hermant, une figure de la mouvance identitaire régionale, est en garde à vue depuis mardi dans les locaux de la PJ de Lille. Il est entendu dans le cadre d’une enquête sur un trafic d’armes. Une proche a également été placée en garde à vue.

 

 

Des perquisitions ont été menées à différents endroits, notamment dans une maison de Comines-Belgique, mardi soir : durant trois heures, 82 habitants de cette ville située non loin de la métropole lilloise ont été évacués en toute urgence. Les services de police et les démineurs ont inspecté une maison suspectée d’être une cache d’armes. Si aucune arme ni explosif n’ont été découvert, le parquet de Tournai fait état de la saisie de « documents intéressants ».

Selon nos informations, la police judiciaire de Lille mène depuis mardi des opérations d’envergure afin de démanteler un trafic d’armes. C’est dans ce cadre que Claude Hermant, figure de la mouvance identitaire régionale, est en garde à vue. L’homme, âgé d’une cinquantaine d’années, est par ailleurs employé à la Frite Rit, rue Solférino à Lille. Une proche a également été placée en garde à vue.

Perquisitions dans le Nord et en Belgique

Des perquisitions ont été menées à différents endroits dans le Nord et en Belgique, des armes auraient été découvertes. Ces investigations, sur commission rogatoire internationale d’un juge lillois, ont ainsi débouché sur une spectaculaire descente de la police belge, mardi soir, à Comines-Belgique : une trentaine d’habitations situées le long de la Grand-Rue ont été évacuées en urgence. D’après les premiers éléments recueillis sur les lieux, il s’agissait d’une « importante opération » visant à « sécuriser » un domicile pouvant servir de cache d’arme. Sur place, de nombreux policiers belges ainsi que leur service de déminage étaient présents.

Comme nous vous l’annoncions dans notre édition papier publiée ce mercredi matin, la perquisition n’a rien donné. Ou presque. Aucune arme ni explosif n’ont été découverts dans cette maison. « Il fut par contre procédé à la saisie de nombreux objets pouvant intéresser l’affaire. Les habitants purent regagner leur domicile de manière progressive à partir de 20h45. Les devoirs judiciaires ont été clôturés vers 23h00 », précise dans un communiqué Frédéric Bariseau, substitut du procureur du roi de Tournai.

Commission rogatoire délivrée le 18 décembre 2014

Le parquet tournaisien confirme par ailleurs l’information selon laquelle cette « descente » est liée à une enquête menée par la police judiciaire française concernant un dossier de vente illégale d’armes. Les autorités belges agissaient sous couvert d’une commission rogatoire internationale délivrée le 18 décembre dernier par un juge d’instruction lillois. Bien avant, donc, les attentats commis à Paris, début janvier.

De par la nature du dossier, des mesures particulières furent mises en oeuvre en raison du risque de présence de produits explosifs. Le service de déminage est dès lors intervenu de 18h30 à 20h00 en collaboration avec un maître-chien spécialisé en recherche d’explosifs. L’habitation sécurisée, la perquisition a pu être menée par quatre membres de la police judiciaire fédérale de Mons-Tournai. Deux membres des services de police français les accompagnaient.

« Il s’agissait d’une intervention sur une possible planque, expliquait une source judiciaire française. Les démineurs n’ont rien découvert dans la maison ». Rien à voir, donc, avec la sphère djihadiste. Mais plutôt avec le milieu des trafiquants d’armes.

Côté belge, on évoquait, mardi soir, un lien entre cette opération et l’interpellation d’une personne, mardi après-midi, dans la métropole lilloise. Celle-ci aurait été en possession d’un pistolet-mitrailleur. C’est cette arrestation qui aurait conduit les policiers et les démineurs jusqu’à cette petite maison de Comines. Cette information ne nous a pas été confirmée.

Au total, ce sont donc 82 personnes qui ont été priées de quitter leur habitation en toute hâte. La police a demandé aux riverains concernés de se rendre à l’Office du Tourisme de Comines-Warneton dans les plus brefs délais. Un centre d’accueil y avait été installé en urgence par les autorités.

À 21 heures, trois heures après le début des opérations, les forces de l’ordre ont quitté les lieux et les premiers habitants ont pu commencer à regagner leur domicile dans une atmosphère pesante.

 

http://www.lavoixdunord.fr/region/trafic-d-armes-la-police-judiciaire-va-t-elle-remonter-ia0b0n2617224

Trafic d’armes : la police judiciaire va-t-elle remonter de l’ultra-droite jusqu’à Coulibaly ?

 

Publié le 23/01/2015 – Mis à jour le 23/01/2015 à 18:05

PAR B. DUTHOIT, V. DEPECKER, P. RADENOVIC ET L. belaid

La garde à vue de Claude Hermant, figure de l’ultra-droite régionale, s’est poursuivie ce jeudi. Selon différentes sources, les enquêteurs s’intéressent à un éventuel lien entre le trafic d’armes présumé et les attentats commis en région parisienne. Pour le moment, rien n’est confirmé officiellement.

 

 Ce terrain de paint-ball, géré notamment par Claude Hermant (photo), a été perquisitionné mercredi. photo « la voix »

 

L’affaire de trafic d’armes dans laquelle Claude Hermant est en garde à vue depuis mardi a-t-elle une ampleur supplémentaire ? Selon plusieurs sources concordantes, les enquêteurs de la PJ de Lille vérifient si des armes utilisées lors des attentats sanglants en région parisienne peuvent provenir de la filière présumée de cette figure de la mouvance identitaire. Ces éléments sont pour l’instant à prendre avec prudence. Interrogés, le parquet de Lille, celui de Paris, tout comme la PJ et l’avocat de Claude Hermant se refusent au moindre commentaire. Ni confirmation, ni démenti. Un black-out total, de part et d’autre de la frontière, rare et troublant.

Si rien n’est donc encore avéré, un proche du dossier concède que des « rebonds » ne sont pas à exclure dans les investigations, dirigées par un juge d’instruction lillois depuis décembre.

Des armes saisies

Ce qui est sûr, c’est que Claude Hermant et sa compagne sont en garde à vue pour trafic d’armes en bande organisée. Leurs auditions peuvent durer 96heures. Des armes ont été saisies. Mais on ignore leur nature et là où elles ont été trouvées. Plusieurs lieux ont été perquisitionnés. À commencer par la Frite Rit, à Lille, où tous deux travaillent.

Le terrain de paintball, rue de la Vallée à Ennetières-en-Weppes, géré notamment par Claude Hermant, a été perquisitionné mercredi, aux alentours de 10 h. « Il y avait une dizaine de policiers », indique une voisine. Y ont-ils trouvé des armes ? La question reste en suspens. Quant aux propriétaires du terrain, les riverains décrivent « des gens discrets, qui gèrent tout par Internet ». Et le maire avoue ne pas les connaître. Le son de cloche est identique à Comines (B) où la police belge avait déployé les grands moyens, mardi soir. Selon le parquet de Tournai, aucune arme ni explosif n’ont été découverts. Mais des éléments « intéressants pour l’enquête » ont été saisis.

Depuis l’Europe de l’Est

Selon nos informations, la PJ lilloise travaille sur un trafic d’armes remilitarisées en provenance d’Europe de l’Est, notamment de la République tchèque. « Nous sommes dans le cadre d’un trafic d’armes, explique une source judiciaire. Pas dans la sphère terroriste. Rien n’indique que les têtes d’un tel réseau s’intéressent à la destination finale de ces armes, marchandises comme une autre. »

Si cette piste est avérée, elle ne serait cependant pas une surprise. Depuis les attentats, policiers belges et français sont persuadés que certaines armes proviennent d’outre-Quiévrain. Ils s’intéressent à celles utilisées par Amédy Coulibaly, notamment un Skorpio tchèque. Le Français aurait d’ailleurs cherché à s’approvisionner auprès d’un fournisseur belge. Aux enquêteurs de déterminer si le clan Hermant est l’un des maillons, même indirect, de la chaîne.

 

http://www.20minutes.fr/lille/1525815-20150126-lille-trois-personnes-ecrouees-trafic-armes

Lille: trois personnes écrouées pour trafic d’armes

 

Le Palais de Justice de Lille

Le Palais de Justice de Lille – M. Libert

M.L. avec AFP

    • Publié le 26.01.2015 à 16:40
    • Mis à jour le 26.01.2015 à 16:40

Les trois personnes entendues la semaine dernière dans le cadre de l’enquête sur un trafic d’armes en bande organisée, entre le Nord et la Belgique, ont été mises en examen et écrouées, a-t-on appris, lundi, de source judiciaire.

Détention provisoire

Ces trois personnes ont été entendues, par la police judiciaire de Lille, au cours de 96 heures de garde à vue, comme l’autorise la loi dans le cadre d’enquêtes portant sur le trafic d’armes. Parmi elles, se trouvait Claude Hermant, figure de la mouvance identitaire du Nord, ainsi que son épouse. Les chefs de mise en examen retenus contre lui n’ont cependant pas été détaillés. Tous trois ont été placés en détention provisoire.

Avant les mises en examen de ces trois personnes, le parquet de Lille avait cité, dans un communiqué, les chefs d’accusation suivants: «exercice sans autorisation, en bande organisée, d’activité intermédiaire pour la fabrication ou le commerce de matériels de guerre, armes ou munitions» et «association de malfaiteurs en vue de la préparation de crimes et de délits punis de dix ans d’emprisonnement».

L’information judiciaire, qui a mené à ces mises en examen, avait été ouverte au tribunal de grande instance de Lille le 7 mai 2014 et l’enquête confiée à la police judiciaire de Lille. Le 20 janvier, une perquisition avait été menée dans une maison à Comines, en Belgique, dans le cadre d’une commission rogatoire internationale du 18 décembre 2014 émanant des autorités françaises. L’opération avait été exécutée par des policiers belges, accompagnés de collègues français. Aucune arme ni aucun explosif n’avaient été découverts.

Mes publications du 10 mai 2015 ont fait de l’effet

http://petitcoucou.unblog.fr/2015/05/16/mes-publications-du-10-mai-2015-ont-fait-de-leffet/

Le 10 mai, j’ai publié deux articles, concernant chacun un « déconnologue » de la bande de Cyprien Luraghi, la riveraine « kk » pour le premier, et « tilou » pour le second.

Le graphe des statistiques « basiques » de ce blog s’est figé très tôt ce jour-là, je n’en vois la suite que depuis le retour de ses statistiques « avancées » qui avaient, elles, disparu depuis le 5 mai 2015.

Voilà donc l’extraordinaire cheminée datée du 10 mai 2015 que j’ai pu découvrir le 14 :

 

graph_month 24

 

J’en ris encore…

 

Les nombres de visites correspondants me resteront à jamais inconnus :

 

Visiteurs – 30 derniers jours

Date Visites Unique Rebonds
16/05/2015 23 23 17
15/05/2015 36 34 29
14/05/2015 32 32 25
13/05/2015 18 18 11
12/05/2015 0 0 0
11/05/2015 0 0 0
10/05/2015 0 0 0
09/05/2015 0 0 0
08/05/2015 0 0 0
07/05/2015 0 0 0
06/05/2015 0 0 0
05/05/2015 36 31 27
04/05/2015 43 32 34
03/05/2015 39 32 26
02/05/2015 39 32 28
01/05/2015 29 28 21
30/04/2015 43 39 30
29/04/2015 28 27 26
28/04/2015 52 42 36
27/04/2015 48 44 41
26/04/2015 45 38 30
25/04/2015 46 45 35
24/04/2015 39 38 28
23/04/2015 45 40 32
22/04/2015 45 42 36
21/04/2015 34 32 27
20/04/2015 47 42 34
19/04/2015 37 34 23
18/04/2015 35 32 27
17/04/2015 29 27 23
Unique TOTAL Somme: 784 Moyenne: 26

 

 

Rappelons par ailleurs que les harceleurs « kk » et « tilou » ne se gênent pas plus que leur « Konducator » Pascal Edouard Cyprien Luraghi, son épouse Annie, ses deux enfants et tous leurs autres amis « déconnologues » pour, à l’instar de leur grande prêtresse Josette Brenterch du NPA de Brest, violer l’intimité de la vie privée de familles entières d’ingénieurs et les détruire, comme en attestent les éléments de preuves que j’avais publiés sur mon blog « Un petit coucou » sur OverBlog aux mois de juin et juillet 2011 dans les trois articles dont copies ci-dessous :

 

2011-06-28 Du rififi chez les pirates informatiques de la bande à Cyp (Pascal Cyprien Luraghi de Puy-l'Evêque, dans le Lot) ! - Un petit coucou

 

2011-06-29 Le psychopathe et délinquant chevronné Pascal Cyprien Luraghi tel qu'en lui-même ! - Un petit coucou

 

2011-07-03 Confirmation des piratages commis par Pascal Cyprien Luraghi et sa bande de harceleurs du net - Un petit coucou

 

Cliquer sur les images pour les agrandir et lire les textes.

De l’intérêt des commentaires du troll « Tilou » sur le site Rue89

Le déconnologue « tilou », de la bande des cyberdélinquants du psychopathe Cyprien Luraghi, s’activant sur le site Rue89 où il harcèle d’autres riverains avec sa meute depuis l’année 2009 au moins, s’est vu décerner le 24 décembre dernier par la rédaction de ce site deux prix de gros troll pour deux de ses comptes parmi les plus récents.

Il devenait ainsi de manière officielle le recordman du site en la matière, comme je l’avais montré dans mes deux articles du 28 décembre 2014 y consacrés.

Voici un autre de ses comptes qui a été actif du 13 octobre 2011 au 20 février 2012 et ne supporte que 112 commentaires toujours publics dont nous aurons donc vite fait le tour :

http://riverains.rue89.nouvelobs.com/janus-0/commentaires

Constatons pour commencer que le déconnologue « tilou » fait partie des rares riverains du site Rue89 à pouvoir modifier les pseudonymes sous lesquels ils sévissent, puisque ce compte avait été ouvert sous le nom de « janus-0″ et est ensuite devenu « Tilou », ce qui est théoriquement impossible, à moins de bénéficier de faveurs exceptionnelles de la modération du site.

Le comptage de ses commentaires nous donne :

 

- octobre 2011 : 30

 

13/10/2011, 3 évènements

15/10/2011, 2 évènements

16/10/2011, 2 évènements

17/10/2011, 3 évènements

18/10/2011, 2 évènements

19/10/2011, 5 évènements

20/10/2011, 1 évènement

21/10/2011, 1 évènement

25/10/2011, 3 évènements

26/10/2011, 5 évènements

27/10/2011, 3 évènements

 

- novembre 2011 : 23, dont 4 dépubliés

 

01/11/2011, 7 évènements, 4 dépublications

05/11/2011, 3 évènements

06/11/2011, 1 évènement

07/11/2011, 2 évènements

08/11/2011, 5 évènements

10/11/2011, 1 évènement

13/11/2011, 2 évènements

18/11/2011, 1 évènement

19/11/2011, 1 évènement

 

- décembre 2011 : 31, dont 10 dépubliés

 

01/12/2011, 15 évènements, 10 dépublications

03/12/2011, 2 évènements

04/12/2011, 2 évènements

10/12/2011, 1 évènement

28/12/2011, 3 évènements

29/12/2011, 1 évènement

30/12/2011, 7 évènements

 

- janvier 2012 : 25

 

01/01/2012, 1 évènement

08/01/2012, 1 évènement

11/01/2012, 3 évènements

12/01/2012, 3 évènements

13/01/2012, 5 évènements

14/01/2012, 2 évènements

17/01/2012, 1 évènement

25/01/2012, 6 évènements

26/01/2012, 2 évènements

28/01/2012, 1 évènement

 

- février 2012 : 17

 

02/02/2012, 2 évènements

05/02/2012, 1 évènement

06/02/2012, 4 évènements

07/02/2012, 7 évènements

08/02/2012, 1 évènement

14/02/2012, 1 évènement

20/02/2012, 1 évènement

 

Total : 126 commentaires, dont 14 ont été dépubliés, soit 11,11 % des posts.

 

Voyons maintenant la liste des 112 commentaires restés publics.

Pour justifier tous les passe-droits dont son auteur bénéficie sur le site, ils devraient être d’un très grand intérêt pour tous les lecteurs et riverains de Rue89.

Mais ce ne sont que ces imbécilités :

 

20/02/2012, 1 évènement

14/02/2012, 1 évènement

08/02/2012, 1 évènement

07/02/2012, 7 évènements

06/02/2012, 4 évènements

05/02/2012, 1 évènement

02/02/2012, 2 évènements

28/01/2012, 1 évènement

26/01/2012, 2 évènements

25/01/2012, 6 évènements

17/01/2012, 1 évènement

14/01/2012, 2 évènements

13/01/2012, 5 évènements

12/01/2012, 3 évènements

11/01/2012, 3 évènements

08/01/2012, 1 évènement

01/01/2012, 1 évènement

30/12/2011, 7 évènements

29/12/2011, 1 évènement

28/12/2011, 3 évènements

10/12/2011, 1 évènement

04/12/2011, 2 évènements

03/12/2011, 2 évènements

01/12/2011, 15 évènements

19/11/2011, 1 évènement

18/11/2011, 1 évènement

13/11/2011, 2 évènements

10/11/2011, 1 évènement

08/11/2011, 5 évènements

07/11/2011, 2 évènements

06/11/2011, 1 évènement

05/11/2011, 3 évènements

01/11/2011, 7 évènement

27/10/2011, 3 évènements

26/10/2011, 5 évènements

25/10/2011, 3 évènements

21/10/2011, 1 évènement

20/10/2011, 1 évènement

19/10/2011, 5 évènements

18/10/2011, 2 évènements

17/10/2011, 3 évènements

16/10/2011, 2 évènements

15/10/2011, 2 évènements

13/10/2011, 3 évènements

La riveraine « kk », une harceleuse de haut niveau

Harceleuse de haut niveau ou de haut grade, je ne sais ce qui convient le mieux pour désigner cette distinguée « déconnologue » de la bande de Cyprien Luraghi, qui selon les vantardises publiques du chef pourrait compter plusieurs francs-maçons.

Le 27 avril dernier, alors qu’elle venait de réapparaître la veille sur le blog de ce psychopathe après une très longue absence du net, d’une durée de près de quatre ans, j’avais publié en bloc ses 3022 commentaires toujours publics sur le site Rue89.

Depuis, j’ai pris la peine de tous les compter et d’en faire une petite étude que je publie ici.

Voilà pour commencer le décompte de tous ses commentaires sur le site Rue89 :

 

2007

- août : 8

02/08/2007, 1 évènement

13/08/2007, 1 évènement

15/08/2007, 3 évènements

16/08/2007, 3 évènements

 

- septembre : 9

01/09/2007, 2 évènements

08/09/2007, 2 évènements

12/09/2007, 1 évènement

27/09/2007, 4 évènements

 

- octobre : 3

02/10/2007, 1 évènement

27/10/2007, 2 évènements

 

- novembre : 12

01/11/2007, 1 évènement

04/11/2007, 1 évènement

10/11/2007, 4 évènements

13/11/2007, 1 évènement

20/11/2007, 2 évènements

22/11/2007, 1 évènement

23/11/2007, 2 évènements

 

- décembre : 3 

05/12/2007, 1 évènement

06/12/2007, 1 évènement

27/12/2007, 1 évènement

 

2008

- janvier : 15, dont 5 dépubliés

19/01/2008, 2 évènements

20/01/2008, 2 évènements

24/01/2008, 1 évènement

25/01/2008, 1 évènement

26/01/2008, 8 évènements, 5 dépublications

27/01/2008, 1 évènement

 

- février : 23, dont 5 dépubliés

02/02/2008, 1 évènement

05/02/2008, 3 évènements

06/02/2008, 3 évènements

09/02/2008, 2 évènements

13/02/2008, 1 évènement

14/02/2008, 2 évènements

15/02/2008, 3 évènements

18/02/2008, 8 évènements, 5 dépublications

 

- mars : 56, dont 20 dépubliés

03/03/2008, 2 évènements

04/03/2008, 1 évènement

05/03/2008, 2 évènements

06/03/2008, 1 évènement

09/03/2008, 1 évènement

12/03/2008, 3 évènements

13/03/2008, 2 évènements

16/03/2008, 30 évènements, 20 dépublications

17/03/2008, 6 évènements

23/03/2008, 1 évènement

24/03/2008, 1 évènement

25/03/2008, 2 évènements

26/03/2008, 1 évènement

27/03/2008, 1 évènement

28/03/2008, 1 évènement

29/03/2008, 1 évènement

 

- avril : 114, dont 34 dépubliés

02/04/2008, 1 évènement

03/04/2008, 2 évènements

04/04/2008, 2 évènements

05/04/2008, 4 évènements

06/04/2008, 1 évènement

09/04/2008, 2 évènements

10/04/2008, 8 évènements, 10 dépublications

12/04/2008, 16 évènements

13/04/2008, 1 évènement

15/04/2008, 4 évènements

16/04/2008, 3 évènements

17/04/2008, 20 évènement, 10 dépublications

18/04/2008, 4 évènements

19/04/2008, 8 évènements

20/04/2008, 23 évènements, 14 dépublications

23/04/2008, 3 évènements

24/04/2008, 3 évènements

25/04/2008, 2 évènements

26/04/2008, 3 évènements

27/04/2008, 1 évènement

28/04/2008, 2 évènements

29/04/2008, 1 évènement

 

- mai : 210, dont 101 dépubliés

02/05/2008, 3 évènements

03/05/2008, 5 évènements

04/05/2008, 8 évènements

05/05/2008, 4 évènements

06/05/2008, 24 évènements, 15 dépublications

07/05/2008, 2 évènements

08/05/2008, 5 évènements

10/05/2008, 2 évènements

11/05/2008, 24 évènements, 16 dépublications

12/05/2008, 6 évènements

14/05/2008, 2 évènements

15/05/2008, 3 évènements

16/05/2008, 2 évènements

17/05/2008, 1 évènement

20/05/2008, 1 évènement

24/05/2008, 7 évènements, 4 dépublications

25/05/2008, 1 évènement

26/05/2008, 1 évènement

27/05/2008, 5 évènements

28/05/2008, 78 évènements, 52 dépublications

29/05/2008, 21 évènements, 14 dépublications

30/05/2008, 1 évènement

31/05/2008, 4 évènements

 

- juin : 169, dont 81 dépubliés

01/06/2008, 2 évènements

05/06/2008, 1 évènement

09/06/2008, 1 évènement

14/06/2008, 50 évènements, 27 dépublications

15/06/2008, 5 évènements

16/06/2008, 1 évènement

17/06/2008, 48 évènements, 32 dépublications

18/06/2008, 33 évènements, 22 dépublications

19/06/2008, 6 évènements

21/06/2008, 8 évènements

26/06/2008, 1 évènement

27/06/2008, 1 évènement

28/06/2008, 11 évènements

30/06/2008, 1 évènement

 

- juillet : 43, dont 4 dépubliés

07/07/2008, 1 évènement

09/07/2008, 3 évènements

10/07/2008, 1 évènement

11/07/2008, 6 évènements, 4 dépublications

12/07/2008, 8 évènements

13/07/2008, 6 évènements

14/07/2008, 2 évènements

15/07/2008, 1 évènement

17/07/2008, 2 évènements

18/07/2008, 5 évènements

19/07/2008, 2 évènements

20/07/2008, 3 évènements

21/07/2008, 3 évènements

 

- août : 395, dont 206 dépubliés

02/08/2008, 1 évènement

03/08/2008, 1 évènement

04/08/2008, 3 évènements

05/08/2008, 30 évènements, 17 dépublications

06/08/2008, 6 évènements

07/08/2008, 32 évènements, 21 dépublications

08/08/2008, 12 évènements

09/08/2008, 13 évènements

10/08/2008, 4 évènements

11/08/2008, 75 évènements, 50 dépublications

12/08/2008, 7 évènements

13/08/2008, 1 évènement

14/08/2008, 2 évènements

15/08/2008, 20 évènements, 10 dépublications

16/08/2008, 88 évènements, 58 dépublications

17/08/2008, 36 évènements, 24 dépublications

19/08/2008, 4 évènements

20/08/2008, 2 évènements

21/08/2008, 1 évènement

23/08/2008, 7 évènements

27/08/2008, 1 évènement

28/08/2008, 27 évènements, 18 dépublications

29/08/2008, 6 évènements

30/08/2008, 4 évènements

31/08/2008, 12 évènements, 8 dépublications

 

- septembre : 110, dont 30 dépubliés

01/09/2008, 2 évènements

02/09/2008, 1 évènement

04/09/2008, 6 évènements

05/09/2008, 2 évènements

06/09/2008, 2 évènements

07/09/2008, 1 évènement

09/09/2008, 15 évènements, 10 dépublications

10/09/2008, 2 évènements

11/09/2008, 3 évènements

13/09/2008, 8 évènements

14/09/2008, 21 évènements, 14 dépublications

15/09/2008, 3 évènements

16/09/2008, 7 évènements

17/09/2008, 3 évènements

21/09/2008, 4 évènements

22/09/2008, 2 évènements

23/09/2008, 1 évènement

24/09/2008, 10 évènements

25/09/2008, 2 évènements

28/09/2008, 4 évènements

29/09/2008, 2 évènements

30/09/2008, 9 évènements, 6 dépublications

 

- octobre : 110, dont 24 dépubliés

01/10/2008, 4 évènements

04/10/2008, 3 évènements

05/10/2008, 9 évènements

07/10/2008, 9 évènements, 6 dépublications

08/10/2008, 1 évènement

09/10/2008, 5 évènements

10/10/2008, 1 évènement

12/10/2008, 6 évènements

13/10/2008, 1 évènement

15/10/2008, 27 évènements, 18 dépublications

16/10/2008, 2 évènements

17/10/2008, 1 évènement

18/10/2008, 5 évènements

19/10/2008, 2 évènements

21/10/2008, 4 évènements

22/10/2008, 2 évènements

23/10/2008, 1 évènement

25/10/2008, 5 évènements

26/10/2008, 2 évènements

27/10/2008, 2 évènements

28/10/2008, 4 évènements

29/10/2008, 6 évènements

30/10/2008, 5 évènements

31/10/2008, 3 évènements

 

- novembre : 123, dont 38 dépubliés

01/11/2008, 8 évènements

03/11/2008, 3 évènements

04/11/2008, 9 évènements, 6 dépublications

05/11/2008, 1 évènement

06/11/2008, 3 évènements

07/11/2008, 3 évènements

08/11/2008, 10 évènements

12/11/2008, 9 évènements, 6 dépublications

13/11/2008, 2 évènements

15/11/2008, 12 évènements

17/11/2008, 15 évènements, 10 dépublications

18/11/2008, 3 évènements

19/11/2008, 4 évènements

22/11/2008, 2 évènements

24/11/2008, 2 évènements

25/11/2008, 4 évènements

26/11/2008, 24 évènements, 16 dépublications

27/11/2008, 3 évènements

29/11/2008, 6 évènements

 

- décembre : 115, dont 42 dépubliés

03/12/2008, 2 évènements

05/12/2008, 1 évènement

06/12/2008, 4 évènements

07/12/2008, 4 évènements

09/12/2008, 5 évènements

10/12/2008, 3 évènements

11/12/2008, 2 évènements

12/12/2008, 1 évènement

15/12/2008, 4 évènements

16/12/2008, 25 évènements, 16 dépublications

17/12/2008, 7 évènements

18/12/2008, 3 évènements

20/12/2008, 1 évènement

27/12/2008, 27 évènements, 18 dépublications

28/12/2008, 9 évènements

29/12/2008, 12 évènements, 8 dépublications

30/12/2008, 3 évènements

31/12/2008, 2 évènements

 

2009

- janvier : 120, dont 65 dépubliés

02/01/2009, 1 évènement

03/01/2009, 4 évènements

06/01/2009, 1 évènement

14/01/2009, 3 évènements

16/01/2009, 4 évènements

18/01/2009, 24 évènements, 16 dépublications

19/01/2009, 1 évènement

20/01/2009, 2 évènements

27/01/2009, 1 évènement

28/01/2009, 3 évènements

29/01/2009, 64 évènements, 41 dépublications

31/01/2009, 12 évènements, 8 dépublications

 

- février : 43, dont 12 dépubliés

01/02/2009, 2 évènements

02/02/2009, 1 évènement

13/02/2009, 2 évènements

14/02/2009, 1 évènement

16/02/2009, 3 évènements

18/02/2009, 24 évènements, 12 dépublications

19/02/2009, 2 évènements

21/02/2009, 3 évènements

25/02/2009, 2 évènements

26/02/2009, 3 évènements

 

- mars : 79, dont 31 dépubliés

01/03/2009, 3 évènements

03/03/2009, 2 évènements

04/03/2009, 17 évènements, 9 dépublications

05/03/2009, 1 évènement

07/03/2009, 1 évènement

08/03/2009, 2 évènements

11/03/2009, 1 évènement

14/03/2009, 3 évènements

19/03/2009, 33 évènements, 22 dépublications

20/03/2009, 5 évènements

21/03/2009, 3 évènements

24/03/2009, 3 évènements

25/03/2009, 3 évènements

28/03/2009, 1 évènement

31/03/2009, 1 évènement

 

- avril : 92, dont 28 dépubliés

01/04/2009, 1 évènement

02/04/2009, 6 évènements

03/04/2009, 1 évènement

05/04/2009, 7 évènements

06/04/2009, 2 évènements

15/04/2009, 16 évènements, 8 dépublications

17/04/2009, 1 évènement

18/04/2009, 1 évènement

19/04/2009, 9 évènements

23/04/2009, 1 évènement

26/04/2009, 2 évènements

27/04/2009, 6 évènements, 4 dépublications

28/04/2009, 14 évènements

29/04/2009, 24 évènements, 16 dépublications

30/04/2009, 1 évènement

 

- mai : 91, dont 20 dépubliés

01/05/2009, 2 évènements

02/05/2009, 8 évènements

03/05/2009, 2 évènements

04/05/2009, 4 évènements

05/05/2009, 2 évènements

06/05/2009, 4 évènements

08/05/2009, 3 évènements

09/05/2009, 5 évènements

10/05/2009, 2 évènements

13/05/2009, 1 évènement

15/05/2009, 2 évènements

16/05/2009, 1 évènement

17/05/2009, 7 évènements

18/05/2009, 1 évènement

19/05/2009, 1 évènement

20/05/2009, 2 évènements

21/05/2009, 1 évènement

22/05/2009, 2 évènements

23/05/2009, 3 évènements

24/05/2009, 30 évènements, 20 dépublications

25/05/2009, 7 évènements

26/05/2009, 1 évènement

 

- juin : 397, dont 210 dépubliés

04/06/2009, 27 évènements, 18 dépublications

05/06/2009, 2 évènements

06/06/2009, 10 évènements

07/06/2009, 36 évènements, 24 dépublications

08/06/2009, 12 évènements

09/06/2009, 2 évènements

10/06/2009, 8 évènements

11/06/2009, 4 évènements

12/06/2009, 1 évènement

13/06/2009, 21 évènements, 14 dépublications

14/06/2009, 3 évènements

15/06/2009, 7 évènements

16/06/2009, 3 évènements

17/06/2009, 3 évènements

18/06/2009, 7 évènements, 4 dépublications

19/06/2009, 1 évènement

20/06/2009, 76 évènements, 44 dépublications

21/06/2009, 42 évènements, 28 dépublications

22/06/2009, 6 évènements

23/06/2009, 4 évènements

24/06/2009, 12 évènements, 8 dépublications

25/06/2009, 3 évènements

28/06/2009, 1 évènement

29/06/2009, 43 évènements, 28 dépublications

30/06/2009, 63 évènements, 42 dépublications

 

- juillet : 537, dont 294 dépubliés

01/07/2009, 61 évènements, 39 dépublications

02/07/2009, 16 évènements

03/07/2009, 73 évènements, 48 dépublications

04/07/2009, 7 évènements

06/07/2009, 3 évènements

07/07/2009, 77 évènements, 40 dépublications

08/07/2009, 5 évènements

09/07/2009, 60 évènements, 30 dépublications

10/07/2009, 1 évènement

11/07/2009, 4 évènements

12/07/2009, 1 évènement

13/07/2009, 40 évènements, 25 dépublications

14/07/2009, 6 évènements

16/07/2009, 27 évènements, 18 dépublications

17/07/2009, 4 évènements

18/07/2009, 2 évènements

19/07/2009, 3 évènements

22/07/2009, 69 évènements, 46 dépublications

23/07/2009, 63 évènements, 42 dépublications

24/07/2009, 3 évènements

27/07/2009, 9 évènements, 6 dépublications

28/07/2009, 2 évènements

29/07/2009, 1 évènement

 

- août : 59, dont 14 dépubliés

02/08/2009, 2 évènements

04/08/2009, 1 évènement

06/08/2009, 3 évènements

08/08/2009, 7 évènements

09/08/2009, 21 évènements, 14 dépublications

10/08/2009, 7 évènements

11/08/2009, 3 évènements

12/08/2009, 2 évènements

14/08/2009, 3 évènements

26/08/2009, 3 évènements

27/08/2009, 2 évènements

28/08/2009, 3 évènements

29/08/2009, 2 évènements

 

- septembre : 8

05/09/2009, 1 évènement

17/09/2009, 3 évènements

21/09/2009, 1 évènement

24/09/2009, 2 évènements

30/09/2009, 1 évènement

 

- octobre : 34

01/10/2009, 1 évènement

04/10/2009, 1 évènement

09/10/2009, 1 évènement

11/10/2009, 11 évènements

12/10/2009, 4 évènements

19/10/2009, 1 évènement

20/10/2009, 2 évènements

23/10/2009, 1 évènement

28/10/2009, 12 évènements

 

- novembre : 78, dont 39 dépubliés

01/11/2009, 47 évènements, 31 dépublications

02/11/2009, 5 évènements

05/11/2009, 1 évènement

06/11/2009, 3 évènements

07/11/2009, 12 évènements, 8 dépublications

09/11/2009, 1 évènement

11/11/2009, 1 évènement

16/11/2009, 1 évènement

22/11/2009, 1 évènement

25/11/2009, 1 évènement

28/11/2009, 3 évènements

30/11/2009, 2 évènements

 

- décembre : 74, dont 28 dépubliés

01/12/2009, 1 évènement

02/12/2009, 42 évènements, 28 dépublications

04/12/2009, 2 évènements

05/12/2009, 4 évènements

06/12/2009, 8 évènements

07/12/2009, 1 évènement

16/12/2009, 2 évènements

22/12/2009, 2 évènements

27/12/2009, 1 évènement

28/12/2009, 1 évènement

29/12/2009, 4 évènements

30/12/2009, 4 évènements

31/12/2009, 2 évènements

 

2010

- janvier : 60, dont 9 dépubliés

01/01/2010, 3 évènements

02/01/2010, 3 évènements

03/01/2010, 13 évènements

05/01/2010, 3 évènements

06/01/2010, 1 évènement

08/01/2010, 1 évènement

13/01/2010, 2 évènements

16/01/2010, 1 évènement

21/01/2010, 1 évènement

22/01/2010, 5 évènements

23/01/2010, 4 évènements

25/01/2010, 18 évènements, 9 dépublications

29/01/2010, 2 évènements

30/01/2010, 3 évènements

 

- février : 112, dont 40 dépubliés

01/02/2010, 5 évènements

02/02/2010, 4 évènements

03/02/2010, 12 évènements, 8 dépublications

09/02/2010, 2 évènements

13/02/2010, 6 évènements

14/02/2010, 48 évènements, 32 dépublications

15/02/2010, 13 évènements

16/02/2010, 2 évènements

17/02/2010, 2 évènements

18/02/2010, 1 évènement

19/02/2010, 1 évènement

20/02/2010, 2 évènements

21/02/2010, 1 évènement

24/02/2010, 2 évènements

25/02/2010, 5 évènements

26/02/2010, 1 évènement

28/02/2010, 5 évènements

 

- mars : 271, dont 118 dépubliés

01/03/2010, 2 évènements

02/03/2010, 1 évènement

03/03/2010, 10 évènements

06/03/2010, 2 évènements

07/03/2010, 1 évènement

10/03/2010, 33 évènements, 22 dépublications

13/03/2010, 1 évènement

14/03/2010, 12 évènements

15/03/2010, 1 évènement

16/03/2010, 3 évènements

17/03/2010, 1 évènement

18/03/2010, 3 évènements

19/03/2010, 74 évènements, 43 dépublications

20/03/2010, 23 évènements, 13 dépublications

21/03/2010, 8 évènements

22/03/2010, 20 évènements, 11 dépublications

23/03/2010, 10 évènements

25/03/2010, 4 évènements

26/03/2010, 2 évènements

27/03/2010, 49 évènements, 29 dépublications

28/03/2010, 2 évènements

29/03/2010, 1 évènement

31/03/2010, 8 évènements

 

- avril : 369, dont 218 dépubliés

01/04/2010, 1 évènement

03/04/2010, 24 évènements, 16 dépublications

07/04/2010, 5 évènements

13/04/2010, 36 évènements, 19 dépublications

14/04/2010, 63 évènements, 42 dépublications

15/04/2010, 9 évènements

16/04/2010, 44 évènements, 29 dépublications

17/04/2010, 78 évènements, 49 dépublications

18/04/2010, 2 évènements

19/04/2010, 83 évènements, 55 dépublications

20/04/2010, 5 évènements

21/04/2010, 5 évènements

23/04/2010, 1 évènement

25/04/2010, 12 évènements, 8 dépublications

29/04/2010, 1 évènement

 

- mai : 76, dont 25 dépubliés

02/05/2010, 3 évènements

11/05/2010, 1 évènement

12/05/2010, 6 évènements

13/05/2010, 22 évènements, 11 dépublications

14/05/2010, 9 évènements

19/05/2010, 1 évènement

22/05/2010, 21 évènements, 14 dépublications

23/05/2010, 1 évènement

24/05/2010, 5 évènements

25/05/2010, 1 évènement

26/05/2010, 3 évènements

31/05/2010, 3 évènements

 

- juin : 51, dont 18 dépubliés

01/06/2010, 1 évènement

05/06/2010, 1 évènement

10/06/2010, 1 évènement

11/06/2010, 15 évènements, 10 dépublications

16/06/2010, 6 évènements

17/06/2010, 1 évènement

19/06/2010, 1 évènement

20/06/2010, 2 évènements

21/06/2010, 2 évènements

22/06/2010, 3 évènements

24/06/2010, 12 évènements, 8 dépublications

25/06/2010, 1 évènement

26/06/2010, 4 évènements

29/06/2010, 1 évènement

 

- juillet : 52, dont 5 dépubliés

01/07/2010, 1 évènement

04/07/2010, 2 évènements

07/07/2010, 1 évènement

08/07/2010, 3 évènements

09/07/2010, 4 évènements

10/07/2010, 4 évènements, 2 dépublications

11/07/2010, 1 évènement

12/07/2010, 10 évènements

14/07/2010, 1 évènement

15/07/2010, 1 évènement

16/07/2010, 1 évènement

17/07/2010, 4 évènements

18/07/2010, 5 évènements, 3 dépublications

19/07/2010, 5 évènements

22/07/2010, 3 évènements

24/07/2010, 1 évènement

25/07/2010, 1 évènement

27/07/2010, 1 évènement

30/07/2010, 1 évènement

31/07/2010, 2 évènements

 

- août : 140, dont 80 dépubliés

01/08/2010, 2 évènements

03/08/2010, 1 évènement

05/08/2010, 9 évènements, 6 dépublications

06/08/2010, 2 évènements

19/08/2010, 1 évènement

20/08/2010, 78 évènements, 52 dépublications

21/08/2010, 33 évènements, 22 dépublications

22/08/2010, 1 évènement

23/08/2010, 3 évènements

24/08/2010, 7 évènements

25/08/2010, 1 évènement

26/08/2010, 2 évènements

 

- septembre : 108, dont 56 dépubliés

02/09/2010, 1 évènement

06/09/2010, 1 évènement

07/09/2010, 68 évènements, 45 dépublications

08/09/2010, 1 évènement

15/09/2010, 6 évènements

16/09/2010, 3 évènements

17/09/2010, 3 évènements

19/09/2010, 4 évènements

23/09/2010, 17 évènements, 11 dépublications

24/09/2010, 1 évènement

25/09/2010, 2 évènements

29/09/2010, 1 évènement

 

- octobre : 144, dont 61 dépubliés

02/10/2010, 3 évènements

03/10/2010, 1 évènement

05/10/2010, 4 évènements

08/10/2010, 1 évènement

09/10/2010, 25 évènements, 16 dépublications

10/10/2010, 7 évènements

12/10/2010, 3 évènements

13/10/2010, 2 évènements

17/10/2010, 2 évènements

18/10/2010, 1 évènement

19/10/2010, 1 évènement

21/10/2010, 1 évènement

22/10/2010, 3 évènements

23/10/2010, 10 évènements

24/10/2010, 42 évènements, 25 dépublications

26/10/2010, 30 évènements, 20 dépublications

27/10/2010, 3 évènements

28/10/2010, 2 évènements

29/10/2010, 1 évènement

31/10/2010, 2 évènements

 

- novembre : 271, dont 154 dépubliés

01/11/2010, 105 évènements, 70 dépublications

03/11/2010, 2 évènements

06/11/2010, 2 évènements

08/11/2010, 4 évènements

09/11/2010, 24 évènements, 16 dépublications

10/11/2010, 13 évènements

11/11/2010, 54 évènements, 36 dépublications

13/11/2010, 6 évènements

14/11/2010, 8 évènements, 5 dépublications

15/11/2010, 2 évènements

19/11/2010, 1 évènement

22/11/2010, 1 évènement

23/11/2010, 2 évènements

28/11/2010, 44 évènements, 27 dépublications

30/11/2010, 3 évènements

 

- décembre : 248, dont 151 dépubliés

02/12/2010, 1 évènement

03/12/2010, 3 évènements

07/12/2010, 7 évènements

08/12/2010, 1 évènement

10/12/2010, 12 évènements, 8 dépublications

11/12/2010, 57 évènements, 38 dépublications

12/12/2010, 1 évènement

14/12/2010, 84 évènements, 56 dépublications

15/12/2010, 42 évènements, 28 dépublications

20/12/2010, 5 évènements

21/12/2010, 32 évènements, 21 dépublications

22/12/2010, 1 évènement

28/12/2010, 2 évènements

 

2011

- janvier : 99, dont 37 dépubliés

01/01/2011, 5 évènements

08/01/2011, 2 évènements

10/01/2011, 1 évènement

12/01/2011, 7 évènements

15/01/2011, 20 évènements, 13 dépublications

16/01/2011, 6 évènements

17/01/2011, 4 évènements

23/01/2011, 15 évènements, 10 dépublications

25/01/2011, 3 évènements

26/01/2011, 10 évènements

27/01/2011, 21 évènements, 14 dépublications

28/01/2011, 3 évènements

30/01/2011, 2 évènements

 

- février : 28, dont 8 dépubliés

05/02/2011, 5 évènements

07/02/2011, 5 évènements

09/02/2011, 1 évènement

10/02/2011, 1 évènement

19/02/2011, 12 évènements, 8 dépublications

21/02/2011, 1 évènement

23/02/2011, 3 évènements

 

- mars : 56, dont 20 dépubliés

03/03/2011, 1 évènement

07/03/2011, 2 évènements

14/03/2011, 6 évènements

16/03/2011, 1 évènement

19/03/2011, 2 évènements

20/03/2011, 12 évènements, 8 dépublications

26/03/2011, 3 évènements

27/03/2011, 1 évènement

30/03/2011, 10 évènements

31/03/2011, 18 évènements, 12 dépublications

 

- avril : 127, dont 63 dépubliés

01/04/2011, 16 évènements

02/04/2011, 39 évènements, 26 dépublications

03/04/2011, 47 évènements, 31 dépublications

04/04/2011, 4 évènements

05/04/2011, 6 évènements

06/04/2011, 1 évènement

08/04/2011, 1 évènement

23/04/2011, 9 évènements, 6 dépublications

24/04/2011, 1 évènement

28/04/2011, 3 évènements

 

- mai : 37, dont 16 dépubliés

07/05/2011, 1 évènement

14/05/2011, 1 évènement

15/05/2011, 2 évènements

21/05/2011, 6 évènements

22/05/2011, 24 évènements, 16 dépublications

25/05/2011, 1 évènement

28/05/2011, 1 évènement

30/05/2011, 1 évènement

 

- juin : 7

01/06/2011, 1 évènement

11/06/2011, 4 évènements

25/06/2011, 1 évènement

27/06/2011, 1 évènement

 

- juillet : 23, dont 4 dépubliés

05/07/2011, 3 évènements

06/07/2011, 2 évènements

07/07/2011, 6 évènements, 4 dépublications

26/07/2011, 1 évènement

28/07/2011, 10 évènements

29/07/2011, 1 évènement

 

- août : 12, dont 3 dépubliés

03/08/2011, 1 évènement

06/08/2011, 5 évènements

22/08/2011, 6 évènements, 3 dépublications

 

- octobre : 14

11/10/2011, 4 évènements

12/10/2011, 1 évènement

13/10/2011, 1 évènement

14/10/2011, 3 évènements

22/10/2011, 1 évènement

26/10/2011, 4 évènements

 

- novembre : 1

17/11/2011, 1 évènement

 

2012

- mars : 1

01/03/2012, 1 évènement

 

- août : 2

20/08/2012, 2 évènements

 

Soit, au total, 5439 commentaires dont 2417 ont été dépubliés par la modération.

En valeur absolue, la riveraine « kk » bat donc largement les « records » de dépublications qui furent signalés par la rédaction du site le 24 décembre dernier lorsqu’elle a décerné à la riveraine « Lifka » et au déconnologue « tilou » pour deux de ses comptes ses trois premiers prix du gros troll sur Rue89 :

 

Le Pierre Haski d’or du gros troll qui se fait dépublier com sur com parce qu’il est incapable de respecter la charte est attribué à : Lifka (1525 commentaires dépubliés). Premier dauphin : Robert_Bidochon (836 commentaires dépubliés). Deuxième dauphin : Gratefull_dead (827 commentaires dépubliés).

 

Avec ses deux comptes primés, Robert_Bidochon et Gratefull_dead, le « déconnologue » « tilou » ne totalisait en effet que 1663 commentaires dépubliés. Mais il a eu de nombreux autres comptes avec lesquels il sévissait à l’identique… et d’ailleurs très souvent en compagnie de la dame « kk » tant qu’elle était elle-même toujours active sur le site. En 2009, lorsque j’y étais quotidiennement harcelée par toute la meute des « déconnologues » déchaînés, trois d’entre eux m’avaient mise dans leurs voisins pour pouvoir plus facilement me surveiller et m’agresser au moindre de mes commentaires, il s’agissait de leur « Konducator » en personne, le cyberdélinquant et mythomane Cyprien Luraghi, et de ses deux lieutenants « kk » et « tilou ».

Au passage, il est permis de douter de l’honnêteté des journalistes de Rue89 qui ont attribué à la riveraine « Lifka » ce Pierre Haski d’or du gros troll alors que de notoriété publique ce sont bien les « déconnologues » de la bande de Cyprien Luraghi qui détiennent tous les records en la matière, ce que confirment tous les comptages dès que l’on commence à en effectuer.

L’examen des valeurs relatives de tous ces posts aggrave encore le constat, comme le faisait très justement observer la riveraine « Lifka » dans ce commentaire en réponse à sa nomination :

 

  • Vous avez décidément pas peur du ridicule.

    1- La plupart de mes commentaires dépubliés l’ont été comme conséquence des insultes qui m’avaient été adressées (en particulier par Gratefull et tous ses autres pseudos précédents que vous mettez en 3e) et non par ma propre faute. Ils ont sauté en même temps que les insultes en question.
    Vous le savez d’autant mieux que je passe mon temps à rappeler à la modération la charte du site (qu’elle n’est même pas capable de s’appliquer à elle-même) afin qu’elle s’en occupe.

    2- Quitte à tenir ce genre de comptabilité, vous seriez plus honnête de la rapporter au nombre total des commentaires :
    Ainsi, avec vos propres chiffres :
    Gratefull : 827 commentaires dépubliés pour 3182 publiés (pour ce seul pseudo) : soit environ 1 sur 4. J’appelle ça un record
    Lifka qui n’a jamais changé de pseudo en 5 ans : 1525 pour 22785 publiés soit environ 6,5%, on est très loin du compte….

    3- Vous seriez bien plus avisé de tenir la comptabilité des trolls multirécidivistes de l’insulte et du Lifka bashing qui se font systématiquement éjecter du site par la porte pour non respect de la charte et reviennent par la fenêtre sous un autre pseudo pour recommencer de plus belle. A commencer par le dit Gratefull_dead qui en est au moins à son 10e pseudo et n’en détient pas moins – comme je viens de le démontrer le record des dépublications.

    Bref cette nouvelle insulte gratuite et reposant sur une falsification des chiffres – cette fois de la part d’un rédacteur – se passe de commentaire et n’est pas faite pour en améliorer l’image.

 

Avec 2417 commentaires dépubliés sur un total de 5439 commentaires postés sur le site Rue89, ou pour 3022 commentaires y restant publiés, la riveraine « kk » détient un nouveau record, car ce sont bien 45,9 % de ses commentaires sur Rue89 qui ont dû être dépubliés par la modération de ce site, soit près d’un sur deux.

Un examen attentif de ces posts et dépublications montre que la riveraine « kk » a bien participé de 2008 à 2011 à toutes les grosses « batailles de Rue » de ses amis et complices  « déconnologues », notamment celles qui me concernent en 2009, de la mi-février jusqu’à mon bannissement du 31 juillet.

Les mois de juin et juillet 2009 sont d’ailleurs les deux mois où elle a le plus posté sur le site Rue89, avec 397 commentaires dont 210 ont été dépubliés pour le premier, et 537 commentaires dont 294 ont été dépubliés pour le second, soit à chaque fois plus de la moitié des posts.

Au mois de septembre 2009, par contre, alors que je m’étais inscrite sur Le Post et y étais comme auparavant sur Rue89 quotidiennement harcelée par divers internautes anonymes parmi lesquels j’avais bien reconnu la riveraine « kk », celle-ci avait quasiment cessé de poster sur le premier site. Probablement était-elle trop occupée à me harceler sur Le Post pour pouvoir poursuivre son activité habituelle de riveraine. Elle la reprendra doucement à compter du mois de novembre 2009, mais surtout après mon bannissement du site Le Post fin février 2010.

Enfin, l’on remarquera qu’elle a quasiment cessé de poster sur le site Rue89 après le 22 mai 2011.

Cela correspond aux débuts de l’activité totalement déjantée du hacker « SaMo_Dz » qui se fera remarquer par l’attaque de sites de préfectures à compter du mois de juillet 2011.

Cyprien Luraghi avait publiquement annoncé fin mai 2011 avoir fermé son atelier de dépanneur informatique après avoir décidé de cesser définitivement cette activité.

Il disait disposer désormais d’un cagnotte suffisante pour pouvoir se dispenser de travailler pour vivre jusqu’à la fin de ses jours.

A Puy-l’Evêque, un gendarme coupable de légèreté

Il s’agit du gendarme qui en 2011, sur ordre du procureur de la République de Brest, avait été chargé d’interroger le cyberdélinquant Pascal Edouard Cyprien Luraghi à propos de tout ce qu’il publiait à mon sujet depuis le mois de juin 2010, à la suite de la première plainte que j’avais déposée contre lui en 2010.

L’intéressé avait de lui-même parlé de cet interrogatoire sur son blog dès le mois d’avril 2011, dans des commentaires publics que j’avais ensuite rapportés sur mon blog « Un petit coucou » chez OverBlog, dans l’ensemble de textes dont copie ci-dessous :

 

2011-04-17 Cyp interrogé par la gendarmerie de Puy-l'Evêque - Un petit coucou

 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir et apprécier.

Très loin de porter sur tous les faits dénoncés, cet interrogatoire qui remonte au lundi 14 mars 2011 avait été des plus limités.

Ce ne fut en réalité qu’un prétexte pour recueillir le « témoignage » à charge de Cyprien Luraghi à mon encontre.

Il me harcelait intensivement et m’accusait mensongèrement de tout et de n’importe quoi depuis 2008. Il a recommencé très librement devant le gendarme, qui a enregistré ses déclarations, lui a fait signer sa déposition, et s’est arrêté là.

Aucune de ses allégations n’a jamais été vérifiée.

Par la suite, toutes mes nouvelles plaintes, y compris avec constitution de partie civile, ont toutes systématiquement été rejetées en raison de ces « explications » que le délinquant avait fournies au mois de mars 2011 pour ses comportements à mon égard à compter de l’année 2008.

Car dès l’année 2008, je tiens bien sur le site Rue89 des propos justifiant que cet individu et toute sa troupe de « déconnologues » me harcèlent comme ils l’ont toujours fait depuis lors. Il l’a dit. Donc c’est vrai.

Pas plus que le gendarme l’ayant interrogé à la gendarmerie de Puy-l’Evêque au mois de mars 2011, les magistrats du tribunal de grande instance de Brest n’ont jamais envisagé de mettre en doute la bonne foi de cet individu, ils en rejettent même violemment l’idée à chaque fois que je leur rapporte des preuves de tous ses mensonges.

Cela doit tenir à un arrangement de début avril 2011, comme le laissent entendre les propos publics du même Pascal Edouard Cyprien Luraghi en date du 9 avril 2011 que j’avais sitôt rapportés sur mon blog « Un petit coucou » chez OverBlog dans l’article dont copie ci-dessous :

 

2011-04-09 Au printemps, les criminels sont en forme - Un petit coucou

 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir et apprécier les textes.

En date du 9 avril 2011, il avait bien écrit :

« À partir de maintenant, on peut causer de notre histoire de gniasses et d’OverBlog librement Ici. Je pondrais des micro-billets au fur et à mesure de l’avancement des choses. »

Dans la foulée, sa complice Josette Brenterch du NPA de Brest s’était s’épanchée sur son audition récente dans un service de police de Brest, à la suite de la première plainte que j’avais déposée contre elle, en 2010.

Le 29 mars 2011, j’avais publié à son sujet l’article suivant :

 

2011-03-29 Josette Brenterch ne s'explique sur rien - Un petit coucou

 

Aujourd’hui, soit plus de quatre ans plus tard, elle n’a toujours pas commencé à s’expliquer sur la moindre de ses allégations publiques me concernant ou de celles de son complice le cyberdélinquant Pascal Edouard Cyprien Luraghi écrivant ma soi-disant « biographie » sous sa dictée.

Mais personne ne le lui a jamais demandé.

Les magistrats du tribunal de grande instance de Brest continuent à refuser catégoriquement de diligenter la moindre enquête sur toutes les exactions que commettent à mon encontre ces deux personnes et tous leurs complices « déconnologues » ou autres.

Tout comme Josette Brenterch du NPA de Brest, ils savent pourtant d’emblée tous les problèmes que posent toutes les campagnes de calomnies dont je suis victime.

Je les avais signalés à ceux qui auraient pu jusque-là les ignorer dans cet article du 2 juin 2010 :

 

2010-06-02 A tous ceux qui s'obstinent à m'injurier, me diffamer, me calomnier - Un petit coucou

 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir et lire les textes.

Fête du Travail pour mon spammeur : trois nouveaux spams !

J’ai reçu hier trois nouveaux spams de la série spéciale débutée le 2 novembre dernier, portant à 36 au total le nombre de ces messages jusqu’à ce jour.

Les voici :

 

1/ 34ème spam, reçu le 2 mai 2015 à 10h02 :

 

- éléments utiles du code source :

From - Sat May 02 23:57:40 2015

Received-SPF: neutral (5.58.78.101 is neither permitted nor denied by domain of la.net.ua)

X-Originating-IP: [5.58.78.101]

Received: from 127.0.0.1  (EHLO host-5-58-78-101.la.net.ua) (5.58.78.101)

From: Cornie M. <zwinhoqpi@la.net.ua>
Subject: MEET your day with wicked Cornie M.
Date: Sat, 2 May 2015 11:02:04 +0300
MIME-Version: 1.0
Content-Type: text/html; charset="UTF-8"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

 
- source :



IP-Adresse: 5.58.78.101
Provider: Lanet Network Ltd.

 

 

 

- corps du message :

Okay we have been there. Hugging her mouth to help him again. Who would go back was trying. Karen is one foot in front. 7≅QØHellodãÑ5¤j≡⋅darliٌng!bÐ⊄KThis isêr1∉44lDCornie!!Come into hiding place for just need. Brian had taken her own good Çcg4Especially when one to enjoy the view. Psalm terry handed it gave them âP9dЇoqfI >3wcfafk2oxwQ8uΟ«xonð76ydãL1⊃ ÐØ7îy7ElÁoB‾§ðuvuo¦rVρDA jOêrp4Kιur¿v⌉ðol÷Ü°fJüJViظOℑln∞Wue­Gε4 w¬‰ÌvKÌWwi∅ÜCka8E13 ∋xð9fΟ×8Ja∑Ugþco­róedAnybòïÝ5owλW1o⇓°8ñk9EMÔ.ñ±FO ©οPmĨD´kr øzηiwjm2Eaû³vAsßΛc¹ EρΚ5e¾öñzxN6dôc83²ris8æCtεVAMeƒ1­qdeEȺ!hnìE Y3LWYii¥Ño−570u∞ýyê’7WÚìrmpbøeÍ5sq 4¾0£cÂ5E1uâ2∼ftT“Ô5eÀD³κ!Karen is here we might feel like. ø7ã2ĪZU04 ª8EywsifpaΗ2vúnE0Âct›4Ρβ 41þötÓM²9oäÞê0 v4b8sÉU¥8hK9dKaÅÁ12rD8g←eRØuµ ú09þswIÝgoÁOFKm­A£√eMö∏Š ∑Íh÷h4N8UoQÇQutBV3´ VGèjp9‡¶zhtÆu¥o03azt¼y2MoŠWD3sξDae ï­ªÈw6Äj6iσqILt⇒bþæhTaUð w€yÐym »µuoAÒ⊥3ums6∉,ÀV±s ÜVéBb⟩Ä0ùa5iN7b8gKJe2˼X!Dinner and on the work. Give you really is going over. Mûs¶GÀO·JoψÍXát2R83 4¨lPbQOÅoih0xÍg↓uÞ5 « uLýb²Rugo›m¬5oÕJFFb6€els§ØÓÃ,Tu3Ï 468ÙaλWKintlM0d3mς7 4¿qBa¹™³i 3sº1b9õFKið2¯ígÁ8Pû >C8ϒbtCU⊇uP9æÛt9g1∞tzo¸θ…16J∋ qq3faÜ7P7nr6kƒdU↓³e Wsrùkæ⊆Ebn1¾vao2440wr3Yê WhA⊄hP∫ã8oo9rEwz¥Øz 6l®7tá29XoÜó1C TtkzuFE∉5shz03ePÏññ dBC≅t¦rSÉhπ6œReY¿∪Gm½ôËΜ ⊗ΘJM:1R¦O)Ask what it seemed to stay calm. Do anything you both of all right. ®7î&Leaned forward to remind her forehead. Someone had said we move out before 9⊥æABiting her way through his name ö5dkÇR3&3lvÂ1qiCv¸∴cHD14k »ΤfW h⊇¯Âbp2Úgesl±ΥlÃ3ãnlυΚÔgoqüW7wYdgD Vfθnt—O»ÖooΤ⊃ý ÚΡ0ΛvπT˜zipº9TeÝÎp²w9O<Ý OℑDUm⟨RY8y‚¢uî 5×25(6ο2Ê13qUWR)³ζ∝p uvmvpÅξ7lrL”E¹i1Oshv25fgaoäpÄtXe9æe∼«ΖG fQ⊕çp−qÚÔhæΖÞ√o4íZatr860oΥf̵sRwrQ:Would hurt terry sighed as far from. Izzy whispered so much and close. Come and went back the blanket over. Song of your heart is real terry. Door with carol and shut. Abby came back seat next room.

M4¥λ Izumi and handed her mouth. Look like we have enough. Jake smiled to say we were going. Maybe god she moved inside herself. Å6sW(LX6JT1Åℵ»h¼®EdeafØRnQrc³ Á32⌈cQk1llZ67ÐiΔtsc륱hkHΚÅG aÕ32t´÷ÌÄhƒ2⇓SeÂT5a üLAËӦ4ïç0Ҝåq∝4 oLÚább0ßÌuþq4ftE1UýtP3ïÛoF÷H2ngðPÊ ÈO10iá℘½lnZbCj m1e1tbÕ⌊4hêOΘ3evs8y P8Ζ©dS47ciðºW»aIˆ41l6v∀go9q4âgβRDi f5c0b5òàéo1vυ3×7397)Ruthie came into bed and then. Debbie did the dresser drawer. Everyone in front door opened her coat. Sometimes the girls and madison. Where the times and seeing her mouth. Terry sat down her mouth. Terry prayed he paused then. Instead of knowing he noticed it made. Coming back in every time. Calm down on sleeping bag was madison. We agreed to wake me about. Okay terry prayed he could.

 

2/ 35ème spam, reçu le 2 mai 2015 à 12h20 :

 

- éléments utiles du code source :  

From - Sat May 02 23:57:41 2015

Received-SPF: softfail (transitioning domain of ertelecom.ru does not designate 46.147.176.40 as permitted sender)

X-Originating-IP: [46.147.176.40]

Received: from 127.0.0.1  (EHLO net176.79.95-40.izhevsk.ertelecom.ru) (46.147.176.40)

From: Cacilie Q. Threets <panavye@ertelecom.ru>
Subject: You will NEVER FORGET our angel Cacilie Q. Threets
Date: Sat, 2 May 2015 14:20:27 +0400
MIME-Version: 1.0
Content-Type: text/html; charset="Windows-1252"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

 
- source :

P-Adresse: 46.147.176.40
Provider: CJSC ER-Telecom Holding
Region: Izhevsk (RU)

 

 

 

 
- corps du message :

Jake smiled back on the couch.
Even though there as they.
Emily and paused then closed her seat.
‘eâvDo you mind᧬ÚòlR6dearḯe .2zî4This isRθtΑæ¾VPCacilie …Grandma had any better than it meant.

J3££Even though for each other things. Jesus loves me with the world

cÅiàIP˜ëo sÌ′£ffg1òo²ü5·u¨4NênεâñKd1ýég nγZ3yB8k·oî7jïuçµýyr8M3¦ 38Ä↑p12ε7rTOα0oÒF∇UfÍfSSi9À¡ÞlXgMΒehhF7 Οïn£vC1ÓΚiΗxpÿaÀ2r3 Yð0∗fùå∩saqn›kci¯X¯eWÁ34bJ∪aëoÖôÀvo11ÑDkO8f³.e10ª ×Ⱥkȴ8u®¾ 63WOwI7itaäïxAsT9›ï º²ÆLe1627xþbAucZÌ¿qiÄwBGtûùvreUΑ4vd´¹lû! »üP¿ ßYP8Y∗⊗ìúoÏp6ñuA×∫w’9⟩ògrª1ÐËe613ð ρ9ivc7²∋Çuð3Þxtè26KeLkÌ¥!Sitting there had known what. Had trouble for this time

d2pVǏ5£∪⌉ ℘Y29we∑ðΙa´ð2Ån©→´st7σιΦ εzX⇓tx4Kρo“66s 7¹αZs8I80hûÐRAa13È2rdΨTweggÂt ÒI‾ÅsY6m∂o2²ð6mo¸™geˆol¥ ÚJNYheàfAoÝʦTtÄgÙ⋅ 4ÆVSpJQx9hQN88o¡Éη∈thnd¼odLn8sD7Ìo ΤÓK¨w2xΟEiGO0Ltlzu9hU˸ð Ψ»°lyZ3ilou÷θ˜uÖj³4,h¾à³ Z¸∃¢bBnpÌaA⇔d©bAÌÓ1eËG…c!Lizzie came into bed as long moment. Anyone else and went back
F1É8Gy∑ζuo0eM6t69íw bUê3bMm97ié<EOgPùΝ‡ 8WÂSb⁄èrÖo⁄3cÐo6¦rVbSMI6sT¦Ul,laU7 ºy¨3aIçfÐnzp¶©d8ƒc3 ìUvQa8«P¤ N⊇θÀbÚ3Ã∨iõfγ7gmkyl ®1CËb6m3½u5¨»Æt∏xOÔtMC0t…æ­Xℜ WΠ⌊¦agΒTüngfóËdzΥÉλ ·H³7kúIfántê9go¯3HΩw¹1hu 4YA⇓høÍ5óoyuτzwRa3ß 2ÁRβt29I¹oôY4Ï íVTVuK8±σs×SÓ2e2¶Ç↑ QJ8wtæB18hò4x5e⁄HhômK6S⊄ Ve‡r:¿∋2K)Maybe god help him until now karen.

Gd1æWait until terry blew out before
ËB¡QCoat as someone who that. Carol and followed the hall as well

ℜ28∨ĆSF83l¾pdZi¾AËWc36txk4nW8 fY9ybÞãaùe9GW8lÒ<E¤l¦zºÓoæφéhwlD9õ 4°V9tUí⊆noox¢U Ô↑6GvãEμ3i∂ˆs8e9Ä∈1w’ëFÏ p7OJmXÎ6Ay±í0V æ0N2(íwM48ß²j1)RŒ9℘ y≡8Ðpt≈VPray8ÐiÆñ⟩∋v5mŒ3aGàÌ≤t¾7õ®eÿ27y a4¢UpWgm4h8g6¬oBhNztO∝5ÉoqácUs5¥h0:Without making sure she trusted izzy

Or abby came up his niece.
Abby laughed as fast she wanted. Sounds like some reason why do anything.
There but madison watched her breath.

º4ËÞ
Which is here for even though terry. Anyone would get past them.
Saw no longer than anything else. Karen and hurried to tell me know.

KQûØ(BPlhTÀlvπhNâοveEiJjnϒrz9 ‘©vÞc6qÜÅl′hHCi†Ctðc97Υek4éöU ∝⊥PNty2úvhµ9ZOeyF4f ∃œk½Өº¡5ÿƘTFßÐ ñ•pób2Jc7ulP9Rtξl0ÄtRqΑ6oÌF6Lnus²I g÷T2iV2äbnfåqG ¹RË6t∗51ϒhTsX1eG⊇»± EQOÆd⊇V⇐‡i¥E3óaÊyOwlý²´1o2HcwgU6°4 2yÃibù∏MdoTUfgxTW§d)Smiling and claimed the triplets. John then madison it away.
Debbie did he should take all right. Sighed but his half sister. Maybe it went to read from that.
Uncle terry stopped him feel it done.
Smiling and claimed the hall as they. Lizzie came into her attention and karen. Ruthie to hold me feel comfortable. Okay with two couches in hiding.
Well he touched her hair from madison. When that she has nothing. Tell izzy took his desk. Absolutely no you with love.
Besides the light and from john.
Made sense of course she needed.

 

3/ 36ème spam reçu le 3 mai 2015 à 18h47 selon l’affichage (en fait, beaucoup plus tôt) :

 

- éléments utiles du code source :

From - Sat May 02 23:57:51 2015

Received-SPF: fail (domain of vtr.net does not designate 201.241.29.132 as permitted sender)

X-Originating-IP: [201.241.29.132]

Received: from 127.0.0.1  (EHLO pc-132-29-241-201.cm.vtr.net) (201.241.29.132)

From: Daryn B. <xhilovru@vtr.net>
Subject: DRUNK Daryn B. is ready to VISIT and PLEASE YOU
Date: Sun, 3 May 2015 12:47:29 -0400
MIME-Version: 1.0
Content-Type: text/html; charset="utf-8"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

 

- source :

IP-Adresse: 201.241.29.132
Provider: VTR Banda Ancha S.A.
Region: Calama (CL)

 

 

 

 

- corps du message :

Jake would not worth the master bedroom.
Can help but terry stepped close enough. Someone who she pulled onto maddie. Happy she struggled to move.
E9R>Adieuρ£6´Rk¸2darlíng !Qd¶ΜIt’s me,÷€ö7ÞHQDaryn .It meant every word for thinking. Terry into hiding place for being asked
∞Éf6Like terry called tim could do that

uHs9Ī←Oïγ Υ¡aJf‘û8eoû3Û∃uVmw«n9p¢6d³vÌ5 âY£kyJEŸ9oÂ4⊂Hu89ℑLrzWB0 9ëΗApvª89rwÇ⟩∉oX9∴Εfc4·Ji2Uϒsl79ôMe∝tVÁ ë92Gvwd¶Jiòςj±aèòΨû YßÊsfÊù9Ýa—öØfc¶Ï«6e±∏YÉb⊥¨v5o¨J8æogRYDkîùÿϒ.ê‰ae úJRtΪ7aLŠ 2n1kwGdæ2a97GìsrÂ⊂1 ←vÐℑeeHΝ7xc8¼5c4L¿ÁiU³≡mthd3üeΛÊX9dIPtÃ!υ1xN Ra0¸YqJi¹oÂÁósug↑⇒Š’êÉ″6rkÒd⌊eWπ7o rtj4cií§ΓuC∞∪åt88q0eú†8º!Carol smiled to cut through this. Abby nodded that before debbie.

Rc6UĨ7C¼6 patËwG“WξaRÅ«ånÀ∉4tl‰QV tΨmýt°9zho⊕⟨õ9 W9αHs7∈£»h1UíiaDtÛ0rΥ0Ç »e2v§Ô ⊆ΤQóswo¨⟨oBöS¤mF6æwe´¾ÉÁ j7¶ïh±¢Ú8o&31It½7câ 9ØcSpã083h7lzNoΗVÞÕtykzÙoπS5Cs4I›Ê PqV¢w≤pÉÆiWJÞOtZéGchvQ∀ã 4œ¶1y8↑Ciozw¢3u3Gù·,∗M¬g À6ZÊb≠r·ªaιBŠÍb⊂IÉ↵eAjwv!Terry paused as far away. Momma had gotten her cheek.
÷08±GºB2roψðóutîCBÒ ⌈W⟩¶bgÑz8i°ℜyugdg6∨ YµF6bz⊂íñoTr0NoA »g∪b1r∋0sÔâË⁄,A8aì G7MΣañO©PnC6⇑‹dnQ7Å ¢²F6aENfA 8⌊RlbT9Õîi8cbrg7i÷H »ΔÒÂbtlHüu3¼©»tuÊγ÷tî120…bHÂv tLZGaêÚµÒn®åb¥d×4nå C2ÒðkqB¿Tnõ3a9oV8ɹwV∉0K ¶äºÈhDúemoþGFÜw°a36 85XUtÉ04joÝF‹9 ²πïÙuŠ4SBs°1Xÿe¯ω„8 Xp89t∋QêÍh↑7K1eéSA¬mÓ6Sï FZ5∨:ms¡ï)Maybe because you already knew john. Instead of course she knew how that
Mhõ1Debbie and terry leaned over madison. Please terry helped himself into madison

571ÊMommy was home to work but there. Another bite of her stomach
4FSzСló½ΧlE∋O¤i9¿2qc17kQk8h5α g9ZBbŸÂP6ekÚébl”µ1±lcpd≅oPh23wU§d6 çÚbÔtó5∪Âo7I⌉H jÅtÂvA4c7iX81εeIà9∉w¨24D di¤hm5ùpÚy67dA m6uB(0ÆM¡11μo’ς)uUI3 OXZápDRI8rφ6ÃZiX62wvSÚ©úa33Hgtsóíseæ28Π V´9ÅpDÔλ6hfOÂ÷oiΨZwt≥àêqo¿¬ÁLs5⊥ΙÇ:Jesus loves me get past them

Someone who she thought terry. Karen and since terry took madison. Even that spoke with us and felt.

η0yä

Came to hold her he smiled.
What your ring was holding her shoulder.
Izzy passed away his shoulder as they.
Jake gave madison turned and looking.

3ì→v(ûÏ1oT3ΕÊçhW7›yeÖ¼D4n3χLE ⁄WpNcÅó²Èl⟨k—ti90A6c¬ì34kμsJs 2eYwtØy⊄WhtÎ¥de9lW¹ 6á0sȬ¾8UdϏ4Ýi5 §AQΟbOë5€uµ÷I4t®dVdtqºK5ot0b8n¼ÌxÐ G23èiL¸LonMh°p geυútî2X1hþlÎ∪eydWg ¾4f8dbVf2itó5×a¼HnXl·yI¥o0Òh6gϒÇÄú 6Ñâ5bΒ19″oa⌊0Ïxd »Ow)Somewhere else and saw him with that. Us some things are going. Just because we might feel as though. Okay we should take you need someone. Went without thinking of those years.
More than he gave her mind. Please god wants me terry. John nudged her name of them. Please tell them out but from here. John then it does that. Our wedding dress and ready to work. Madison closed his hands to live.
Well as fast she remembered the terri. Abby and seemed no matter what.

Cyprien Luraghi connaît mon identité dès 2008

Cyprien Luraghi a révélé mon identité à ses lecteurs à compter du 19 juin 2010 à la suite d’une conversation téléphonique qu’il venait d’avoir avec sa complice Josette Brenterch du NPA de Brest qui lui aura manifestement donné son feu vert pour cette publication et toutes celles qui vont suivre à mon sujet, en violation de l’intimité de ma vie privée.

La même femme est l’auteure de tous les romans calomnieux que son complice Cyprien Luraghi va dès lors écrire sous sa dictée et publier à mon sujet sur tous ses blogs et sites de prédilection en les présentant comme différents éléments ou épisodes de ma « biographie ».

Elle « renseignait » toute sa bande de « déconnologues » sur mon compte depuis le début de leurs harcèlements à mon encontre, en 2008, ou plutôt, me calomniait auprès de ces malades mentaux, pervers ou psychopathes, comme elle l’avait toujours fait depuis des lustres auprès de toutes les personnes que j’étais amenée à rencontrer ou fréquenter, et les incitait à m’injurier et me diffamer publiquement comme ils le faisaient depuis le début, à me traquer partout sur le net, à me harceler et me calomnier auprès de tous en vue d’obtenir mon exclusion de tout site ou blog où je tentais de m’exprimer, même anonymement et sur des sujets anodins, ou à défaut d’y parvenir, de décrédibiliser totalement tous mes propos, et aussi, comme toujours, de m’empêcher absolument de me lier durablement avec qui que ce soit.

Elle finira par l’avouer à mots couverts dans un de ses commentaires mensongers sur mon blog « Un petit coucou » chez OverBlog en 2012 :

 

Commentaire sur La France n’est pas indifférente aux problèmes de la Mafia, elle les résoud ! Yeaaah !

Laissé par : Mme B. le28/03/2012 à 20h31

  • Email :
  • IP :
  • Je signale aux lecteurs/trices de ce blog que je ne suis ni menteuse ni grosse… et que je ne lisais pas Rue 89 ni Le Post en 2008. Je n’ai su que bien plus tard, par des amis brestois, que j’y étais déjà l’objet de propos peu sympathiques de la part de l’auteure de ce blog-ci.

Je ne comprends pas que quiconque, hors mes proches évidemment, m’accordent un tel intérêt. Je suis, comme l’auteure de ce blog semble-til, quelqu’une de très ordinaire. 

 

Je n’avais jamais rien publié nulle part à propos de cette femme avant d’être obligée de démentir toutes ses allégations mensongères à mon sujet sur les blogs de son complice Cyprien Luraghi à compter de l’été 2010.

Il est donc totalement faux que des amis brestois de la dame aient jamais pu l’informer que j’aurais tenu à son égard des propos peu sympathiques sur les sites Rue89 et Le Post en 2008. Je n’écrivais d’ailleurs que sur le premier où je m’étais inscrite au mois de décembre 2007 sous le pseudonyme « existe », et réinscrite après la suppression de ce premier compte sous le pseudonyme « jexiste » au mois de septembre 2008. Je n’ai jamais rien écrit sur le second avant la fin août 2009. J’étais alors définitivement bannie du premier en conséquence des harcèlements que j’y avais subis à compter de l’été 2008.

Mais il est exact que tous mes écrits publics anonymes étaient bien scrutés par des Brestois depuis le tout premier sur le site Rue89.

Josette Brenterch me faisait déjà illégalement surveiller lorsque j’ai fait sa connaissance dans l’association AC ! Brest en début d’année 2004. Elle a toujours continué.

Je m’étais rendu compte très tôt de ces surveillances dont j’étais toujours l’objet en 2008 alors que j’avais commencé à commenter anonymement des articles du site Rue89.

J’en avais parlé sur mon blog « Un petit coucou » chez OverBlog dans les articles dont copies ci-dessous à la suite de cet n-ième semi-aveu public de Josette Brenterch :

 

2012-03-29 Des Brestois surveillaient mes écrits anonymes sur le site Rue89 en 2008 - Un petit coucou

 

2012-07-02 Oversurveillée et piratée - Un petit coucou

 

Egalement dans l’article dont copies ci-dessous, qui avait été abondamment « commenté » par mes harceleurs du net lors de sa publication au mois de mars 2011 :

 

2011-03-13 Rue89 et harcèlement- menaces de mort et nuisances sonores à l'automne 2008 - Un petit coucou

 

2011-03-13 Rue89 et harcèlement- menaces de mort et nuisances sonores à l'automne 2008 - Un petit coucou - 2

 

Et dans cet article relatif aux piratages informatiques dont j’étais toujours victime en 2009, lesquels se sont toujours poursuivis au cours des années suivantes :

 

2011-09-18 Pascal Cyprien Luraghi pirate toutes mes messageries - Un petit coucou

 

Cliquer sur les images pour les agrandir et lire les textes.

Cyprien Luraghi et ses amis « déconnologues » apparaissaient alors très clairement comme les auteurs de ces piratages informatiques dont j’étais victime depuis le début de leurs harcèlements à mon encontre, en 2008, alors qu’ils étaient déjà « renseignés » à mon sujet par Josette Brenterch qui me faisait toujours illégalement surveiller par divers moyens frauduleux depuis plusieurs années.

Aucun d’eux n’a donc « appris » de cette femme mon identité au mois de juin 2010.

Pour la plupart, ils la connaissaient déjà depuis l’été 2008 au moins.

Cependant, pour éviter de dire la vérité sur ces harcèlements dont j’étais victime depuis l’été 2008 à l’instigation de leur complice Josette Brenterch du NPA de Brest qui jusque-là était toujours restée dans l’ombre, Cyprien Luraghi racontera alors à ses lecteurs qu’il aurait découvert mon identité et celle de cette femme censée très bien me connaître, suffisamment pour lui donner la totalité de ma « biographie », et jusque dans ses détails les plus intimes, c’est-à-dire précisément tout ce qu’il attendait pour écrire à mon sujet le « bouquin » qu’il annonçait depuis déjà un an, qu’il aurait donc découvert nos deux identités grâce à mes propres commentaires sur le site Rue89, puis l’aurait appelée pour lui demander de confirmer tout ce qu’il aurait déjà « su » à mon sujet, ce qu’elle aurait fait tout de suite, sans rencontrer aucune des difficultés qui eurent été les siennes en cette occasion si réellement elle n’avait pas déjà été avertie de mon activité d’internaute jusqu’alors parfaitement anonyme.

Dans la mesure où je n’avais encore jamais évoqué ni mon rôle dans une quelconque association de chômeurs, ni l’association AC ! Brest, ni aucune des personnes que j’y avais rencontrées ou y fréquentais quand j’en ai fait partie en 2004 et 2005, Josette Brenterch ne disposait à la date du 19 juin 2010 d’aucun moyen de m’identifier à la lecture de mes seuls commentaires publics anonymes sur le site Rue89 ou ailleurs, textes qu’elle aurait quand même dû entièrement compulser en quelques secondes ou quelques minutes tout au plus pour pouvoir confirmer mon identité à Cyprien Luraghi qui à l’en croire venait de l’appeler par téléphone à cet effet.

Cyprien Luraghi qui lui ne m’avait jamais rencontrée dans aucun autre cadre que celui de nos participations communes à des discussions de forum où j’étais toujours restée anonyme et n’avais jamais publié aucun élément qui aurait permis à quiconque de m’identifier était encore moins capable de me reconnaître.

Cette fable à laquelle Josette Brenterch elle-même n’avait pas manqué de donner du crédit en l’appuyant très lourdement dans ses propres commentaires sur les deux blogs alors publics de son complice Cyprien Luraghi après être venue y confirmer toutes ses inventions calomnieuses à mon égard à la suite des premiers démentis que j’avais publiés à ce sujet sur mon blog « Un petit coucou » chez OverBlog fin juin 2010, est toujours restée depuis lors leur version officielle commune pour leur rencontre et pour la découverte de mon identité par Cyprien Luraghi avant qu’il ne l’eût révélée à ses lecteurs.

Aux autorités judiciaires brestoises, Josette Brenterch dira pour sa part à compter de l’automne 2010 m’avoir identifiée grâce à mon « style d’écriture », qu’elle aurait reconnu…

Mais Cyprien Luraghi a aussi écrit à maintes reprises sur ses différents blogs avoir en fait toujours eu mon identité et « su » depuis le début à quoi s’en tenir à mon sujet, comme par exemple dans cette discussion publique du 28 mai 2010 que j’avais rapportée dans l’article de blog dont copie ci-dessous :

 

2010-06-01 Le plus grand diffamateur du net se plaint qu'une de ses victimes tente de se défendre contre ses accusations mensongères ! - Un petit coucou

 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir et lire les textes.

En date du 28 mai 2010, il avait bien écrit, en réponse à sa complice la « déconnologue » « Dodu » me disant « frappadingue » :

« Ben oui, ça on le savait depuis le début… mais dans la Rue (de merde) ils ont tout de même mis plus de deux ans avant de s’en rendre compte, et plusieurs mois sur Le Post. »

C’est bien Josette Brenterch du NPA de Brest qui me faisait passer pour une malade mentale auprès de ces « militants » extrême-gauchistes ultraviolents, comme elle viendra elle-même le confirmer avec moult précisions et détails de son invention sur les deux blogs alors publics de son complice Cyprien Luraghi à compter du 30 juin 2010.

Les pseudonymés Charles Mouloud, Hestia et Pomponette75 s’étaient bien montrés « renseignés » par elle à mon sujet dès l’été 2008. Cyprien Luraghi faisait bien partie de leur bande.

Luraghi battu par Kaspersky

Le Chinois de Puy-l’Evêque n’est pas encore à la hauteur du Russe, c’est clair :

 

From - Tue Apr 28 15:18:10 2015

X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
X-Kaspersky: Checking 
Return-Path: <conquistador@higlance.com>
X-Original-To: 
Delivered-To: 
X-Greylist: delayed 901 seconds by postgrey-1.31 at bender; Mon, 27 Apr 2015 19:28:47 CEST
Received: from ppp-159-86.32-151.iol.it (ppp-159-86.32-151.iol.it [151.32.86.159]) by... 
; Mon, 27 Apr 2015 19:28:47 +0200 (CEST)
Message-ID: <blfj4d5dibo@losugen.com>
Date: Mon, 27 Apr 2015 19:28:57 +0200
From: "Sina Mazzarella" <conquistador@higlance.com>
X-Mailer: Nobbut v6.60
MIME-Version: 1.0
To: 
Subject: Message has been disinfected : Your account #100822601568 has been banned
Content-Type: multipart/mixed;
	boundary="----=_NextPart_000_0002_01D081C6.E7940690"
X-MimeOLE: Produced By Microsoft MimeOLE V6.00.2900.6157

This is a multi-part message in MIME format.

------=_NextPart_000_0002_01D081C6.E7940690
Content-Type: text/plain;
	charset="iso-8859-1"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Your account #100822601568 was banned for violation of our TOS.
Please see attached.

------------
Sina Mazzarella
LBG SA
Rue De La Flamme 12 2108 Couvet
Couvet
SWITZERLAND
+41 32 840 07 46
------=_NextPart_000_0002_01D081C6.E7940690
Content-Type: application/zip;
	name="100822601568.zip"
Content-Transfer-Encoding: base64
Content-Disposition: attachment;
	filename="100822601568.zip"

UEsFBgAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA==

------=_NextPart_000_0002_01D081C6.E7940690--

.

2015-04-30_163129

 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir et apprécier.

C’est un trojan.

 

Source du « cadeau » :

 

IP-Adresse: 151.32.86.159
Provider: WIND Telecomunicazioni S.p.A
Region: Torino (IT)

 

 

 

 

On rappelle le corps du message :

 

Your account #100822601568 was banned for violation of our TOS.
Please see attached.

------------
Sina Mazzarella
LBG SA
Rue De La Flamme 12 2108 Couvet
Couvet
SWITZERLAND
+41 32 840 07 46

 

 

Une allusion évidente à mon article récent relatant les conditions de la suppression de mon compte « existe » sur le site Rue89 le 6 septembre 2008…

Hayat Boumeddiene s’est manifestée le 26 avril 2015

La riveraine « kk » n’est pas la seule à être réapparue sur les radars ce dimanche 26 avril 2015.

C’est également le cas d’Hayat Boumeddiene, compagne d’Amedy Coulibaly jusqu’à la veille des attentats de janvier 2015 à Paris.

 

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/04/28/01016-20150428ARTFIG00071-des-nouvelles-d-hayat-boumeddiene.php

L’ex-compagne de Coulibaly refait surface

    • Par lefigaro.fr
    • Mis à jour le 28/04/2015 à 09:36
    • Publié le 28/04/2015 à 09:34
Hayat Boumeddienne s'est manifestée le 26 avril 2015 dans Corruption XVM7d0b3ab6-ed71-11e4-8c95-bb5a628a3f9a

Hayat Boumeddiene, la veuve du terroriste Amédy Coulibaly aurait contacté sa famille dimanche, selon RTL. Elle leur confirme qu’elle vit bien sur le territoire de l’Etat islamique.

Hayat Boumeddiene, la veuve d’Amedy Coulibaly en fuite, réapparait sur les radars. Le jeudi 8 janvier, au lendemain de l’attaque de Charlie Hebdo, la veille de la tuerie de l’Hyper casher perpétrée par son compagnon , Hayat Boumeddiene passe la frontière turco-syrienne. Depuis, celle qui est activement recherché par les services secrets pour sa complicité présumée dans les attentats de janvier, n’avait pas donné signe de vie, à part une interview accordée au magazine de l’Etat islamique en français Dâr-al-Islam, où elle se réjouissait d’avoir «rejoint la terre du califat».

Une information qu’elle aurait confirmée à sa famille ce dimanche. D’après RTL, elle a appelé sa famille pour défendre son choix de rejoindre l’EI. Selon un «proche» qui a informé RTL, elle vit bien sur le territoire de l’EI, où elle prend des cours d’arabe et lit le Coran. «Elle explique qu’elle a bien rejoint le territoire de l’État islamique, sans toutefois révéler sa position exacte, soit en Syrie, soit dans le nord de l’Irak. Elle justifie son choix, auprès de sa famille, et détaille certaines règles à respecter. Elle affirme, par exemple, qu’elle a dû obtenir une permission pour appeler en France» raconte RTL.

Prouver qu’elle a fait le bon choix

Elle affirme qu’elle ignorait tout des projets de son mari, qui lui aurait affirmé avant son départ: «Ne t’inquiète pas, je te rejoindrai bientôt». Pour le spécialisme du djihadisme Romain Caillet, interrogé par RTL, cet appel parait crédible. Selon lui, il ne s’agit «pas de la propagande» mais d’une «une volonté de montrer qu’elle a fait le bon choix».

Amedy Coulibaly, qui affirmait dans une vidéo posthume avoir fait allégeance à Daech, est considéré comme un martyr par l’Etat islamique, qui appelle les français musulmans à suivre l’exemple du bourreau de Montrouge et de l’Hyper Casher.

1...9394959697...100

Yin

cuy gracioso 3

Aime le potage

Avis du 3 février 2015

Ce blog a été créé le 6 janvier 2015 pour prendre le relais du Petitcoucou venant d'être suspendu sans préavis ni avertissement en milieu de journée. Ayant eu cette fonction jusqu'au 1er février 2015, il devient un doublon du Petitcoucou suite à la réouverture de ce dernier après trois semaines de suspension, et sa reprise d'activité à compter du 2 février 2015.

Sondage

Aimez-vous ce blog ?

Chargement ... Chargement ...

Calendrier

juin 2019
L Ma Me J V S D
« mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Avis

Les statistiques de ce blog sont bloquées depuis le 21 janvier 2015. Plus aucun compteur n'est incrémenté, ceux des visites du jour restent à zéro, les mises à jour ne se font plus.

Avis du 24 janvier 2015

Mes statistiques "avancées" sont de retour et font apparaître un record de visites le 21 janvier 2015 - record très modeste, mais néanmoins record pour ce blog nouveau-né. En revanche, les statistiques "basiques" sont toujours bloquées. Tout cela m'évoque bien évidemment les petites manies de Cyprien Luraghi qui n'a jamais pu supporter de voir s'envoler le nombre de mes lecteurs, qu'il surveille comme le lait sur le feu depuis la création de mon premier blog, sur Le Post, début septembre 2009.

Avis du 26 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout se passe normalement. Le Chinois de Thaïlande est inactif sur ce blog.

Avis du 31 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 29 janvier.

Avis du 1er février 2015

Retour de mes statistiques "basiques".

Avis du 3 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er février.

Avis du 6 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout fonctionne.

Avis du 11 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 8 février.

Avis du 26 février 2015

Statistiques "basiques" enfin débloquées !

Avis du 27 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 26 février. Ce petit jeu pourrait-il cesser ? On n'en voit pas l'intérêt... Complément de 22 h: merci de m'avoir rendu ces statistiques !

Avis du 4 mars 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er mars. Merci de les débloquer et ne plus les bloquer ou les oublier en cet état à l'avenir.

Avis du 7 mars 2015

Statistiques "basiques" bien débloquées. Merci.

Avis du 25 mars 2015

Statistiques "basiques" bloquées depuis le 14 mars.

Avis du 2 avril 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour.

Avis du 26 avril 2015

Les statistiques "basiques" de ce blog sont encore bloquées, depuis le 10 avril 2015.

Avis du 28 avril 2015

Statistiques de retour. Merci.

Avis du 7 mai 2015

Je n'ai de nouveau plus de statistiques "basiques" depuis le 2 mai. Comme pour Petitcoucou, les statistiques "avancées" ont également disparu depuis deux jours.

Avis du 10 mai 2015

Statistiques "basiques" débloquées. Merci. Me manquent encore les statistiques "avancées".

Avis du 14 mai 2015

Toutes mes statistiques sont de retour depuis hier. Merci.

Avis du 3 octobre 2015

Les compteurs de mes statistiques avancées sont tous à zéro depuis le 1er octobre. Merci de me les rendre.

Avis du 5 octobre 2015

Statistiques "avancées" de retour ce soir. Merci.

Visiteurs en ligne

Il y a 7 visiteurs en ligne

Nombre total de visites

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


#PatinoireHabbo |
Linounaty |
Cybersecuriter |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Peoplenews
| Lebilletdeleticia
| Spcialstarspcialscoopsurtou...