• Accueil
  • > AC ! Brest
  • > Emmanuel Macron a un héritage caché et des comptes dans les paradis fiscaux


Emmanuel Macron a un héritage caché et des comptes dans les paradis fiscaux

Avec ce titre, je me la joue Cyprien Luraghi, mais contrairement à lui, je m’arrête là et ne livre pas ci-dessous les résultats très détaillés et tous inventés d’une enquête fumeuse censée attester ces allégations que l’intéressé a été le premier à évoquer pour les démentir.

J’ignore ce que sont réellement les rumeurs et documents qui circulent actuellement à son sujet et espère que tout soit faux, un peu parce qu’il est en passe de devenir notre prochain président de la République, et beaucoup parce qu’il pourrait ainsi se faire une idée d’une partie des problèmes auxquels sont confrontées les victimes de harcèlement moral en entreprise, au sujet desquelles, comme en ce qui me concerne, sont régulièrement constituées et mises en circulation des montagnes de faux.

Diverses officines sont spécialisées dans ce type d’activité.

Les équipes de psychopathes que dirige Josette Brenterch du NPA de Brest pour toutes ses exactions à mon encontre en font partie, à l’instar de ses complices cybercriminels de la bande du malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi.

 

http://www.letelegramme.fr/france/compte-offshore-plainte-de-macron-05-05-2017-11500048.php

Compte offshore. Plainte de Macron

 

Publié le 05 mai 2017 à 00h00
Modifié le 05 mai 2017 à 05h09
Emmanuel Macron a un héritage caché et des comptes dans les paradis fiscaux dans AC ! Brest

La justice a ouvert, ce jeudi, une enquête pour savoir qui a lancé la rumeur – reprise, la veille, devant des millions de Français par Marine Le Pen, lors du débat d’entre-deux-tours – sur un compte aux Bahamas dont disposerait son adversaire, Emmanuel Macron.

 

Dernier soubresaut judiciaire d’une campagne marquée par les affaires, ce nouvel épisode intervient au lendemain d’un face-à-face tendu entre les deux candidats.

Vers la fin du duel, alors que le leader d’En marche ! accusait le FN d’être « le parti des affaires », son adversaire d’extrême droite a lancé, comme un avertissement : « J’espère que l’on n’apprendra pas que vous avez un compte offshore aux Bahamas. » L’attaque n’avait rien d’anodin ni de hasardeux. Car, à ce moment-là, circulaient déjà sur la Toile des allégations similaires, avec des documents censés le démontrer.

Dès hier matin, Emmanuel Macron a déposé plainte et le parquet de Paris a immédiatement ouvert une enquête pour faux, usage et recel, ainsi que divulgation de fausses nouvelles en vue de détourner les suffrages, un délit prévu par le code électoral, a indiqué une source judiciaire.

« Falsification grossière »

Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), qui tentera de déterminer d’où est partie cette rumeur.

L’équipe de campagne du candidat d’En Marche ! a cherché à décortiquer son circuit et l’a présenté, dans un document de huit pages, sur ce qu’elle a appelé un « cas d’école » de « fake news » (« fausse nouvelle). D’après elle, cette « manipulation », « minutieusement préparée » et d’un « degré élevé de sophistication », a commencé à 19 h, soit deux heures avant le début du débat, sur le forum 4chan.

Rumeur relayée par des comptes russes et pro-Trump

Un anonyme assure que les journalistes français refusent de diffuser des informations en leur possession sur des faits d’évasion fiscale d’Emmanuel Macron. Il joint deux documents censés montrer que le candidat possède une société, baptisée « La Providence », à Nevis, une île des Caraïbes.

Avec une « falsification grossière » de la signature d’Emmanuel Macron, assure son équipe qui a reproduit le vrai et le faux paraphe pour montrer la supercherie. Les documents accusateurs ont aussi été reproduits par le site disobediantmedia.com. Quelques minutes plus tard, l’information apparaît, sur Twitter, et va être « massivement relayée » par « des comptes Twitter de soutien » au président américain Donald Trump, puis sur des comptes proches de sites favorables au chef d’État russe, Vladimir Poutine, comme Sputnik et RussiaToday, affirme l’équipe d’En Marche !.

L’entourage du candidat se demande aussi pourquoi Marine Le Pen a pris « la précaution curieuse de présenter » l’information « comme encore à venir, comme si elle en avait l’intuition prémonitoire », alors que l’opération était déjà en cours…

Pour une source proche du dossier, « il n’est pas certain du tout que les enquêteurs puissent remonter à l’auteur de la diffusion de l’information », surtout si elle émane de l’étranger.

Pas la première attaque du genre

Ancien banquier chez Rothschild, Emmanuel Macron a dû faire face plusieurs fois à des attaques sur l’évolution de son patrimoine, alors que la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), chargée de contrôler les déclarations de patrimoine des élus et des ministres, n’avait rien trouvé de problématique.

« J’entends parler de tout. Il y a un héritage caché, j’ai des comptes dans des paradis fiscaux », avait-il ironisé, peu avant le premier tour de la présidentielle, avant de se livrer à une « opération transparence » pour expliquer ce qu’il avait fait de ses trois millions d’euros gagnés entre 2009 et 2014.

 

http://www.bfmtv.com/politique/macron-a-gagne-un-peu-plus-de-3-millions-d-euros-dans-le-prive-1144234.html

L’opération transparence de Macron: son argent, son impôt, ses dépenses

 

17/04/2017 à 10h33

 

Invité de Jean-Jacques Bourdin pour son Entretien d’embauche, Emmanuel Macron s’est livré à une opération de transparence. Il a expliqué avoir gagné un peu plus de 3 millions d’euros entre 2009 et 2014, après quatre ans dans le privé.

 

A une semaine du premier tour de la présidentielle, Emmanuel Macron s’est livré sur BFMTV et RMC à une opération de transparence. Invité de Jean-Jacques Bourdin pour son Entretien d’embauche ce lundi, le candidat d’En Marche! a dévoilé son patrimoine, expliquant vivre actuellement de ses droits d’auteurs, qui lui ont rapporté 250.000 euros pour son livre Révolution. Il a aussi détaillé l’argent qu’il a gagné entre 2009 et 2014, après quatre ans passés dans le privé.

« Entre 2009 et 2014, j’ai gagné un peu plus de 3 millions d’euros, tout cumulé. Là-dessus, j’ai payé 1,4 million d’impôts, j’en suis très heureux, je n’ai pas fait d’optimisation fiscale », a déclaré Emmanuel Macron.

« Il restait 1,9 million d’euros. Là-dessus, j’ai remboursé des emprunts que j’avais: 500.000 euros. J’ai fait des travaux, en particulier dans la maison de ma femme, pour 300.000 euros. J’ai fait 100.000 euros de travaux à Paris », a-t-il ajouté. « J’avais à la fin de cette période 270.000 euros d’épargne qui apparaissent dans la déclaration de la Haute autorité pour la transparence (de la vie publique, HATVP, ndlr) ».

L’ancien ministre de l’Economie a précisé avoir dépensé au total « 700.000 euros de vie courante » sur cette période de près de six ans. Il a également indiqué que la maison de sa femme, étant un bien propre, avait été déclarée à la HATVP mais n’apparaissait pas pour cette raison sur la version mise en ligne, où seul le patrimoine des candidats eux-mêmes apparaît.

Il dénonce de « fausses nouvelles »

A quelques heures de son grand meeting à Bercy, prévu ce lundi après-midi, le candidat a également dénoncé de « fausses nouvelles » sur son patrimoine, propagées par ses « adversaires ».

Il a ainsi démenti avoir touché un héritage « de plusieurs millions d’euros » venant d’Henry Hermand, l’ancien chef d’entreprise mort en 2016 et souvent présenté comme son « mentor ». Se défendant d’avoir reçu cet argent, il en a profité pour tacler ses adversaires, Marine Le Pen et François Fillon, en évoquant leurs ennuis judiciaires.

« C’est faux, je vous le dis. Dès mardi j’ai demandé à ce que le notaire de cette personne (…) puisse communiquer de manière officielle », a-t-il expliqué. J’entends parler de tout, vous savez. Il y a un héritage caché, j’ai des comptes dans des paradis fiscaux… Pourquoi? Parce que vous avez dans cette campagne deux responsables qui ont des ennuis judiciaires, des vrais, et qui sont livrés justement à leurs propres turpitudes », a ajouté Emmanuel Macron.

« L’argent que j’ai gagné dans ma vie, je l’ai gagné, j’ai travaillé pour gagner. Je n’ai jamais eu de cadeau caché, j’ai toujours traqué dans ma vie les conflits d’intérêts (…). Je n’ai pas peur des gens qui réussissent, j’aime les gens qui se battent, je sais d’où je viens et je sais où je veux aller », s’est enfin défendu le candidat.

Election présidentielle 2017

  • Emmanuel Macron

  • DIRECT : L’élection Présidentielle 2017

  • Marine Le Pen

  • Résultats de l’élection présidentielle 2017

Charlie Vandekerkhove

 

 

http://www.20minutes.fr/elections/2051219-20170417-declaration-patrimoine-macron-dement-tout-heritage-cache-fait-comptes

Déclaration de patrimoine: Macron dément tout «héritage caché» et fait ses comptes

 

ARGENT Le candidat d’En Marche! s’est lancé dans une opération déminage sur sa richesse…

Emmanuel Macron sur le plateau de «L'émission politique», le 6 avril 2017.

Emmanuel Macron sur le plateau de «L’émission politique», le 6 avril 2017. – AFP

avec AFP

    • Publié le 17.04.2017 à 16:56
    • Mis à jour le 17.04.2017 à 16:57

A moins d’une semaine du premier tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron cherche à éviter toute nouvelle polémique. Ce lundi matin, invité sur le plateau de BFM-TV, il s’est livré à une « opération transparence », en réponse à une rumeur affirmant qu’il avait reçu un héritage de plusieurs millions d’euros.

>> Lire aussi : Après réévaluation de son patrimoine, Emmanuel Macron a dû payer l’ISF

« C’est totalement faux, l’argent que j’ai gagné dans ma vie, je l’ai gagné et j’ai travaillé pour le gagner (…) Je n’ai jamais eu de cadeau caché, jamais eu de prébende, j’ai toujours traqué les conflits d’intérêt » a affirmé Emmanuel Macron, démentant ainsi avoir perçu un héritage suite à la mort de son ami Henry Hermand, par ailleurs homme d’affaires.

700.000 euros de dépenses de « vie courante »

Le candidat d’En Marche ! a ensuite souhaité étayer son propos en dévoilant ses revenus. Il affirme que depuis sa démission du gouvernement l’année dernière, ce sont les droits d’auteur de son livre « Révolution », soit environ 250.000 euros, qui lui permettent de vivre.

En outre, Emmanuel Macron a livré des détails sur son patrimoine : « entre 2009 et 2014, a-t-il expliqué, j’ai gagné un peu plus de trois millions d’euros, j’ai payé 1,4 million d’impôts (…) Il est resté 1,9 million sur ces six années ». Cette somme a ensuite servi à rembourser des emprunts et à engager des travaux de rénovation, à hauteur de 900.000 euros. Le reste est réparti entre les dépenses de « vie courante », qui s’élèvent à 700.000 euros pour cinq ans et 270.000 euros d’épargne.

>> Lire aussi : Anticor saisit la Haute Autorité pour la transparence après la déclaration de patrimoine de Macron

L’association Anticor avait saisi en mars la Haute autorité à propos de la déclaration de patrimoine d’Emmanuel Macron, puis avait affirmé que cette instance n’y avait pas décelé d’éléments problématiques. L’association, une instance indépendante, s’était interrogée sur un « manque de cohérence entre les revenus et le patrimoine déclarés » par le candidat d’En Marche !

0 commentaire à “Emmanuel Macron a un héritage caché et des comptes dans les paradis fiscaux”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire