• Accueil
  • > Archives pour décembre 2016

Archives pour décembre 2016

30 décembre 2016 : mon Chinois de Thaïlande se détend

C’est bien perceptible dans les graphes de statistiques basiques des deux blogs Petitcoucou et Justinpetitcoucou :

 

Petitcoucou

 

graph_month 58

 

Justinpetitcoucou

 

graph_month justin 24

 

Cela survient curieusement alors qu’il se lâche dans ses commentaires sur le site Rue89 et annonce déjà le programme des réjouissances pour les « déconnologues » à compter du 7 janvier 2017 selon ses dires.

 

Le criminel Cyprien Luraghi a encore prévu plusieurs assassinats

A l’attention de ceux qui auraient pu oublier l’objectif que le malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi a toujours affiché à mon sujet depuis 2009 et jamais abandonné depuis, rappelons ces explications qu’il avait publiquement données à l’un de ses commentateurs de blog le 18 juillet 2010 :

 

  • 76219

Ben85 répond à 76212

Le 18 juillet 2010 à 15:45 | Permalien

Merci pour ces explications. Et tu comptes t’arrêter quand avec cette folle?

Répondre

    • 76229

cyp répond à 76219

Le 18 juillet 2010 à 15:59 | Permalien

Quand mon prochain roman sera en vente dans les librairies.

Je sais que ce genre de sujet en dégoûte plus d’un, Ici et ailleurs. Mais une de mes passions est l’étude des caractères humains alors quand je ne comprends pas un type de fonctionnement, je retrousse les manches et l’étudie à fond. Les autodidactes ne connaissent pas d’autre mode d’apprentissage.

Et puis ça fait longtemps que j’ai rien publié sur papier, alors ça me titille à nouveau. Sans vouloir me vanter, très peu d’écrivains connaissent les dessous de l’internet aussi bien que moi, en France. Il est grand temps d’en parler, je crois. C’est un tel phénomène de société que la littérature se doit de l’aborder.

Un putain de thriller déconnique, ça sera ;-)

Répondre

 

A cette date, il révélait quotidiennement au public depuis un mois tous les éléments de « biographie » qu’il avait pu glaner à mon sujet depuis deux ans, autant en se « renseignant » à mon sujet auprès de la criminelle Josette Brenterch du NPA de Brest qui avait toujours été l’inspiratrice de tous ses harcèlements à mon encontre depuis leur début, en 2008, qu’en fouillant dans mon ordinateur, où il avait trouvé les centaines de courriers électroniques que j’avais déjà reçus d’autres sbires de sa complice m’ayant harcelée par ce moyen entre 2005 et 2007.

Autrement dit, sa base était sérieusement viciée, Josette Brenterch m’ayant toujours abondamment calomniée auprès de ses obligés pour obtenir de ces individus, tous des psychopathes, pervers et débiles mentaux, qu’ils me harcèlent comme ils l’ont toujours fait, eux et eux seuls, les gens normaux ne versant pas dans ce type de délinquance.

Le cybercriminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi y a toujours ajouté avec une délectation évidente ses propres mensonges et inventions calomnieuses, et toute sa perversité.

Le cas Luraghi est un cas de folie absolument unique.

Ses graves déficiences mentales doublées d’un ego hypertrophié l’ont amené à quitter l’école et sa famille à l’âge de 14 ans en situation d’échec scolaire, sans aucun diplôme, et néanmoins persuadé d’être un génie littéraire. S’estimant rejeté par un système inadapté à sa supériorité naturelle et manifeste, pour rien au monde le jeune mégalomane n’aurait accepté de s’abaisser à suivre la formation de CAP en électricité vers laquelle tentaient de l’orienter ses professeurs.

Dès cet âge-là, il a préféré prendre le maquis et n’a dès lors plus jamais quitté une situation de semi-clandestinité faite de menues activités officielles servant de couverture aux autres, plus intéressantes ou lucratives, par exemple le trafic de drogue avec l’Afghanistan durant ses années himalayennes, ou le piratage informatique depuis qu’il dit gagner sa vie comme dépanneur informatique (ses concurrents de Puy-l’Evêque ne le connaissent pas, j’ai vérifié).

On ne connaît pas d’autre malade mental qui se prétende comme lui « écrivain » en droit de violer l’intimité de la vie privée de quantité de personnes dont il a décidé de faire les « personnages » de ses « romans », afin de se « documenter » à leur sujet.

De même, on n’en connaît pas d’autre qui soit capable de s’obstiner comme lui durant autant d’années – plus de huit ans – à attribuer à de telles personnes, qu’à l’origine il ne connaît même pas et prétend « étudier » à l’aide de divers moyens illégaux, des « biographies » parfaitement délirantes qui ne correspondent en rien à leurs vraies vies.

Il faut bien dire qu’il aura bénéficié dans l’expression de sa folie de circonstances particulièrement favorables, les magistrats du Tribunal de Grande Instance de Brest, au lieu d’y mettre un terme dans les meilleurs délais, l’ayant au contraire très fortement encouragée pour des motifs inavouables tenant à leurs propres turpitudes.

J’aurai quand même au fil du temps publié nombre d’éléments de preuve attestant de la réalité, tout comme j’ai dû en fournir beaucoup plus aux autorités judiciaires dans le cadre des différentes procédures qui se sont engagées entre nous à compter de l’année 2010, les magistrats brestois s’asseyant sur toutes les lois de la République ayant décidé d’inverser systématiquement la charge de la preuve quant aux éléments de ma propre « biographie » qui furent l’objet de tous nos différends depuis 2008.

En effet, au lieu de lui demander de s’expliquer sur tout ce qu’il publiait à mon sujet depuis juin 2010 et de le poursuivre comme il aurait dû l’être pour toutes les infractions pénales qu’il commettait à mon encontre depuis 2008, ils ont préféré me poursuivre, moi sa victime, pour avoir publié des droits de réponse à la suite des campagnes de calomnies publiques dont il se rendait coupable à mon encontre, principalement sur ses blogs personnels (procédure Brenterch, entièrement annulée en appel à Rennes le 2 décembre 2015).

Leur but était de m’obliger à communiquer au malade mental via sa complice Josette Brenterch du NPA de Brest tous les documents qui pouvaient lui manquer pour poursuivre ses soi-disant « enquêtes » me concernant car, manifestement CORROMPUS, ils ont toujours soutenu ouvertement son projet d’écriture de ma soi-disant « biographie ».

Je rappelle ici que ces magistrats connaissaient bien depuis fort longtemps la réalité de toute ma vie professionnelle, puisqu’ils avaient déjà eu à connaître des opérations de harcèlement moral dont j’avais jadis été victime dans l’exercice de ma profession.

C’est donc sciemment, en toute connaissance de cause, que par les décisions iniques et toutes illégales qu’ils ont prises dans les différentes procédures me concernant, ils auront toujours accrédité une version de ma biographie qu’ils savaient d’emblée entièrement fausse.

Cependant, à l’aide de toutes leurs exactions et dénonciations calomnieuses à mon encontre, et encore la toute dernière, de cette année 2016, le cybercriminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi et ses complices ont bien accumulé des tas d’éléments de preuves attestant sans l’ombre d’un doute que tout ce que leur avait raconté à mon sujet la criminelle Josette Brenterch du NPA de Brest était bien presqu’entièrement faux, mensonger.

Mais ils ont eux-mêmes toujours énormément menti et affabulé à mon sujet.

Rappelons par exemple qu’au printemps 2012, pour faire fuir les derniers soutiens qui me restaient encore sur Internet alors que plusieurs procédures étaient bien engagées, le mythomane Pascal Edouard Cyprien Luraghi affirmait publiquement en présentant sa prétendue « information » me concernant comme un résultat d’enquête des plus fiables qu’il avait personnellement plusieurs fois recoupé et vérifié à partir de multiples sources, que j’aurais déjà été condamnée pour des faux témoignages, puis condamnée à verser une somme très importante à un ancien employeur.

Or, à compter de l’année suivante, ses lecteurs pouvaient constater par eux-mêmes qu’en réalité je n’avais jamais été condamnée avant le jugement illégal du 11 juin 2013 qu’en toute illégalité il publiait et diffusait alors très massivement dans sa version intégrale, avant qu’il ne soit annulé en appel de manière définitive.

Ses complices « déconnologues » de la première heure connaissent bien la mythomanie de ce psychopathe et savent tous ses mensonges et affabulations me concernant. Cela ne les a jamais empêchés de continuer à le soutenir en toutes ses exactions à mon encontre, auxquelles ils participent eux-mêmes très activement.

Voilà donc tout un ensemble de personnes qui pour diverses raisons leur appartenant à chacune à titre individuel, l’argent apparaissant tout de même comme leur moteur commun à toutes, trouvent avantage à caresser dans le sens du poil un individu dont la folie furieuse est évidente pour toute personne sensée.

Cette semaine encore, un médecin qui a eu l’occasion de parcourir une page de son blog me concernant, juste une alors qu’elles sont innombrables, puisque j’y suis toujours citée quotidiennement depuis plusieurs années, raison pour laquelle, d’ailleurs, les commentaires y sont prudemment fermés au public depuis 2013, ce médecin, donc, contrairement aux fonctionnaires CORROMPUS auxquels j’ai affaire à Brest, a été horrifié par les contenus en question, comme toutes les autres personnes normales ayant pu voir de ces « textes » par le passé.

Son verdict est vite tombé : « scatologique », « ordurier », « harcèlement ».

Cyprien Luraghi et sa complice Josette Brenterch utilisent pour leur part le terme de « moqueries », qu’ils revendiquent sans honte, car ils en sont très fiers.

Nous ne vivons pas sur la même planète.

Contrairement à eux, je n’ai jamais été alcoolique ni toxicomane et ne suis atteinte d’aucun trouble mental, ce qu’attestent tous mes médecins. Je reste bien ancrée dans le réel.

Et je raisonne à partir des réalités qui me sont directement perceptibles.

Je ne les interprète pas, je raisonne.

Il y a deux jours, le malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi écrivait à propos du « délire familial » qu’il m’attribue de manière délirante :

« Si tout se passe comme prévu, d’ici peu je pourrais en dire plus. À la Une de mon site. Là tu comprendras mieux de quoi je cause. »

Or, après avoir plusieurs fois depuis 2010 fermé ses blogs ou supprimé de ses textes publics me concernant à la suite de mes plaintes en raison de ces contenus qui tous tombaient sous le coup de la loi, et prudemment évité de trop en publier par la suite, il annonce même :

« S’il n’y a pas de retard supplémentaire, on aura le verdict le 7 janvier. Là, on pourra en causer ouvertement. »

Qu’est-t-il donc prévu à compter de ce verdict ?

Le malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi, qui ne doute jamais de rien, attend une décision de justice condamnant à l’aveugle une seule de ses victimes à supprimer la totalité des blogs où se trouve plus ou moins exposée la réalité des faits dont il s’est toujours rendu coupable à l’encontre de nombreuses personnes depuis 2008. Cette décision doit également prononcer à l’encontre de la même de ses victimes une interdiction de toute expression publique concernant sa propre biographie, sur laquelle Cyprien Luraghi estime détenir un droit d’exclusivité et qu’il promet donc à ses fans de publier dès la décision obtenue. Bien sûr, il a aussi demandé que la même de ses victimes soit condamnée à lui verser une très grosse somme d’argent.

Mais en aucun cas cette décision n’est censée interdire aux autres victimes de s’exprimer publiquement, ni à aucune des différentes victimes de porter plainte contre le psychopathe dès qu’il se sera remis à publier ses saloperies.

Il attend donc autre chose que cette décision illégale dont, pour l’heure, personne ne peut dire qu’il l’obtiendra, à moins peut-être lui-même et ses complices s’ils l’ont achetée, on ne sait comment.

Nécessairement, cette autre chose doit interdire à toutes les victimes de Cyprien Luraghi, et de s’exprimer publiquement dès qu’il va recommencer à les calomnier, et de porter plainte contre lui pour ses nouvelles infractions pénales à leur encontre.

Cette autre chose ne peut être que le décès brutal de toutes les victimes de Cyprien Luraghi qui vont derechef devenir ses cibles publiques quotidiennes.

Cyprien Luraghi a déjà supprimé lui-même par piratage informatique mon ancien blog « Un petit coucou » chez OverBlog début septembre 2015, alors qu’il n’était que suspendu depuis le 11 juin 2013. Dès le mois d’octobre 2010, lui ou un de ses complices avait aussi supprimé par piratage informatique quantité de textes qui le dérangeaient sur le blog d’une autre de leurs victimes.

Il est certain qu’il prévoit déjà d’exécuter lui-même par piratage informatique la sanction qu’il attend concernant la totalité des blogs qui le dérangent encore, alors que toutes ses victimes seront mortes et resteront ainsi toutes définitivement muettes et incapables de porter plainte à la suite du verdict qu’il escompte, celui-ci ne faisant office que de paravent de vague allure légale pour cacher en fait une grosse opération homo.

En conclusion : le criminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi a encore prévu plusieurs assassinats.

Si d’aventure il obtient la décision qu’il attend, ne soyez pas dupes de ce qui va alors se passer : ce n’est pas moi qui supprimerai le Petitcoucou, je serai déjà morte.

 

Rappel des commentaires de Cyprien Luraghi sur Rue89 ces deux derniers jours :

 

Publié le 29/12/2016 à 17h27

hilsenrath1 dans Calomnie

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à We want… a shrubbery

L’entourage souffre énormément des errements insupportables de ces malades mentaux : ce ne sont pas ces derniers qui sont à plaindre, sans déconner !

 

Publié le 29/12/2016 à 18h58

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à MarxForEver

Je préfère taire ma gueule. Laissons la foule des pleureuses chouiner sur le triste sort des malades mentaux. Et surtout : ne parlons pas de leurs victimes. Sujet tabou !

 

Publié le 30/12/2016 à 09h15

bobcatyawn

We want… a shrubbery

Fonctionnaire à chat. http://www.psplusjamais.fr/
répond à Itzig Finkelstein

Dans le cas auquel tu fais allusion, il ne s’agit ni de schizophrénie ni de bipolarité : c’est juste une cinglée méchante qui aurait aimé vivre au bon temps de Vichy, Un cas de maladie mentale sans doute, mais qui engendre des actions parfaitement calculées et délibérées destinées à nuire. Promis (résolution pour la nouvelle année !) on en parlera ailleurs.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 10h32

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à We want… a shrubbery

Ah si, y a de la schizophrénie aussi, dans sa paranoïa. Dans son délire familial, même, pour préciser. Mais je ne faisais pas allusion à elle en parlant des maniaco-dépressifs pénibles.

 

Publié le 29/12/2016 à 17h26

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé

Je plains de tout cœur les malheureux qui se farcissent les maniaco-dépressifs au quotidien, que ce soit chez eux, au boulot ou sur le Net.

 

Publié le 29/12/2016 à 23h26

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à princeMichkine

Personnellement, je les fuis comme la peste bubonique, ces malades mentaux de type malfaisant − je précise bien parce que les psychos ne sont pas tous des malfaisants −. Et j’ai de très bonnes raisons pour ce faire. Le fameux « fou dans la Cité » des psys des années 70, non merci. J’ai déjà donné.

 

Publié le 30/12/2016 à 16h36

lololela

pemmore

faire merienne et flooder
répond à Itzig Finkelstein

Les patrons français les adorent ces cons, pour en faire des gardes chiourmes, mais bon les maniaco-dépressifs ne sont pas malades, seulement des connards dont le seul plaisir est de faire chier le monde, heureusement pas intelligents, on trouve toujours moyen de les mettre face à leurs erreurs, et parfois arriver à les faire virer.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 16h43

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à pemmore

Je ne suis pas expert, mais c’est ce que je pense de plus en plus, après mûre réflexion : celles et ceux qu’on appelait autrefois des salauds finis et des connasses hystériques, sont désormais répertoriés comme des malades des boyaux de la tête. Du moins pour une bonne partie d’entre eux.

 

Publié le 29/12/2016 à 20h06

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à linoroberto

Personnellement, je me tiens le plus possible à l’écart des maniaco-dépressifs et autres psychos craignos qui ne se soignent pas. Et j’ai d’excellentes raisons pour ça : Itzig échaudé craint l’eau froide.

 

Publié le 29/12/2016 à 20h16

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à linoroberto

Si tout se passe comme prévu, d’ici peu je pourrais en dire plus. À la Une de mon site. Là tu comprendras mieux de quoi je cause.

 

Publié le 29/12/2016 à 20h40

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à linoroberto

je m’en approche plus, des cinglés. C’est fini, ça.

 

Publié le 29/12/2016 à 21h08

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à framboise92

Il est marrant, le dalaï : -)

 

Publié le 29/12/2016 à 21h55

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à DiaboloSatanas

Il s’est pas farci des gniasses maniaco-dépressives et/ou paranos, le dalaï. C’est surtout ça ; -)

 

Publié le 29/12/2016 à 19h58

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à DiaboloSatanas

Par les temps qui courent, être normal c’est anormal…

 

Publié le 30/12/2016 à 08h13

terre_1

princeMichkine

la Terre brûle et nous regardons ailleurs
répond à princeMichkine

Une personne « paranoïaque » et pas « une paranoïaque ».
Je ne sais pas comment on fait pour modifier son propre message…

Publié le 30/12/2016 à 10h51

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à princeMichkine

C’est la même chose, car la paranoïa est constitutive de la personnalité de ces sujets. La vraie paranoïa, j’entends. Pas juste celle qui advient à certaines personnes du fait de l’âge, de l’alcool ou de la jalousie.

 

Publié le 30/12/2016 à 16h12

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à framboise92

J’ai l’occasion d’étudier ce sujet in situ. Ledit sujet étant une sujette, d’ailleurs.

 

Publié le 30/12/2016 à 16h39

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à framboise92

Rien de tel que l’expérience vécue, pour pouvoir poser un diagnostic. Et l’expérience, je la vis depuis sept ans au quotidien, alors hein ; -)

 

Publié le 30/12/2016 à 18h56

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à framboise92

S’il n’y a pas de retard supplémentaire, on aura le verdict le 7 janvier. Là, on pourra en causer ouvertement.

 

Le « déconnologue » Hulk s’est réveillé… trop tard !

A peine le criminel Pascal Edouard Cyprien Luraghi avait-il souhaité bonne nuit à sa copine la criminelle « Framboise92″ – qui comme tous ses complices « déconnologues » sait très bien de quoi il parle , et notamment, que quand il dit « étudier » toute ma famille « in situ », il parle bien de la sonorisation illégale de tous nos domiciles et de l’écoute illégale de toutes nos lignes téléphoniques comme du piratage de tous nos ordinateurs, ce 24 heures sur 24 depuis au moins huit ans – que leur camarade « déconnologue » Hulk a rappliqué pour parler de Mariefolle…

Trop tard.

Cela fait quand même huit ans que ça dure, ce cirque, et que tout le monde sait bien ce que veulent vraiment ses initiateurs, au premier rang desquels le malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi.

Il est bien évident qu’il n’a pas fait tout ce qu’il a fait jusqu’à maintenant – harcèlements monstrueux à l’encontre de tas de personnes, organisation d’assassinats puis d’attentats – pour abandonner si près du but.

 

 

Publié le 30/12/2016 à 18h56

Le

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à framboise92

S’il n’y a pas de retard supplémentaire, on aura le verdict le 7 janvier. Là, on pourra en causer ouvertement.

1 réponse
Publié le 31/12/2016 à 01h19

bougie_fboise dans Calomnie

framboise92

En hibernation.
répond à Itzig Finkelstein

Oui !
Bon courage et bonne nuit ! !

1 réponse
Publié le 31/12/2016 à 01h30

hilsenrath1 dans Corruption

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à framboise92

La belle et bonne nuit, Framb’ ; -)

Publié le 30/12/2016 à 19h30

bougie_fboise dans Crime

framboise92

En hibernation.
répond à framboise92

de quoi je parle.

 

Publié le 31/12/2016 à 01h32

 dans Folie

Son Hulkienne Splendeur

Moi, Gros Con de Droite

En hommage à Fidel Castro et à Gregorio Alvarez décédés récemment, les tortionnaires s’exposent sur touitaire. Vladimir par exemple, nous déclare « Moi aussi je suis un tortionnaire depuis que je suis petit, j’en ai toujours eu honte à cause du mal que cela causait à mon entourage, mais maintenant je suis guéri, j’assume ma maladie, et je torture les gens sans plus en ressentir de gêne, ce qui me protège du cancer du cul ».

1 réponse
Publié le 31/12/2016 à 01h40

hilsenrath1 dans LCR - NPA

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Son Hulkienne Splendeur

Pinochet et Pol Pot aussi, ont éprouvé des états d’âme terribles à cause de leur maladie mentale. Pauvres choux.

1 réponse
Publié le 31/12/2016 à 01h51

 dans Luraghi

Son Hulkienne Splendeur

Moi, Gros Con de Droite
répond à Itzig Finkelstein

Qu’on soit dictateur tortionnaire ou simple quidam bipolaire, le traitement est le même : en cas de survenance d’une crise, deux bonnes baffes à travers la gueule, et tout redevient normal.

1 réponse
Publié le 31/12/2016 à 01h56

hilsenrath1 dans NEMROD34

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Son Hulkienne Splendeur

Jusqu’à hier on pouvait leur donner la fessée. Mais comme c’est interdit maintenant, il ne reste plus que les bonnes vieilles claques dans la gueule, pour les soigner. La baffothérapie, ça marche.

1 réponse
Publié le 31/12/2016 à 01h59

 dans Perversité

Son Hulkienne Splendeur

Moi, Gros Con de Droite
répond à Itzig Finkelstein

Mais attention, uniquement la mandalothérapie exercée par des mandalothérapeutes certifiés par Mariefolle et ayant suivi une formation.
Sinon c’est la barbarie.

Publié le 31/12/2016 à 02h06

hilsenrath1 dans Politique

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Son Hulkienne Splendeur

Avec des vrais Romains bipolaires à baffer, pour l’entraînement…

 

Romain, c’est son avocat.

Puisqu’il le met au pluriel, cela signifie qu’il a baffé tous les avocats concernés par ses sales affaires pour en obtenir ce qu’il voulait, les miens pour une part comme les siens.

Je signale à ce propos que la dernière avocate qui ait accepté de m’assister à Brest a depuis quitté le barreau de Brest et ne met plus les pieds au Tribunal de Grande Instance de Brest où elle a été harcelée à mon sujet par tous les complices locaux du malade mental, magistrats y compris et même en tête.

Mes lecteurs russes s’affolent

C’est clair :

 

31 déc. 2016 03:19 – 31 déc. 2016 05:18

 

Graphique représentant les consultations des pages Blogger

Pages vues aujourd’hui
186
Pages vues hier
1 515
Pages vues le mois dernier
9 202
Historique global des pages vues
111 203
Membres

Gérer le suivi de vos propres consultations de pages

 

Pages vues par pays

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog
Entrée Pages vues

Russie

87

États-Unis

1

Pages vues par navigateur

Entrée Pages vues

Internet Explorer

88 (100%)
Image illustrant les navigateurs les plus populaires

Pages vues par système d’exploitation

Entrée Pages vues

Windows

88 (100%)
Image illustrant les plates-formes les plus populaires

 

30 déc. 2016 06:00 – 31 déc. 2016 05:00

 

Graphique représentant les consultations des pages Blogger

Pages vues aujourd’hui
186
Pages vues hier
1 515
Pages vues le mois dernier
9 202
Historique global des pages vues
111 203
Membres

Gérer le suivi de vos propres consultations de pages

 

Pages vues par pays

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog
Entrée Pages vues

Russie

983

France

61

Ukraine

15

Espagne

11

États-Unis

11

Algérie

2

Belgique

1

Canada

1

Japon

1

Pologne

1

Pages vues par navigateur

Entrée Pages vues

Internet Explorer

1012 (92%)

Chrome

40 (3%)

Firefox

22 (2%)

Safari

12 (1%)

GSA

3 (<1%)

Dolfin

1 (<1%)

SamsungBrowser

1 (<1%)
Image illustrant les navigateurs les plus populaires

Pages vues par système d’exploitation

Entrée Pages vues

Windows

1060 (97%)

Android

9 (<1%)

Macintosh

8 (<1%)

iPhone

8 (<1%)

iPad

4 (<1%)

Linux

1 (<1%)

SAMSUNG

1 (<1%)
Image illustrant les plates-formes les plus populaires

 

24 déc. 2016 06:00 – 31 déc. 2016 05:00

 

Graphique représentant les consultations des pages Blogger

Pages vues aujourd’hui
186
Pages vues hier
1 515
Pages vues le mois dernier
9 202
Historique global des pages vues
111 203
Membres

Gérer le suivi de vos propres consultations de pages

Plus »

Participants

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog

 

Pages vues par pays

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog
Entrée Pages vues

Russie

3753

France

488

Ukraine

71

États-Unis

69

Espagne

29

Belgique

17

Tunisie

17

Allemagne

13

Algérie

13

Canada

12

Pages vues par navigateur

Entrée Pages vues

Internet Explorer

3860 (83%)

Chrome

363 (7%)

Firefox

245 (5%)

Safari

107 (2%)

SamsungBrowser

13 (<1%)

GSA

12 (<1%)

Mobile Safari

10 (<1%)

Opera

8 (<1%)

PhantomJS

4 (<1%)

Dolfin

1 (<1%)
Image illustrant les navigateurs les plus populaires

Pages vues par système d’exploitation

Entrée Pages vues

Windows

4314 (93%)

Android

97 (2%)

iPhone

70 (1%)

Linux

52 (1%)

Macintosh

52 (1%)

iPad

20 (<1%)

Android 6.0

6 (<1%)

Unix

4 (<1%)

Unknown

4 (<1%)

Android 4.4.2

2 (<1%)
Image illustrant les plates-formes les plus populaires

 

2 déc. 2016 – 31 déc. 2016

 

Graphique représentant les consultations des pages Blogger

Pages vues aujourd’hui
186
Pages vues hier
1 515
Pages vues le mois dernier
9 202
Historique global des pages vues
111 203
Membres

Gérer le suivi de vos propres consultations de pages

 

Pages vues par pays

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog
Entrée Pages vues

Russie

4373

France

2456

États-Unis

566

Ukraine

483

Allemagne

150

Espagne

83

Suède

62

Pologne

56

Irlande

41

Royaume-Uni

40

Pages vues par navigateur

Entrée Pages vues

Internet Explorer

4930 (53%)

Firefox

1866 (20%)

Chrome

1656 (18%)

Safari

516 (5%)

SamsungBrowser

112 (1%)

GSA

37 (<1%)

Opera

26 (<1%)

Mobile Safari

25 (<1%)

PhantomJS

10 (<1%)

Konqueror

8 (<1%)
Image illustrant les navigateurs les plus populaires

Pages vues par système d’exploitation

Entrée Pages vues

Windows

7635 (83%)

Android

482 (5%)

Macintosh

316 (3%)

iPhone

315 (3%)

Linux

224 (2%)

iPad

100 (1%)

Unix

47 (<1%)

Android 5.1

23 (<1%)

Android 5.1.1

13 (<1%)

Unknown

11 (<1%)
Image illustrant les plates-formes les plus populaires

 

mai 2010 – décembre 2016

 

Graphique représentant les consultations des pages Blogger

Pages vues aujourd’hui
186
Pages vues hier
1 515
Pages vues le mois dernier
9 202
Historique global des pages vues
111 203
Membres

Gérer le suivi de vos propres consultations de pages

Plus »

Sources du trafic

Plus »

Participants

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog

 

Pages vues par pays

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog
Entrée Pages vues

France

49078

Russie

21188

États-Unis

10047

Allemagne

4468

Ukraine

3967

Irlande

993

Royaume-Uni

798

Suisse

679

Pologne

645

Philippines

630

Pages vues par navigateur

Entrée Pages vues

Firefox

34618 (31%)

Internet Explorer

31922 (28%)

Chrome

29602 (26%)

Safari

10412 (9%)

SamsungBrowser

1297 (1%)

Mobile Safari

782 (<1%)

GSA

673 (<1%)

Opera

380 (<1%)

PhantomJS

305 (<1%)

CriOS

224 (<1%)
Image illustrant les navigateurs les plus populaires

Pages vues par système d’exploitation

Entrée Pages vues

Windows

82184 (74%)

Android

7568 (6%)

Macintosh

6170 (5%)

iPhone

6145 (5%)

Linux

3992 (3%)

iPad

2118 (1%)

Unix

1686 (1%)

Other Unix

531 (<1%)

Unknown

316 (<1%)

BB10

81 (<1%)
Image illustrant les plates-formes les plus populaires

 

Cyprien Luraghi ne tient plus et expose ses plans

Il l’annonçait déjà discrètement le 4 novembre dernier sur son blog ICYP, il vient de se faire un peu plus précis dans ses commentaires sur le site Rue89 : ayant encore comploté à mon encontre, le cybercriminel et malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi espère bien pouvoir bientôt rouvrir complètement son blog de merde pour y exposer enfin au public comme il l’annonce depuis très longtemps toutes ses saloperies me concernant, lesquelles concernent aussi mon entourage et nombre des personnes que j’ai pu croiser ou fréquenter au cours de mon existence.

Où l’on comprend enfin le pourquoi et le comment des attentats ou projets d’attentats islamistes de ces derniers temps… puisque ceux-ci accompagnent toujours les différentes étapes judiciaires des projets criminels de cet individu à mon encontre depuis leurs débuts…

La raison en est que les demandeurs des décisions judiciaires qui à chaque fois sont attendues et annoncées par Cyprien Luraghi (actuellement Itzig Finkelstein sur le site Rue89) savent qu’ils n’ont strictement aucune chance de les obtenir si les juges s’en tiennent aux lois de la République.

En l’occurrence, cette fois-ci, il exige la suppression définitive de tout écrit public exposant un tant soit peu la réalité de nos différends depuis 2008, lesquels, comme chacun le sait, portent sur la réalité de ce que je suis ou ne suis pas, de ce qu’est ma vie ou ce qu’elle n’est pas, mais aussi, la suppression définitive de toutes les autres publications estampillées « Petitcoucou », et surtout, pour l’avenir, une interdiction de toute expression publique pour les différentes personnes qu’il demande donc de la sorte à pouvoir violer et calomnier en toute liberté, sans plus aucune limite ni retenue ni être plus jamais dérangé par la publication d’aucun droit de réponse à la suite de la publication de tous ses mensonges et inventions calomnieuses à leur sujet.

Comme le fait remarquer à juste titre l’un des commentateurs de Rue89 dans les extraits de discussion qui suivent, il supporte tellement peu la contradiction qu’il a bel et bien demandé une décision de justice interdisant aux personnes dont il a la prétention d’écrire et publier la « biographie » de le contredire à propos de leurs propres biographies !!!

Et bien sûr, l’escroc réclame aussi du fric à ses victimes !

C’est tellement énorme qu’il fallait bien encore lancer au moins un camion dans la foule pour compter faire passer la pilule…

 

On the route

Par cyp | Publié : 4 novembre 2016

…/…

Demain on monte à la capitale de la France : ici la route est nettement moins aventureuse mais tout aussi palpitante. Notre chauffeur sera légèrement plus hirsute que le vaillant Monsieur Rama. Mais il est tout aussi zen au volant de son petit bolide, bravant les intempéries prévues par la Météo. Et on va faire quoi à Paris ? Celles et ceux qui ont accès aux commentaires le savent déjà. Les lecteurs de passage devront poireauter un petit peu encore…

…E la nave va (sur quatre peuneus) !

Publié dans Billet Express, Inde | Mots-clefs : Icyp, Paris, route | 4371 commentaires

 

http://rue89.nouvelobs.com/2016/12/29/hommage-a-carrie-fisher-les-bipolaires-exposent-maladie-twitter-265998

En hommage à Carrie Fisher, les bipolaires s’exposent sur Twitter

 

L’interprète de la princesse Leia était bipolaire. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes exposent les maladies mentales dont ils souffrent pour lui rendre hommage.

Par Benoît Le Corre Journaliste. Publié le 29/12/2016 à 16h55
41 564 visites 307 réactions   0

 

Commentaires postés

 

Publié le 29/12/2016 à 17h18

Cyprien Luraghi ne tient plus et expose ses plans dans Attentats bobcatyawn

We want… a shrubbery

Fonctionnaire à chat. http://www.psplusjamais.fr/

Attention, la bipolarité est aussi parfois invoquée par des vedettes médiocres et néanmoins chiantes pour excuser leur chiantitude, voire quelques exactions : je m’étonne que Nabilla et Hanouna n’aient pas encore tenté le coup, il faut dire qu’un mot avec cinq syllabes…

Pour savoir de quoi il retourne vraiment, outre les écrits de Carrie Fisher (pas lus), deux excellents petits livres : « Le jour où ma fille est devenue folle » de Michael Greenberg, et « Le jour où mon père s’est tu » de Virginie Linhardt (on remarquera la parenté entre les titres, mais le titre original de Michael Greenberg est « Hurry down, sunshine », ce qui veut à peu près dire « couche-toi vite, soleil »).

Ah, et on dit « souffrir de troubles bipolaires », pas « être bipolaire » : il s’agit d’une maladie grave, et non d’une caractéristique inhérente à l’individu, comme d’être grand ou con. Pour ma part, j’aurais préféré qu’on laisse à cette maladie son ancien nom de psychose maniaco-dépressive, plus effrayant mais plus parlant aussi.

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 17h27

hilsenrath1 dans Calomnie

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à We want… a shrubbery

L’entourage souffre énormément des errements insupportables de ces malades mentaux : ce ne sont pas ces derniers qui sont à plaindre, sans déconner !

Publié le 29/12/2016 à 17h54

orang_outan_1 dans Corruption

chassemaree

répond à Itzig Finkelstein

Heureusement pour les « braves gens » que nombre de ceux qui souffrent de cette maladie ont le bon goût de se suicider, ça fait autant de moins pour perturber leur petit confort existentiel.
Comme s’il n’y avait pas assez de ces « salauds de pauvres » pour empêcher de ronronner d’autosatisfaction, il faut aussi que ces « salauds de bipolaires » s’y mettent !
Sinon, pour ce que j’en ai remarqué, l’entourage aurait plutôt tendance à ne pas beaucoup « entourer » justement ; même pour les agapes familiales on préfère généralement oublier d’inviter ces « instables caractériels » qui risqueraient de gâcher la fête.
Un bon vrai cancer, ça vous a de la gueule, presque autant qu’une légion d’honneur ; mais des troubles mentaux, pouah, quelle horreur… surtout quand, bien sûr, « il n’y a qu’à prendre sur soi pour vivre comme tout le monde ».

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 18h05

hilsenrath1 dans Crime

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à chassemaree

Votre interprétation de ce que j’ai écrit est parfaitement délirante. Et dégueulasse, en plus.

Je n’ai pas pour habitude de discuter avec des gens dans votre genre, aussi je vous signifie mon congé : dorénavant j’ignorerai votre présence.

Adios.

3 réponses
Publié le 29/12/2016 à 18h52

yvon_le_zebulon dans Folie

Yvon le Zébulon

L’homme d’esprit n’est jamais seul !
répond à Itzig Finkelstein

Je ne pense pas que Chassemaree contredise ce que tu as écrit, mais plutôt qu’il n’est pas en situation de le comprendre.
Il semble ne pas vouloir admettre que s’occuper d’une personne mentalement déficiente et dont la surveillance doit être permanente, soit une véritable charge et une souffrance pour les proches. Idem pour un très lourd handicap physique.
Et pourtant c’est le cas, et il faut cesser de se boucher les yeux avec de la purée de marrons. La bien pensence c’est super, mais être confronté à une telle réalité est bien plus instructive.
Donc, inutile de chasser chassemaree de la mare !
; -)

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 18h53

hilsenrath1 dans LCR - NPA

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Yvon le Zébulon

Je ne discute pas avec des personnes dans son genre. Un point c’est tout.

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 19h25

orang_outan_1 dans Le Post

chassemaree

répond à Itzig Finkelstein

Comme aurait dit Léon Zitrone : « Monsieur veuillez considérer que vous ne faites dorénavant plus partie de mes auditeurs » ! ; o)
Cela dit je maintiens qu’il faut être sacrément nombriliste (et pas très futé) pour confondre la souffrance subie par un bipolaire avec les (petits) désagréments subis par son entourage, à fortiori, je le répète, quand cet « entourage » opte, dans une grande majorité des cas, pour la fuite… voire pour des mesures de tutelle administrative histoire de refourguer les éventuelles difficultés de gestion à quelqu’un d’autre.
Tout bête et méchant que tu sembles être, je suis persuadé que tu n’aurais pas osé écrire (même ici où les imbéciles sont pourtant légion) que tu souffrais autant (ou plus) que le cancéreux dont tu aurais « la charge ».

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 06h31

drapeau-allemagne_3 dans Luraghi

Herr Percy Schramm

Historien du Führer
répond à chassemaree

Intéressant les discussions avec Itzig, vous ne trouvez pas ? Dès que vous n’allez pas dans son sens, vous avez la sanction terrible qui tombe : « je ne vous parle plus ».
Ses propos sont, au départ, ceux qui sont dégueulasses : on parle de personnes qui ont des problèmes mentaux, et c’est l’entourage qui doit être plaint à cause de leur souffrance. Heureusement que je n’ai pas dit ça, sinon…

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 18h43

 dans NEMROD34

povlimaong

ire-Landais
répond à Herr Percy Schramm

D’un autre côté, y en a qui s’accrochent comme des berniques à leur rocher avec leurs manies de la persécution.

Et on n’a pas toujours une massue sous la main.

Publié le 29/12/2016 à 19h22

 dans Perversité

DiaboloSatanas

Fou du volant
répond à Itzig Finkelstein

Chiasse pas Marrant c’est le culpabilisateur a gros sabots étalon ici . : -)

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 19h22

hilsenrath1 dans Politique

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à DiaboloSatanas

Le sale type qui ne fout même pas les pieds sur mon paillasson ; -)

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 20h53

crouton6 dans Rue89

inspecteur crouton

gros limier
répond à Itzig Finkelstein

Alors lui c’est le type le plus sordide et déprimant des 10 années de R89.
Faut pas y toucher. Jamais.

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 20h57

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à inspecteur crouton

Même en marchant dedans du pied gauche, il ne porte pas bonheur. « Langue de pute » est une expression faiblarde pour le définir.

3 réponses
Publié le 29/12/2016 à 21h03

crouton6

inspecteur crouton

gros limier
répond à Itzig Finkelstein

C’est le type totalement déprimé dans la vie qui essaie d’entraîner tout le monde avec lui au fond du trou.
Sinistre.
Un cauchemar.

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 21h06

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à inspecteur crouton

Oui ben là le cauchemar il se le fera tout seul, le mec.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 19h34

Cyprien Luraghi ne tient plus et expose ses plans dans Attentats

povlimaong

ire-Landais
répond à Itzig Finkelstein

Si seulement … Le rêve !

Publié le 30/12/2016 à 15h58

31---gotlib-gods-club-2

allahvakomjtepouss

Fidèle
répond à Itzig Finkelstein

Mais que voilà une belle et gracieuse assemblée de petits vilipendeurs et menus contempteurs !
En train de parler de quelqu’un en termes fort peu élogieux, en quelque sorte derrière son dos, et c’est lui que ces petits tricoteurs de salon traitent de langue de pute !

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 19h37

 dans Calomnie

povlimaong

ire-Landais
répond à allahvakomjtepouss

Qu’en termes choisis on arrive à dire merde !

Mouarf !
Menus vilipendeurs et petits contempteurs ? ? ?
Y en a vraiment qui se contemptent de peu !

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 20h15

31---gotlib-gods-club-2

allahvakomjtepouss

Fidèle
répond à povlimaong

Ben oui, Monsieur Delaporte, on est toujours obligé de faire avec ce qu’on a !
Les corbeaux malingres qui ressassent leurs aigreurs, perchés sur la vieille branche d’un arbre moribond, ne peuvent pas faire autre chose que de croasser leurs tristes cris.
Le malheureux vieux Dyonisien coincé par le besoin au fond de sa banlieue ne peut pas faire autre chose que de rester dans un environnement qui lui est de plus en plus hostile, et ton serviteur heureux et prospère ne peut faire autre chose que de se prélasser au grand air, un jour à la mer, un jour à la montagne.

La triste réalité du déterminisme, ah la la…

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 20h27

 dans Corruption

povlimaong

ire-Landais
répond à allahvakomjtepouss

Moi aussi je me passe en boucle des vidéos de national geographic.

lol ?

Publié le 30/12/2016 à 16h02

lololela

pemmore

faire merienne et flooder
répond à Itzig Finkelstein

Il en faut bien des contradicteurs de mauvaise foi, ça anime le flood.
Tiens pierrrrrrrrrrrrrrrrrre on le voit plus, il doit savourer la probable victoire du Sarthois à la présidence.
Ces gens de droite il leur en faut si peu.

2 réponses
Publié le 30/12/2016 à 16h09

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à pemmore

De droite ou de gauche et même du centre, ils sont foutus pareils.

Publié le 30/12/2016 à 20h28

 dans Crime

povlimaong

ire-Landais
répond à pemmore

Tu n’es qu’un vil contempteur.
Epicétou ! ! !

Publié le 29/12/2016 à 21h13

 dans Folie

DiaboloSatanas

Fou du volant
répond à inspecteur crouton

Moi je le trouve plutôt rigolo .

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 22h14

crouton6

inspecteur crouton

gros limier
répond à DiaboloSatanas

Il avait un autre nom avant, mais il était déjà aussi lamentable et glauque.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 10h41

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à inspecteur crouton

Ça y est, je me souviens : chasse marée = boute au vent. Boutauvent. C’était pas une affaire.

2 réponses
Publié le 30/12/2016 à 11h12

crouton6

inspecteur crouton

gros limier
répond à Itzig Finkelstein

That’s it. Once a loser, always a loser.
(ce serait pas un peu Evelyne qui te l’aurait soufflé, escroc ?)

Publié le 30/12/2016 à 11h15

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à inspecteur crouton

Si. Mais comme elle n’est pas là à cause du décalage horaire, j’en profite éhontément.

2 réponses
Publié le 30/12/2016 à 11h24

crouton6

inspecteur crouton

gros limier
répond à Itzig Finkelstein

Rien à dire, c’est noble.

Publié le 30/12/2016 à 17h23

anastase_calvin

Evelyne

Dame tartine
répond à Itzig Finkelstein

Ça va chier !

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 17h42

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Evelyne

On dit « rendre à César ce qui est à César », sauf que tu n’es pas César.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 17h45

anastase_calvin

Evelyne

Dame tartine
répond à Itzig Finkelstein

Manquerait plus qu’ça ! Il était pas un peu malade çui-là aussi ?

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 17h49

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Evelyne

Il avait une calvitie terrible, qu’il soignait avec du laurier.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 18h14

anastase_calvin

Evelyne

Dame tartine
répond à Itzig Finkelstein

 : -) Le laurier j’le préfère dans le pot au feu, c’est sûr.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 18h54

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Evelyne

Avec la tête de César comme os à moelle ; -)

Publié le 30/12/2016 à 18h45

 dans LCR - NPA

povlimaong

ire-Landais
répond à Itzig Finkelstein

Il était sourd, aussi ?

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 18h55

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à povlimaong

Comme un pot. Au feu ; -)

Publié le 30/12/2016 à 06h32

drapeau-allemagne_3

Herr Percy Schramm

Historien du Führer
répond à Itzig Finkelstein

Lui comme moi n’a aucune envie de s’essuyer les pieds sur votre paillasson… n’exagérons rien de votre importance !

Publié le 30/12/2016 à 00h31

default_avatar_0

Grosabruti 30

S.P.Q.R.
répond à Itzig Finkelstein

« Votre interprétation de ce que j’ai écrit est parfaitement délirante. Et dégueulasse, en plus. »

Le second degré passe mal sur internet.

Publié le 29/12/2016 à 18h52

avatar_2

MarxForEver

Fioraso murdered Zola
répond à Itzig Finkelstein

Ayant vu le cas de près dans une branche de ma famille, je ne peux qu’acquiescer. Un gros problème des proches est d’ailleurs le comportement des médecins, qui sont complètement myopes la plupart et sont complètement indifférents à ce qu’ils demandent aux familles de supporter.

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 18h58

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à MarxForEver

Je préfère taire ma gueule. Laissons la foule des pleureuses chouiner sur le triste sort des malades mentaux. Et surtout : ne parlons pas de leurs victimes. Sujet tabou !

2 réponses
Publié le 30/12/2016 à 00h29

jimmy-hendrix-lovers-4131

jserg

Si j’aurais lu tous les livres, je serais pas été plus intelligent !
répond à Itzig Finkelstein

L’un n’empêche pas l’autre…

Publié le 30/12/2016 à 09h15

bobcatyawn

We want… a shrubbery

Fonctionnaire à chat. http://www.psplusjamais.fr/
répond à Itzig Finkelstein

Dans le cas auquel tu fais allusion, il ne s’agit ni de schizophrénie ni de bipolarité : c’est juste une cinglée méchante qui aurait aimé vivre au bon temps de Vichy, Un cas de maladie mentale sans doute, mais qui engendre des actions parfaitement calculées et délibérées destinées à nuire. Promis (résolution pour la nouvelle année !) on en parlera ailleurs.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 10h32

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à We want… a shrubbery

Ah si, y a de la schizophrénie aussi, dans sa paranoïa. Dans son délire familial, même, pour préciser. Mais je ne faisais pas allusion à elle en parlant des maniaco-dépressifs pénibles.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 18h58

 dans Le Post

povlimaong

ire-Landais
répond à Itzig Finkelstein

Ah, à elle ! …
Pendant un instant,je me suis demandé si on parlait de moi ou si j’entendais des voix.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 19h06

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à povlimaong

Ben là tu entends au moins une voix, puisque je te cause. Comme quoi avoir des hallus n’est pas une preuve ; -)

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 19h11

 dans Luraghi

povlimaong

ire-Landais
répond à Itzig Finkelstein

Ben justement, y doit bien y avoir une raison.
Et je ne voyais pas laquelle.

Heureusement que j’ai lu jusqu’au bout.

Publié le 29/12/2016 à 21h45

anatole-france

Hari-Seldon

On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels.
répond à Itzig Finkelstein

Pas d’accord, mais alors pas du tout.
J’en ai connu un, de bipolaire. C’était mon père. Il a fini par mettre fin à ses jours. Et justement, j’aurais aimé qu’il partage un peu plus sa souffrance, peut être qu’on aurait pu l’aider à la supporter.

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 21h47

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Hari-Seldon

Hé bien ne soyez pas d’accord.

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 22h17

anatole-france

Hari-Seldon

On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels.
répond à Itzig Finkelstein

Vous semblez penser que toutes les personnes souffrant de troubles psychiques ne font que souffrir leur entourage. Je vous affirme que la plupart de ces personnes souffrent en silence et se détruisent toutes seules.

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 22h22

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Hari-Seldon

Vous semblez interpréter ce que je n’ai jamais dit, écrit ou pensé. Je commence à en avoir ma claque des gens qui inventent n’importe quoi et pensent à ma place, vous savez. Sérieusement, même. C’est vraiment gonflant.

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 22h31

anatole-france

Hari-Seldon

On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels.
répond à Itzig Finkelstein

Vous avez tout de même écrit : « L’entourage souffre énormément des errements insupportables de ces malades mentaux : ce ne sont pas ces derniers qui sont à plaindre, sans déconner ! “

Désolé si je suis gonflant.

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 22h41

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Hari-Seldon

Et vous avez interprété à votre sauce : une vile ragougnasse, vraiment.

Je vous quitte pour de bon, n’ayant plus rien à vous dire. Adios.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 12h31

anatole-france

Hari-Seldon

On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels.
répond à Itzig Finkelstein

Il n’y a rien de vil ni de malveillant dans ce que j’ai écrit.
Si vous considérez que j’ai mal interprété vos propos, c’est peut être qu’il y avait sujet à interprétation. Il me semble que c’est l’objet d’un espace de discussion comme celui-ci de discuter, justement, d’exposer des points de vue.
Si vous vous êtes senti agressé, c’est que je me suis mal exprimé, et je m’en excuse. De votre côté, je trouve votre réaction excessive.

Publié le 30/12/2016 à 06h36

drapeau-allemagne_3

Herr Percy Schramm

Historien du Führer
répond à Hari-Seldon

Vraiment aucune discussion possible avec Itzig… assez navrant de voir le côté obtus du personnage qui refuse la moindre contradiction.

Je ne lui souhaite pas la maladie, ne serait-ce que pour ne pas plaindre son entourage qui va devoir le supporter. Lamentable d’écrire ça.

Publié le 29/12/2016 à 17h26

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé

Je plains de tout cœur les malheureux qui se farcissent les maniaco-dépressifs au quotidien, que ce soit chez eux, au boulot ou sur le Net.

4 réponses

Publié le 29/12/2016 à 23h19

terre_1

princeMichkine

la Terre brûle et nous regardons ailleurs
répond à Itzig Finkelstein

Effectivement, ils sont à plaindre, surtout s’il les aiment en plus (et quand c’est leurs enfants)…
Mais ils peuvent avoir une vie normale en dehors de leur présence.
Ils voient la vie telle qu’elle est.
Ils peuvent profiter de la vie pendant des parenthèses.
Ils peuvent avoir le soulagement de voir la personne malade reconnaître sa maladie et faire tous les efforts possibles pour aller mieux (ex prendre les médocs connus et reconnus qui existent certains troubles comme le trouble maniaco dépressif).
Alors que le malade mental, lui, risque de passer à côté de sa vie, de toujours courir après l’insertion sociale, professionnelle, amoureuse…
Je suis quand même frappé par le nombre de malades mentaux qui s’ignorent…Tout le monde devrait faire une sorte d’expertise psychiatrique ou de psychanalyse en même temps que le bac….

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 23h26

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à princeMichkine

Personnellement, je les fuis comme la peste bubonique, ces malades mentaux de type malfaisant − je précise bien parce que les psychos ne sont pas tous des malfaisants −. Et j’ai de très bonnes raisons pour ce faire. Le fameux « fou dans la Cité » des psys des années 70, non merci. J’ai déjà donné.

Publié le 30/12/2016 à 14h59

 dans NEMROD34

Monkey D Luffy

Pirate sanguinaire
répond à Itzig Finkelstein

C’est pas pareil, au boulot et ailleurs ils ont pas choisi de se faire harceler par eux, si ce sont leurs enfants par contre ben c’est pas ces derniers qui ont demandé à naitre.

Publié le 30/12/2016 à 16h36

lololela

pemmore

faire merienne et flooder
répond à Itzig Finkelstein

Les patrons français les adorent ces cons, pour en faire des gardes chiourmes, mais bon les maniaco-dépressifs ne sont pas malades, seulement des connards dont le seul plaisir est de faire chier le monde, heureusement pas intelligents, on trouve toujours moyen de les mettre face à leurs erreurs, et parfois arriver à les faire virer.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 16h43

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à pemmore

Je ne suis pas expert, mais c’est ce que je pense de plus en plus, après mûre réflexion : celles et ceux qu’on appelait autrefois des salauds finis et des connasses hystériques, sont désormais répertoriés comme des malades des boyaux de la tête. Du moins pour une bonne partie d’entre eux.

 

Publié le 29/12/2016 à 17h57

 dans Perversité

Edmond Tagnard

Alpagiste

Et bien moi, j’ai un ongle incarné.

4 réponses
Publié le 29/12/2016 à 18h19

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Edmond Tagnard

Parfois ça me grattouille sous la plante du pied droit.

3 réponses
Publié le 29/12/2016 à 19h01

doigt-dhonneur-2

caro

délinquante avérée
répond à Itzig Finkelstein

ça doit te chatouiller aussi si tu es bipolaire du pied droit : -))

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 19h03

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à caro

Le bout du nez me grattouille parfois aussi. C’est grave, doc’ ? ; -)

Publié le 29/12/2016 à 19h56

 dans Politique

Edmond Tagnard

Alpagiste
répond à Itzig Finkelstein

C’est pas une raison pour nous faire chier ; -)

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 20h01

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Edmond Tagnard

Mais écoute : dans le DSM-5 ils disent que c’est un des multiples symptômes de la polypolarité. Alors je flippe à mort, tu comprends.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 00h59

jimmy-hendrix-lovers-4131

jserg

Si j’aurais lu tous les livres, je serais pas été plus intelligent !
répond à Itzig Finkelstein

C’est courant, dans le pied…

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 01h05

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à jserg

Non mais là c’est pas banal : une gratture lancinante sous la plante du pied. En plein milieu. Je vais aller sur Twitter pour couiner de concert avec les autres couineurs sur le hashtag #sos-panard. Je me sentirais moins seul ; -)

Publié le 30/12/2016 à 16h38

lololela

pemmore

faire merienne et flooder
répond à Itzig Finkelstein

C’est la goutte, la maladie des riches, bouffe moins ! , tu feras des économies.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 16h46

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à pemmore

Nan nan : c’est pas la podagre mais une gratture monoplantaire ; -)

 

Publié le 29/12/2016 à 19h22

oeil_4

linoroberto

0(♥!!♥ )0 (⌒‿⌒)

c’est pas pas facile de vivre avec un cerveau qui fonctionne en dent de scie

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 19h39

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à linoroberto

Un bon coup de rabot et on n’en parle plus…

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 19h57

oeil_4

linoroberto

0(♥!!♥ )0 (⌒‿⌒)
répond à Itzig Finkelstein

je connais bien le sujet pour l’avoir subit

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 20h06

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à linoroberto

Personnellement, je me tiens le plus possible à l’écart des maniaco-dépressifs et autres psychos craignos qui ne se soignent pas. Et j’ai d’excellentes raisons pour ça : Itzig échaudé craint l’eau froide.

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 20h14

oeil_4

linoroberto

0(♥!!♥ )0 (⌒‿⌒)
répond à Itzig Finkelstein

lino aussi craint l’eau froide

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 20h16

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à linoroberto

Si tout se passe comme prévu, d’ici peu je pourrais en dire plus. À la Une de mon site. Là tu comprendras mieux de quoi je cause.

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 20h26

oeil_4

linoroberto

0(♥!!♥ )0 (⌒‿⌒)
répond à Itzig Finkelstein

ben moi mon souvenir c’est d’avoir voulu sauver de la noyade et de ses délires , un grand et lourd costaud et j’ai faillit finir au fond avec lui

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 20h40

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à linoroberto

je m’en approche plus, des cinglés. C’est fini, ça.

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 20h52

oeil_4

linoroberto

0(♥!!♥ )0 (⌒‿⌒)
répond à Itzig Finkelstein

avoir la prétention de réussir là ou les professionnels échouent est une erreur

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 01h05

jimmy-hendrix-lovers-4131

jserg

Si j’aurais lu tous les livres, je serais pas été plus intelligent !
répond à linoroberto

Je plussoie, c’est comme les enfants qui tentent de prendre en charge chez eux un parent Alzheimer ou dépressif, c’est voué à l’échec total, j’en ai eu l’expérience…

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 09h57

bobcatyawn

We want… a shrubbery

Fonctionnaire à chat. http://www.psplusjamais.fr/
répond à jserg

Cavanna disait : en fait les gens s’en foutent de finir Alzheimer. Ce qu’ils ne veulent surtout pas, c’est avoir un parent Alzheimer.

Publié le 29/12/2016 à 21h04

bougie_fboise

framboise92

En hibernation.
répond à Itzig Finkelstein
images.duckduckgo.com__296

 ;

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 21h08

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à framboise92

Il est marrant, le dalaï : -)

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 21h47

 dans Rue89

DiaboloSatanas

Fou du volant
répond à Itzig Finkelstein

Il est poncifiant oui .
Pardon pardon .. : -)

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 21h55

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à DiaboloSatanas

Il s’est pas farci des gniasses maniaco-dépressives et/ou paranos, le dalaï. C’est surtout ça ; -)

Publié le 30/12/2016 à 19h06

povlimaong

ire-Landais
répond à Itzig Finkelstein

Pff, c’est pas un dalaï !
C’est un chat, man.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 19h08

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à povlimaong

Une chose est sûre : le dalaï n’est pas un chat angora, vu comment il est pelé.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 19h15

povlimaong

ire-Landais
répond à Itzig Finkelstein

Vouais, c’est pas un lama laineux.

 

Publié le 29/12/2016 à 21h45

yvon_le_zebulon

Yvon le Zébulon

L’homme d’esprit n’est jamais seul !
répond à framboise92

Il a des pensées subtiles le Dalaï Lama … comme :
« Petit oiseau qui n’a pas d’ailes, tu ne pourras jamais voler ».

2 réponses
Publié le 30/12/2016 à 10h51

bougie_fboise

framboise92

En hibernation.
répond à Yvon le Zébulon

pauvre tit oiseau ! !

Publié le 30/12/2016 à 19h07

povlimaong

ire-Landais
répond à Yvon le Zébulon

C’est une resucée de pas de bras pas de chocolat ?

Ou c’est notre traduction qui est mauvaise ?

Publié le 29/12/2016 à 19h52

DiaboloSatanas

Fou du volant
répond à linoroberto

Ce qui devient de plus en plus difficile c’est surtout de vivre avec une cervelle normale aujourd’hui . : -)

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 19h58

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à DiaboloSatanas

Par les temps qui courent, être normal c’est anormal…

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 20h23

yvon_le_zebulon

Yvon le Zébulon

L’homme d’esprit n’est jamais seul !
répond à Itzig Finkelstein

« Par les temps qui courent, être normal c’est anormal
C’est absolument vrai !
Ne pas rentrer dans les clous, c’est être un gros taré.
( sauf que moi, je pense exactement l’inverse ! .)

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 20h38

oeil_4

linoroberto

0(♥!!♥ )0 (⌒‿⌒)
répond à Yvon le Zébulon

reste comme tu es yvon

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 20h40

yvon_le_zebulon

Yvon le Zébulon

L’homme d’esprit n’est jamais seul !
répond à linoroberto

Moi j’essaie juste de vieillir tranquilou.
Franchement, je ne me prends plus la tête comme avant, ni pour moi-même, ni pour les autres !

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 20h45

oeil_4

linoroberto

0(♥!!♥ )0 (⌒‿⌒)
répond à Yvon le Zébulon

« Moi j’essaie juste de vieillir tranquilou. » moi c’est se que je fais depuis bientôt 7 ans , pote d’enfance + resto et partie de pétanque

Publié le 30/12/2016 à 19h08

povlimaong

ire-Landais
répond à Itzig Finkelstein

Il semble qu’être anormal aussi.

Putain, mais qu’est-ce qu’on va devenir ? ? ? …

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 19h10

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à povlimaong

Écoute : on va abolir les normes comme ça on sera enfin peinards. Simple. Rapide. Efficace. Non mais.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 19h48

povlimaong

ire-Landais
répond à Itzig Finkelstein

C’est quand même pas normal de devoir en arriver là !

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 19h57

hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à povlimaong

C’est la faute à Trumpoutine !

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 19h58

povlimaong

ire-Landais
répond à Itzig Finkelstein

Laiise aller, c’est du valls !

 

Publié le 29/12/2016 à 20h57
cthulhu_tatto_version_by_mesalia-d5ge5lv

Akira Kurosawa

sexy sushi

Je suis ton père.

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 21h51
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Akira Kurosawa

(souffle rauque dans le masque)

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 22h54
cthulhu_tatto_version_by_mesalia-d5ge5lv

Akira Kurosawa

sexy sushi
répond à Itzig Finkelstein

La voix rogue [one]. Il est pas si mauvais le dernier. Mais alors, ils ont carrément raté la princesse et Peter Cushing.

1 réponse
Publié le 29/12/2016 à 23h00
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Akira Kurosawa

Une princesse super ratée, c’est Jessica dans l’inepte Dune de Lynch. Et je parle même pas du brushing du petit prince neuneu.

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 23h03
cthulhu_tatto_version_by_mesalia-d5ge5lv

Akira Kurosawa

sexy sushi
répond à Itzig Finkelstein

Le seul réussi, c’est le gros qui vole ; -)

 

Publié le 29/12/2016 à 23h06
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Akira Kurosawa

Les méchants sont très très bien, c’est vrai, et le baron Harkonen lévitant avec ses grosses pustules est nickel, j’dois dire ; -)

Publié le 29/12/2016 à 23h32
terre_1

princeMichkine

la Terre brûle et nous regardons ailleurs
répond à Itzig Finkelstein

Par contre la série des Dunes en bouquin était sympa…

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 23h38
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à princeMichkine

Ah oui. Surtout les deux premiers. Après, ça part un peu dans le grand n’importe quoi.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 20h01

povlimaong

ire-Landais
répond à Itzig Finkelstein

Il commençait sa traversée du désert après les deux premiers.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 20h10
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à povlimaong

Après, il se transforme en super lombric : c’est bizarre de chez bizarre.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 20h17

povlimaong

ire-Landais
répond à Itzig Finkelstein

T’appelles ça des lombrics ?

Mais pourquoi j’ai liquidé tant de vers, alors ?

On n’avait pas la même traduction ?

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 20h28
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à povlimaong

C’était une traduque de Michel le jardinier chez Compost Éditions.

Publié le 30/12/2016 à 09h26
sans_titre-3

Razielle

Much wow
répond à princeMichkine

Jamais compris ce qu’on leur trouvait à ses bouquins. C’est vraiment fadasse. Je sais pas si c’est du à la traduction (or l’on sait que cela tient au succès d’un bouquin) mais ça a a vraiment été dur à finir.
A moins que l’on dise que c’est bien pour ne pas passer pour un idiot alors que tout le monde aime ?

4 réponses
Publié le 30/12/2016 à 09h46
terre_1

princeMichkine

la Terre brûle et nous regardons ailleurs
répond à Razielle

Non en matière artistique, chacun ses goûts, et D’une n’est pas vraiment du grand art !
Ce qui m’a plus, c’est la possibilité pour certains êtres, avec une certaine éducation, d’avoir des pouvoirs surnaturels, comme de lire les pensées, de pouvoir analyser avec son super intestin, un poison qu’on vous a mis dans votre boisson et de le décomposer chimiquement par la seule force de la pensée…..Je reconnais que c’est un peu idiot.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 11h07
sans_titre-3

Razielle

Much wow
répond à princeMichkine

L’histoire en elle même est pas mal. C’est le style, l’écriture, vraiment chiant à lire, ce qui empêche l’immersion. Enfin, dans mon cas.

Publié le 30/12/2016 à 10h48
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Razielle

Tu ne peux pas comprendre, parce que tu n’es pas un garçon : nous, il nous faut des choses simples, des héros débiles, des mondes lointains stupides, des planètes ridicules et des princesses neuneus… et que tout le monde se foute sur la gueule ; -)

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 11h06
sans_titre-3

Razielle

Much wow
répond à Itzig Finkelstein

Je suis une grande fan de Fantasy…

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 11h12
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Razielle

J’accroche pas du tout avec la fantasy. Probablement parce que je suis un vieux schnoque…

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 11h18
sans_titre-3

Razielle

Much wow
répond à Itzig Finkelstein

Juste pour dire que les héros débiles and co ne sont pas réservés aux garçons.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 11h19
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à Razielle

Nous n’avons pas le monopole du fantasme gogol, j’en conviens bien ; -)

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 12h10
sans_titre-3

Razielle

Much wow
répond à Itzig Finkelstein

Exactement ;)

Publié le 29/12/2016 à 23h39
terre_1

princeMichkine

la Terre brûle et nous regardons ailleurs

Moi j’ai rencontré une paranoïaque : une expérience catastrophique mais délicieuse à raconter…
Un prochain article pour notre Renée nationale ?

2 réponses
Publié le 29/12/2016 à 23h41
terre_1

princeMichkine

la Terre brûle et nous regardons ailleurs
répond à princeMichkine

Ah non j’avais oublié…Si c’est pas sur Twitter tinder insta-snaptchoum, ça vaut pas tripette !

Publié le 30/12/2016 à 08h13
terre_1

princeMichkine

la Terre brûle et nous regardons ailleurs
répond à princeMichkine

Une personne « paranoïaque » et pas « une paranoïaque ».
Je ne sais pas comment on fait pour modifier son propre message…

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 10h51
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à princeMichkine

C’est la même chose, car la paranoïa est constitutive de la personnalité de ces sujets. La vraie paranoïa, j’entends. Pas juste celle qui advient à certaines personnes du fait de l’âge, de l’alcool ou de la jalousie.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 16h06
bougie_fboise

framboise92

En hibernation.
répond à Itzig Finkelstein

+++++++++++++++

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 16h12
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à framboise92

J’ai l’occasion d’étudier ce sujet in situ. Ledit sujet étant une sujette, d’ailleurs.

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 16h31
bougie_fboise

framboise92

En hibernation.
répond à Itzig Finkelstein

Je viendrai. Mais je ne peux pas promettre que je viendrai en réel.
Sinon, tu as entièrement raison. La difficulté est de faire un diagnostic.
Donc, je viendrai ! ! !

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 16h39
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à framboise92

Rien de tel que l’expérience vécue, pour pouvoir poser un diagnostic. Et l’expérience, je la vis depuis sept ans au quotidien, alors hein ; -)

1 réponse
Publié le 30/12/2016 à 18h50
bougie_fboise

framboise92

En hibernation.
répond à Itzig Finkelstein

Tu as raison ! !
Je ne peux en dire plus ici, mais je sais aussi de quoi je parles.

2 réponses
Publié le 30/12/2016 à 18h56
hilsenrath1

Itzig Finkelstein

génocidé
répond à framboise92

S’il n’y a pas de retard supplémentaire, on aura le verdict le 7 janvier. Là, on pourra en causer ouvertement.

Publié le 30/12/2016 à 19h30
bougie_fboise

framboise92

En hibernation.
répond à framboise92

de quoi je parle.

 

Un territoire américain à Brest, depuis 1930

Peu de gens le savent, nous avons à Brest un petit morceau de territoire américain. Le jardinier qui l’entretient est payé par Washington et reçoit sa paie en dollars.

Y est érigé un monument commémorant les hauts faits des forces navales des Etats-Unis et de la France pendant la Première Guerre Mondiale.

Il s’agit d’une tour en granit rose de 50 mètres de haut qui offre à son sommet un point de vue panoramique unique sur la ville de Brest et sa rade.

De novembre 1917 à décembre 1919, un camp militaire américain installé à Pontanézen sur la commune de Lambézellec avait accueilli plus d’un million de soldats américains.

Brest était devenu le premier port des Etats-Unis en France et Lambézellec la plus grande commune de France au niveau de la concentration américaine.

A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, nos amis américains ont largué sur Brest un déluge de bombes bien inutile qui a complétement rasé la ville, puis ils ont voulu l’acheter, sa rade les intéressait. Encore une fois, Charles de Gaulle a dit non.

Aujourd’hui, le quartier de Pontanézen à Brest est celui où sont implantés les salafistes.

 

http://www.wiki-brest.net/index.php/Monument_am%C3%A9ricain_du_cours_Dajot

Monument américain du cours Dajot

Sommaire

Concession du terrain du monument américain

Un territoire américain à Brest, depuis 1930 dans Insolent - Insolite 150px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_110

magnify-clip dans Insolent - Insolite

Le monument vu du port de commerce

Le terrain sur lequel est érigé le monument américain procède d’une concession gratuite et perpétuelle. Cette concession est accordée au Gouvernement des États-Unis par le Gouvernement français sur un terrain dépendant des fortifications déclassées de Brest. Cette concession est faite en exécution des prescriptions du décret du 13 août 1927 (paru au JO du 26 août 1927) et conformément aux dispositions de l’article V de l’accord conclu le 29 août 1927 entre le gouvernement des États-Unis, représenté par John Pershing, Général des Armées, Président de la commission Américaine des Monuments de Guerre, d’une part, et le gouvernement de la République française représenté par Anne Marie Louis de Sartigues, son chargé d’affaires par intérim à Washington, d’autre part.[1]

  1. Procès-verbal de concession gratuite et perpétuelle, par le Gouvernement Français au Gouvernement des États-Unis de l’usage et de la libre disposition d’un terrain destiné à l’érection d’un monument commémoratif américain à Brest », 12/08/1930, Archives Brest métropole, Référence : 1M185

Une visite rare le 4 juillet 2013

Le 4 juillet 2013, jour de commémoration de l’Indépendance des États-Unis d’Amérique, les responsables de l’American Battle Monuments Commission ont organisé une visite du monument.

Quelques dizaines de personnes, brestois et visiteurs de passage, dont des américains et des allemands, ont ainsi pu monter par petits groupes les quelque 120 marches de l’édifice.

  • 120px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_100

    L’escalier

  • 80px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_101

    L’escalier d’accès à la plateforme

  • 120px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_108

    L’escalier

  • 80px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_110

    Le monument vu du port de pêche

Ils ont ainsi pu découvrir, outre l’architecture du bâtiment, murs en granite rose de Ploumanac’h et escalier en fer forgé orné d’étoiles, un point de vue nouveau sur les panoramas de la ville vue d’en haut.

  • 120px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_102

    Le parc à chaînes rénové

  • 120px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_103

    Le Grand large

  • 120px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_104

    Le Club Med 2 en escale

  • 120px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_105

    Les toits et le clocher de St Louis

  • 120px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_106

    La criée, le chantier du Guip et le port du Château

  • 120px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_107

    Molénez, Abeille Bourbon et ND de Rumengol à quai

Commons-logo.svg Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur « Cours Dajot ».

Surplombant le port de commerce et la rade, la « tour rose » de 50 mètres de haut, sorte de phare à trois étages superposés, est un mémorial élevé sur le cours Dajot après la guerre de 1914-1918 pour commémorer l’accueil réservé aux Américains durant la Première Guerre mondiale. Plus de 800 000 hommes ont transité par Brest du 12 novembre 1917 au 28 novembre 1918.

Détruite par l’armée d’occupation allemande (le 4 juillet 1941) lors de la Seconde Guerre mondiale, elle sera reconstruite à l’identique en 1958, sur un terrain appartenant aux États-Unis.

Cette visite a précédé la commémoration officielle de la Fête nationale en fin de journée.

 

400px-Monument_am%C3%A9ricain_de_Brest_109

magnify-clip

Avant la cérémonie

Photosphère du port de commerce depuis le toit du monument américain

L’association la « Maison du Libre » a développé un système de prise de vue panoramique et l’outil de visite virtuelle en ligne sous le nom du projet Open Path View.

L’outil nous permet de profiter d’un vue exceptionnelle depuis le toit du monument américain.

Séquences sonores

Durant la balade en ville, organisée par le service Patrimoines le 2 février 2016 sur le thème « Soldats et marins », Alain Boulaire évoque l’histoire du cours Dajot et du monument américain, puis deux comédiens amateurs lisent un texte de Catherine Beauchamp « Brest, port d’occident 1938″.

Monument américain, par Alain Boulaire

« Brest, port d’occident 1938″, par Joëlle Tassel et Jean-Baptiste Pressac

Pour télécharger les fichiers : clic droit et enregistrer la cible du lien sous… – Licence Creative Commons BY NC-ND

Écouter les autres séquences sonores de cette balade

Voir aussi

 

http://www.wiki-brest.net/index.php/Am%C3%A9ricains_%C3%A0_Ponta

Américains à Ponta

Américains à Ponta
Collectif-jq.jpg
Un article de : TAPAJ
Parution : Février 1993 et mars 1993
N° : 22 et 23
Auteur : Patrick Quintin

 

Les américains à Ponta (1917-1919)

Sommaire

Chronologie de l’installation du camp américain à Pontanézen

PONTY: Ce fut une construction gigantesque d’un camp de transit.

Novembre 1917 : Les possibilités d’accueil du port de commerce, l’évacuation des troupes par voie ferrée, la création de cantonnements ont fait de Brest la tête de pont du débarquement des américains en France. En attendant l’aménagement du camp de transit de Saint-Marc, la caserne de Pontanézen a été mise à leur disposition.

12 novembre 1917 : Le premier convoi américain (environ 12 500 hommes) plus une centaine de « marines » venant de Saint-Nazaire viennent prendre leur quartier à Pontanézen.

Fin décembre 1917 : L’édification de 30 baraques est autorisée afin d’augmenter la capacité car à l’origine seuls 2 000 hommes pouvaient s’y installer. Toutefois cette installation est provisoire.

21 janvier 1918 : Ouverture du camp « Hôpital 33″ occupant 2 bâtiments de la caserne où François Vidocq Wikipedia-logo-v2.svg a été interné (voir TAPAJ n°21 ).

Début 1918 : Avec l’afflux des soldats américains, le camp s’étend autour de la caserne de Ponta.

Mars 1918 : II est décidé la construction de nouvelles baraques et l’installation de tentes (de 2000 à 10000 soldats), la base de Ponta s’agrandit.

Durant l’été 1918 : Le développement du camp de Pontanézen s’accélère. Des installations diverses (cuisines, magasins, chemins d’accès aux zones de campement, canalisations d’eau venant de la Penfeld) sont aménagées sommairement. L’ « Hôpital 33″ est agrandi.

Septembre 1918 : Des travaux sont entrepris pour l’installation d’un camp permanent pouvant accueillir 50000 hommes, mais avec la pluie le camp devient un bourbier.

Hiver 1918-1919 : La grippe dite « espagnole » frappe non seulement Ponta, Brest, mais aussi la France entière et ses combattants, décimant une partie de la population.

Début 1919 : Le camp américain s’étend sur 687 hectares. 850 bâtiments y ont été construits pouvant accueillir environ 50 000 hommes. Le camp de tentes peut abriter 35 000 hommes. Ces camps sont divisés en 16 sections autonomes possédant chacune leur cuisine et leur réfectoire pouvant servir 7 500 repas à l’heure. Ces sections sont reliées par des routes goudronnées. Les trottoirs sont réalisés par 120 kilomètres de caillebotis. L’électricité est fournie par 6 centrales. Des baraques supplémentaires sont construites près de l’hôpital permettant ainsi l’installation de 2 300 lits. Au plus fort de l’intervention américaine en 1919, on a enregistré le départ de 26 000 hommes et l’arrivée de 12 000.

Décembre 1919 : Avec la diminution de l’activité durant l’été, le camp de Ponta est fermé.

Les autres installations

Août 1918 : Création du camp de la police montée près de la Maison Blanche.

Avril 1919 : Le « Salvage Dépot » est transféré du camp de Ponta en bordure du chemin vicinal 7. Là, sont recyclés les déchets du camp de Ponta et sont réparés chaussures et vêtements.

Juin 1919 : La YMCA (Young Men’s Christian Association) loue la brasserie de Kérinou qui devient une fabrique de crème glacée pour les « boy’s ».

Les conséquences sur la vie locale

La présence du camp américain à Ponta n’a pas eu que des retombées économiques sur Lambézellec.

Certes l’ « US ARMY » a fait appel à de la main d’œuvre civile. Au « Salvage Depot », 395 françaises (dont 110 à la couture) travaillaient.

Avant sa fermeture, au camp de Ponta, entre 1 500 et 1 800 personnes s’occupaient des cuisines ou étaient plantons et estafettes. La population lavait le linge à domicile. Les terrains et bâtiments étaient soit loués soit réquisitionnés. Mais des indemnités étaient prévues en cas de dégâts. Les réquisitions étaient encore effectives au début de l’été 1919.

Par contre, des dégâts furent causés aux chaussées qui n’étaient pas construites pour le passage d’autant de véhicules chargés de matériel de guerre et des approvisionnements les plus variés: corned-beef, pâle-ale, tonnes de tabac blond, sacs de couchage, couvertures, toiles de tente, savonnettes, rasoirs, lits de camp etc…

Tout un bric-à-brac, qui pour une grande part constitua – pendant des dizaines d’années – la « liquidation des stocks américains ».

Les routes, les chemins et les places étaient défoncés.

La circulation était réglée par les « MP’S » (Police Militaire).

Les cultivateurs de Mesmerrien et de Kergaradec ne pouvaient circuler. Les « MP’S » obligeaient les fermiers, les marchands, les bouchers de Lesneven ou Gouesnou à faire demi-tour.

Les commerçants et les paysans de Lambé, circulant sur le chemin de grande communication 65, déposent des réclamations à la mairie qui sont transmises au préfet maritime.

Les « faits divers »

D’ autre part, le comportement des américains n’est pas toujours exemplaire. Malgré la multiplication des patrouilles françaises et américaines, les « boy’s » se permettent de jouer du revolver pour s’amuser ou se procurer de l’alcool.

En mars 1918, deux américains volent du rhum dans une épicerie de Lambé en menaçant le personnel de leur revolver. Ils tirent, mais ils sont arrêtés.

En juin 1918, un « noir étranger » commet trois agressions de femmes, dont une blessée au couteau, pour tenter de leur faire subir les derniers outrages.

En 1919, la violence commise par les soldats américains augmente. Devant ce « Niagara » de dollars, des marchands ambulants, des « profiteurs » sont attirés. A des prix exorbitants, ils vendent des « souvenirs » les plus divers : pochettes, cravates, breloques, pipes, jumelles, etc… et bien entendu les « antiquités » et « curiosités » du folklore breton et de l’alcool.

Mais ils doivent s’installer à plus de 500 mètres du camp où ils louent ou achètent -à prix d’or- des parcelles de terrain sur lesquelles ils construisent des baraques, des « crêperies ».

Au devant de ce flot kaki, il n’y pas que les « marchands » qui sont attirés. On note le développement considérable de la prostitution. En mai 1918, un arrêté municipal décide que toute femme surprise à rôder autour du camp sera considérée comme « femme de mauvaise vie et de mœurs ».

L’existence du camp américain de Pontanézen a fait en 1918-1919 de Lambézellec la plus grande commune de France au niveau de la concentration américaine.

De Novembre 1917 à Novembre 1919 : 800 000 soldats ont débarqué à Brest. Au 1er Novembre 1919 : 1 200 000 ont été rapatriés depuis l’armistice.

TAPAJ n’a pas été le premier journal à être édité et distribué sur Ponta. De mars à août 1919, les américains du camp ont créé un bihebdomadaire : « The Pontanézen Duckboard » (« Duckboard » = caillebotis, le symbole du camp.)

Patrick Quintin


Voir aussi

1917, le jazz débarque à Brest

 

http://www.letelegramme.fr/local/finistere-nord/brest/ville/brest-etats-unis-de-vrais-proches-20080725-3510637_1406034.php

Brest – États-Unis. De vrais proches

 

Publié le 25 juillet 2008
Brest - États-Unis. De vrais proches

Souvent, pour relativiser son éloignement de Paris, Brest use d’un joli contre-pied, en précisant qu’elle est plus proche par rapport aux USA.

 

Souvent, pour relativiser son éloignement de Paris, Brest use d’un joli contre-pied, en précisant qu’elle est plus proche par rapport aux USA. Sans mentir non plus, elle peut revendiquer, avec l’Oncle Sam, des liens qui ne datent pas d’hier. Dans les relations entre Brest et les États-Unis, l’historien Alain Boulaire extrait quatre temps forts. La guerre d’indépendance américaine d’abord. Les grandes flottes françaises de soutien partent de Brest, en particulier les troupes du comte de Grasse et de Rochambeau. « Elles ont contribué fortement aux victoires de Chesapeake et de Yorktown en 1781 », commente-t-il. C’est aussi à Brest, pendant neuf mois, que fut basé un fameux corsaire américain, John Paul Jones. Il y ramena des prises. Il est campé, d’ailleurs, dans la bande dessinée « l’Épervier », de Patrice Pellerin. C’est également dans la rade de Brest que le pavillon de la jeune république américaine fut salué, pour la seconde fois, par la Marine royale française, ès qualités.

Ligne transatlantique

Second temps fort doublé de modernité : la ligne transatlantique Brest – New York, entre 1865 et 1973, inaugurée par le Lafayette. Le lobby des Havrais, soutenu par celui des Parisiens, aura raison de cette ligne, malgré le gain de temps en faveur de Brest. Ce constat, simplement géographique, eut une autre illustration : le premier câble transatlantique entre la France et les États-Unis, en 1869, relia la pointe du Minou à Dexburry. Il y eut aussi New York – Déolen. Troisième temps fort : la guerre de 1914-1918. À partir de novembre 1917, plus de 80.000 GI débarquent à Brest, qui devient le principal port des États-Unis en France. « L’esssentiel des combattants se retrouvaient sur le site de Pontanézen, aménagé en véritable cité, dont le journal Pontanézen Duck Board retrace la vie », explique Alain Boulaire. Le premier orchestre de jazz afro-africain, du 369 e régiment d’infanterie, dirigé par James Reese Europe, débarque aussi. Le blues et les negro-spirituals entrent à Brest, avec le basket et le base-ball.

Le président Wilson

C’est à Brest que le président Woodrow Wilson débarque, le 13 décembre 1918, du Georges-Washington, pour la conférence, puis la signature de la paix. Dès 1917, une place avait porté son nom à Brest. Le monument à la mémoire des combattants des forces navales des États-Unis fut inauguré, lui, en août 1937. Les Allemands le firent sauter le 4 juillet 1941, jour de l’Independance. Il sera reconstruit plus tard, à l’identique, mais en granit rose, au lieu du gris du premier. Il se trouve en territoire américain, sans privilège d’extraterritorialité. Alain Boulaire tient également comme temps fort le parrainage, en 1948, de Denver, du Colorado, avec les écoles de Brest, qui manquaient de tout. Et premier jumelage en 1962 entre une ville européenne et une ville américaine. L’épouse du général Dwight Eisenhower – laquelle avait fait une partie de ses études à Denver – y est pour beaucoup

Nouvelle vague de lecteurs russes sur Satanistique depuis deux jours

Ils étaient de retour depuis quelques jours.

Cette fois, c’est une grosse vague qui fait bien monter mes nombres de visites.

 

22 déc. 2016 11:00 – 29 déc. 2016 10:00

 

Graphique représentant les consultations des pages Blogger

Pages vues aujourd’hui
556
Pages vues hier
1 106
Pages vues le mois dernier
7 341
Historique global des pages vues
108 923
Membres

Gérer le suivi de vos propres consultations de pages

 

22 déc. 2016 11:00 – 29 déc. 2016 10:00

 

Pages vues par pays

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog
Entrée Pages vues

Russie

1757

France

557

États-Unis

67

Ukraine

66

Espagne

22

Allemagne

21

Tunisie

17

Maroc

15

Belgique

14

Canada

14

Pages vues par navigateur

Entrée Pages vues

Internet Explorer

1835 (67%)

Chrome

383 (14%)

Firefox

309 (11%)

Safari

115 (4%)

SamsungBrowser

35 (1%)

Mobile Safari

10 (<1%)

GSA

9 (<1%)

Opera

8 (<1%)

PhantomJS

4 (<1%)

Dragon

3 (<1%)
Image illustrant les navigateurs les plus populaires

Pages vues par système d’exploitation

Entrée Pages vues

Windows

2336 (86%)

Android

132 (4%)

iPhone

72 (2%)

Linux

55 (2%)

Macintosh

53 (1%)

Android 5.1

23 (<1%)

iPad

23 (<1%)

Unix

9 (<1%)

Unknown

4 (<1%)

iPod touch

1 (<1%)
Image illustrant les plates-formes les plus populaires

 

 

29 déc. 2016 08:20 – 29 déc. 2016 10:19

 

Graphique représentant les consultations des pages Blogger

Pages vues aujourd’hui
553
Pages vues hier
1 106
Pages vues le mois dernier
7 338
Historique global des pages vues
108 920
Membres

Gérer le suivi de vos propres consultations de pages

 

29 déc. 2016 08:19 – 29 déc. 2016 10:18

 

Pages vues par pays

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog
Entrée Pages vues

Russie

131

France

4

Tunisie

2

États-Unis

2

Royaume-Uni

1

Ukraine

1

Pages vues par navigateur

Entrée Pages vues

Internet Explorer

131 (92%)

Chrome

7 (4%)

Firefox

2 (1%)

Safari

1 (<1%)
Image illustrant les navigateurs les plus populaires

Pages vues par système d’exploitation

Entrée Pages vues

Windows

139 (98%)

Macintosh

1 (<1%)

iPhone

1 (<1%)
Image illustrant les plates-formes les plus populaires

 

 

28 déc. 2016 11:00 – 29 déc. 2016 10:00

 

Graphique représentant les consultations des pages Blogger

Pages vues aujourd’hui
553
Pages vues hier
1 106
Pages vues le mois dernier
7 338
Historique global des pages vues
108 920
Membres

Gérer le suivi de vos propres consultations de pages

Plus »

Participants

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog

 

28 déc. 2016 11:00 – 29 déc. 2016 10:00

 

Pages vues par pays

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog
Entrée Pages vues

Russie

1000

France

142

États-Unis

16

Canada

9

Espagne

4

Royaume-Uni

4

Tunisie

4

Ukraine

4

Belgique

3

Allemagne

2

Pages vues par navigateur

Entrée Pages vues

Internet Explorer

1005 (82%)

Firefox

88 (7%)

Chrome

78 (6%)

Safari

27 (2%)

PhantomJS

4 (<1%)

Mobile Safari

3 (<1%)

Opera

3 (<1%)

SamsungBrowser

2 (<1%)

GSA

1 (<1%)
Image illustrant les navigateurs les plus populaires

Pages vues par système d’exploitation

Entrée Pages vues

Windows

1149 (94%)

Android

23 (1%)

iPhone

13 (1%)

Linux

8 (<1%)

Macintosh

7 (<1%)

iPad

6 (<1%)

Unknown

4 (<1%)
Image illustrant les plates-formes les plus populaires

 

 

30 nov. 2016 – 29 déc. 2016

 

Graphique représentant les consultations des pages Blogger

Pages vues aujourd’hui
557
Pages vues hier
1 106
Pages vues le mois dernier
7 342
Historique global des pages vues
108 924
Membres

Gérer le suivi de vos propres consultations de pages

 

30 nov. 2016 – 29 déc. 2016

 

Pages vues par pays

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog
Entrée Pages vues

France

2522

Russie

2319

États-Unis

578

Ukraine

477

Allemagne

165

Espagne

80

Suède

64

Pologne

56

Royaume-Uni

43

Canada

41

Pages vues par navigateur

Entrée Pages vues

Internet Explorer

2858 (39%)

Firefox

1914 (26%)

Chrome

1776 (24%)

Safari

550 (7%)

SamsungBrowser

121 (1%)

GSA

34 (<1%)

Opera

27 (<1%)

Mobile Safari

23 (<1%)

PhantomJS

10 (<1%)

Konqueror

8 (<1%)
Image illustrant les navigateurs les plus populaires

Pages vues par système d’exploitation

Entrée Pages vues

Windows

5704 (78%)

Android

502 (6%)

Macintosh

342 (4%)

iPhone

338 (4%)

Linux

219 (2%)

iPad

103 (1%)

Unix

55 (<1%)

Android 5.1

23 (<1%)

Android 5.1.1

13 (<1%)

Unknown

11 (<1%)
Image illustrant les plates-formes les plus populaires

 

 

mai 2010 – décembre 2016

 

Graphique représentant les consultations des pages Blogger

Pages vues aujourd’hui
557
Pages vues hier
1 106
Pages vues le mois dernier
7 342
Historique global des pages vues
108 924
Membres

Gérer le suivi de vos propres consultations de pages

Plus »

Sources du trafic

Plus »

Participants

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog

 

mai 2010 – décembre 2016

 

Pages vues par pays

Graphique des pays les plus populaires parmi les lecteurs du blog
Entrée Pages vues

France

48954

Russie

19130

États-Unis

10027

Allemagne

4465

Ukraine

3948

Irlande

988

Royaume-Uni

802

Suisse

681

Pologne

645

Philippines

630

Pages vues par navigateur

Entrée Pages vues

Firefox

34558 (32%)

Internet Explorer

29820 (27%)

Chrome

29521 (27%)

Safari

10387 (9%)

SamsungBrowser

1294 (1%)

Mobile Safari

780 (<1%)

GSA

670 (<1%)

Opera

379 (<1%)

PhantomJS

305 (<1%)

CriOS

224 (<1%)
Image illustrant les navigateurs les plus populaires

Pages vues par système d’exploitation

Entrée Pages vues

Windows

79980 (73%)

Android

7551 (6%)

Macintosh

6155 (5%)

iPhone

6128 (5%)

Linux

3981 (3%)

iPad

2113 (1%)

Unix

1686 (1%)

Other Unix

531 (<1%)

Unknown

316 (<1%)

BB10

80 (<1%)
Image illustrant les plates-formes les plus populaires

 

 

http://www.lefigaro.fr/international/2016/12/28/01003-20161228ARTFIG00063-la-turquie-et-la-russie-s-accordent-sur-un-cessez-le-feu-total-en-syrie.php

La Turquie et la Russie s’accordent sur un cessez-le-feu en Syrie

 

 

Le plan consiste à étendre le cessez-le-feu actuellement mis en place à Alep (photo) sur toute la Syrie.

 

Le plan vise à étendre la trêve instaurée récemment à Alep à tout le territoire syrien. Il pourrait rentrer en vigueur ce soir à minuit. Moscou ne confirme pas.

La Turquie et la Russie se sont entendues sur un accord de cessez-le-feu en Syrie a annoncé mercredi l’agence progouvernementale turque Andolu. Le plan consiste à étendre la trêve des combats, actuellement mise en place il y a deux semaines à Alep, sur l’intégralité du pays. Mais Moscou, par la voix du porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, n’a pas confirmé cet accord. Le président turc Erdogan n’a pas non plus mentionné le cessez-le-feu, mercredi matin, lors d’un discours. Mevlut Cavusoglu, chef de la diplomatie d’Ankara, a lui confirmé sans plus de détails qu’un projet de cessez-le-feu avait été élaboré. Un responsable rebelle syrien a pour sa part affirmé à l’Agence France-Presse à Beyrouth, sous couvert de l’anonymat, que les détails n’avaient pas été soumis officiellement aux factions rebelles et qu’il n’y avait donc pas encore de négociations.

» L’avenir de la Syrie discuté en Russie

Selon l’agence de presse turque, le cessez-le-feu doit débuter cette nuit à minuit. Les organisations terroristes ne seraient pas concernées par cette trêve. En cas de succès, cet accord devrait être la base des négociations politiques entre le régime de Bachar el-Assad et les groupes opposants, que Moscou et Ankara veulent organiser en janvier à Astana, capitale du Kazakhstan.

Depuis la victoire des forces gouvernementales syriennes à Alep mi-décembre, la Russie, proche allié du régime de Damas, a annoncé son intention de travailler avec la Turquie à la tenue de nouvelles négociations sur la Syrie, en tenant à l’écart les États-Unis et les Nations unies. Une démarche qui ne contrarie pas les États-Unis. «Nous ne sommes pas contre tout effort visant à stopper les multiples conflits qui se déroulent en Syrie», a déclaré Mark Toner, porte-parole actuel du gouvernement américain.

«Nous parlons souvent avec les Turcs. On parle fréquemment avec les Russes. Nous avons longtemps dit aussi que pour atteindre une sorte de résolution du conflit en Syrie, toutes les parties prenantes devaient se mettre d’accord et avaient besoin de parler les uns aux autres. Par conséquent, le fait que la Turquie et la Russie mettent en place un accord n’est pas nécessairement quelque chose que nous désapprouvons», a-t-il poursuivi.

Plusieurs tentatives d’accords achoppées

La Russie et la Turquie se sont portés garants pour résoudre le conflit politique syrien et collaborent activement sur ce dossier. «Il est important de conclure rapidement des accords sur les modalités pratiques de l’arrêt des actions militaires en Syrie, sur la séparation entre l’opposition modérée et les groupes terroristes et sur les préparatifs de la rencontre d’Astana», a ainsi déclaré mardi le ministère russe des Affaires étrangères. Plusieurs tentatives d’accords initiées par les États-Unis et la Russie ont été mises en oeuvre, mais aucune d’entre elles n’a abouti.

Aucune date précise n’a été annoncé pour les réunions d’Astana, mais la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a insisté mardi sur le fait que cette réunion n’en est encore qu’au stade de «l’élaboration» et qu’elle ne remplacerait pas le processus de paix de Genève, où doivent également se tenir des négociations en février.

Plus de 310.000 morts depuis 2011

Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait quant à lui lancé mardi l’une de ses plus virulentes attaques à l’encontre des politiques occidentales en Syrie, marquées selon lui par des promesses non tenues. Il a également reproché à l’Occident de ne pas soutenir les opérations militaires engagées par l’armée turque dans le nord de la Syrie, et qui subit des pertes de plus en plus nombreuses ces dernières semaines.

Confirmant la tenue des négociations à Astana, le président Erdogan s’est montré critique des réunions prévues à Genève: «Malheureusement, Genève n’a rien donné. Combien de réunions s’y sont tenues? Aucun résultat n’a été obtenu.»

Le conflit syrien a fait plus de 310.000 morts depuis 2011. Mercredi matin, 22 civils, dont dix enfants ont péri dans des raids aériens menés par des avions inconnus sur un village tenu par Daech dans l’est de la Syrie, dans la province de Deir Ezzor, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme.

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/12/27/97001-20161227FILWWW00229-erdogan-accuse-l-occident-de-soutenir-ei.php

Erdogan accuse l’Occident de soutenir EI

 

  • Par lefigaro.fr avec AFP
  • Mis à jour le 27/12/2016 à 19:58
  • Publié le 27/12/2016 à 19:56

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé aujourd’hui l’Occident de ne pas tenir ses promesses en Syrie et d’y soutenir des « groupes terroristes », dont le groupe État islamique (EI).

« Les forces de la coalition ne tiennent malheureusement pas leurs promesses », a déclaré M. Erdogan lors d’une conférence de presse avec son homologue guinéen, Alpha Condé, en visite à Ankara. La Turquie est engagée depuis fin août en Syrie, où elle combat notamment l’EI et les milices kurdes qu’elle considère comme « terroristes ». Au moins 37 de ses soldats ont été tués depuis le début de cette opération.

L’armée turque et les rebelles syriens qu’elle soutient, tentent depuis plusieurs semaines d’enlever à l’EI son bastion d’Al-Bab, à environ 25 kilomètres au sud de la frontière turque dans la province d’Alep, où les forces d’Ankara ont essuyé la semaine dernière de lourdes pertes. Le président Erdogan s’est plaint que, plutôt que de soutenir la Turquie, l’Occident préfère venir en appui à l’EI ainsi qu’aux Kurdes du Parti de l’Union démocratique (PYD) et de son bras armé, les Unités de protection du peuple (YPG), soutenus par Washington.

Les Occidentaux « soutiennent tous les groupes terroristes, le YPG, le PYD, mais aussi Daech », a-t-il assuré en utilisant l’acronyme arabe de l’EI.  »C’est parfaitement évident », a-t-il affirmé, assurant que la Turquie disposait de preuves en images. Il avait déjà affirmé que l’Occident soutenait l’EI lors d’un déplacement au Pakistan, en novembre, affirmant à l’époque que l’Occident « se tient actuellement au côté de Daech » et que les armes des jihadistes sont de fabrication occidentale.

Le président Erdogan s’est tout de même montré confiant mardi, assurant que la Turquie a « désormais complètement encerclé le groupe terroriste Daech à Al-Bab ».  »Oui, nous avons des martyrs (…) mais il n’y a pas de marche arrière possible », a-t-il asséné. Que les forces de la coalition tiennent leurs promesses ou non, « nous poursuivrons notre route avec détermination », a-t-il ajouté.

Le président turc a ajouté que la Turquie et la Russie soutiennent un plan visant à mettre autour de la table les différentes parties du conflit syrien, lors d’une rencontre à Astana, au Kazakhstan.

 

Attentat au camion-bélier du 19 décembre 2016 à Berlin : encore des dysfonctionnements qui intriguent

Les enquêtes en cours dans les différents pays concernés depuis l’attentat au camion-bélier ayant fait douze morts et plus de cinquante blessés sur un marché de Noël à Berlin le 19 décembre 2016 livrent peu à peu des informations.

Anis Amri, le Tunisien de 24 ans identifié comme le terroriste auteur de cette attaque, en fuite après les faits, est passé par Lyon en provenance des Pays-Bas le 22 décembre 2016 avant d’être tué par la police italienne près de Milan dans la nuit du 22 au 23 décembre 2016.

La gare de Sesto San Giovanni, où il a été « neutralisé », se trouve à moins de deux kilomètres du lieu où le camion polonais avec lequel il a foncé sur la foule à Berlin avait effectué son chargement, le 16 décembre 2016, avant de regagner l’Allemagne.

Un Tunisien de 40 ans qui « pourrait être lié à l’attentat » a par ailleurs été arrêté à Berlin par les autorités allemandes.

Et à la demande de la chancelière Angela Merkel, un examen des dysfonctionnements révélés par cette affaire devrait permettre de comprendre pourquoi la justice allemande a levé en septembre la surveillance d’Anis Amri, dont la dangerosité était connue depuis six mois.

Cette attaque présente ainsi plusieurs similitudes avec d’autres, notamment celle du marché de Noël de Nantes le 22 décembre 2014, une camionnette conduite par un ancien Biterrois, Sébastien Sarron, trouvé mort dans sa cellule le 13 avril 2016, ayant alors foncé dans la foule, celle des frères Kouachi contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015 à Paris, alors que, bien connus des services et des autorités judiciaires, ils n’étaient plus surveillés depuis plusieurs mois, et celle du Tunisien Mohamed Lahouaiej-Boulel le 14 juillet 2016 à Nice.

 

http://www.lemonde.fr/attentat-berlin/article/2016/12/28/attentat-de-berlin-anis-amri-est-passe-par-les-pays-bas-avant-de-se-rendre-a-lyon_5054932_5051632.html

Attentat de Berlin : Anis Amri est passé par les Pays-Bas avant de se rendre à Lyon

 

Un Tunisien de 40 ans qui « pourrait être lié à l’attentat » a par ailleurs été arrêté à Berlin par les autorités allemandes.

Le Monde.fr avec AFP | 28.12.2016 à 16h36 • Mis à jour le 28.12.2016 à 17h26

 

Un militaire français à la frontière franco-allemande le 22 décembre 2016.

Anis Amri, l’auteur présumé de l’attentat de Berlin abattu par la police italienne à Milan, a transité par les Pays-Bas avant de passer par la France, ont indiqué, mercredi 28 décembre, au Monde des sources proches de l’enquête, confirmant une information de la chaîne LCI.

 

Deux jours après l’attaque qui a fait 12 morts sur un marché de Noël, le Tunisien de 24 ans « aurait voyagé dans la nuit du 21 au 22 décembre par car de la gare routière de Nimègue », une ville des Pays-Bas près de la frontière avec l’Allemagne, « jusqu’à la gare ferroviaire de Lyon-Part-Dieu », a précisé l’une des sources.

Selon les informations du Monde, une carte sim qui avait été distribuée lors d’une opération commerciale à la gare routière de Nimègue a été retrouvée sur le suspect lors de sa « neutralisation » à Milan, attestant donc de sa présence dans cette ville.

Lire aussi :   Le parcours d’Anis Amri, petit délinquant devenu djihadiste

La police ignore s’il a voyagé aux Pays-Bas

Une fois à Lyon, où sa présence est avérée par les caméras de vidéosurveillance de la gare Lyon-Part-Dieu, il aurait gagné par train la ville de Chambéry et enfin Milan, dans le nord de l’Italie. C’est là où il a été tué dans la nuit du 22 au 23 décembre dans des échanges de tirs lors d’un contrôle policier de routine, après quatre jours de chasse à l’homme. Des billets de train pour un trajet Lyon-Chambéry-Milan via Turin, réglés en liquide, ont été retrouvés sur lui.

Les investigations se poursuivent pour déterminer notamment comment il a quitté la capitale allemande après le carnage pour rejoindre les Pays-Bas, au nez et à la barbe de toutes les polices du pays. « Je peux confirmer que la police néerlandaise enquête pour savoir si, après l’attentat de Berlin, il a voyagé à travers les Pays-Bas », a déclaré à l’AFP Wim de Bruin, porte-parole du parquet national néerlandais, refusant de donner davantage de détails.

Aux Pays-Bas, plusieurs députés ont demandé des explications au ministre de la sécurité et de la justice et au gouvernement, cherchant à savoir si les autorités étaient au courant de l’éventuelle présence d’Anis Amri dans le pays et s’interrogeant sur la collaboration des services de sécurité en Europe, d’après l’agence néerlandaise ANP.

Une arrestation à Berlin

Par ailleurs, le parquet fédéral allemand a annoncé de son côté, mercredi, l’arrestation à Berlin d’un homme de 40 ans soupçonné d’avoir été en contact avec Anis Amri. « Le défunt Anis Amri avait sauvegardé dans son téléphone mobile le numéro de ce ressortissant tunisien de 40 ans. Les investigations laissent penser qu’il pourrait être lié à l’attentat », a indiqué le parquet fédéral, compétent en matière de terrorisme dans un court communiqué.

« Il reste à établir si ces soupçons (initiaux) se laissent confirmer par l’enquête », poursuit la même source qui souligne avoir toute la journée de jeudi pour demander éventuellement le placement en détention provisoire de cette personne. Une perquisition a par ailleurs eu lieu au domicile de ce ressortissant tunisien et dans son commerce.

Les autorités allemandes recherchent d’éventuels complices, alors que trois proches du tueur présumé, dont son neveu qui a reconnu avoir été en contact avec Anis Amri via une application cryptée, ont été interpellés samedi en Tunisie.

« Les enquêtes sont toujours en cours au niveau de la garde nationale de L’Aouina [en banlieue de Tunis], notamment sur les liens du neveu avec Anis Amri. Nous ne pouvons rien communiquer pour l’instant », a indiqué mercredi à l’AFP Sofiène Sliti, porte-parole du pôle antiterroriste tunisien.

Lire aussi :   Berlin : la traque du suspect révèle les failles des autorités allemandes

Enfin, à la demande de la chancelière Angela Merkel, un examen des dysfonctionnements révélés par cette affaire devrait permettre de comprendre pourquoi la justice allemande a levé en septembre la surveillance d’Anis Amri, dont la dangerosité était connue depuis six mois.

 

http://www.ledauphine.com/france-monde/2016/12/23/attentat-de-berlin-la-famille-d-anis-amri-lui-demande-de-se-rendre

Attentat de Berlin: l’homme abattu à Milan est bien Anis Amri

 

L'avis de recherche en français pour Anis Amri, suspecté d'être l'auteur de l'attentat au camion-bélier de Berlin, lundi soir. Photo AFP/POLICE

L’avis de recherche en français pour Anis Amri, suspecté d’être l’auteur de l’attentat au camion-bélier de Berlin, lundi soir. Photo AFP/POLICE
Anis Amri a été abattu à Milan par les policiers italiens, vers 3 heures du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi. Photo AFP/DANIELE BENNATI

Anis Amri a été abattu à Milan par les policiers italiens, vers 3 heures du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi. Photo AFP/DANIELE BENNATI
Anis Amri a été abattu lors d'un contrôle d'identité, à Milan. Photo AFP/DANIELE BENNATI

Anis Amri a été abattu lors d’un contrôle d’identité, à Milan. Photo AFP/DANIELE BENNATI
1 / 3
L'avis de recherche en français pour Anis Amri, suspecté d'être l'auteur de l'attentat au camion-bélier de Berlin, lundi soir. Photo AFP/POLICE
Anis Amri a été abattu à Milan par les policiers italiens, vers 3 heures du matin, dans la nuit de jeudi à vendredi. Photo AFP/DANIELE BENNATI
Anis Amri a été abattu lors d'un contrôle d'identité, à Milan. Photo AFP/DANIELE BENNATI

Ce que l’on sait à 21 heures

- Anis Amri, l’auteur présumé de l’attentat au camion-bélier de Berlin, lundi, a été tué dans la nuit de jeudi à vendredi lors d’un contrôle policier «par hasard» à Milan, mettant fin à quatre jours de chasse à l’homme à travers l’Europe. Un policier a été blessé à l’épaule lors de l’intervention par un tir d’Amri, abattu par un second policier dans la foulée.

-Accusé d’avoir tué douze personnes et blessé des dizaines d’autres sur un marché de Nöel berlinois, le Tunisien de 24 ans avait fait allégeance au chef du groupe Etat Islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, selon une vidéo enregistrée dans le quartier berlinois de Moabit et diffusée vendredi par son agence de propagande.

- Comment Amri a-t-il pu rejoindre l’Italie, où il était arrivé à Lampedusa en 2012 et où il a séjourné en prison plusieurs années, avant son départ pour l’Allemagne en juillet 2015 ? Son parcours est encore flou, mais dans son sac, les enquêteurs ont trouvé aussi un billet de train montrant qu’il était monté à Chambéry et passé par Turin avant d’arriver dans la nuit à Milan. La police italienne a simplement confirmé qu’il avait transité par la France, tandis qu’Europe 1 affirme que le terroriste est passé par la gare de la Part-Dieu à Lyon, jeudi.

- En Allemagne, la menace terroriste demeure, a prévenu vendredi Angela Merkel, promettant que les failles des autorités allemandes apparues à cette occasion seraient examinées en profondeur. Vendredi, la police allemande a arrêté deux frères soupçonnés de préparer un attentat contre un des plus grands centres commerciaux du pays, à Oberhausen, à mi-chemin entre Düsseldorf et Dortmund. Et dans l’enquête sur l’attentat berlinois, les autorités annoncent chercher d’éventuels complices

20 h 38 : «J’appelle à la plus grande prudence concernant les informations qui circulent actuellement et je le répète, seuls les enquêtes permettront d’établir précisément les faits», a déclaré le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, au sujet de l’enquête en cours.

20 h 30 : Selon Europe 1, le point de départ du périple ferroviaire d’Anis Amri, qui serait passé par Chambéry, puis Turin, avant d’arriver par un train régional à Milan, serait la gare de la Part-Dieu, à Lyon, jeudi après-midi.

18 h 02 : Quel itinéraire pour Amri, avant comme après l’attentat berlinois de lundi ? Cette question devra être résolue par les enquêteurs, mais ce vendredi après-midi, les autorités ont découvert qu’il y a peut-être une explication à la présence d’Amri près de Milan.

La gare de Sesto San Giovanni, où a été neutralisé le Tunisien de 24 ans, se trouve à moins de deux kilomètres du lieu où le camion polonais avec lequel il a foncé sur la foule à Berlin avait effectué son chargement, le 16 décembre, avant de regagner l’Allemagne.

16 h 16 : Selon les médias italiens, l’arme utilisée par Amri à Milan est la même que celle qui a servi à abattre le chauffeur polonais dans le camion, à Berlin.

16 h 03 : La SNCF a confirmé à nos confrères du Monde qu’Anis Amri était bien en possession d’un billet de train Chambéry-Turin.

15 h 31 : Selon un journaliste du quotidien Der Spiegel, la vidéo dans laquel Anis Amri prête allégeance à Daech a été tournée à Berlin, plus précisément dans le quartier de Moabit.

15 h 24 : un concert va démarrer porte de Brandebourg à Berlin, en hommage aux victimes de l’attentat.

15 h 08: La chancelière précise qu’elle a eu le président tunisien au téléphone. La question de la lutte contre le terrorisme a été abordée. Celle de l’expulsion des citoyens tunisiens également: «les démarches doivent être facilitées et accélérées», ajoute Angela Merkel.

15 h 07 : «L’enquête n’est pas terminée avec la mort du terrorisme. Les enquêteurs continuent à travailler pour mettre au jour les réseaux terroristes. Nous devons déterminer qui a soutenu Anis Amri, qui lui a permis de commettre cette attaque, qui l’a couvert. Le terrorisme islamiste est un véritable défi pour nous. Nous avons toujours tenté de nous adapter à cette menace changeante», a indiqué Angela Merkel.

15 h 06: Elle remercie aussi les partenaires européens qui ont permis cette issue. Elle a réaffirmé la nécessité d’une coopération internationale sur la lutte contre le terrorisme.

15 h 05 : Angela Merkel adresse ses remerciements aux Italiens et notamment aux deux policiers qui ont abattu Anis Amri.

14 h 50: Dans la vidéo d’allégeance à Daech diffusée par l’agence de propagande Amaq, Anis Amri affirme vouloir se venger des frappes aériennes contre les musulmans. Il veut punir les « mangeurs de porc », les mécréants et devenir un martyr.

Le parcours d’Anis Amri

Infographie AFP

Infographie AFP

14 h 36 : La chancelière allemande Angela Merkel s’exprimera à 15 heures.

14 h 34: Concernant les victimes de l’attentat de Berlin, les autorités allemandes précisent que sur les blessés toujours hospitalisés, 13 sont dans un état critique.

14 h 32 : Le ministre allemand de l’Intérieur indique qu’a priori, il n’y a pas de lien entre Anis Amri et l’attaque déjoué à Oberhausen, dans l’ouest du pays. Deux frères ont été arrêtés dans la nuit de jeudi à vendredi.

14 h 30 : Thomas de Maizière indique que le niveau de menace sur l’Allemagne reste élevé, malgré le décès de l’auteur de l’attentat de Berlin.

14 h 28: Le ministre confirme qu’il existe des liens entre Anis Amri et le prédicateur Abou Walaa, un salafiste irakien de 32 ans, arrêté début novembre en Allemagne.

14 h 26: Selon un journaliste du tabloïd allemand Bild, l’organisation djihadiste Daech a diffusé une vidéo d’Anis Amri dans laquelle il prête allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi.

14 h 22 : Des enquêteurs allemands vont se rendre en Italie. Thomas de Maizière insiste sur la nécessité de la coopération européenne.

14 h 21 : «Je suis particulièrement soulagé car ce terroriste n’est plus une menace pour l’Allemagne et pour aucun pays», ajoute Thomas de Maizière.

14 h 20: Il précise que l’identification du suspect a été permise grâce aux empreintes digitales. Il souligne la bravoure des deux policiers qui ont fait feu sur Anis Amri.

14 h 19 : Le ministre de l’Intérieur allemand s’exprime à Berlin. Lui aussi confirme que le suspect abattu à Milan est bien Anis Amri, l’auteur de l’attentat de Berlin.

14 h16 : Le policier indemne fait feu à deux reprises sur Amri. Il succombe à ses blessures 10 minutes plus tard. Sur lui, les enquêteurs découvre environ 100€. En revanche, il n’avait ni téléphone ni arme supplémentaire.

14 h 15: Amri se dissimule derrière une voiture et insulte les policiers. En revanche, il ne crie pas « Allahou Akbar » (« Dieu est grand ») comme l’affirmaient certains médias italiens.

14 h 14: Alors que les policiers lui demandent de vider ses poches, le suspect sort une arme et ouvre le feu. Il blesse légèrement un des policiers.

14 h 13: Il est 3h08 quand le suspect fait l’objet d’un contrôle d’identité, devant la gare de Sesto San Giovanni. La patrouille de policiers demande ses papiers à Amri. Il répond qu’il n’en a pas. Les policiers lui demandent alors de vider son sac et ses poches.

14 h 12: Le préfet de police de Milan a détaillé les circonstances du contrôle d’Anis Amri. L’opération était « non planifiée » mais entre plus largement dans une « intensification des contrôles ».

14 h 02 : Le groupe djihadiste Daech confirme via son agence de propagande Amaq que l’homme mort à Milan est l’auteur de l’attentat de Berlin.

13 h 57 : Un journaliste allemand a été en contact avec l’un des frères d’Anis Amri, après son décès. « Nous sommes très choqués », a-t-il réagi.

13 h 36 : L’Allemagne cherche à savoir si des complices ont aidé Amri à quitter l’Allemagne et/ou s’ils étaient au courant des plans d’attentat du Tunisien.

13 h 35 : Le procureur fédéral allemand fait le point sur l’enquête. Il indique qu’il s’agit de déterminer s’il a des complices et si l’arme qu’il a utilisée à Milan est aussi celle utilisée à Berlin.

13 h 05 : «Notre attention reste maximale, les menaces ne doivent pas être sous-évaluées, a déclaré le chef du gouvernement italien Paolo Gentiloni. Plus que jamais nous sommes engagés sur le front de la sécurité», a-t-il assuré lors d’une conférence de presse.

12 h 47: Concernant les images filmées près de la mosquée berlinoise de Moabit, l’homme sur la vidéo n’est pas Anis Amri.

12 h 41: Le procureur fédéral allemand tiendra aussi une conférence de presse à 13h30.

12 h 36: Les techniciens scientifiques de la police italienne ont rapidement pu identifier Anis Amri grâce à ses empreintes digitales.

Attention, certaines images peuvent choquer

Plusieurs attentats déjoués avant Noël

Outre l’Allemagne, où deux frères soupçonnés de préparer un attentat ont été arrêtés jeudi, quatre jours après le drame de Berlin, l’Australie et l’Indonésie ont annoncé avoir déjoué des actes terroristes planifiés pour Noël.

Allemagne

Quatre jours après une attaque djihadiste au camion-bélier qui a tué 12 personnes sur un marché de Noël à Berlin, la police allemande a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi avoir arrêté deux hommes soupçonnés de préparer un attentat contre le Centro, un grand centre commercial à Oberhausen, dans l’ouest de l’Allemagne.

Il s’agit de deux frères de 28 et 31 ans originaires du Kosovo. Les enquêteurs tentent de déterminer quel était le stade de préparation de leur attaque et si d’autres personnes étaient impliquées dans le projet.

Australie

La police australienne a annoncé vendredi avoir déjoué un «complot terroriste» inspiré par Daech, en arrêtant sept personnes qui projetaient plusieurs attentats le jour de Noël dans le centre de Melbourne.

Les personnes interpellées projetaient d’attaquer à l’aide d’explosifs, d’armes à feu et de couteaux, des lieux emblématiques comme la gare, la Place de la Fédération et la cathédrale Saint-Paul.

Parmi les suspects, tous surveillés depuis plusieurs semaines, quatre sont nés en Australie et sont d’origine libanaise, et le cinquième est né en Egypte mais a acquis ensuite la nationalité australienne. Tous sont âgés d’une vingtaine d’années.

Indonésie

Trois extrémistes islamistes présumés qui prévoyaient un attentat suicide à Noël ont été abattus mercredi à Tangerang, dans la banlieue ouest de Jakarta, lors d’une opération anti-terroriste au cours de laquelle des bombes sont découvertes, selon la police indonésienne.

Les suspects, dont certains étaient membres d’un réseau extrémiste local ayant prêté allégeance à l’organisation Etat islamique, auraient refusé de se rendre.

Ils projetaient de poignarder un policier dans un poste de police puis de perpétrer un attentat suicide dans un lieu très fréquenté. Le projet d’attaque a été révélé par un membre du groupe interpellé le même jour.

12 h 27 : la chancelière allemande Angela Merkel va s’entretenir avec le président tunisien. Anis Amri n’avait pu être expulsé vers son pays d’origine, Tunis mettant du temps à le reconnaître comme citoyen tunisien.

La situation s’était déjà produite en 2015, quand Amri était sorti de prison, après avoir mis le feu à une école en Italie. Rome n’avait pu l’expulser vers la Tunisie. Anis Amri s’était rendu en Allemagne.

12 h 22 : Le ministre de l’Intérieur allemand Thomas de Maizière tient une conférence de presse à 14h15.

12 h 14: Sur Twitter, la police berlinoise remercie la police italienne.

12 h 11: aucune information sur la cavale d’Anis Amri, l’itinéraire du terroriste depuis Berlin, n’a été confirmée de manière officielle. L’enquête se poursuit pour tenter de déterminer s’il a bénéficié de complicité.

11 h 54: la journaliste Josephine McKenna, basée à Rome, affirme elle aussi qu’Anis Amri est arrivé de France, par un train Chambéry-Turin. Elle cite des sources antiterroristes italiennes.

11 h : A sa libération, la Tunisie refusant de le reprendre, l’Italie lui ordonne de quitter le territoire et il rejoint en juillet 2015 l’Allemagne qui est alors au début du pic de la crise migratoire.

11 h 48 : Anis Amri a fait quatre ans de prison en Sicile, pour son implication dans un incendie. C’est peut-être lors de sa détention qu’il aurait pu se radicaliser.

11 h 47: L’Italie est un pays qu’Anis Amri connaît bien. En 2010, quand il quitte la Tunisie, c’est à Lampedusa qu’il débarque à bord d’un bateau avec d’autres réfugiés.

11 h 39: «Nous n’avons pas de confirmation officielle de l’Italie sur la mort d’Amri pour le moment», ajoute-t-il.

11 h 35: La mort du principal suspect un «soulagement», affirme le gouvernement allemand.

11 h 33 : le ministre de l’Intérieur allemand Thomas de Maizière va lui aussi s’exprimer, après la mort d’Anis Amri à Milan.

11 h 28 : Son arrestation a été effectué par une patrouille composée de deux policiers alors qu’il circulait de façon «suspecte» devant la gare milanaise de Sesto San Giovanni.

11 h 26 : L’homme a été abattu lors d’un contrôle de police de routine et a sorti «sans hésiter» une arme, a indiqué le ministre.

11 h 22 : le ministre de l’Intérieur précise qu’un policier italien a été blessé dans la fusillade à Milan. Ses jours sont hors de danger.

11 h 21 : «Il s’agit d’Anis Amri, sans aucun doute», indique Marco Minniti.

11 h 10 : le ministre de l’Intérieur italien Marco Minniti confirme que l’homme abattu à Milan est bien Anis Amri.

11 h : Selon le quotidien Corriere della Sera (en Italie), le suspect aurait pris le train entre Chambéry (Savoie) et Turin dans la nuit. De là, il aurait ensuite rejoint Milan.

10 h 53 : recherché par toutes les polices d’Europe depuis l’attentat de Berlin lundi soir, Anis Amri aurait franchi au moins deux frontières pour se retrouver à Milan.

10 h 48 : le ministre italien de l’Intérieur va donner une conférence de presse dans quelques minutes.

10 h 45 : l’un des deux policiers italiens a été blessé dans la fusillade. Il est touché à l’épaule.

10 h 44 : Le suspect était en possession d’un sac à dos, dans lequel a notamment été retrouvé un billet de train. Anis Amri venait d’arriver de France, selon ce billet.

10 h 43 : Le suspect abattu était armé d’une arme de poing, un pistolet de calibre .22.

10 h 42 : La Repubblica indique que le suspect a été identifié par ses empreintes digitales.

10 h 41 : Une fusillade aurait éclaté dans la nuit, vers 3 heures du matin, quand les policiers italiens ont demandé ses papiers à un homme. Il aurait alors crié « Allahu Akbar », avant de faire feu sur les deux officiers de police.

10 h 35 : Selon le quotidien italien La Repubblica (en italien), Anis Amir été abattu dans le quartier de la gare de Sesto San Giovanni.

10 h 30 : Selon l’agence de presse Reuters, citant des sources de sécurité italienne, le suspect aurait été abattu à Milan, dans le nord de l’Italie.

9 h 15 : La justice allemande a lancé un mandat d’arrêt européen contre le Tunisien de 24 ans, soupçonné d’être le conducteur du camion. Un avis de recherche a été lancé mais l’homme demeure introuvable pour le moment.

9 h : Dans la matinée, les enquêteurs estimaient qu’Amri pourrait toujours se trouver dans la capitale allemande, avance le quotidien Der Tagesspiegel (en allemand). Des opérations policières ont eu lieu en plusieurs endroits de Berlin, et notamment une mosquée du quartier de Moabit.

Le lieu de culte de la Perlebergerstrasse est connu comme l’une des mosquées les plus radicales de Berlin, appartenant à la mouvance salafiste. Le suspect de l’attentat s’y serait rendu cet été. Il y a aussi été aperçu la semaine dernière, quelques jours seulement avant les attentats.

8 h 45 : selon des images de vidéosurveillance obtenues par la chaîne de télévision Rundfunk Berlin-Brandenburg (en allemand), c’est dans cette mosquée qu’Amri se serait rendu après avoir foncé sur la foule avec le camion de 38 tonnes.

Le lieu de culte, connu comme « la mosquée de Daech à Berlin », a été fouillée jeudi matin, en vain.

8 h 30 : Anis Amri avait quitté la Tunisie en 2010 pour rejoindre l’Europe, et l’Italie, dans un premier temps, détaillent nos confrères du Monde. Impliqué dans l’incendie d’une école, il avait été condamné à quatre de prison.

Il avait déjà un passé de petit délinquant en Tunisie, où il avait été condamné pour consommation de cannabis et pour vol.

8 h 15 : «Il ne priait pas, il a été en Italie et il a eu des problèmes. Il a passé quatre ans en prison et il a beaucoup changé, c’était un autre homme quand il est sorti de prison», indique son frère Walid à nos confrères d’Euronews.

Libéré en 2015, il s’était rendu en Allemagne, où il avait demandé l’asile à 7 reprises. Ses demandes avaient été toutes rejetées, et il était expulsable depuis l’été. Mais la Tunisie a tardé à reconnaître qu’Anis Amri était l’un de ses ressortissants, bloquant ainsi son retour.

8 h : A Oueslatia, son village natal, son frère Abdelkader lui a demandé de se rendre: «Si mon frère m’écoute, je veux lui demander de se rendre. Si c’est lui qui a fait ça, il sera puni et cela ne rend pas honneur à notre famille et à notre entourage.»

«Il est parti pour des questions économiques, pour aider sa famille, il n’est pas parti pour ça, on ne fait pas ce genre de choses. Tout le monde nous connaît ici. On ne fait pas des choses pareilles», a-t-il ajouté.

 

Le Père Noël est passé !

 

 

Il m’a fait cadeau de belles boules !

Et vous, gâtés ?

Brutal changement d’humeur de Cyprien Luraghi le 22 décembre 2016

Il y a encore deux jours, le malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi continuait à bien se marrer avec ses potes « déconnologues » sur le site Rue89 comme il l’a toujours fait depuis 2008. L’un d’eux, le pseudonymé lamorille, laissait même entendre, à l’instar du chef leur promettant joyeusement de nouveaux écrits publics ébouriffants sur son tas de merde depuis maintenant plusieurs mois, qu’en vrais « héros du quotidien », ils poursuivaient toujours dans l’ombre toutes leurs sales besognes me concernant en attendant de pouvoir enfin exposer au public ma biographie complète entièrement revisitée par leurs soins.

Or, hier, Cyprien Luraghi s’étranglait presque en criant sa haine des lois de la République.

Comme d’habitude depuis le 25 juillet 2014, ce changement d’humeur brutal du « Konducator » de Puy-l’Evêque est également bien perceptible dans le graphe des statistiques basiques de Petitcoucou qui depuis le 22 décembre remontent à leur niveau du début du mois :

 

graph_month 57

 

Même tendance pour Justinpetitcoucou :

 

graph_month justin 23

 

Une mauvaise nouvelle, probablement.

Peut-être encore l’interception d’un mail désagréable parmi tous les échanges de courriers électroniques qu’ils continuent à pirater, notamment les miens.

Pour mémoire (cliquer sur l’image pour l’agrandir et lire les textes) :

 

Pirates

 

Ces échanges de courriers électroniques entre les époux Luraghi, Pascal Edouard Cyprien et Annie Belléculée, et plusieurs de leurs complices de la première heure à propos de leurs piratages informatiques à mon encontre, dont une copie était parvenue jusqu’à leurs victimes fin juin 2011, avaient bien été authentifiés par les intéressés à la suite de leur publication à cette époque.

1234

Yin

cuy gracioso 3

Aime le potage

Avis du 3 février 2015

Ce blog a été créé le 6 janvier 2015 pour prendre le relais du Petitcoucou venant d'être suspendu sans préavis ni avertissement en milieu de journée. Ayant eu cette fonction jusqu'au 1er février 2015, il devient un doublon du Petitcoucou suite à la réouverture de ce dernier après trois semaines de suspension, et sa reprise d'activité à compter du 2 février 2015.

Sondage

Aimez-vous ce blog ?

Chargement ... Chargement ...

Calendrier

décembre 2016
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Avis

Les statistiques de ce blog sont bloquées depuis le 21 janvier 2015. Plus aucun compteur n'est incrémenté, ceux des visites du jour restent à zéro, les mises à jour ne se font plus.

Avis du 24 janvier 2015

Mes statistiques "avancées" sont de retour et font apparaître un record de visites le 21 janvier 2015 - record très modeste, mais néanmoins record pour ce blog nouveau-né. En revanche, les statistiques "basiques" sont toujours bloquées. Tout cela m'évoque bien évidemment les petites manies de Cyprien Luraghi qui n'a jamais pu supporter de voir s'envoler le nombre de mes lecteurs, qu'il surveille comme le lait sur le feu depuis la création de mon premier blog, sur Le Post, début septembre 2009.

Avis du 26 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout se passe normalement. Le Chinois de Thaïlande est inactif sur ce blog.

Avis du 31 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 29 janvier.

Avis du 1er février 2015

Retour de mes statistiques "basiques".

Avis du 3 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er février.

Avis du 6 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout fonctionne.

Avis du 11 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 8 février.

Avis du 26 février 2015

Statistiques "basiques" enfin débloquées !

Avis du 27 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 26 février. Ce petit jeu pourrait-il cesser ? On n'en voit pas l'intérêt... Complément de 22 h: merci de m'avoir rendu ces statistiques !

Avis du 4 mars 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er mars. Merci de les débloquer et ne plus les bloquer ou les oublier en cet état à l'avenir.

Avis du 7 mars 2015

Statistiques "basiques" bien débloquées. Merci.

Avis du 25 mars 2015

Statistiques "basiques" bloquées depuis le 14 mars.

Avis du 2 avril 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour.

Avis du 26 avril 2015

Les statistiques "basiques" de ce blog sont encore bloquées, depuis le 10 avril 2015.

Avis du 28 avril 2015

Statistiques de retour. Merci.

Avis du 7 mai 2015

Je n'ai de nouveau plus de statistiques "basiques" depuis le 2 mai. Comme pour Petitcoucou, les statistiques "avancées" ont également disparu depuis deux jours.

Avis du 10 mai 2015

Statistiques "basiques" débloquées. Merci. Me manquent encore les statistiques "avancées".

Avis du 14 mai 2015

Toutes mes statistiques sont de retour depuis hier. Merci.

Avis du 3 octobre 2015

Les compteurs de mes statistiques avancées sont tous à zéro depuis le 1er octobre. Merci de me les rendre.

Avis du 5 octobre 2015

Statistiques "avancées" de retour ce soir. Merci.

Visiteurs en ligne

Il y a 3 visiteurs en ligne

Nombre total de visites

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


#PatinoireHabbo |
Linounaty |
Cybersecuriter |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Peoplenews
| Lebilletdeleticia
| Spcialstarspcialscoopsurtou...