• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 8 juin 2016

Archives pour 8 juin, 2016

Un acquitté d’Outreau accusé de viols par sa fille mineure

Voilà encore une très probable fausse victime de ses vraies victimes.

 

http://www.itele.fr/justice/video/franck-lavier-acquitte-doutreau-vise-par-une-enquete-pour-agression-sexuelle-sur-sa-fille-mineure-167389

Justice – Publié aujourd’hui à 12:32 – Mis à jour il y a 1 heure

 

Info iTELE – ​Franck Lavier, acquitté d’Outreau, visé par une enquête pour agression sexuelle sur sa fille mineure

Franck Lavier, acquitté dans le procès Outreau en 2005, avait été condamné en 2012 pour « violences habituelles » sur deux de ces cinq enfants, dont sa fille âgée aujourd’hui de 17 ans. Il a été placé en garde à vue mercredi matin.

 

Acquitté d’Outreau, Franck Lavier, en garde à vue depuis mercredi matin, se retrouve une nouvelle fois dans le viseur de la justice. Âgé de 37 ans, l’homme fait l’objet d’une enquête préliminaire pour « agression sexuelle » présumée sur mineure ouverte par le parquet de Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, selon les informations recueilles par iTELE. Ces investigations font suite à une plainte déposée par sa fille de 17 ans. Le parquet a également ordonné le placement provisoire en famille d’accueil de l’adolescente par mesure de protection. Selon l’AFP, les auditions de la jeune fille dans le cadre de cette enquête « mettent en cause son père pour plusieurs faits récents », l’agence précisant que la procédure est également ouverte au chef de « viols ».

Condamné pour « violences habituelles » sur deux de ses enfants

Dans le dossier Outreau, Franck Lavier avait été condamné en première instance, en 2004, à six ans de prison pour le viol de sa belle-fille et des agressions sexuelles sur quatre enfants par la cour d’assises de Saint-Omer. Il avait par la suite été acquitté en 2005 par la cour d’appel de Paris.

Mais en février 2012, Franck Lavier et sa compagne Sandrine, elle aussi acquittée d’Outreau, avaient été condamnés par le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. A l’époque, le couple avait écopé de dix et huit mois de prison avec sursis pour « violences habituelles » sur deux de leurs cinq enfants, dont leur fille, alors âgée de 11 ans, qui est aujourd’hui à l’origine de cette nouvelle plainte. Selon nos informations, celle-ci ne figurait pas parmi les enfants victimes d’Outreau.

A l’époque, cette procédure avait été engagée après la fugue puis le placement chez une assistante maternelle, en 2011, de cette enfant et de son petit frère de 10 ans. Ces derniers avaient dénoncé des maltraitances, sans toutefois faire part d’un quelconque caractère sexuel. Lors des perquisitions au domicile du couple, les enquêteurs avaient découvert une série de vidéo et photos mettant en scène des adultes plus ou moins dénudés simulant des actes sexuels en présence d’enfants. Egalement poursuivis pour « corruption de mineurs », ils avaient été relaxés de ce chef.

M.-A.B. avec Jean-Michel Decugis

Attentats : la fausse victime voulait toucher 20 000 euros !

C’est ce que voulait aussi au minimum la fausse victime Jean-Marc Donnadieu de Béziers lorsqu’il s’est lancé dans ses tentatives d’escroquerie au jugement contre des personnes qui étaient déjà réellement victimes de sa part de graves faits d’atteinte à l’intimité de la vie privée, notamment en raison des piratages informatiques dont il se rendait coupable à leur égard avec ses complices cyberdélinquants de la bande du malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi, sans compter ses menaces en tous genres, et les harcèlements sexuel, téléphonique et moral auxquels il se livrait aussi à leur encontre !

Dès le mois de mars 2011, alors que des témoins de ses exactions à mon encontre avaient déjà été assassinés, tandis que d’autres étaient victimes de harcèlement moral dans le travail, Jean-Marc Donnadieu s’activant pour leur faire perdre leurs emplois ou leurs activités professionnelles, il réclamait en référé contre mon hébergeur de blog OverBlog :

- le versement d’une somme de 900 euros pour chaque propos attentatoire à sa vie privée, comprenant notamment chaque occurrence de son nom, qu’il étalait lui-même sur mon blog dans ses très nombreux commentaires (plus de deux mille), avec nombre d’autres éléments de sa vie privée;

- le versement d’une somme de 9 000 euros pour la réparation de son prétendu préjudice moral;

- le versement d’une somme de 1 500 euros au titre de l’article 700 du Code de procédure civile, alors qu’il bénéficiait d’une aide juridictionnelle totale, précédemment obtenue sur la base de déclarations mensongères;

- le versement d’une somme de 10 000 euros au titre d’une condamnation provisionnelle.

Quelques mois plus tard, recommençant devant la Cour d’Appel de Montpellier, il avait augmenté les montants réclamés, dont 2 500 euros au titre de l’article 700 du Code de procédure civile. Il en obtiendra la presque totalité, soit 2 200 euros, alors qu’il n’a jamais déboursé un centime pour aucune de ses procédures abusives ou tentatives d’escroquerie au jugement.

En 2012, il s’est engagé dans une nouvelle procédure tendant cette fois à faire condamner mon ancien hébergeur OverBlog à lui verser les sommes de 11 000 euros de dommages et intérêts en réparation de son prétendu préjudice moral et 2 500 euros au titre de l’article 700 du Code de procédure civile, le tout avec exécution provisoire, les faits mensongèrement allégués étant toujours rigoureusement les mêmes.

Sa complice Josette Brenterch du NPA de Brest, tout comme lui fausse victime et vraie coupable de nombreux méfaits, avait pour sa part réclamé la condamnation de ses victimes à lui verser la bagatelle de 14 000 euros !

Leurs victimes respectives étant toujours les mêmes, c’est bien de sommes dépassant très largement 20 000 euros qu’à eux deux ils tentaient de les dépouiller à leur profit.

 

http://www.leparisien.fr/versailles-78000/conflans-sainte-honorine-la-fausse-victime-des-attentats-voulait-toucher-20-000-eur-07-06-2016-5863495.php

Conflans : la fausse victime des attentats voulait toucher 20 000 €

 

Julien Constant | 07 Juin 2016, 15h36 | MAJ : 07 Juin 2016, 15h36

Paris, 11 décembre 2015. La jeune femme de 25 ans, qui disait avoir été victime des attentats sur la terrasse d’un café parisien, sera jugée au tribunal correctionnel de Versailles ce lundi 13 juin.
Paris, 11 décembre 2015. La jeune femme de 25 ans, qui disait avoir été victime des attentats sur la terrasse d’un café parisien, sera jugée au tribunal correctionnel de Versailles ce lundi 13 juin. (LP/Oliver Arandel.)

 

Animée par une cupidité et un manque de scrupules sans commune mesure, une fausse victime des attentats du 13 novembre 2015, vient d’être confondue par les enquêteurs de la brigade répression du banditisme de Versailles.

Au lendemain des attentats de Paris, cette femme de 25 ans, originaire de Conflans-Sainte-Honorine, se fait connaître auprès des enquêteurs de la direction régionale de police judiciaire de Versailles, chargée par le parquet de Paris de recenser les nombreuses victimes.

Au Stade de France (Seine-Saint-Denis), sur les terrasses du XIe arrondissement de Paris, les actions coordonnées du commando islamiste ont fait de 130 morts et de 413 blessés hospitalisés, dont 99 en situation d’urgence absolue. La jeune femme soutient que lors de l’explosion de la bombe d’un kamikaze, elle a été gravement brûlée au bras et a perdu le bébé dont elle était enceinte. Elle espère ainsi toucher 20 000 € dans un délai de trois semaines.

Le comportement de la jeune femme interpelle les enquêteurs. Et pour cause, elle les rappelle avec insistance pour savoir quand elle pourra toucher son argent. « C’est un comportement peu habituel de la part de gens qui ont subi un tel choc », remarque une source proche. Les enquêteurs cherchent une image sur Internet avec l’occurrence « bras brûlé » et découvrent une photo qui n’est autre que celle de la photo du dossier déposé par la jeune femme. De plus, elle assure que son bras a été brûlé devant un café où aucune terroriste ne s’est fait exploser.

Elle finit par avouer qu’elle a tout inventé

En janvier dernier, elle est convoquée dans les locaux versaillais de la police judiciaire et placée en garde à vue pour tentative d’escroquerie, faux et altération de la vérité. Les policiers remarquent que son ventre est arrondi alors même qu’elle avait déclaré avoir fait une fausse couche à la suite des attentats. Elle est conduite à l’hôpital où un médecin confirme qu’elle est enceinte. Sa garde à vue est levée et elle est remise en liberté en attendant son accouchement.

La semaine dernière, elle est reconvoquée et entendue hors garde à vue par un enquêteur. Elle passe aux aveux et confie qu’elle avait été interpellée par les policiers de Conflans-Sainte-Honorine alors qu’elle faisait un trafic d’ordonnances médicales. Les policiers l’ayant privé de ses revenus, elle avait imaginé qu’elle pourrait profiter de l’émotion nationale après les attentats pour gagner l’argent. Elle sera jugée par le tribunal correctionnel de Versailles ce lundi 13 juin.

2 800 demandes d’indemnisations Le fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI) est chargé d’indemniser les victimes des attentats du 13 novembre 2015. En mars dernier, il avait déjà reçu 2 800 demandes de prise charge et estime que l’addition pourrait atteindre 350 M€. Le nombre des demandes est en constante évolution car les conséquences psychologiques du drame sont aussi prises en compte. Dans ce domaine, les symptômes, cauchemars, angoisses, etc., peuvent apparaître jusqu’à vingt-quatre mois après le jour de l’événement.

Attentats : une fausse victime bientôt jugée pour escroquerie

Voilà ce qui aurait dû arriver aux fausses victimes que sont Josette Brenterch du NPA de Brest et ses complices les cyberdélinquants Pascal Edouard Cyprien Luraghi de Puy-l’Evêque, dans le Lot, et Jean-Marc Donnadieu, de Béziers.

Je rappelle que ce dernier tente depuis six ans d’escroquer mon ancien hébergeur de blog OverBlog en présentant des faux aux magistrats de l’Hérault, ce que savent parfaitement bien leurs collègues ultra CORROMPUS du Tribunal de Grande Instance de Brest.

En effet, son avocat Maître Philippe Desruelles, qui doit certainement être intéressé par l’escroquerie, allègue mensongèrement que j’aurais « révélé » au public l’identité de son client qui « participait aux discussions sur [mon] blog » sous le pseudonyme de NEMROD34. En réalité, il venait m’y injurier, calomnier et menacer, se comportant de même avec ceux de mes commentateurs qui lui déplaisaient, tout en alertant mon hébergeur à propos de faits imaginaires afin d’en obtenir la suppression de mon blog, y révélait lui-même son identité et d’autres éléments relevant de sa vie privée, qu’il utilisera par la suite pour faire condamner mon hébergeur de blog au motif de l’atteinte à sa vie privée, et avait par ailleurs depuis très longtemps lui-même révélé au public l’identité de NEMROD34, un pseudonyme qu’il utilise sur de nombreux sites depuis de très nombreuses années en indiquant toujours lui-même au public son identité réelle et toutes ses coordonnées tout en y racontant sa vie, comme sur mon ancien blog « Un petit coucou » sur la plateforme de blogs OverBlog à compter du mois d’avril 2010.

De plus, pour justifier ses demandes, outre les dénonciations calomnieuses de son client à mon égard, et des faux témoignages d’une dizaine de ses complices de la bande du cyberdélinquant Pascal Edouard Cyprien Luraghi, ceux-là même qui m’ont toujours injuriée, calomniée, harcelée sur Internet depuis 2008 et dont il est avéré qu’ils me pirataient pour obtenir des informations confidentielles à mon sujet, il produit des constats d’huissier portant sur mes propres plaintes, que j’avais publiquement exprimées sur mon blog dès juin 2010, concernant la révélation de mon identité et de plusieurs autres de mes données personnelles sur les blogs du malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi, en les présentant mensongèrement comme celles de son client qui aurait été victime de ces faits de ma part !!!

Oui, au mois de décembre 2011, le dénommé Jean-Marc Donnadieu de Béziers a bien réussi à faire condamner mon hébergeur de blog OverBlog sur la base de mes propres plaintes à son encontre en raison de ses multiples atteintes à l’intimité de ma vie privée !

Et il continue aujourd’hui comme en 2011 à soutenir dans le cadre de ses procédures contre OverBlog n’avoir attaqué que mon hébergeur de blog au motif qu’il n’aurait pas eu mon identité, alors qu’au mois de juillet 2011 il a dû s’expliquer au Commissariat de Béziers sur les faits d’atteinte à l’intimité de la vie privée dont je me plaignais de sa part bien avant le début de ces procédures, faits qu’il n’a pas niés, mais justifiés en m’accusant mensongèrement de faits imaginaires.

En réalité, il ne m’a toujours écartée de ces procédures que pour s’éviter d’être contredit à propos de nos différends, dans l’espoir de tromper les juges plus facilement et d’en obtenir l’escroquerie au jugement projetée dès le début de ses harcèlements à mon encontre, en 2010.

Je rappelle que sa complice Josette Brenterch du NPA de Brest, qui elle aussi m’avait mensongèrement accusée d’avoir commis à son égard les mêmes faits d’atteinte à l’intimité de la vie privée dont elle s’était elle-même réellement rendue coupable à mon encontre auparavant, a finalement été déboutée de toutes ses demandes par la Cour d’Appel de Rennes le 2 décembre 2015, tandis que leur Konducator Pascal Edouard Cyprien Luraghi, qui lui ne peut s’amuser à tenter de me faire poursuivre pour ces mêmes faits, vu qu’il m’a toujours harcelée sous son identité véritable tout en se cachant sous divers pseudonymes pour une partie de ces faits, a vainement tenté de me faire poursuivre pour des harcèlements téléphoniques totalement inexistants.

En effet, je ne l’ai pas appelé une seule fois en huit ans !!!

 

http://www.20minutes.fr/societe/1860983-20160607-attentats-13-novembre-fausse-victime-bientot-jugee-escroquerie

Attentats du 13 novembre: Une «fausse victime» sera bientôt jugée pour escroquerie

 

JUSTICE La jeune femme s’était fait passer pour une victime auprès de plusieurs organismes…

Le 15 novembre 2015,  le Bataclan.

Le 15 novembre 2015, le Bataclan. – ERIC FEFERBERG / AFP

A.Ch. avec AFP

    • Publié le 07.06.2016 à 19:52
    • Mis à jour le 07.06.2016 à 19:52

Elle s’était fait passer pour une victime des attentats parisiens du 13 novembre auprès de plusieurs organismes: une jeune mère de famille doit comparaître en correctionnelle le 13 juin pour «escroquerie» et «tentative d’escroquerie», a-t-on appris mardi auprès du parquet de Versailles. La jeune femme âgée de 24 ans s’était présentée le 22 décembre 2015 au commissariat des Mureaux (Yvelines) pour porter plainte, prétendant faire partie des victimes d’une des attaques qui ont frappé la capitale.

Un récit incohérent

Aux enquêteurs de la police judiciaire qui l’interrogent le 31 décembre, elle indique avoir été présente dans le bar «Le Carillon», dans le Xe arrondissement, dont la terrasse a été l’une des cibles des assaillants. Mais la jeune femme prétend «avoir été soufflée par une explosion» – alors que la terrasse du bar a été attaquée au fusil d’assaut – et «gravement blessée à un bras». Elle porte d’ailleurs un bras en écharpe, présente des certificats médicaux montrant qu’elle doit subir une greffe de peau, produit une photo de son bras prétendument blessé et dit qu’elle a perdu ce soir-là téléphone, carte bleue et autres effets personnels.

Les enquêteurs de la PJ versaillaise se mettent alors en cheville avec la Sous-direction antiterroriste de la police judiciaire (SDAT) qui ne tarde pas à souligner de nombreuses «incohérences» dans son récit, ainsi que dans les pièces produites. Le médecin prétendument à l’origine de son certificat médical ne l’a en réalité jamais reçue. Le nom de la jeune femme ne figure sur aucune liste de victimes admises à l’hôpital le soir du drame. La photo de «son» bras blessé, enfin, est retrouvée sur internet, mais… ce n’est pas le sien.

Aussi accusée d’exercice illégale de la pharmacie

Grâce à de fausses déclarations, elle a néanmoins réussi à duper le Fonds de garantie des victimes d’actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI), ainsi que la Maison départementale de l’autonomie, qui aide les personnes handicapées. Brièvement placée en garde à vue en février, la jeune femme a reconnu les faits. Elle est convoquée devant le tribunal correctionnel de Versailles ce lundi. L’affaire pourrait être renvoyée.

La jeune femme, mariée et mère d’un nouveau-né, devrait se présenter à l’audience sans avocat. Face à elle, sur le banc des parties civiles, le médecin, dont elle a usurpé les certificats médicaux, et les deux organismes d’aide. Elle encourt jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 375.000 euros d’amende. Elle est, par ailleurs, convoquée le 21 novembre pour exercice illégal de la pharmacie.

Mon spammeur fou m’a répondu

Hier, mardi 7 juin 2015, à 21h28 :

 

From - Tue Jun 07 22:42:30 2016

Received: from 191.37.231.250 (unknown [191.37.231.250])

Received: from unknown (HELO localhost) (sunil0909@fototechnik.pl@82.38.219.182)
	by 191.37.231.250 with ESMTPA; Tue, 7 Jun 2016 16:41:03 -0300
X-Originating-IP: 82.38.219.182
From: sunil0909@fototechnik.pl

Subject: How to make your partner pleased
Date: Tue, 7 Jun 2016 16:28:03 -0300

http://teacup.myherbreward.be/ DO NOT leave your wife unhappy

 

 

Provenance :

 

IP-Adresse: 82.38.219.182
Provider: Virgin Media
Region: Wallington (GB)

 

 

 

Pays : Grande-Bretagne

 


Yin

cuy gracioso 3

Aime le potage

Avis du 3 février 2015

Ce blog a été créé le 6 janvier 2015 pour prendre le relais du Petitcoucou venant d'être suspendu sans préavis ni avertissement en milieu de journée. Ayant eu cette fonction jusqu'au 1er février 2015, il devient un doublon du Petitcoucou suite à la réouverture de ce dernier après trois semaines de suspension, et sa reprise d'activité à compter du 2 février 2015.

Sondage

Aimez-vous ce blog ?

Chargement ... Chargement ...

Calendrier

juin 2016
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Avis

Les statistiques de ce blog sont bloquées depuis le 21 janvier 2015. Plus aucun compteur n'est incrémenté, ceux des visites du jour restent à zéro, les mises à jour ne se font plus.

Avis du 24 janvier 2015

Mes statistiques "avancées" sont de retour et font apparaître un record de visites le 21 janvier 2015 - record très modeste, mais néanmoins record pour ce blog nouveau-né. En revanche, les statistiques "basiques" sont toujours bloquées. Tout cela m'évoque bien évidemment les petites manies de Cyprien Luraghi qui n'a jamais pu supporter de voir s'envoler le nombre de mes lecteurs, qu'il surveille comme le lait sur le feu depuis la création de mon premier blog, sur Le Post, début septembre 2009.

Avis du 26 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout se passe normalement. Le Chinois de Thaïlande est inactif sur ce blog.

Avis du 31 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 29 janvier.

Avis du 1er février 2015

Retour de mes statistiques "basiques".

Avis du 3 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er février.

Avis du 6 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout fonctionne.

Avis du 11 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 8 février.

Avis du 26 février 2015

Statistiques "basiques" enfin débloquées !

Avis du 27 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 26 février. Ce petit jeu pourrait-il cesser ? On n'en voit pas l'intérêt... Complément de 22 h: merci de m'avoir rendu ces statistiques !

Avis du 4 mars 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er mars. Merci de les débloquer et ne plus les bloquer ou les oublier en cet état à l'avenir.

Avis du 7 mars 2015

Statistiques "basiques" bien débloquées. Merci.

Avis du 25 mars 2015

Statistiques "basiques" bloquées depuis le 14 mars.

Avis du 2 avril 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour.

Avis du 26 avril 2015

Les statistiques "basiques" de ce blog sont encore bloquées, depuis le 10 avril 2015.

Avis du 28 avril 2015

Statistiques de retour. Merci.

Avis du 7 mai 2015

Je n'ai de nouveau plus de statistiques "basiques" depuis le 2 mai. Comme pour Petitcoucou, les statistiques "avancées" ont également disparu depuis deux jours.

Avis du 10 mai 2015

Statistiques "basiques" débloquées. Merci. Me manquent encore les statistiques "avancées".

Avis du 14 mai 2015

Toutes mes statistiques sont de retour depuis hier. Merci.

Avis du 3 octobre 2015

Les compteurs de mes statistiques avancées sont tous à zéro depuis le 1er octobre. Merci de me les rendre.

Avis du 5 octobre 2015

Statistiques "avancées" de retour ce soir. Merci.

Visiteurs en ligne

Il y a 3 visiteurs en ligne

Nombre total de visites

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


#PatinoireHabbo |
Linounaty |
Cybersecuriter |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Peoplenews
| Lebilletdeleticia
| Spcialstarspcialscoopsurtou...