• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 17 mai 2016

Archives pour 17 mai, 2016

Troisième message de mon spammeur fou pour mai 2016

Il est arrivé sur la même messagerie que les précédents ce soir, mardi 17 mai 2016, à 20h26.

Le voici :

 

X-Originating-IP: [14.186.91.32]

From: Mrs. Babette Tidwell <ijiiolo@vnpt.vn>

Subject: Get your SENSUAL SEDUCTION with Mrs. Babette Tidwell
Date: Wed, 18 May 2016 01:26:12 +0700
MIME-Version: 1.0
Content-Type: text/html; charset="iso-8859-2"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

 

Well well my porn mas͊ter ..
Would y͐ou m֤ind to finding a young and nice girl?
My name is Bٙabette. I am from Uk֒rain̰e
Have you ever heard that the loveliest girls in t̽he world live in my couͭntry? D͈o͉n’t even douͭbt!

The page is -

It’s me
[photo supprimée]
I have much more sexy pics for you, my sweet.. Cͨall me!

 

IP-Adresse: 14.186.91.32
Provider: VDC
Region: Hanoi (VN)

 

 

 

 

Il s’agit donc à nouveau d’un envoi en provenance du Vietnam, tandis que le texte du message m’indique que son expéditrice présumée dont j’ai supprimé le portrait présumé (une très jolie jeune femme photographiée dans une pose aguicheuse) serait ukrainienne, première indication d’une nationalité quelconque dans le corps de message de l’un de ces « spams » personnalisés que m’envoie toujours le même malade depuis le 2 novembre 2014.

Coïncidences ou pas, il survient à la suite de ma précédente publication sur le sexisme particulier dont fait preuve Josette Brenterch du NPA de Brest, dont les seules manifestations « féministes » de l’année 2011 avaient été organisées contre Miss France, et après l’annonce suivante :

 

http://www.rfi.fr/france/20160517-passeurs-convoyaient-voilier-migrants-vers-royaume-uni-arretes

Des Ukrainiens convoyaient en voilier des migrants vers le Royaume-Uni

 

Par RFI Publié le 17-05-2016 Modifié le 17-05-2016 à 20:01

 

media
Des migrants quittent leur camp à Calais où ils étaient installés depuis des semaines dans l’espoir de rejoindre l’Angleterre. REUTERS/Pascal Rossignol

 

Pour traverser les mers, certains migrants se tassent dans des embarcations de fortune, parfois au péril de leur vie. D’autres voies existent tout aussi illégales. C’est le cas de cette filière de passeurs, au mode opératoire plutôt inattendu, que la police française vient de démanteler. Cela se passe en Bretagne, dans l’ouest de la France. Pendant plusieurs mois, ce réseau d’Ukrainiens convoyait des migrants jusqu’au Royaume-Uni sur des voiliers.

C’est un trafic auquel même les policiers ne semblaient pas s’attendre. En échange de 6 000 à 7 000 euros, les migrants, des Ukrainiens, passaient en Angleterre sur des voiliers. Des bateaux de plaisance loués dans différents ports français avec à leur bord des passeurs ukrainiens, là encore, qui opéraient en tant que skippers ou co-skippers.

Un procédé inhabituel, répété au moins une vingtaine de fois sur des navires différents, jusqu’à l’acquisition, il y a quelques mois d’un bateau amarré à Saint-Quay Portrieux, petit port breton de 3 000 habitants.

Le réseau avait été repéré dès 2014 par les douaniers. L’année suivante, le contrôle d’un voilier suivi de l’interpellation des migrants à son bord avait refroidi les passeurs.

Quelques mois de discrétion avant une reprise de l’activité clandestine. Jusqu’à ce vendredi et l’interpellation de cinq hommes : deux skippeurs et trois organisateurs présumés. Tous ont été déférés devant un juge ce mardi. Les sept migrants arrêtés à leurs côtés à bord du bateau ont, eux, été finalement relâchés avec une obligation de quitter le territoire français.

Mme Christine Boutin, je vous adore !

Il en fallait une qui ait le courage de dire tout haut ce que nombre de femmes pensent tout bas, vous avez été celle-là !

Je vous remercie infiniment de faire savoir ou de rappeler à la face du monde que toutes les femmes ne se plaignent pas du sexisme, des harcèlements, des agressions sexuelles ou des viols dont sont toujours victimes d’autres qu’elles-mêmes, bien au contraire, puisque que certaines d’entre elles comme votre consoeur politicienne Josette Brenterch du NPA de Brest et toutes ses copines « déconnologues » de la bande du cyberdélinquant et malade mental extrêmement dangereux Pascal Edouard Cyprien Luraghi s’en réjouissent publiquement et sont même pour quelques-unes les premières à les appeler, voire à les organiser.

 

http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/16/2345448-christine-boutin-honte-consoeurs-signe-appel-contre-harcelement-sexuel.html

Publié le 16/05/2016 à 10:01, Mis à jour le 16/05/2016 à 10:30
 
Christine Boutin a «honte» que ses consœurs signent un appel contre le harcèlement sexuel

Société

Christine Boutin (illustration) - DR

Christine Boutin (illustration) DR

Mme Christine Boutin, je vous adore ! dans AC ! Brest image-zoom

L’ancienne ministre Christine Boutin a réagi sur Twitter à l’appel lancé par 17 ex-ministres contre le harcèlement sexuel. Elle a exprimé sa « honte » face à ce collectif de femmes politiques qui disent stop à l’impunité et au silence face au harcèlement.

« Nous ne nous tairons plus ». Cet appel de 17 anciennes ministres face au sexisme n’est de toute évidence pas au goût de Christine Boutin. Celle-ci a affirmé dimanche dans un tweet qu’elle avait « honte » de ses consœurs :

#Sexisme: Honte de ces anciennes anciennes ministres qui laissent entendre que les hommes sont des obsédés ! Marre vraiment marre

— christine Boutinن (@christineboutin) 15 mai 2016

Les internautes n’ont pas tardé à moquer l’ancienne ministre sur Twitter, regrettant qu’elle ne soutiennent pas le mouvement pour lutter contre le sexisme en politique :

@christineboutin Alors on fait quoi quand on a été violée, agressée ou harcelée sexuellement ? On la ferme ? #VraieQuestion

— Elastique Extatique (@extatiq) 15 mai 2016

@christineboutin Honte de cette ancienne ministre qui laisse entendre que le #sexisme n’existe pas ! Marre, vraiment marre ! #Baupin

— Théo Nédélec (@TheoNedelec) 15 mai 2016

. @christineboutin pic.twitter.com/43etP1m6BN

— DramAdrien (@Drianis_A) 15 mai 2016

.@christineboutin pic.twitter.com/WM1WoftVwT

— tennant (@TheWhiteCrystal) 15 mai 2016

L’ancienne ministre n’est pas la seule à avoir réagi et de nombreux politiques se sont prononcés sur le sujet, comme Nathalie Kosciusko-Morizet : « Nous, on a un certain statut, on peut parler. Le harcèlement, ça ne concerne pas seulement la politique mais l’ensemble de la société ».  Cécile Duflot à quant à elle préféré partager un florilège de commentaires sexistes et insultants après avoir signé l’appel :

Petite illustration du débat précédent : huit tweets attrapés au vol… en moins d’une heure… #sexisme #longchemin pic.twitter.com/E2YKYQ2amJ

— Cécile Duflot (@CecileDuflot) 15 mai 2016

ladepeche.fr

 

http://www.marianne.net/christine-boutin-les-femmes-ont-besoin-vrais-hommes-pas-guimauves-feminisees-100240675.html

Christine Boutin : « Les femmes ont besoin de vrais hommes, pas de guimauves féminisées »

Dimanche 28 Février 2016 à 15:01

Bientôt 13h ce dimanche 28 février sur Sud Radio. Entendre Christine Boutin dire que les femmes ont besoin « d’hommes puissants », pas de ceux qui « se mettent de la crème ». Rire (jaune) quand elle affirme ne pas comprendre pourquoi on la caricature.
 dans Calomnie
Christine Boutin, entourée de vrais bonhommes – SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

Aide mémoire en ce 28 février : penser à ne plus écouter Christine Boutin. Ou alors peut-être pour se rappeler qu’un ancien responsable politique peut encore tenir ce genre de propos un 28 février 2016 en France. Invitée de Sud Radio ce dimanche, l’ancienne présidente du Parti chrétien-démocrate revient sur l’ouvrage qu’elle vient de publier, Les insolences de Christine Boutin, et dans lequel elle s’arrête sur des caricatures d’elle-même. Un livre où elle est censée faire de « l’autodérision« . Un livre dans lequel elle écrit, sérieusement cette fois-ci, que « les femmes ont besoin de vrais hommes et pas de guimauve féminisée« . C’est beau comme du Zemmour.

Face au journaliste de Sud Radio, Louis Morin, plus que dubitatif sur la notion de « vrai homme« , Boutin développe, sans gêne aucune. Aboutissant à un échange surréaliste :

- Christine Boutin : Je pense que les femmes ont besoin d’hommes, d’un vrai homme…
- Louis Morin : C’est quoi un vrai homme ?
- Christine Boutin : C’est un homme qui qui qui voilà… qui est puissant, qui a de la force !
- Louis Morin : Suis-je un vrai homme ou une guimauve féminisée ?
- Christine Boutin : Je n’en sais rien, il y a une telle différence d’âge entre nous que c’est difficile de vous répondre…
- Louis Morin : Vous pouvez le savoir quand même !
- Christine Boutin : Apparemment, enfin, j’en sais rien, je ne sais pas…. Je suis un peu agacée de voir, mais ça aussi c’est une affaire économique, libérale, les hommes se mettre de la crème, qu’on leur propose des produits pour avoir une peau fine, on voit les hommes s’épiler… moi j’aime bien un homme qui est viril !
- Louis Morin : Donc qui ne se met pas de crème…
- Christine Boutin : Qui ne se met pas de crème, absolument !

L’échange a encore plus de saveur si l’on rappelle d’autres propos, tenus cette fois-ci en début d’interview par la même Christine Boutin, qui se demandait alors pourquoi elle était la cible de tant de caricatures. Elle pensait avoir trouvé l’explication :

« En réalité, tout ce que j’ai porté pendant 30 ans, n’est absolument pas dans la pensée unique de ma génération, et donc j’ai suscité des caricatures, elles sont l’expression de la pensée unique et moi j’y répond par mes convictions. »

Mais c’est bien sûr ! Caricaturer Boutin, c’est tomber dans la pensée unique.

Et penser qu’un homme qui achète un pot de crème n’est pas un homme, c’est quoi ?

 

http://lelab.europe1.fr/tribune-anti-harcelement-christine-boutin-constate-quil-y-a-des-femmes-avec-lesquelles-on-peut-aller-plus-loin-que-dautres-sic-2746621

Tribune anti-harcèlement : Christine Boutin constate qu’il y a « des femmes avec lesquelles on peut aller plus loin » que d’autres (sic)

Publié à 13h43, le 16 mai 2016 , Modifié à 14h17, le 16 mai 2016

Tribune anti-harcèlement : Christine Boutin constate qu'il y a "des femmes avec lesquelles on peut aller plus loin" que d'autres (sic)
Christine Boutin © THOMAS SAMSON / AFP
Image Sylvain Chazot

Sylvain Chazot

sylvain.chazot@europe1.fr

TOUJOURS PLUS LOIN - On le sait, Christine Boutin a « honte de ces anciennes ministres » qui, en publiant une tribune anti-harcèlement sexuel dans le Journal du Dimanche, laisse penser, selon elle, que tous les hommes politiques sont des obsédés sexuels. L’ancienne ministre du Logement l’a déjà dit et répété dimanche 15 mai, après la publication de ladite tribune dans le JDD. Au cas où tout le monde n’aurait pas compris – ou aurait échappé à cette sortie en raison d’un week-end prolongé, l’ex-présidente du Parti chrétien démocrate le rappelle, sur RMC, lundi.

Christine Boutin avance deux arguments contre « le puritanisme » qu’elle craint de voir s’installer après l’affaire Baupin. Le premier concerne les femmes elles-mêmes. Et alors, l’ancienne ministre ne s’embarrasse pas. Pour elle, si certaines femmes se font harceler, elles y sont un peu pour quelque chose. Voici son raisonnement :

Quand je vois ce que me répondent les twitters (sic) en disant que moi, je ne risquais pas d’être agressée, c’est aussi des propos machistes insupportables. Mais bien sûr que j’ai eu des propos comme cela [des propos sexistes, ndlr] mais vous savez, il y a des femmes avec lesquelles on peut aller plus loin et d’autres femmes avec lesquelles on ne peut pas aller plus loin.

Et pour étayer ses propos, Christine Boutin se réfère aux mots d’une  participante des Grandes Gueules, Claire O’Petit, commerçante. Cette dernière expliquait juste avant Christine Boutin que certaines femmes sont « attirées par le pouvoir » et parfois « viennent se vendre aux messieurs et se pendent à leur cou »

On pourrait penser que Christine Boutin est déjà allée très loin loin. Mais c’est mal connaître l’ancienne ministre qui décide d’en rajouter une couche. Elle estime que, quand il y a « des mots déplacés », « on remet les gens à leur place ». « Si ça va plus loin, on dépose plainte », ajoute-t-elle. Point barre. Et c’est tout. Non parce qu’à force de mettre tout le monde dans le même sac de pervers, c’est l’identité de la France qui est attaquée, enfin selon Christine Boutin hein. Elle ajoute :

Je ne sais pas si vous aimez la France avec certaines de ses caractéristiques. L’une d’entre elles, c’était la gauloiserie. Moi personnellement, j’aime bien la gauloiserie. Je trouve que le problème du harcèlement, c’est de savoir quelle est la limite. La limite, c’est aux femmes ou aux hommes de dire ‘ça suffit’. […] Je ne veux pas qu’on tombe dans le puritanisme. Je pense que la gauloiserie fait partie de l’identité française. Rigolote mais quand même bien là. Ça suffit.

Parce que voilà, selon elle, il y a des gestes qui passeront pour du harcèlement aux yeux de certains, et pour d’autres non. Résultat, d’après Christine Boutin, « on finit par tout enfermer, on ne peut plus rien faire, on ne peut plus rien dire. Enfin ça suffit ! La liberté de chacun, c’est de dire ‘ça suffit’. »

 

http://www.lepoint.fr/societe/harcelement-sexuel-christine-boutin-a-honte-pour-ses-consoeurs-16-05-2016-2039680_23.php

Harcèlement sexuel : Christine Boutin a « honte » pour ses consœurs

Dix-sept ex-ministres femmes dénoncent, dans le « Journal du dimanche », les comportements déplacés des hommes. Christine Boutin se désolidarise.

Par

Modifié le 16/05/2016 à 16:31 – Publié le 16/05/2016 à 16:14 | Le Point.fr
"Je refuse que 17 ex-ministres laissent entendre que toute la classe politique est composée d'obsédés", affirme Christine Boutin.
« Je refuse que 17 ex-ministres laissent entendre que toute la classe politique est composée d’obsédés », affirme Christine Boutin. © AFP/ BERTRAND GUAY

« Honte de ces anciennes anciennes ministres qui laissent entendre que les hommes sont des obsédés ! Marre, vraiment marre ! » Le tweet de Christine Boutin, posté dimanche sur le réseau social, jette un froid sur l’initiative prise dimanche par dix-sept ex-ministres femmes. Le Journal du dimanche (JDD) a en effet publié en une un appel intitulé « Nous ne nous tairons plus ».

« Cela suffit. L’impunité, c’est fini. Nous ne nous tairons plus. Nous dénoncerons systématiquement toutes les remarques sexistes, les gestes déplacés, les comportements inappropriés. Nous encourageons toutes les victimes de harcèlement sexuel et d’agressions sexuelles à parler et à porter plainte. Nous demandons à nos partis et à nos groupes politiques de vérifier si de tels actes ont été commis et, si tel a été le cas, d’aider les victimes à faire éclater la vérité », écrivent ces femmes, révoltées par les témoignages de harcèlement sexuel contre le député écologiste Denis Baupin, rendus publics il y a une semaine.

« La gauloiserie fait partie de l’identité française »

Du vent, selon Christine Boutin, qui s’est attiré les foudres des internautes sur les réseaux sociaux. Sur RMC lundi matin, la femme politique récidive : « La gauloiserie fait partie de l’identité française. Je refuse ce puritanisme. » « Je refuse que dix-sept ex-ministres laissent entendre que toute la classe politique est composée d’obsédés », a-t-elle ajouté.

La porte-parole de Lutte ouvrière, Nathalie Arthaud, a elle aussi pris ses distances avec les signataires, reprochant à ces femmes d’avoir pendant des années pratiqué « l’omerta », alors qu’elles avaient « bien des moyens de se faire entendre et de se faire respecter », contrairement aux « ouvrières » et aux « employées », selon des propos tenus sur BFM TV et rapportés par le Huffington Post.

 

 

Rappelons à travers la série d’articles ci-dessous et les commentaires y afférents ou rapportés (cliquer sur les images pour les agrandir et lire les textes) quelques propos publics de Josette Brenterch du NPA de Brest sur ces questions, en 2010 et 2011. C’est du pareil au même.

Ici sur les goûts des femmes et la grivoiserie :

 

2010-07-18 Bernard Giraudeau, un Brestois de coeur - Un petit coucou

 

2010-07-18 Bernard Giraudeau, un Brestois de coeur - Un petit coucou - 2

 

Extraits qui bien évidemment nécessitent d’être confrontés à mes écrits réels, lequels figurent dans la copie intégrale collée ci-dessus :

 

@ félicité
Comme dit la vieille sagesse féminine : « Un baiser sans moustache est comme une soupe sans sel »

@ Cyp
Merci pour le lien. Je vais y aller voir après. Je commence déjà à entrevoir tout un pan d’histoire qui m’était inconnu, c’est comme l’ouverture des archives pour les historiens.

Pour l’instant, je trouve tout ça un peu confus, j’ai du mal à m’y retrouver, mais ça viendra.
Ce que mettent en lumière (plus pour moi) les extraits d’archives que j’ai vus, c’est que XXXXXXXXX a réussi à embobiner quelques mecs (3 exactement, et un 4ème ça a été de peu), mais aucune nana, et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Elle ne s’attaque en effet qu’à des nanas.

Cela montre aussi qu’elle devait aller mal à ce moment-là (les extraits de 2009), et je dirais que c’est le cas aujourd’hui aussi.

J’y peux rien, ça me fait mal au coeur des vies malheureuses comme ça, et pourtant elle mérite une bonne claque à être aussi méchante ! Il me manque la case qui me permettrait de comprendre qu’on peut diffuser des choses pareilles, sans que les personnes concernées en soient le moins du monde informées. Un vrai corbeau, cette nana, et en pire.

Je radote, j’ai déjà dû dire ça au moins dix fois sous une forme ou une autre.

 

Ah merci, Cyp !

Ceci dit, cela ne prouve rien sur la pilosité globale de l’individu.

Ma doue (ça c’est pour sauver mon âme), vous êtes polissons par ici !

 

Tout à fait d’accord avec chepita, nous ce qu’on aime, c’est les moustaches !

 

@ Chepita :

J’en ai pas sous la main, mais je t’en dégoterai un super velu dès que possible.

On est des sacrés polissons ça c’est sûr, mais pas des graveleux, non mais© !

@ Mon-Al :

Les trucs de 2009 qu’elle a collé sur son blog de Gestapo proviennent ce ce fil, dans la Rue (dm) :

http://www.rue89.com/confident…..mmentaires

Tu m’étonnes qu’on se foutait de sa poire : elle déboule avec une tartine totalement hors-sujet − maintenant on sait à peu près de quoi elle cause, mais pas à l’époque − et elle n’a jamais rien fait d’autre. Le genre boulet de chez boulet auquel t’as juste envie de botter le cul pour qu’elle dégage le paysage.

Quelle archiconne !

 

@ Cyp

Vu le lien que tu as envoyé plus haut. Tu me l’avais envoyé après notre inattendue rencontre téléphonique. J’avais oublié le détail, je re-situe le contexte.
Aë aïe aïe ! Ma doué (encore pour le salut futur de mon âme)

 

@ Cyp 183

Merci, mais plutôt que « velu », je préfèrerais que tu dises : « doté de la pilosité appropriée », c’est plus classieux pour une vieille et respectable dame comme moi.

 

@ Chepita :

OK : j’ai tout bien noté. La pilosité sera correctement appropriée… mais pas ce soir : je m’apprête à envisager le sujet du prochain billet pour XXXXXXXXX…

 

 

Ensuite, dans les commentaires dans cette série d’articles de septembre et octobre 2010, à propos des cuisses des femmes ingénieurs, identiques à celles des autres femmes, et de l’intelligence supérieure des femmes des quartiers populaires qui elles savent ouvrir leurs cuisses aux hommes des mêmes quartiers alors que pour ma part je reste incapable de « rapports égalitaires » avec les différents débiles et malades mentaux qu’elle a convaincus de me harceler sexuellement depuis le jour où elle a décidé que toute ma vie devait être dédiée à la seule satisfaction, gratuite, des « besoins hygiéniques » de ces messieurs :

 

2010-09-16 David Sénat sort de l'ombre - Un petit coucou

 

2010-09-16 David Sénat sort de l'ombre - Un petit coucou - 2

 

2010-09-21 Psychopathum - Un petit coucou

 

2010-09-21 Psychopathum - Un petit coucou - 2

 

2010-09-26 C'est dimanche, petite sélection de bons mots - Un petit coucou

 

2010-09-30 Josette Brenterch, agrégée faux derche - Un petit coucou

 

2010-10-06 Le Russe Viktor Bout, alias Lord of War, bientôt extradé de Thaïlande vers les Etats-Unis - Un petit coucou

 

Et enfin, dans les commentaires sur ces trois articles de 2011 consacrés au sexisme, où elle se réjouit toujours des propos haineux de son complice Pascal Edouard Cyprien Luraghi à l’égard des femmes et des différentes victimes de harcèlements, d’agressions sexuelles, de viols, et exprime publiquement son mépris pour la « people » (et très jolie) Tristane Banon  :

 

2011-05-21 Sexisme - ils se lâchent, les femmes trinquent ! - Un petit coucou

 

2011-05-29 Appel contre le sexisme - suites - Un petit coucou

 

2011-11-06 Violences faites aux femmes- de la schizophrénie des gauchistes - Un petit coucou

 


Yin

cuy gracioso 3

Aime le potage

Avis du 3 février 2015

Ce blog a été créé le 6 janvier 2015 pour prendre le relais du Petitcoucou venant d'être suspendu sans préavis ni avertissement en milieu de journée. Ayant eu cette fonction jusqu'au 1er février 2015, il devient un doublon du Petitcoucou suite à la réouverture de ce dernier après trois semaines de suspension, et sa reprise d'activité à compter du 2 février 2015.

Sondage

Aimez-vous ce blog ?

Chargement ... Chargement ...

Calendrier

mai 2016
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Avis

Les statistiques de ce blog sont bloquées depuis le 21 janvier 2015. Plus aucun compteur n'est incrémenté, ceux des visites du jour restent à zéro, les mises à jour ne se font plus.

Avis du 24 janvier 2015

Mes statistiques "avancées" sont de retour et font apparaître un record de visites le 21 janvier 2015 - record très modeste, mais néanmoins record pour ce blog nouveau-né. En revanche, les statistiques "basiques" sont toujours bloquées. Tout cela m'évoque bien évidemment les petites manies de Cyprien Luraghi qui n'a jamais pu supporter de voir s'envoler le nombre de mes lecteurs, qu'il surveille comme le lait sur le feu depuis la création de mon premier blog, sur Le Post, début septembre 2009.

Avis du 26 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout se passe normalement. Le Chinois de Thaïlande est inactif sur ce blog.

Avis du 31 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 29 janvier.

Avis du 1er février 2015

Retour de mes statistiques "basiques".

Avis du 3 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er février.

Avis du 6 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout fonctionne.

Avis du 11 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 8 février.

Avis du 26 février 2015

Statistiques "basiques" enfin débloquées !

Avis du 27 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 26 février. Ce petit jeu pourrait-il cesser ? On n'en voit pas l'intérêt... Complément de 22 h: merci de m'avoir rendu ces statistiques !

Avis du 4 mars 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er mars. Merci de les débloquer et ne plus les bloquer ou les oublier en cet état à l'avenir.

Avis du 7 mars 2015

Statistiques "basiques" bien débloquées. Merci.

Avis du 25 mars 2015

Statistiques "basiques" bloquées depuis le 14 mars.

Avis du 2 avril 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour.

Avis du 26 avril 2015

Les statistiques "basiques" de ce blog sont encore bloquées, depuis le 10 avril 2015.

Avis du 28 avril 2015

Statistiques de retour. Merci.

Avis du 7 mai 2015

Je n'ai de nouveau plus de statistiques "basiques" depuis le 2 mai. Comme pour Petitcoucou, les statistiques "avancées" ont également disparu depuis deux jours.

Avis du 10 mai 2015

Statistiques "basiques" débloquées. Merci. Me manquent encore les statistiques "avancées".

Avis du 14 mai 2015

Toutes mes statistiques sont de retour depuis hier. Merci.

Avis du 3 octobre 2015

Les compteurs de mes statistiques avancées sont tous à zéro depuis le 1er octobre. Merci de me les rendre.

Avis du 5 octobre 2015

Statistiques "avancées" de retour ce soir. Merci.

Visiteurs en ligne

Il y a 4 visiteurs en ligne

Nombre total de visites

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


#PatinoireHabbo |
Linounaty |
Cybersecuriter |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Peoplenews
| Lebilletdeleticia
| Spcialstarspcialscoopsurtou...