Le corps d’Hervé Gourdel découvert en Algérie

http://www.leparisien.fr/international/algerie-le-corps-de-l-otage-herve-gourdel-retrouve-15-01-2015-4449429.php

Algérie : découverte du corps de l’otage Hervé Gourdel près de Tizi Ouzou

15 Janv. 2015, 14h17 | MAJ : 15 Janv. 2015, 16h42

Hervé Gourdel, guide de haute montagne, avait été enlevé le 21 septembre dans le massif du Djurdjura (Algérie).
Hervé Gourdel, guide de haute montagne, avait été enlevé le 21 septembre dans le massif du Djurdjura (Algérie). Facebook

Une source sécuritaire algérienne a confirmé ce jeudi la découverte la veille, près de Tizi Ouzou, du corps du Français Hervé Gourdel. Il a été retrouvé par l’armée algérienne sur les hauteurs d’Ait Oubane, dans la wilaya de Tizi Ouzou, en Kabylie.

C’est là précisément que le randonneur français avait enlevé puis décapité par un groupe djihadiste se réclamant de l’Etat islamique, en septembre dernier.

Le corps était enterré sans tête dans cette région mantagneuse d’Akbil, située à 160 km au sud-est d’Alger, selon une autre source. Le corps était séparé de la tête, affirme de son côté une source proche des services de sécurité algérienne. Les deux parties étaient enterrées séparément, ajoutant que les militaires ont dû faire appel aux artificiers pour exhumer le corps, des engins explosifs ayant été placés tout autour du lieu où la victime avait été enterrée. Les autorités ont dépêché sur place des enquêteurs, sous l’égide d’un procureur et du juge chargé de ce dossier. Une autopsie devrait avoir lieu dans les prochains jours.

L’armée algérienne avait lancé 3.000 soldats sur les trousses de Jund al-Khilafa, le groupe ayant revendiqué cet assassinat, après l’exécution de l’otage français. Mercredi, elle a relancé ses fouilles dans les communes voisines d’Abu Youssef et d’Akbil à la suite d’indications fournies par un islamiste armé capturé lors des ratissages. Les recherches étaient conduites par une unité d’élite spécialisée dans la lutte antiterroriste, aidée d’une brigade cynophile.

Hervé Gourdel, guide de haute montagne de 55 ans originaire du sud de la France, avait été enlevé le 21 septembre, le lendemain de son arrivée en Algérie. Le 22 décembre dernier, l’armée a tué aux Issers (65 km à l’est d’Alger) le chef de Jund al-Khilafa, Abdelmalek Gouri, qui avait revendiqué l’exécution d’Hervé Gourdel.

 

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/les-algeriens-sur-les-talons-des-bourreaux-d-herve-gourdel-11-10-2014-4204245.php

Otage assassiné : l’Algérie sur les talons des bourreaux d’Hervé Gourdel

Enquête. L’étau se resserre sur les terroristes affiliés à Daech qui ont assassiné le Français en Algérie. Leurs noms seraient connus et un de leurs campements a été détruit.

R.T. ET I.G. | 11 Oct. 2014, 07h00 | MAJ : 11 Oct. 2014, 07h11

C’est dans ce campement qu’Hervé Gourdel aurait été détenu puis exécuté.
C’est dans ce campement qu’Hervé Gourdel aurait été détenu puis exécuté. (DR.)

L’armée algérienne a annoncé, sur son site officiel, avoir détruit un « abri, des armes et des équipements de guerre » ayant servi aux ravisseurs d’Hervé Gourdel, l’ex-otage français décapité le 21 septembre par un groupe terroriste affilié à Daech.

Elle aurait aussi identifié les responsables de l’enlèvement et de l’assassinat du quinquagénaire, selon le quotidien algérien « El Watan ». « Le campement qui servait d’abri à ce groupuscule terroriste lors de l’exécution de son acte abject a été détruit » et des équipements ont été saisis, a affirmé dès jeudi le ministère algérien de la Défense. Outre l’opération de ratissage en cours dans le massif du Djurdjura (150 km au sud-est d’Alger), trois « terroristes armés » ont été tués lors d’une autre action dans le secteur de Bouira, a annoncé hier l’armée.

Selon « El Watan », des obus de mortier, de la nourriture, un téléphone portable contenant des photos d’islamistes armés et des vêtements ont été retrouvés dans le campement des jihadistes, situé à 1 km de l’endroit où le Français a été enlevé.

Des terroristes âgés de 20 à 54 ans

Les militaires ont identifié les cinq hommes qui ont exécuté Hervé Gourdel, dont l’auteur de l’égorgement, qui serait le mufti du groupe Jund al-Khalifa (Soldats du califat), a ajouté « El Watan ». Ce quinquagénaire originaire d’Alger est un vétéran des groupes armés islamistes de la guerre civile des années 1990 qui a fait 200 000 morts. L’homme avait déjà été emprisonné. Les terroristes identifiés sont en majorité natifs de Boumerdès et Bouira, et âgés de 20 à 54 ans. Le ministère algérien de la Défense estime aussi que ce campement est l’endroit où a été tournée la vidéo dans laquelle Jund al-Khalifa a proclamé son allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi, le chef du groupe Etat islamique (EI).

Des sources sécuritaires ont fait état « d’un déploiement massif de gendarmes et de parachutistes dans la forêt d’Aït Ouabane, près du lieu du rapt ». L’objectif est notamment « de mettre la main sur les terroristes qui l’ont tué, surtout leur chef Abdelmalek Gouri », alias Khaled Abou Souleïmane. Cet homme de 34 ans est le chef de Jund al-Khalifa. Les forces armées algériennes consacrent aussi d’importants moyens en Kabylie pour retrouver le corps d’Hervé Gourdel.

 

http://www.leparisien.fr/international/algerie-un-des-assassins-du-francais-herve-gourdel-tue-par-l-armee-26-11-2014-4324541.php

Algérie : un des assassins du Français Hervé Gourdel tué par l’armée

26 Nov. 2014, 16h03 | MAJ : 26 Nov. 2014, 17h16
Le Niçois de 55 ans Hervé Gourdel, enlevé et assassiné en Algérie par un groupe jihadiste.
Le Niçois de 55 ans Hervé Gourdel, enlevé et assassiné en Algérie par un groupe jihadiste. Google + Hervé Gourdel

L’un des assassins présumés du Français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en Algérie en septembre dernier, a été tué par l’armée algérienne, selon le ministre de la Justice, Tayeb Louh.

L’homme est mort au cours d’une opération anti-terroriste qui s’est déroulée à la fin du mois d’octobre.

«L’enquête préliminaire dans cette affaire a permis d’identifier un nombre de terroristes responsables de l’enlèvement et de l’assassinat du touriste français, parmi lesquels figure le terroriste éliminé par les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP)», a précisé à l’agence APS le ministre algérien au cours d’une conférence de presse. En revanche, le ministre n’a pas précisé son identité ni les circonstances dans lesquelles il avait été tué.

Guide de haute montagne de 55 ans dans le sud de la France, Hervé Gourdel avait été enlevé le 21 septembre à une centaine de kilomètres à l’est d’Alger. Le groupe islamiste Jund al-Khilafa («Les soldats du califat») avait revendiqué son enlèvement puis sa décapitation diffusée sur Internet.  Selon le groupe, cet acte avait été commis en représailles à l’engagement de la France aux côtés des Etats-Unis dans les frappes aériennes contre le groupe Etat islamique (EI) en Irak. Cet assassinat avait suscité une très vive émotion en France. Les drapeaux étaient restés en berne pendant trois jours. Le mois dernier, Hervé Gourdel a été fait chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume.

L’armée toujours à la recherche du corps d’Hervé Gourdel

Depuis cet assassinat, l’armée algérienne a lancé une opération d’envergure pour retrouver le corps du touriste français et localiser ses assassins dans le massif montagneux du Djudjura en Kabylie, à une centaine de kilomètres à l’est d’Alger. De son côté, la justice algérienne a lancé des poursuites contre quinze personnes actuellement en fuite et soupçonnées d’avoir participé à l’enlèvement. Toutes algériennes, elles sont poursuivies notamment pour «création d’un groupe armé terroriste», «prise d’otage» et «assassinat avec préméditation». Parmi elles figure le chef de Jund al-Khilafa âgé de 37 ans, Abdelmalek Gouri, dit Khaled Abou Souleïmane.

Les Soldats du califat avaient surgi sur la scène jihadiste fin août en publiant un communiqué annonçant avoir quitté Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dénoncée pour sa «déviance», et fait allégeance à l’EI.
 

http://www.leparisien.fr/international/algerie-l-armee-annonce-avoir-tue-un-second-assassin-d-herve-gourdel-11-12-2014-4366305.php

Algérie : l’armée annonce avoir tué un second assassin d’Hervé Gourdel

11 Déc. 2014, 13h41 | MAJ : 11 Déc. 2014, 15h17

Hervé Gourdel a été assassiné en septembre. Depuis, les autorités algériennes traquent les auteurs présumés, des activistes des Soldats du califat.

Hervé Gourdel a été assassiné en septembre. Depuis, les autorités algériennes traquent les auteurs présumés, des activistes des Soldats du califat. (Document Facebook.)

Le ministre algérien de la Justice a annoncé, jeudi matin, que l’armée avait tué lors d’une opération anti-terroriste un second membre présumé du groupe armé qui a assassiné, le 22 septembre dernier, le randonneur français Hervé Gourdel.

Le ministre algérien Tayeb Louh a également indiqué que «l’enquête, qui est à ses débuts» a permis d’identifier les membres du groupe terroriste ayant assassiné le ressortissant français.

«Un premier homme identifié a été abattu par les forces de l’armée nationale», a-t-il rappelé, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme engagée par l’Etat algérien, ajoutant qu’un deuxième suspect, «identifié, a été également abattu». Le ministre algérien n’a pas précisé son identité ni les circonstances dans lesquelles il avait été tué. Le ministre a en outre annoncé que le parquet avait requis une commission rogatoire qui doit se rendre en France pour entendre la famille d’Hervé Gourdel.

Le groupe islamiste Jund al-Khilafa (Les soldats du califat) avait revendiqué le rapt puis la décapitation de l’otage français. L’organisation affirmait avoir commis cet acte en représailles à l’engagement de la France en Irak aux côtés des Etats-Unis dans les frappes aériennes contre le groupe Etat islamique (EI). Depuis, l’armée algérienne a lancé plus de 2 000 hommes pour retrouver le corps du touriste français et localiser ses assassins dans cette région montagneuse, du Djurdjura, en Haute Kabylie, à une centaine de kilomètres à l’est de la capitale.

 

http://www.leparisien.fr/international/algerie-le-chef-des-bourreaux-de-herve-gourdel-tue-par-l-armee-23-12-2014-4395909.php

Algérie : le chef des bourreaux de Hervé Gourdel tué par l’armée

Abdelmalek Gouri, dont le groupe a fait allégeance à l’organisation Etat islamique (EI), a été tué avec deux autres jihadistes aux Issers, à 80 km à l’est d’Alger.

23 Déc. 2014, 10h16 | MAJ : 23 Déc. 2014, 14h08

L'armée algérienne a annoncé avoir tué le chef du groupe qui avait détenu Hervé Gourdel, dont les Français avaient appris la mort le 24 septembre dernier.

L’armée algérienne a annoncé avoir tué le chef du groupe qui avait détenu Hervé Gourdel, dont les Français avaient appris la mort le 24 septembre dernier. Document Facebook

L’armée algérienne a abattu à l’est d’Alger le chef du groupe jihadiste Jund Al-Khilafa, qui a revendiqué en septembre l’enlèvement suivi de l’exécution du touriste français Hervé Gourdel.

L’identité du terroriste, Gouri Abdelmalek a été confirmée mardi par le ministère algérien de la Défense. Abdelmalek Gouri, dont le groupe a fait allégeance à l’organisation Etat islamique (EI), a été «éliminé lundi lors d’une opération militaire menée dans la ville d’Isser (Boumerdès), à une 80 km à l’est d’Alger. Deux autres terroristes ont également été tués par les militaires au cours de cette opération. Une autre offensive contre les maquis islamistes déclenchée mardi matin à Azzefoun, en Kabylie, s’est soldée par la mort de deux terroristes, ajoute le ministère algérien.

Samedi, l’armée algérienne avait annoncé avoir tué trois jihadistes lors d’une opération de ratissage à Sidi Daoud, précisant qu’il y avait parmi eux un «dangereux terroriste» recherché depuis 1995, date depuis laquelle Abdelmalek Gouri est effectivement recherché. Des armes, une importante quantité de munitions et des explosifs ont notamment été saisis par l’armée lors de cette opération, selon le communiqué de l’armée diffusé samedi.

Des anciens d’Aqmi

Le ministre de la Justice, Tayeb Louh, avait déjà fait état de la mort de deux autres membres de Jund al-Khilafa tués par l’armée le mois dernier.

Fin août, ce groupe avait annoncé avoir quitté Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dénonçant sa «déviance», et faire allégeance à l’EI. Jund al-Khilafa est composé essentiellement d’anciens membres d’Aqmi actifs dans la région d’Alger et en Kabylie, selon une source sécuritaire.

Abdelmalek Gouri, alias Khaled Abou Souleimane, est un ancien bras droit du chef d’Aqmi, Abdelmalek Droukdel. Il faisait partie d’une phalange d’Aqmi à l’origine des attentats suicide contre le palais du gouvernement et un bâtiment de l’ONU en 2007 à Alger. Khaled Abou Souleimane serait également derrière l’attaque qui a coûté la vie à 11 soldats en avril à Iboudrarène, dans la même zone où s’est produit l’enlèvement d’Hervé Gourdel.

VIDEO. Hollande: «Hervé Gourdel est mort parce qu’il était français»

 

http://www.leparisien.fr/politique/l-otage-assassine-herve-gourdel-chevalier-de-la-legion-d-honneur-a-titre-posthume-30-10-2014-4252381.php

L’otage assassiné, Hervé Gourdel, chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume

V.F. | 30 Oct. 2014, 06h54 | MAJ : 30 Oct. 2014, 07h36

Le Niçois de 55 ans Hervé Gourdel, enlevé et assassiné en Algérie par un groupe jihadiste.

Le Niçois de 55 ans Hervé Gourdel, enlevé et assassiné en Algérie par un groupe jihadiste. Google + Hervé Gourdel

Hervé Gourdel, l’otage français décapité en Algérie en septembre, a été fait chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume, selon un décret paru jeudi au Journal officiel.

Guide de haute montagne et photographe de 55 ans, Hervé Gourdel avait été enlevé le 21 septembre à une centaine de kilomètres à l’est d’Alger. Le groupe islamiste Jund al-Khilafa («Les soldats du califat») avait revendiqué ce rapt ainsi que la décapitation de l’otage quelques jours plus tard. Cet acte avait été commis en représailles, selon cette organisation, à l’engagement de la France aux côtés des Etats-Unis dans les frappes aériennes contre le groupe Etat islamique (EI) en Irak.

Cette nomination à titre posthume relève des prérogatives du Premier ministre qui est autorisé, par délégation du président de la République, grand maître de l’ordre national de la Légion d’honneur, «à nommer ou à promouvoir dans l’ordre, dans un délai d’un an, les personnes tuées ou blessées dans l’accomplissement de leur devoir et qui sont reconnues dignes de recevoir cette distinction».

Des juges d’instruction français vont enquêter sur l’enlèvement et l’assassinat d’Hervé Gourdel, l’otage français décapité en Algérie en septembre. Après avoir diligenté une enquête en flagrance, le parquet de Paris a ouvert le 23 octobre une information judiciaire pour «enlèvement et séquestration en bande organisée suivis de la mort, en relation avec une entreprise terroriste», et «assassinat en bande organisée en lien avec une entreprise terroriste».

Des investigations ont également été initiées en Algérie après le drame qui a suscité l’indignation. La justice algérienne a ainsi lancé des poursuites contre quinze personnes, actuellement en fuite, soupçonnées d’avoir participé à l’enlèvement et à l’assassinat d’Hervé Gourdel. Les 15 suspects, tous algériens, sont poursuivis notamment pour «création d’un groupe armé terroriste», «prise d’otage» et «assassinat avec préméditation». Abdelmalek Gouri, 37 ans, le chef de Jund al-Khilafa figure parmi ces personnes activement recherchées.

VIDEO. Rassemblement républicain en hommage à Hervé Gourdel à Paris (le 29 septembre)

VIDEO. Les amis guides d’Hervé Gourdel saluent «un humaniste »»

VIDEO. Hollande: «Hervé Gourdel est mort parce qu’il était français»

 

http://www.elwatan.com/actualite/le-corps-d-herve-gourdel-decouvert-en-kabylie-15-01-2015-285042_109.php

Le corps d’Hervé Gourdel retrouvé en Kabylie (Actualisé )

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 15.01.15 | 14h33 | mis à jour le 15.01.15 | 17h06

<br />
	Herv&eacute; Gourdel, entour&eacute; de ses ravisseurs.<br />
 » src= »http://www.elwatan.com/images/2015/01/15/gourdel-ph_2599878_465x348.jpg » /></a></p>
<div id=

Hervé Gourdel, entouré de ses ravisseurs.

 

Le corps du rossortissant français, Hervé Gourdel, enlevé, puis décapité en septembre dernier, par des individus armés qui ont prêté allégeance à l’EI ( Daesh), a été découvert, ce jeudi 15 janvier, par les forces de sécurité, dans la commune d’Akbil, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou.

H. Azzouzi

 

 

0 commentaire à “Le corps d’Hervé Gourdel découvert en Algérie”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Yin

cuy gracioso 3

Aime le potage

Avis du 3 février 2015

Ce blog a été créé le 6 janvier 2015 pour prendre le relais du Petitcoucou venant d'être suspendu sans préavis ni avertissement en milieu de journée. Ayant eu cette fonction jusqu'au 1er février 2015, il devient un doublon du Petitcoucou suite à la réouverture de ce dernier après trois semaines de suspension, et sa reprise d'activité à compter du 2 février 2015.

Sondage

Aimez-vous ce blog ?

Chargement ... Chargement ...

Calendrier

janvier 2015
L Ma Me J V S D
    fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Avis

Les statistiques de ce blog sont bloquées depuis le 21 janvier 2015. Plus aucun compteur n'est incrémenté, ceux des visites du jour restent à zéro, les mises à jour ne se font plus.

Avis du 24 janvier 2015

Mes statistiques "avancées" sont de retour et font apparaître un record de visites le 21 janvier 2015 - record très modeste, mais néanmoins record pour ce blog nouveau-né. En revanche, les statistiques "basiques" sont toujours bloquées. Tout cela m'évoque bien évidemment les petites manies de Cyprien Luraghi qui n'a jamais pu supporter de voir s'envoler le nombre de mes lecteurs, qu'il surveille comme le lait sur le feu depuis la création de mon premier blog, sur Le Post, début septembre 2009.

Avis du 26 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout se passe normalement. Le Chinois de Thaïlande est inactif sur ce blog.

Avis du 31 janvier 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 29 janvier.

Avis du 1er février 2015

Retour de mes statistiques "basiques".

Avis du 3 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er février.

Avis du 6 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour. Tout fonctionne.

Avis du 11 février 2015

Mes statistiques "basiques" sont de nouveau bloquées depuis le 8 février.

Avis du 26 février 2015

Statistiques "basiques" enfin débloquées !

Avis du 27 février 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 26 février. Ce petit jeu pourrait-il cesser ? On n'en voit pas l'intérêt... Complément de 22 h: merci de m'avoir rendu ces statistiques !

Avis du 4 mars 2015

Statistiques "basiques" de nouveau bloquées depuis le 1er mars. Merci de les débloquer et ne plus les bloquer ou les oublier en cet état à l'avenir.

Avis du 7 mars 2015

Statistiques "basiques" bien débloquées. Merci.

Avis du 25 mars 2015

Statistiques "basiques" bloquées depuis le 14 mars.

Avis du 2 avril 2015

Mes statistiques "basiques" sont de retour.

Avis du 26 avril 2015

Les statistiques "basiques" de ce blog sont encore bloquées, depuis le 10 avril 2015.

Avis du 28 avril 2015

Statistiques de retour. Merci.

Avis du 7 mai 2015

Je n'ai de nouveau plus de statistiques "basiques" depuis le 2 mai. Comme pour Petitcoucou, les statistiques "avancées" ont également disparu depuis deux jours.

Avis du 10 mai 2015

Statistiques "basiques" débloquées. Merci. Me manquent encore les statistiques "avancées".

Avis du 14 mai 2015

Toutes mes statistiques sont de retour depuis hier. Merci.

Avis du 3 octobre 2015

Les compteurs de mes statistiques avancées sont tous à zéro depuis le 1er octobre. Merci de me les rendre.

Avis du 5 octobre 2015

Statistiques "avancées" de retour ce soir. Merci.

Visiteurs en ligne

Il y a 3 visiteurs en ligne

Nombre total de visites

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


#PatinoireHabbo |
Linounaty |
Cybersecuriter |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Peoplenews
| Lebilletdeleticia
| Spcialstarspcialscoopsurtou...